Archives mensuelles: décembre 2016

Phase 2 (Dimanche 11 Décembre 2016)

La route fut agréable car … j’ai bien dormi à l’arrière, sans être réveillé par les discussions de Claudine (au volant) et Denise, copilote ! Nous avons été contents de retrouver Catherine (l’autre chauffeuse 😉 ) et ses passagères, Jocelyne (la chaise vide) et Colette.

Nous avons été rassurés de voir Christine, en bonne forme, car elle était transportée par un « fou du volant », dont nous tairons le nom par charité pour sa femme, Monique Gervais, qui n’y est pour rien. Nous avons été très bien accueillis dans la salle Georges Brassens (ça va, c’est assez gros ?), …

… par Wilfrid (épaulé par tout le club de Royan) qui nous a offert un bon café puis qui nous a annoncé que tous les gâteaux ainsi que les boissons (sauf les petites bouteilles d’eau) étaient offerts toute la journée : beau geste, à saluer, qui fait de plus en plus d’émules dans ce comité ! Juste avant la partie, tout le monde se prépare.

 Parmi les 110 joueurs de la salle de Saint-Sulpice-de-Royan, on compte un favori, Robert Blanchon, mais on compte sur Denise et Claudine pour déjouer les pronostics.

Catherine, Colette, Christine et Jocelyne vont faire du mieux possible pour bien figurer et, tout est possible, pour se qualifier à la Phase 3.

Partie 1 – lue par Wilfrid Gauthier – 5 scrabbles – 21 coups – top : 955

Coup 1 : Un p’tit coup de XERES pour démarrer et ce sont déjà 18 points pris à ceux qui se contenteront de SEXER, obnubilés par … les nouveaux mots.

Coup 2 : Plus de 99 % des joueurs, en France, perdent au moins un point sur un PEC peu connu. Un hareng pec, c’est un hareng fraîchement salé.

Coup 3 : C’est la débandade parmi les Hiersacaises car seules (à confirmer …) Christine, Claudine et Denise scrabblent. FICELLENT (sur CE déjà posé) prend 58 points à … FICELLE et 106 points à « ficèlent ».

Coup 4 : Beaucoup vont prendre un deuxième uppercut avec la sortie du premier joker. AVARIIEZ n’est pas donné surtout avec un tirage « AA?IIZV ». Sans scrabbler, on perd au moins 28 points, avec AVINIEZ, et on perd beaucoup plus, en jouant « avaliiez », vu sur un bulletin.

Coup 5 : La rafale prend fin avec MIJOTANT (+ 40 sur AJOINTA). Sur ce tirage, on aurait pu jouer, en double appui, l’anagramme de JOINTAMES, qui est JANOTISME (= JEANNOTISME). Je viens d’apprendre que le JANOTISME est la construction incorrecte d’une phrase donnant lieu à une équivoque ridicule. Pour être complet, sachez que l’origine du mot vient de Janot (pas le lapin), un personnage de comédie du XVIIIème siècle, célèbre pour ses phrases équivoques.

janotCoup 8 : DOLLY (+ 2 sur OYE) est un nouveau mot qui ne désigne pas une brebis à 5 pattes 🙂 mais un chariot de travelling.

Coup 11 : Sur un G, on aurait pu poser ROUGEOTS (maladies de la vigne) et sur un N, TOUERONS mais c’est un tirage qui donne des idées : sur le C, Claudine tente « courotes » et sur le B, Jocelyne essaie « boosteur » (seul BOOSTER, nom et verbe, est admis). La plus jolie trouvaille de la salle est « cooteurs » mais je ne me rappelle plus de l’auteur de ce bulletin. Pas mieux que 25 points avec SURET (adj, un peu acide) …

Coup 12 : On continue à réviser les nouveaux mots avec VAPOTA.

Coup 14 : En formant la finale -AGE, on peut trouver ATTELAGE ou BATELAGE (droit payé à un batelier) et on ne perd que 6 points sur ETALAGEE (verbe transitif), joué par Denise et Claudine, notamment.

Coup 15 : Le tirage « EEEGNRU » ne trouve pas le bon appui pour scrabbler et on forme un autre appui … VERGE.

Coup 17 : On reste dans le thème avec INIQUE, désolé !

Coup 18 : Avec la sortie du second joker, on se dit qu’on va vite trouver un scrabble mais le temps passant, on se demande bien comment marquer plus de 20 points ! Si, on voit au tirage ou si on garde son calme, on parvient à trouver le seul scrabble, qui passait, DOUERONS (joker S, formant SI).

Coup 19 : Aucune possibilité de poser des FUMIERS sur cette grille bien bouchée donc il faut aller jouer sur EX et le prolonger en SIREX (insecte hyménoptère)

Coup 20 : Notre spécialiste Colette est toute contente de jouer le top FUSEL, sous-produit de la fermentation alcoolique des glucides.

Alex Aubrière, de Royan, gagne cette première partie, à – 32. Il précède Denise (yes !), de 6 points, et Louisette Vadée (on voit que les Royannais jouent chez eux !) de 10 points. Claudine, après son avarie sur … AVARIIEZ, a bien joué (la tentative de « courotes » se tenait) et termine 6ème.. Catherine (71ème), Colette (74ème), Christine (77ème), Jocelyne (83ème) se tiennent dans une trentaine de points … en queue de peloton !

Il est temps d’aller recharger ses batteries en mangeant et en écoutant les ratés et les trouvailles des unes et des autres.

Partie 2 – lue par Jean Dol – 5 scrabbles – 22 coups – top : 1024

Encore une partie où il fallait limiter la casse car après cette partie, les jeux seront quasiment faits pour la majorité des participants.

Coup 1 : Claudine se retient et assure JAVA pour 28 points. Denise ose JAVEAU, pour 20 points de plus. Un JAVEAU, c’est une île de sable formé par le débordement d’un cours d’eau.

Coup 2 : On a retrouvé JENNY. Elle n’était pas dans la salle de bain mais sur la grille. Ce n’est pas la sœur de Brian mais une machine à filer le coton.

Coup 7 : On pose le 1er scrabble de la partie. La connaissance des anagrammes s’avère utile car on perd 10 points avec OVULERAI ou OVULAIRE sur LOUVERAI (LOUVER, soulever avec une pince à deux branches). Les fans de ce site qui font les jeux n’auront perdu que 2 points … avec UVULAIRE (jeu de l’été 2015), sauf si vous vous le refusez, à l’instar de Claudine.

Le coin des refus (en direct du brouillon de Claudine)

Coup 8 : Pas de lettres d’appui bien placées pour poser ACCOUEES, OCCUPEES ou COUCHEES. Sur ce coup, une certaine Liliane C. du club d’Angoulême jouera « cocuées », qui se passe de commentaires 🙂 !

Coup 10 : Le scrabble sec PIEMONT (= PIEDMONT, glacis alluvial au pied d’une chaîne de montagnes) fait très mal, même dans les premiers rangs car les sous-top perdent 56 points !

Coup 16 : C’est l’heure (la minute …) de gloire de Claudine qui est la seule du centre à trouver TSUBA, garde, souvent très ouvragée, du sabre japonais. On signalera que le tirage sec donnait BITUMAS mais aussi l’anagramme moins connus, AMBITUS, étendue d’une mélodie du plus grave au plus aigu.

Coup 17 : Si on ne reste pas bloqué sur DOMINAT, on forme, relativement facilement, MONDAIT (- 14 avec AMODIENT, donner une terre en location).

Coup 21 : Le coup de Trafalgar, qui arrive à l’avant dernier coup ! Il n’y a qu’une possibilité de poser les 7 lettres, malgré la présence d’un joker. DESSOLER, débarrasser un cheval de la sole de son cheval ou cultiver avec un nouvel assolement, permet de gagner 31 points sur des TOLARDS, bien planqués. Denise prend la tête sur ce coup.

Coup 22 : Ce coup est beaucoup moins sélectif car le 2ème joker permet de jouer différents scrabbles comme EMIGREE , EMERITE, EMERISE, EMIEREZ ou EMPIREE (sans doute, le plus osé).

Denise, 4ème de la partie, dépasse Alex et possède 19 points d’avance sur son dauphin. La victoire sur le centre devrait se jouer entre ces deux-là car Louisette, 24ème de la partie à – 137, possède plus d’une cinquantaine de points de retard sur Denise. Claudine recule un peu mais reste dans le top ten, ce qui est le principal. Christine et Jocelyne, décidément inséparables (41ème et 44ème avec 3 points d’écart) remontent, respectivement aux 62ème et 66ème place. Colette et Catherine, décidément inséparables (ah bon, je l’ai déjà écrit) terminent 103ème et 110ème … et descendent, respectivement, aux 95ème et 101ème place. Catherine expliquera sa contre-performance par l’oubli de sa potion magique, dopage, quand tu nous tiens …

Il est temps d’attaquer la partie la plus pourrie de la journée !

Partie 3 – lue par Sandrine Chambaud – 2 scrabbles ! – 22 coups – top : 785

La fille de Sandrine et votre serviteur …

Coup 1 : Parité oblige, après la VERGE de la partie 1, on pose VAGIN … verticalement, annonce Sandrine. Chacun sa position, l’important, en duplicate, étant d’avoir tous la même !

 

Et, n’allez pas chercher un quelconque message avec ces photos 🙂 !

Coup 2 : PUINEES est le sous-top, trouvé par Claudine, joli ! Hélas, elle perd 16 points sur le quadruple PUNAISEE (certains resteront scotchés sur … PUNAISE).

Coup 7 : Pas de A ou de O pour ALGIQUES (relatifs à la douleur) ou LOGIQUES, donc on se contente de PLIQUES, enchevêtrements de cheveux.

Coup 10 : Il faut repérer le E pour poser le 2ème (et dernier) scrabble de la partie. AIGUISER est le genre de scrabble difficile à trouver, surtout si on reste sur les formes verbales -ERAIS, -IRAS, -IRAIS, etc. En plus, ce verbe commence par une voyelle … donc, inutile de rougir si vous n’avez pas formé un mot si connu.

Coup 11 : Denise tente « becfin », mélangeant, je suppose, BECFIGUE (passereau du Midi) et EGLEFIN ou AIGLEFIN (poisson marin voisin de la morue)

Coup 12 : Après TSUBA, Claudine déniche un joli NINJA. Le N formant BEN et le A allant au bout d’AIGUISER.

Notre ninja du club 🙂

Coup 15 : Le tirage DORLOT ? aurait donné des scrabbles évidents et d’autres plus compliqués à construire comme TOROIDAL ou DOCTORAL. Il n’y avait pas de scrabble mais il fallait repérer la bonne place pour poser les mots les plus lucratifs. Si on arrive à loger un joli CLITO, beaucoup loupé (logique !) même par les joueuses (moins logique!), on ne perd que 4 points sur les anagrammes CROTON (arbuste) ou CORTON (vin de Bourgogne).

Coup 21 : Malgré une partie en demi-teinte, Denise se dirige vers une victoire sur le centre quand, surprise, Sandrine me montre le bulletin de Denise sur lequel est écrit « FERMEND » avec un D, très bien écrit ?!! Pas de doute possible, c’est une nouvelle bulle … sur 32 points ! Denise prend … un coup sur la tête 😉 !

Coup 22 : La LED du dernier coup, le E formant FERMENTE, ne permettra d’éclairer le mystère du « fermend » sauf à penser que l’anticipation de LED, au coup précédent, aboutira sur un « fermend » de mauvais aloi …

Alex, 9ème de la partie, n’en demandait pas tant et gagnera sur le centre avec … 27 points d’avance sur Denise. Grrr ! Pour se consoler (petit chagrin), Denise pourra se dire qu’elle a très bien joué et que, malgré ce couac, elle n’aurait pas dépassé, Christian Le Rouge qui est le meilleur joueur du comité sur la Phase 2. Claudine, 6ème de la partie est remontée … 6ème et se qualifie aussi, brillamment pour la Phase 3. Christine, 65ème, pourra regretter son TEK loupé, mais pourra s’enorgueillir d’avoir bien progressé par rapport à sa place de départ, tout comme Jocelyne, qui finira 74ème. Colette a un peu progressé sur cette dernière partie et a gratté 5 places pour finir dans le … top ninety 🙂 Catherine oubliera rapidement cette Phase 2 car elle n’a pas joué avec tous ses moyens : elle finit dans le top … one hundred ! Difficile d’en dire plus car Christine, Colette, Catherine et Jocelyne sont parties très rapidement (pendant le rangement des tables …), sans doute pressées par Nicole, qui voulait rentrer tôt, ce que je comprends parfaitement. Aïe, on me signale que Nicole n’a pas joué. A bon entendeur, …

NB : Les résultats du centre de Royan sont visibles ICI et ceux du Comité LA.