Archives mensuelles: avril 2016

Simultané Mondial en Semi-Rapides (Dimanche 24 Avril 2016)

81 joueurs venus principalement de Charente-Maritime mais aussi de Charente (une vingtaine de joueurs … en comptant Claudine et Franck, les seuls représentants de Hiersac) sont  allés jouer un peu plus vite que d’habitude à Royan. Précisons tout de suite que les bonnes habitudes sont désormais bien ancrées à Royan : « les gâteaux et les boissons sont offerts toute la journée » nous a annoncé Wilfrid, le sympathique président du club de Royan, que nous remercions pour son accueil chaleureux ainsi que tous les joueurs qui ont ramassé, arbitré et servi, avec le sourire en prime. Dans la catégorie remerciements, n’oublions pas le club de Dolus représenté par Sandrine (présidente du Comité) et sa fille Coralie, les De(ux) Cock, un au tableau et une à l’arbitrage … et bien sûr la double-arbitre (de Périgny), Marie-Odile, actuelle présidente de la Fédé (pour quelques années encore peut-être 😉 ).

Avertissement : Pour rejouer les parties (sans Java car vous avez un vieux Vista qui plante 🙂 , gros clin d’œil à une joueuse qui se reconnaîtra), vous pouvez vous rendre sur le site du comité Dauphiné-Savoie, en cliquant ici.

Sandrine lit la première partie qui va déjà créer une première sélection.

Partie 1 – 6 scrabbles  – 23 coups – top : 1086

Coup 1 : GENEZ rassure au premier coup. Jean (Dol), à la table n°1, nous a dit qu’il avait préparé DESOXYGENEZ mais il y avait aussi DE, HALO-, HYDRO-, REOXY- et MORI-GENEZ !

Avant le coup suivant, on nous rejoue le coup de « baissez les lettres car ça brille » puis « remontez les lettres car elles sont trop basses, on ne les voit plus ». Ce genre de réflexion me fait toujours sourire car un physicien sait que changer l’angle de réflexion ne fera que porter le problème sur d’autres joueurs … Sandrine coupe court (non sans humour) à la discussion « maintenant que les lettres sont baissées, vous pouvez les rejeter et en prendre 7 nouvelles » !

Coup 3 : Gros stress avec la sortie du premier joker accompagné de « BRICKE ». Les 9 premières tables loupent le top … BRICK ! On apprend, après coup, qu’un A ou un H aurait donné BACHKIRE (de Bachkirie en Russie) : parfois, on est bien content que la lettre d’appui ne soit pas disponible 🙂

Coup 4 : On a donc gardé le joker et le tirage « EEII ?LT » ne scrabble que sur un G avec cette grille. Claudine (mais aussi Wilfrid et les Angoumoisines Arlette et Claude-Annie) assurent LEGITIME à 58 points. LIEGEAIT (pour 1 point de plus) sera peu joué dans la salle. Jean trouve une jolie GELIVITE (fait d’être GELIF, qui peut se fendre sous l’action du gel) à 74 points et Franck trouve le top GILETIER (personne qui fabrique des gilets) pour 3 points de plus. Les principales victimes de ce coup sont les Angoumoisins Robert et Gigi et les Rochelais Marthe, François et Hélène.

Coup 5 : TUILASSE (ou UTILISAS) est peu sélectif mais le T, posé en N1 ouvre le nonuple …

Coup 6 : Allez-vous le (on parle du nonuple, faut suivre) trouver avec les lettres « ENEIESB » ? Joëlle l’a vu, ce qui explique le beau temps en matinée ! Sur les 11 premières tables, Robert est le seul à perdre 79 points en trouvant le bon scrabble mais en le raccordant sur le T … de GILETIER, comme Liliane Monteau, par exemple !

Coup 8 : Jean et Arlette dépassent tout le monde en étant (pratiquement) les seuls à scrabbler avec la sortie du second joker. Le tirage proposé (MDLV ?IU) n’incite pas à la recherche du scrabble mais sur une lettre d’appui, on pose un mot inconnu de Claudine et Franck.

Coup 10 : Jean, trop gourmand, qui a trouvé le top sur un E, joue, sans sourciller « pulpant » pour 4 points de plus que PEUPLANT. Robert et Gigi ont aussi pris une bulle en tentant le même mot ou « épulpant ». Seuls PULPAIRE (relatif à la pulpe dentaire), EPULPEUR (sorte de tamis au moyen duquel on sépare des jus de betteraves des pulpes) et DEPULPER sont valables comme dérivés simples de PULPE. Claudine, comme de nombreux autres joueurs, ne scrabble pas …

Coup 11 : Dans la foulée, Jean loupe REPEUPLANT (- 2 avec FAQ). Il topera la fin de partie …

Coup 15 : Wilfrid ne repère pas le R (joker) bien planqué pour scrabbler, pour 86 points. RECADRAI gagne 3 points sur RECARDAI et 11 points sur le seul scrabble sec ARCADIE (nouveauté ODS7), pays imaginaire où règne un bonheur simple et innocent (comme si une salle de scrabble était imaginaire !)

Coup 17 : DRALON (vu par Jean et Arlette dans les 12 premières tables) est une fibre synthétique qui gagne 3 points sur NOUA, UNAU et … DOULA (nouveau mot désignant une femme soutenant et accompagnant une femme enceinte). Arlette a, alors, 14 points d’avance sur Franck.

Coup 23 : Franck s’est rapproché à un point d’Arlette. C’est le dernier coup de la partie … Franck voit VIREOS (petits passereaux d’Amérique) formant LAO.

Pas sûr de LAO (!), il assure et joue le sous-top REVIS. Jean fait un solo (dans la salle), sûr de LAO (!) et gagne au moins 12 points sur tous les joueurs présents.

Sandrine annonce la victoire d’Arlette avant de se reprendre : « Pardon, c’est Franck qui gagne la partie ! ». En effet, Arlette s’est effondrée sur le dernier coup et ne marque que 18 points en oubliant une place lucrative …

Sur cette première partie, Franck remporte, donc, la partie (- 57), 7 points devant Arlette et 30 points devant Jean. Claudine (7ème à – 137) a bien terminé la partie après la perte de PEUPLANT. On signalera la belle place de Lili (plus la peine de la présenter) qui termine à la 6ème place : on a la preuve (voir ci-contre) !

Une bonne salade, des chips et une bonne banane vont nous requinquer.

Un p‘tit tour dans la salle pour voir les joueurs pas encore rencontrés, les Cognaçaises, puis les couples (Madeleine et Jean, Michelle et Alain, Marie-Odile et Jean) …

… sans oublier nos hôtes Royannais …

… et  puis une petite balade jusqu’à la mer nous permettront de décompresser et de regonfler les batteries, en profitant du beau temps et de la jolie vue sur la rade de Royan.

Il est 13 h 45 : c’est Danielle De Cock qui prend le relais au micro. Faudra quand même lui dire qu’on annonce d’abord le score et ensuite la place car cette inversion n’est pas accidentelle … quand elle se répète pendant 21 coups !

Partie 2 – 4 scrabbles – 21 coups – top : 821 points

Coup 1 : Il ne faut pas inventer une nouvelle forme du verbe OUIR et se contenter de MOYEES. Les fautifs se rappelleront qu’au passé simple, l’ODS 7 n’admet que OUIMES : oubliez « oyames » ! Claudine se refuse à juste titre « oyames » et s’interroge (elle a bien fait !) sur l’existence de « larmoyées » comme on peut le voir ICI ! Le seul benjamin est PAUMOYEES (du verbe PAUMOYER, haler un câble à la main). Ayant pourtant joué le top, elle recevra un avertissement (34 au lieu de 36) retiré par la double-arbitre mais plutôt perturbant pour les 2 coups suivants …

Coup 3 : Gros stress avec RACONTA, qui ne passe pas. Sur un M, il faut réussir à construire ROMANCAT ou AMORCANT. Claudine anticipe (un p’tit coup d’œil ICI ?) DESAMORCANT … qui ne sortira pas, dommage 🙁 !

Coup 4 : Le premier joker permet de jouer de nombreux scrabbles à 70 points (comme DECLAREE joué par Claudine). Jean trouvera le seul scrabble à 80 points, DECELERER sur RE déjà posé ! Arlette et Franck augmentent leur avance en jouant CORDELEE (tordue en forme de corde) pour 90 points.

Coup 6 : WRAP fait encore mal car parmi les 12 premiers Jean, Wilfrid et Franck sont les seuls à ne pas se contenter de WATT (- 9).

Coup 11 : Franck perd le top sur ce coup. Il se distingue en étant un des rares (de la salle …) à ne pas trouver un des iso-tops MAUX ou MOXA. Il a joué MOX à la même place que MOXA : no comment !

Coup 12 : Jean dépasse Arlette en jouant SOULAUDS, plus faciles à entendre qu’à voir …

Coup 13 : Il faut connaître le SIRLI pour toper ce coup. C’est une alouette d’Afrique du Nord.

Coup 14 : Avec RUBANEE en mains, il faut voir le T pour scrabbler. Lili et Clo-Clo sont les principales victimes d’ENTUBERA 

Coup 20 : Tout va bien, Franck est à – 1, Jean à – 10, Liliane et Claudine à …, bon passons ! Et, badaboum ! Le joker va nous faire perdre une dizaine ou une douzaine de points. Jean joue AGRANDI (hésitant sur le nombre de G mais se rappelant que « AGRANDIE = GARDENIA », sic) et ne perd « que » 10 points. Liliane, Claudine et Franck prennent leur QUAD pour perdre 12 points sur un DRAG (= travesti masculin), R formant RHUMEZ !

Coup 21 : LOL pour terminer la partie ne fera pas rire grand’ monde notamment Claudine, 19ème à – 200 (pilepoil) et Liliane, 40ème à – 226. LOL ponctue une phrase drôle (exemple ci-dessous !)

Franck (- 13 sur la partie) continue la course en tête, en distançant un peu plus Jean, 2ème      à – 20, lequel pique la 2ème place (au cumul) à Arlette (4ème sur la partie à – 80). Wilfrid commence sa remontée (3ème à – 49, sur la partie). Au cumul, il passe 5ème, un petit point derrière Claude-Annie Marchand. Claudine recule (un peu) à la 12ème place, accompagnée par Liliane qui passe 14ème ! On signalera la belle 9ème place (sur la 2ème partie) de Maryse Bichon 5A de Saint-Jean-d’Angély.

Allez, un p’tit café (pour Claudine) et un jus de fruit (pour Franck), un p’tit tour dehors pour s’aérer et nous sommes prêts pour attaquer la partie la plus meurtrière de la journée (certains se demanderont si elle n’a pas été un peu magouillée …) !

Partie 3 – 8 scrabbles ! – 19 coups – top : 1012 points

Coup 1 : MOYAI rappelle le coup 1 de la partie 2 mais on gagne 2 points avec AVOYE.

Coup 5 : Claudine joue ADJUREE pour 37 points, c’est le sous-top. Certains diront que MAJEUR scrabble sur un D mais sinon, il faut avoir un peu de réussite pour construire MUDEJAR (82 points). MUDEJAR,E est un adjectif qui qualifie l’art chrétien espagnol influencé par l’Islam (du XIIe au XVIe siècle). Jean raccorde mal le mot et bénéficie du nouveau règlement, ayant, heureusement, bien compté le mot !

Coup 9 : Un massacre ! Franck, Jean, Arlette, Wilfrid, Hélène (parmi les premières tables) ne scrabblent pas et perdent une soixantaine de points en loupant KOTERENT sur un N, bien planqué. Franck a vu trop tard le mot et a eu le temps d’écrire « KOTERE » avant la 2ème sonnerie : c’est la soupe à la grimace mais ça ne fait que commencer ! Claude-Annie (qui prend la tête de la 3ème partie), Claudine, Raymonde et François remontent dans le classement.

Coup 11 : HERCHE (en collant quasi-intégrale) fait gagner au moins 14 points à Jean, Claude-Annie, Hélène et Claudine (spécialiste ès-maçonnerie) sur les joueurs (comme bibi) qui se sont limités à HERE. HERCHER (= HERSCHER), c’est pousser un wagonnet dans la mine.

Coup 12 : Franck et Arlette reprennent les 1ère et 2ème place en scrabblant en double appui. Avec le joker, on ne pouvait jouer que ILLUTERAI (Arlette et Wilfrid), OUILLERAI (Claudine) ou QUILLERAI (Franck).

Coup 14 : Claudine et François sont dans les étoiles … mais ils redescendent vite sur Terre quand Sandrine annonce ETOILAI (ou ETIOLAI), + 43 sur LITAI !

Coup 15 : Les connaisseurs d’anagrammes (Jean et Wilfrid) seront plus contents que les spécialistes en fleurs. Nous sommes nombreux à apprendre l’existence de LEONURE (anagramme d’ENROULE, qui ne passait pas !), + 33 sur les sous-tops REEL ou NERE (arbre dont les graines et les racines ont des effets thérapeutiques). Le LEONURE est une plante à fleurs roses, inconnue de Claudine, Denise ou de ma mère (3 références en connaissance de fleurs).

Coup 16 : ZEFS à 78 km/h points fait voler les négatifs. Arlette a préparé 2 billets avec ZEFS et en rend un.

Coup 17 : Arlette (juste derrière moi) se met à hurler (en plein coup) que le ramasseur n’a pas pris son papier … quand elle découvre un billet avec ZEFS sur sa table. Sandrine la rassure en lui disant qu’elle avait joué le top mais lui rappelle, aussi, le règlement qu’on ne pourrait pas accepter un billet donné après coup ! Heureusement que j’ai vu le top car j’aurais tordu le cou (non, ce n’est pas une image !) à Arlette sinon : SOMNOLES gagne 8 points sur des MOELLONS, plus visibles et une vingtaine de points sur EMOULONS.

Coup 18 : Hélène est une des seules (devant) à prendre un coup de RAQUETTE qui prend 32 points sur un joli QAT. L’autre scrabble était REQUETAT (pour le même nombre de points) : Hélène (qui n’a pas repéré le bon U) a joué … REQUETAT, en triple appui sur U_TA déjà posé, pour 34 points !

Coup 19 : On tire le 2nd joker accompagné de « PINESS » ! Il y a un nonuple ouvert avec un I en 4ème position. Soupirs de soulagements quand l’arbitre annonce 77 points. Arlette ne voit rien et rend un bulletin vierge (y’a une justice, quand même !) Connaissez-vous le mot joué (réponse ci-dessous) ? Heureusement qu’il y avait aussi PISCINES et INSPIRES.

Mireille Le Guédart (à – 68) gagne cette partie et remonte 5ème au général. Jean (2ème à – 110) conforte sa seconde place et pourra regretter sa tentative de « pulpant » (actuellement 50ème sur … 48 N1). Franck (3ème à – 121), dépité après la perte de KOTERENT, retrouve le sourire en constatant qu’il gagne sur le centre de Royan et qu’il reste parmi les N1. Wilfrid, 4ème sur la partie à – 137 passe 3ème au cumul, 2 points devant Arlette, qui n’a pas réussi à déconcentrer toute la salle malgré sa bonne volonté ! Claudine (7ème sur la partie) remonte dans le top ten du centre de Royan et se place au milieu des 3ème série, grâce à un beau coup de reins après sa 2ème partie ratée.

Le retour à Angoulême se fera plus tranquillement que l’année passée : n’est pas « Fou du Volant qui veut » ! Avant de partir, on demande à Robert s’il veut qu’Arlette lui raconte pour la 250ème fois son histoire de ZEFS : sa réponse ne présente aucune ambiguïté.

Solutions :

Partie 1 : EBENISTE, DILUVIUM (ensemble des dépôts alluviaux de l’ère quaternaire jadis attribués au déluge et composés de limons, graviers, blocs rocheux)

Partie 3 : SINAPISE, du verbe SINAPISER, est un terme de médecin, qui signifie « ajouter de la farine de graine de moutarde à des médicaments pour les rendre plus actifs »

TH Angoulême-Hiersac (Samedi 16 Avril 2016)

Samedi 16 Avril, 102 joueurs (record battu !) se sont déplacés de la Grande Région ALPC (comprenez Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes) mais aussi de bien plus loin comme c’est le cas pour notre guest-star Liliane Boisset, la maman de Jean-François Lachaud, toujours fidèle au rendez-vous comme de nombreux joueurs, par exemple les 1ère série Jacki (Parpillon) et Jean (Dol) qui devront se méfier du jeune louveteau Marvin (qu’on ne présente plus ici), assoiffé de PP1 !

Le discours de bienvenue est l’occasion de remercier tous les bénévoles qui ont œuvré pour la réussite de ce tournoi, en particulier Lili, Clo-Clo, Yaya …

IMG_2635IMG_2615 IMG_2668 - Copie

… et Monsieur J, qui a encore dépassé les limites du possible en récoltant des centaines de milliers de lots (j’exagère à peine) qui ont comblé les vainqueurs des différents tirages au sort et bien sûr tous les lauréats des séries et catégories (le vainqueur du tournoi est reparti avec un lecteur Disk Blue Ray, une bouteille de Champagne, un Porto, un beau livre sur le Cognac et d’autres objets divers et variés !)

IMG_2586IMG_2589

Au rayon des satisfactions, on signalera l’affluence record de joueurs venus le matin pour monter la salle (enfin, nous, c’est ce qu’on croyait …)

IMG_2580… et aussi la multitude de gâteaux-maison offerts toute la journée. On n’oublie pas les joueurs qui ont arbitré ou ramassé, en particulier Jean (dit Jean-Jean dont c’était l’anniversaire), le plus jeune Jean (dit fou fou) le souriant petit-fils de Lucienne (la trésorière du Comité), Louis et Fanette, les adorables petits-enfants de Marie-Jeanne, Wilfrid (dit le taquin) le sympathique président du club de Royan et les piliers de l’arbitrage, les réchauffées Bernadette et Odette (de Saint-Seurin), qui apportent leur talent et leur sourire communicatif.

IMG_2618IMG_2651IMG_2641 - Copie

IMG_2639IMG_2667IMG_2640 - Copie

C’est la plus enrhumée de la salle, la présidente du club, Marie-Claude Jézouin, qui va tirer une partie, qui démarre sur des chapeaux de roue et qui finira au fond des eaux du lac Témiscamingue (Marie-Claude pourra vous le dire avec l’accent adéquat 😉 ).

 

Partie 1 – 24 coups ! – 5 scrabbles – top : 978

Coup 1 : DYNE (unité de force) est placé en H5 pour ses 2 rallonges en 4 lettres … qui ne sortiront pas

Coup 2 : Robby est pris à froid par le riche tirage « AITLUEO » qui ne donnait qu’un scrabble, LOUAIENT (+ 29 sur ELUDAIT en quadruple)

Coup 3 : Avec « PORTUAN » en mains, on aurait pu jouer … PORTUAN,E (adj, de Porto) mais il faut s’appuyer sur un I pour une PARUTION qui perd 6 points sur un déroutant PORTULAN (carte marine des premiers navigateurs), joué par les savantes Colette et Denise …

… et 26 sur le top POUDRANT, qui sera abusivement suffixé (par de nombreux joueurs) alors que ce n’est ni un adjectif, ni un nom.

Coup 4 : Les arbitres ont eu du boulot sur ce coup car « perclue » a eu beaucoup de succès, ainsi que « recouple » ou « recopule », lus sur les bulletins des plus … sportifs ! Certains auront appris que le seul scrabble sec possible avec ce tirage est CREPELU (= CREPELE, très frisé). Nicole fait partie des esthètes qui ne perdront que 21 points en voyant un bel OPERCULE !

Coup 7 : Marie-Claude annonce « vous prenez A-O-N-C-E-E-P ». Oh le joli tirage qui aurait pu donner CANOPEE. Mais, dans la salle, on entend plutôt « mais, y’a plus de P ! » ! Crise de fou rire à la table d’arbitrage quand Marie-Claude se rend compte qu’elle a remis les lettres dans le mauvais sac 😉 . Elle se rattrape bien en tirant 6 belles lettres accompagnées du joker. Elle choisit PALLEAUX (4ème scrabble en 7 coups, du jamais vu pour MCJ !), pluriel de PALLEAL (adj., relatif au manteau des mollusques). On pouvait jouer, pour le même score PLATEAUX ou les moins connus PLACEAUX (parcelles de forêt réservées à l’expérimentation).

Coup 9 : On regrette l’absence de U pour poser OGAMIQUE (= OGHAMIQUE), relatif à l’OGAM (= OGHAM, la plus ancienne écriture celtique).

Coup 11 : Arlette (à l’arbitrage), en me montrant le tirage, me dit qu’il manque un D. Effectivement avec « EEFQUAT », un D (bien placé) en aurait fait ch… plus d’un ! Geneviève, à ses côtés, a l’air désolé (ou désolée, cochez la bonne option !)

IMG_2638 - CopieCoup 12 : Marvin, seul au top, perd ses 4 premiers points, en jouant le sous-top FABULES (joker L), plus visible que BAFOUES (joker O). J’espère que les « ménagères du soir » ont pensé à FAUBERS (= FAUBERTS) qu’elles manipuleront avec dextérité et entrain quelques heures plus tard.

Coup 13 : Denise assure ZAIRE, pour 84 points et n’ose pas mettre le S (ou, peut-être, n’a-t-elle pas eu le temps …) pour 5 points de plus. Marvin flambe ce mot, hésitant entre ZAIRES et « zaïnes » ! Il est tout content de jouer un mot avec le Z qui n’est pas une conjugaison 😉 !

IMG_2613Coup 14 : Marvin (toujours le même) se distingue en étant le seul à jouer JUMELONS en double appui sur E_U, qui gagne 4 points sur SEMIONS, peu joué avec la présence du J parasite. Il gagne 10 points de solo … et un parapluie, qui servira le soir même, avec le temps maussade que nous avons eu tout l’après-midi. Le pronostic (J posé au 14ème coup, pour un mot qui fait 34 points) d’Edith Serrano lui permet de gagner un joli lot (cidre, bière, parfum, jus de raisin, 2 livres, etc).

Coups 15 à 24 : Mettez vos bottes car la fin est marécageuse. Marie-Claude soigne sa réputation en cumulant 192 points en 10 coups (je vous laisse compter la moyenne par coup !) avec une suite de mots telle que IF (avec « DDIILFV »), HI (avec DDILVHO), VS (avec « DDLOVBS) ou le fameux DUB (style musical issu du reggae) avec LIMBO en sous-top, qui est une danse antillaise pratiquée sous une barre de plus en plus basse.

On signalera seulement le solo de l’ordi, à l’antépénultième coup, qui a transformé QUETEE en TIQUETEE (marquée de petites taches).

Marvin crée la surprise en gagnant la partie à – 12 (- 2, en fait avec son solo) et devance les deux 1ère série, Jean (2ème à – 16) et Jacki (3ème à – 28). Côté Hiersacais, Denise (à  -42) se place idéalement en 4ème position et Jocelyne (en 5ème série) frappe fort en se positionnant 19ème, au beau milieu des 4ème série. Catherine (732 points) prend une option sur la victoire en 6ème série A/B, en prenant une quinzaine de points d’avance sur un peloton constitué de Marie-France Boulesteix de Saint-Junien et … de Christine et Cécile, décidément inséparables (10 points d’écart !) Dominique (Boisson), pour son premier tournoi, a bu le calice jusqu’à la lie (je sais, c’est facile) et a collectionné les zéros en début de partie, complètement tétanisé par l’enjeu. Colette, Marie-Jeanne, Cathy et Linette (malgré leur grande expérience) ont subi quelques avaries. Pour être complet, on félicitera Louisette Vadée de Royan qui prend une superbe 8ème place (au milieu des 3ème série) et Danièle Clouse de Poitiers (en 6C) qui prend la 14ème place de cette partie, ce qui la situe dans le haut des 4ème série !

IMG_2632 IMG_2635 IMG_2657Les joueurs mais aussi les arbitres (même sans avoir fini leur boulot à l’arbitrage pour l’une d’entre eux …) se sont rués sur les délicieux gâteaux maisons ainsi que les chocolats et le jus de raison bio : cette bande d’affamés a fait honneur aux cuisinières en ne laissant que des miettes.

IMG_2579IMG_2643

Après les tirages au sort permettant de gagner des paniers-surprises  bien  garnis, Yanis a rattrapé le retard en tirant une belle partie en 18 coups.

Partie 2 – 18 coups – 5 scrabbles – top : 856

 Après le traditionnel remplacement de micro, Yanis souhaite à toute la salle « une mauvaise partie » montrant ainsi l’étendue de son humour aux joueurs, qui ne le connaissaient pas encore 😉

IMG_2668Coup 1 : Le joker permet de scrabbler sans difficulté. La BAVARDE prend 2 points à la BRAVADE.

Coup 2 : Jean fait un solo, parmi les premières tables, en tentant « bavardée ». Il ne perdra que 18 points sur le reste de la partie … Marie-Claude, son arbitre, dit alors à Fanette : « tu donnes ce billet au monsieur à lunettes ».

IMG_2610IMG_2609

Fanette revient (après avoir donné le bulletin à Jean-Claude Dussaussois ») : « Y’en a plein des messieurs avec des lunettes ». MDR à la table d’arbitrage !

Coup 3 : Gigi (Lassalle), 5ème, mais aussi Louisette et surtout Jacki, vont encaisser – 45 minimum sur un scrabble unique, pas facile à construire. AMEUBLIE (sur un B) vient du verbe AMEUBLIR, rendre une terre plus meuble.

Coup 5 : Ca déménage encore car THIOL (alcool sulfuré) gagne 9 points sur une LITHO (anagramme) et au moins 18 sur les sous-tops (joués par Jacki, Denise … et Marvin !)

Coup 6 : PENDRAIT n’est pas sélectif car il y a de nombreux scrabbles, comme par exemple, DERAIENT (- 15) joué par Denise.

IMG_2649Coup 7 : Raymonde Tard se distingue en jouant LIURE (câble, cordage servant à lier) en collante intégrale et grâce à son solo repart avec 10 points supplémentaires … et une cocotte-minute. « Ca tombe bien » me dira-t-elle « car je n’en ai plus » !

Coup 9 : Même si UNIFIEES (construit mentalement par Denise mais pas joué car elle n’avait pas repéré le N d’appui) ne gagne que 16 points sur de jolis EFFARES (en quadruple sur FAR), Jacki voit la victoire s’éloigner avec ce nouveau raté. Avec ce tirage (« EEIIFSU »), on aurait pu scrabbler sur une seule autre lettre.

Coup 11 : SMOK (nouveau mot synonyme de SMOKING), loupé par Jean, Jacki et Marvin mais vu par les spécialistes de l’ODS7 (Robert, Alex Aubrière, Denise, Liliane Monteau, Marie-Marguerite Bernier, etc !) déshabille de 10 points les joueurs restés sur un KORE, plus classique.

Coup 12 : Sur un coup-joker a priori anodin, Jean se rapproche de Marvin en réalisant un solo. DEPLUME gagne 2 points sur DEMOULE mais avec la prime de solo, les 12 points gagnés réduisent l’écart, entre JD et MR, à … 5 petits points.

Coup 13 : Pas de L pour JABLOIRS (= JABLOIRES, outils servant à jabler c’est-à-dire à rainurer les douves d’un tonneau) mais les BARJOS de Jean grignotent encore 3 points sur le JAS (barre transversale d’une ancre mais aussi bergerie, en Provence) de Marvin. 

Coup 14 : Le tirage « AEOCNIT » ne trouve aucun de ses 14 appuis pour scrabbler. Le top est superbe car il faut quadrupler en prolongeant FARD en … CAFARDENT pour 60 points (+ 24 sur le sous-top EMINCAT). Aviez –vous pensé à d’autres super benjamins sur FARD ?

Coup 15 : Le jeune Marvin perd la tête sur ce coup. Même si on comprend tous que pour lui, NIQUERA est sa plus belle trouvaille, Duplitop7, insensible, assènera que ce sera QUASI le top … car ce morceau de la cuisse du veau prend 6 points sur NIQUERA.

Coups 16 à 18 : Sur les 3 derniers coups, Jean bétonne et l’emporte au sprint ! IMG_2676

La partie 2 est gagnée à – 30 par Jean, 18 points devant Marvin et 23 points devant Robert. On signalera les belles perfs d’Aline Dubuisson (4A de Saint-Benoît) qui termine 5ème, de la fidèle Annie Boutin (elle a dû assister à quasiment tous les TH depuis le début), 5B de Montendre, qui termine à une belle 8ème place … et de Jocelyne et Catherine (respectivement 29ème et 30ème au milieu des 4ème série) qui confortent ainsi leur place de meilleure 5A-5B et 6A-6B.

         Au final, Jean (vainqueur des éditions 2012, 2013, 2014 et victime d’un TRAINING en nonuple l’année passée) renoue avec la victoire en s’imposant en costaud 4 points devant un Marvin survolté (à la fête pendant 38 coups … sur 42 coups) et une Denise diminuée physiquement mais au top au niveau des neurones (3ème du tournoi et première dans la catégorie Vermeils !!!).

IMG_2681IMG_2677IMG_2680

Se sont aussi distingués Robert (4ème du tournoi et premier dans la catégorie Diamant), Aline Dubuisson (6ème et première 4A-4B), Rolande Michaud de Saint Jean d’Angély (première 4C-4D), Odile Girard de Poitiers (première 5C-5D), Danièle Clouse (première 6C-6D, 18ème du tournoi !) et la jeune Ada (en moins de 18 ans) Ne t’en fais pas Denise, je n’ai pas oublié Jocelyne (première 5B-5C), qui s’est maintenue à la 19ème place, synonyme de 21 PP4 et Catherine qui termine première des 6A-6B, augmentant ainsi son nombre de victoires qu’on ne compte plus cette année ! A ces beaux résultats -consultables ICI), j’associe l’ensemble des joueurs de Hiersac avec une pensée pour Dominique, qui s’est bien repris sur la 2ème partie en gagnant … 18 % ! Les lauréats sont repartis les bras chargés de lots tous plus prestigieux les uns que les autres. Merci encore à Monsieur J et à toutes les entreprises et tous les organismes qui ont donné des lots.

IMG_2692Après la remise des lots, les lumières se sont éteintes les unes après les autres. Au rayon « bémol », on signalera les défections de nombreux joueurs des clubs d’Angoulême et de Hiersac, pressés de partir, laissant aux autres bénévoles (beaucoup moins nombreux que le matin) le soin de passer le balai, la serpillère et de nettoyer les WC, ce qui est, certainement, moins glorieux que de mettre des bonbons ou des fleurs sur les tables, mais qui est un passage obligé. A bon entendeur …        

         Pour ne pas terminer sur une note négative, vous pouvez d’ores et déjà noter IMG_2606que le prochain TH d’Angoulême-Hiersac aura lieu Samedi 22 Avril 2017. Nous reviendrons ne serait-ce que pour goûter le délicieux FIADONE préparé par Lili. Franco (son mari, qui vient aider tôt le matin et qui repart tard le soir, comme Lili …) nous précisera que ce gâteau italien corse est fait de fromage (au lait de chèvre ou de brebis) appelé BROCCIU, qui peut aussi s’écrire BRUCCIO ou BROCCIO (donc, pas de « brucciu » 😉 )

Solutions :

  • Partie 1 : AERODYNE (tout objet volant plus lourd que l’air), GIRODYNE (giravion dont un moteur sert à la sustentation et l’autre à la propulsion), DEFEQUAT
  • Partie 2 : MUSEIFIER (péj, transformer en musée), BLAFARD,ECHAUFFARDE SOIFFARDE SEFARDI (= SEFARADE, juif des pays méditerranéens) – SEFARDIS ou SEFARDIM (pluriel de SEFARDI) et BOUFFARDE, qui est une grosse pipe, visible en cliquant ici.

NB : Toutes les photos sont visibles sous le lien PHOTOS/TH Angoulême-Hiersac 2016

IMG_2669Dernière minute : Les joueurs intéressés par l’article de la Charente Libre sur le TH de Hiersac-Angoulême le trouveront LA (attention, je ne suis pas responsable des coquilles de cet article !)

TH de Saint-Seurin (Dimanche 10 Avril 2016)

Tout roule ce dimanche 10 Avril pour partir à Saint-Seurin. Logique, les horaires sont calés et chacun sait depuis mercredi à quelle heure et à quel lieu, il est pris en covoiturage. Catherine doit prendre Nicole à 7 h 40, puis Linette à 7 h 42 avant de se rendre chez Colette à 7 h 45 tapantes. Pendant ce temps, on passe prendre Jocelyne à 8 h sur le parking de la rue de Clérac à Sillac avant de prendre Denise … Bon, en fait, on a pris Colette sur le parking (route de Bordeaux) avant de filer à Saint-Seurin car Denise, comme d’hab’, avait fait l’intéressante (non, cette fois, ce n’était pas un double saut périlleux arrière de son escabeau) mais elle a préféré jeter l’éponge pour se concentrer sur le tournoi de l’année : le TH d’Angoulême-Hiersac qui aura lieu Samedi 16 Avril (un peu de pub …). Quant à Jocelyne, Catherine a dû passer la prendre, je suppose, car tout ce beau monde était déjà là-bas quand on est arrivé.

Que dire de nouveau sur le TH de Saint-Seurin ? On est bien accueilli, rien de neuf – tout est offert toute la journée (croissants, gâteaux, boissons), comme d’hab’ – Bernadette Catalan (la présidente) a mis les p’tits plats dans les grands, oui, on sait – Le maire de Saint-Seurin (qui fait le premier tirage) a un an de plus que l’année passée mais toujours bon pied, bon œil malgré ses 90, 100, 110 ans et toujours un bon mot « il faudrait cloner les maires pour qu’ils soient présents à 2 endroits différents en même temps » ? C’est pas faux – Les 1ère séries d’Aquitaine ont boudé ce beau tournoi (à part Jean-Marc Collin), c’est la routine – Il y aura de la concurrence avec la présence de Jean-Marc, de 2ème séries qui ont le niveau de la 1ère (Alain Baumann, éditorialiste et Laurent Fredon, écrivain dans la rubrique Hexagonal de Scrabblerama et Jean-Luc Le Toquin, écrivain … de livrets ODS7,) et de 3ème séries costauds comme Anne-Chantal Bourlon, la joueuse d’Heugas (qui m’avait battu l’année dernière)ou Marvin Rodrigues, le jeune loup aux dents longues (qui jouait à domicile), que du classique !

Ce qui est (un peu) nouveau c’est le record de participation qui a été battu avec 157 joueurs présents et de nombreux joueurs refusés, « par manque de place … et non de bonne volonté», a tenu à préciser Bernadette à quelques grincheux !

Laissons la parole à Claude Masbou, fidèle à ce tournoi, qui s’est occupé de l’envoi et de la réception des parties sur Internet (grâce au site « Scrabble en direct ») : « Bonjour la France ! Nous avons commencé par un duplex puis un triplex, et après deux ans de quadruplex, et maintenant, le succès grandissant, nous sommes 5 centres à jouer en simultané ! Eh oui, le mot °QUINTUPLEX° n’est pas dans l’ODS … Mais que fait la commission ? Je souhaite la bienvenue aux scrabbleurs du Nord à Douai, à tous les lorrains de Metz, aux joueurs et joueuses Rhône-alpins de Beynost et à tous les chanceux qui jouent depuis Bastelicaccia en Corse du Sud ! ».

Partie 1 tirée par Bernadette – 22 coups – 6 scrabbles – top : 966 points

Bernadette donne le tirage du maire, c’est parti ….

Coup 1 : On démarre avec MENES en H4, choisi pour ses 6 benjamins dont les 4 plus connus sont MALMENES, PROMENES, REMMENES et SURMENES. Les deux autres font partie du vocabulaire peu courant : les NOUMENES sont, chez Kant, les concepts de la chose en soi (ne comptez pas sur moi pour vous expliquer ce truc) par opposition au phénomène, et les FORMENES sont vraiment faits pour nous … les vaches car c’est l’ancien nom du méthane (PTDR, comme disent les djeuns), à connaître ou à découvrir au …

Coup 2 : FORMENES gagne 3 points sur PROMENES et 9 sur … NOUMENES

Coup 3 : A propos de vocabulaire peu connu, le top de ce coup est VOC (nouveau mot ODS7, diminutif de vocabulaire, qui n’est pas « voca »), qui prend 2 points sur DOCU (joué par Franck) et 4 sur COUV (encore un nouveau mot, abréviation de couverture) !

Coup 5 : En terme de nouveaux mots, on est servi car KELP (algue brune géante prend 8 points à KRU, plus connu … des scrabbleurs, disons !

Coup 6 : Colette, dès le matin, se prend une bonne DOUFE (mot belge dont vous avez déjà deviné la signification, si vous connaissez un peu Colette, bonjour la réputation !)

Coup 7 : On est obligé de scrabbler avec « ERAI » parmi les 7 lettres. Les formes verbales ARGUERAI, MAUGREAI ou RAGUERAI (du verbe RAGUER, user par frottement en marine) gagne quelques points sur un peu visible GIRAFEAU (il n’a pas encore grandi !), joué par Marvin, en délicatesse avec les conjugaisons.

Coup 8 : Bernadette sort « son » TOASTER avec un nonuple ouvert (I en 4ème position). L’année passée, j’avais raté AEROSTAT avec le même tirage et jusqu’à l’annonce du mot joué, je n’étais pas tranquille. A part RIOTATES, cherchez les 2 autres anagrammes (réponses en fin d’article). On joue …. TOASTER, qui est un nom (et un verbe !), donc on prépare le S final et toutes les conjugaisons du verbe TOASTER.

Coup 9 : Pas le temps de souffler avec le tirage « DEEOIRS ». Franck perd 7 points sur le top en ne trouvant qu’ARDOISEE … que Colette se refuse (no comment !). Claudine joue le sous-top DEGOISER et perd 2 points sur le top ODORISEE.

Coup 10 : Avec « TTUURAI », il faut chercher un L pour TURLUTAI (chantonner au Québec et non ce que vous croyiez), un E pour TUTEURAI, un S pour SUTURAI ou un Q pour TRUQUAIT. En l’absence de ces lettres d’appui, Catherine, la chauffeuse, fait un solo avec « tuturai » : c’est mignon, ça rappelle Oui-Oui avec sa petite voiture rouge et jaune 🙂

Coup 12 : Après un coup d’attente, c’est reparti avec les tirages sympas, du genre « ITTALAS ». Ce tirage m’a fait penser au DELATTE, que j’avais loupé l’année passée … à Saint-Seurin ! On est rassuré d’entendre Bernadette annoncer 59 points, avec ALITATES ou ATTELAIS, sauf Stéphane Augène qui a joué l’anagramme fausse … « laitates ». Retenez que LAITEE est un adjectif et qu’on peut seulement DELAITER.

Coup 14 : Laurent fera bien rire la galerie en parlant de ses doutes sur la fin du mot POULAIN : « 20 ans de scrabble pour en arriver là », s’exclamera le jovial Alain, hilare ! De toute façon, sur ce coup, les POULAINS étaient battus de 15 points par POULINA (verbe intransitif, évidemment !)

Coup 14 : Claudine est fière de gratter 2 points en jouant EXAMINERA (en double appui sur E_A) au lieu d’EXAMINER mais déchante rapidement à l’annonce du top. Les MARXIENS (qui ne sont ni des petits hommes verts … ni des MARXISTES !) gagnent 17 points sur le sous-top.

Coup 17 : On tire le second joker et même si la grille s’est fermée, il reste un nonuple ouvert avec comme contrainte un E (deuxième) et I (quatrième). On tire « BLDEC ?U » et sans scrabbler (mais en nonuplant), on marque 108 points … ou 90, avec le sous-top, sinon ça tombe à 52 points, maximum ! Robert (Blanchon) construit DECIBEL … et oublie qu’il a le joker pour nonupler en jouant DECIBELS ! Quid du sous-top, certainement peu joué dans la salle ? L’ancienne prof de Physique de Brive, alias Momo, me dira qu’elle n’a pas trouvé DECIBEL alors qu’on l’appelait comme ça quand elle était plus jeune. Je me demande bien pourquoi !

Franck (à -14) prend la tête, 3 petits points devant Jean-Marc et Alain, ex aequo. Claudine (8ème à -40) se retrouve à égalité avec Willy le Royannais (bien connu) et Nicolas Bourdier (lui, je ne le connais pas !) Catherine (qui a trouvé DECIBELS) et Jocelyne progressent bien (une trentaine de places) puisqu’elles passent, respectivement, 92ème et 81ème. Colette ne bouge pas, aux alentours de la 120ème place. Linette et Nicole ont plus souffert avec cette avalanche de scrabbles, à tel point que Nicole me dira « qu’elle n’a pas bien travaillé ».

Il est temps d’aller se rassasier avant de faire, pour les unes, la fin du marché (les pôvres gens !) et pour les autres, la causette avec tous les joueurs que l’on est bien content de revoir.

Des tirages au sort permettent de gagner des sets de tables, des « ODS7 de table » dixit Claude toujours friand de bons mots. Les heureux gagnants se sont faits charrier par les jaloux, comme le sympathique Laurent Fredon auquel on a dit que POULAIN ne figurait pas sur le set (car il n’y avait que des nouveaux mots) ou Joëlle Nadal de Fouras (ne pas prononcer le S final, n’est-ce pas Claude !) qui a eu droit à une petite blagounette de notre ami Willou : « Pour Nadal, c’est normal de gagner un set » 🙂 !

Bon, il est temps de jouer la partie la plus ch… technique de la journée !

Partie 2, tirée par R. Springer à Metz et donnée par Odette Bernardin – 20 coups – 4 scrabbles – top : 892 points

Il paraît qu’il en faut pour tous les goûts : certains (les techniciens, sans doute) ont apprécié cette partie. Je n’en fais pas partie …

Coup 1 : BEY, posé en H6, ne sera ni préfixé en MANGABEY (le singe), ni suffixé en BEYLICALES (relatives au bey) ou … BEYROUTHIN (de Beyrouth) pour 125 points. Heureusement, sinon c’était la d(b ?)éroute assurée !

Coup 2 : Franck met plus de 2 minutes pour trouver INOCULEE (sur un E). C’est en relevant la tête que j’ai vu au tableau le tirage « INOULEC » et y’avait plus qu’à déplacer le C ! Le sous-top, c’était CIBOULE … pour 44 points de moins ! Avec un C, on aurait pu jouer CUNICOLE qui n’a rien à voir avec l’anatomie d’une des joueuses du club mais qui est relatif à la CUNICULTURE (qui contient le mot … CULTURE), c’est-à-dire l’élevage des lapins. Essayez de trouver les 2 anagrammes d’ENCLOUAI, qui ont un point commun.

Coup 6 : Après 3 coups passionnants (AXA, LAVEE puis ZUP), on perd au moins 2 points sur le peu connu CHOFAR (ou SCHOFAR, instrument de musique à vent en usage dans le rituel israélite depuis l’Antiquité, fabriqué principalement au moyen d’une corne de bélier)

Coup 8 : Mon voisin Jean-Marc se prend une bulle en jouant « urdue ». J’apprendrai, en fin de partie, qu’URDU ne peut pas prendre de E … contrairement à OURDOUE, qui a exactement la même signification, va comprendre, Charles !

Coup 9 : Enfin un peu d’action avec « AEUUR ?S ». Claudine aime bien les SUREAUX (pour 74 points). Pour gagner 5 points, il fallait former la finale –EUR pour joueur CAUSEUR, ABUSEUR ou AMUSEUR.

Coup 11 : Claudine digère … et voit EWE, billet levé (- 10 !)

Coup 14 : Un peu d’EMOTION avec ce tirage mais on ne peut placer ni le scrabble sec ni les jolis scrabbles en 8 lettres comme MONTJOIE (monceau de pierres servant de jalon) ou MYOTONIE (difficulté à décontracter ses muscles).

Coup 15 : Si on a suivi la Phase 3, on sait que le scrabble MOULIERE (lieu d’élevage des moules) gagne 61 points sur une vilaine « moulerie ».

Coup 16 : La sortie du second joker donne de nombreux scrabbles. On peut assurer avec PANTOIS ou PONTAIS (du verbe PONTER, rassembler par un pont ou un pontage) si on n’est pas sûr de TOUPINS, qui sont des grosses cloches de vache, bien connues de Colette (car elles sont suisses, aucun rapport avec les cloches 🙂 )

Coup 17 : Jocelyne construit MURITES … et ne le joue pas car, n’ayant pas posé les lettres sur sa grille (suivant « les bons conseils de Denise », dixit Jocelyne), elle pensait que le mot ne passait pas.

MURITES (73 points) gagne 2 points sur TRUISME (vérité trop manifeste, qu’il est superflu de vouloir démontrer et qui ne vaut même pas la peine d’être énoncée … comme, par exemple, toujours vérifier si le mot passe ou non sur la grille) et 12 sur MURETINS (= murets)

Coups 19 à 23 : Si on est attentif (pas comme 2 joueurs que je connais bien), on peut toper la fin de partie : Franck perd 16 points (sur KIEF et GAZENT, prolongeant ZEN !) et Claudine perd 21 points (sur GAZENT, HIC et … DEGAZENT). No comment !

A – 4 sur la partie, Laurent, qui, lui, est resté concentré toute la partie, remonte 3ème et dépasse Jean-Marc, lequel descend à la 4ème place. Alain (à -15) chipe la première place à Franck, 2 points derrière au cumul. Claudine (27ème à -58) rétrograde à la 11ème place. Catherine (50ème à -95) remonte encore et arrive à la 74ème place. Colette, plus à l’aise sur ce genre de partie, remonte une dizaine de places. Par contre, Jocelyne perd une quinzaine de places et Linette (qui a pris des bulles, pour des mauvais placements de lettres, car « elle n’entendait pas la sono et qu’elle ne voyait pas les tableaux mis trop loin », en plus, c’est vrai !) et Nicole (qui n’a aucune excuse 😉 ) restent en eaux troubles.

Un p’tit croissant, une petite boisson, des discussions dehors pour refaire la partie et terminer au top (virtuellement), quelques photos-souvenirs …

… et c’est reparti pour la partie la plus flamboyante de la journée : un scrabble va bouleverser la hiérarchie !

Partie 3, tirée (avec une ½ de retard) par Christiane Gouttard à Beynost et donnée par Jacques Lachkar – 6 scrabbles – top : 1037 points

La lutte va être âpre car les 5 premiers (Alain, Franck, Laurent, Jean-Luc et Jean-Marc, dans cet ordre) se tiennent en 26 points !

Coup 1 : FAXIEZ permet de poser 2 lettres chères

Coup 2 : Le premier joker est indolore car on peut trouver de nombreux scrabbles sur le Z (PERCUTEZ, COUPEREZ, POUCEREZ, PUCERIEZ). On perd 2 points si on reste bloqué sur le quadruple (DEPECEUR, CREPELUE, PERCEUSE, EPUCEREZ).

Coup 3 : NIELLEE implaçable fait perdre la tête à Alain qui ne scrabble pas (Jean-Marc et Laurent non plus). En l’absence de V pour VENIELLE, il fallait s’appuyer sur un F pour former ENFIELLE, du verbe ENFIELLER, qui signifie rendre amer. Cela a dû être le cas pour Alain qui se fait dépasser par Franck et Jean-Luc, car on perd 39 points minimum avec ILE en collante.

Coup 6 : Jean-Marc est content de SWITCH en A8 et commence à préparer les rallonges. Colette, spécialiste des mots de 5 lettres, a vu mieux : WHIST (jeu de cartes, ancêtre du bridge) gagne 21 points sur SWITCH.

Coup 7 : Claudine, encore au top (chapeau !), entrevoit RAIRAIS mais ne persévère pas et se demande si ARRISAI (= ARISAI, rendre une voile plus petite) prend 1 ou 2 R. La réponse est donnée J ! Elle assure avec RAIERAIS … et perd 18 points sur … RAIRAIS !

Coup 8 : Marvin, le flambeur, tente le verbe « acuminer ». Hélas, on joue ACUMINEE pour 69 points. Cet adjectif (!) qualifie tout organe végétal dont le sommet est terminé brusquement en une pointe fine ou toute lésion ou tumeur en pointe. Linette, qui a recouvré ses esprits et qui entend bien les tirages, assure le sous-top avec CULMINE.

Coup 9 : Marvin, calmé, se refuse SOLFIEES … pour 65 points. SOLFIER, c’est chanter en nommant les notes. Pour rester dans le même thème, un G aurait donné SOLFEGES !

Coup 11 : Encore de la musique avec le NEY (la flûte oblique orientale) qui se glisse en cheminée pour former NU, SEP et OYE … et qui prend 8 points à une CYME (inflorescence) plus visible.

Coup 14 : On pose le 6ème scrabble. Claudine se refuse REGELANT (cliquer ici) et perd 2 points, en jouant ETRANGLE (ça, elle connaît !), sur les tops REGALENT … ou REGELANT ! Avec cette grille, on pouvait aussi jouer ROTANGLE (= ROTENGLE), poisson aux yeux et aux nageoires rouges, un genre de poisson MARXIEN !

Coup 18 : Avec PRONANT en mains, on ne scrabble pas car les lettres d’appui (A, E et I) ne sont pas disponibles. Franck perd le top sur ce coup, en ratant … PRONA ! Quelle quiche !

Coup 19 : La sortie du second joker est stressante sur cette grille qui s’est peu à peu bouchée. On ne scrabble pas malgré le tirage « TTON ?DE » mais il fallait repérer la place transformant QUI en QUID et tripler, en jouant INDE (bleu foncé tirant sur le violet) en collante intégrale. Si on n’est pas sur la place (comme bibi), on perd 13 points minimum, en mettant un S à WHIST.

Coup 21 : Encore 4 points à perdre avec une sal… de collante. TUBER gagne 4 points sur DUT.

Coup 22 : C’est là qu’il faut jouer DUT. Jean-Luc se fait dépasser par Alain en oubliant de jouer avec une lettre.

Jean-Luc (à – 19) gagne la partie et remonte, médaille de bronze. Franck (2ème à – 21) gagne le tournoi … mais est à 52 points de Thierry Chincholle qui gagne le quintuplex à – 3 (-1, -2 , top). Alain (à – 42) redescend sur la 2ème marche du podium. Laurent et Jean-Marc (1 point de différence sur la 3ème partie) terminent, respectivement, 4ème et 5ème.Claudine (7ème à – 52) remonte à la 8ème place, synonyme de Grand Prix (et de PP2 !) : bravo Clo-Clo pour la perf’ ! Catherine (à -200, pile-poil) reste stable à la 75ème place … et (roulement de tambour !) remporte la coupe des 6ème série : FELICITATIONS ! Jocelyne, Colette et Linette se sont accrochées jusqu’au bout pour maintenir leur classement et terminent respectivement 92ème, 110ème et 151ème. Nicole a lâché prise sur cette dernière partie (cumulant les erreurs de grille … en étant placée devant, à 4 m du tableau !) et se retrouve avant-dernière. Sa bonne étoile (certaines mauvaises langues diront sa chance de … mais rien ne permet de dire ce que faisait Monsieur ce dimanche J) lui permettra d’avoir un lot de consolation car la dernière (qui n’a joué que 2 parties) n’avait pas attendu la remise des lots !

Le Grand Prix s’est joué en 3 coups. Les 9 joueurs trouvent GEX au premier coup. Dès le 2ème coup, 7 joueurs sont éliminés : certains rendent NEFLE … pour des nèfles et d’autres trouvent le sous-top (comme Claudine) qui est RENFLE. Seuls, Alain et bibi restent avec REFEND. Alain oublie la rallonge REFENDU pour poser … WUS. A sa décharge, précisons qu’il est plus simple de toper quand on est debout dans le public … pour répondre à la question classique :  « mais, comment a-t-il fait pour louper REFENDU, même moi je l’avais » ! Franck gagne le Grand Prix sous les hourrahs de son fan club, les « monstrums » qui ont ramassé courageusement toute la journée !

Merci Bernadette (et toute son équipe) pour les bouteilles, les magnums, les mini-quiches, les mini-pizzas …. et pour cette belle journée de scrabble. Le souhait posé sur toutes les tables en début de tournoi a été, largement, exaucé !

Solutions :

Partie 1 : AORTITES (inflammation de l’aorte), EROTISAT (inflammation de …, à compléter selon), PEDICULE, qui est une structure allongée et fine (aucun rapport avec EROTISAT…) reliant une structure anatomique (viscère) ou pathologique (tumeur) au reste de l’organisme.

Partie 2 : LIONCEAU et COLINEAU (ou COLINOT, petit colin)

Partie 3 : PATRONNER (soutenir par un patronage), TAPONNER (manipuler, palper au Québec) , PIORNER (pleurnicher en Suisse), PANERONT (du verbe PANER comme le poisson)

N.B : Les résultats du centre de Saint-Seurin sont visibles ICI et ceux du quintuplex  peuvent être consultés, en cliquant LA.

Championnat Régional en Individuel (Dimanche 3 Avril 2016)

Christine, qui a représenté le club avec Denise lors de cette compétition, nous conte ses péripéties

Après mes performances très moyennes en paire avec Cécile le samedi, la soirée avec Denise dans la famille de son frère a été très conviviale et la nuit reposante.

Nous avons un peu erré dans la campagne pour rejoindre Châtelaillon le dimanche matin. Le GPS avait visiblement une envie de nous envoyer sur les petites routes !!

Voilà un bref résumé de mes parties :

Première partie :

  • On commençait en posant WU. Le deuxième tirage permettait un scrabble AICHIEZ pour 75 points (au dessus de WU). Je joue HUIEZ (17 pts)
  • Au coup suivant il fallait jouer ANTHERES pour 90 points, je joue CERNERAS et perds encore 27 points. Je marque un P sur ma grille pour prolonger en PANTHERES le moment venu.
  • Le P sort au tirage suivant et je joue BIPATES mais à une autre place !!! le mot retenu sera BAPTISES.

Quatre coups joués et déjà plus de 100 points perdus, je suis un peu démotivée.

  • Au coup 6, je trouve DEMARQUE (86 pts) à la bonne place.
  • Au coup 7 je perds 17 points sur CREVOTES en jouant VOTER (50 pts) et après c’est la catastrophe complète.
  • Je ne trouve pas le scrabble SUINTANT et, prise par le temps, je joue SITUA (50 points perdus).
  • Ensuite, je perds encore 50 points sur OSMANLIE que je ne connais pas et à la place de POLY (Y triplé et mot doublé) pas vu, je joue PLOYE (50 pts)
  • Je trouve VOULIONS (76 pts), le mot joué sera OVULIONS même score puis BIPAT (42 pts) au lieu de TALEB, pour le même score.

Sur les derniers coups, j’ai perdu quelques points mais la partie se finit mieux.

Résultat de cette partie catastrophique 793 pts pour un top de 1096 points (72,35 %), pourtant je passe de la table 126 à la table 110 !

Partie 2 :

Dans cette partie, il n’y aura que 2 scrabbles.

  • Au coup n°9, je suis à -17. et …… au coup n° 10 arrive le premier scrabble APHELIE (77 points) que je ne connais pas et je joue PHASEE (33 points).
  • Au coup n°11, je perds encore 18 points avec NUAS au lieu de AUNEES.
  • Le second scrabble arrive au coup n° 16 avec RESILLE (80 pts) et je le rate en jouant LIEES (31 points)
  • Dernier faux pas au coup suivant en jouant PAYAS (37 points) au lieu de PADDY (52 pts)
  • J’avais marqué un G devant RESILLE au cas où. Au dernier coup, je joue FOG : eh bien, raté ! il fallait jouer FOB qui faisait BRESILLE pour 2 points de plus.

Je termine la partie à 655 pour un top à 810 points (80,86 %). C’est mieux. J’avance encore de 10 tables. C’est pas glorieux mais c’est bon pour le moral !!

Partie 3 :

Il se fait tard et la fatigue commence à se faire sentir ….

  • Pourtant je trouve les 3 premiers scrabbles : GROTTES (71 pts) et POUTSIEZ (80 pts). Je joue ENFILENT (83 pts) au lieu de ENFILONS (86 pts)

Au coup 6 je suis à -7.

  • Ensuite je rate GEEK avec le K qui double et le mot qui triple soit 39 pts perdus
  • Coup 9 : je joue YEN au lieu de ARYENNE 9 points perdus.
  • Coup 12 : je joue ENDUIRAI pour 68 points, le mot retenu est INDUIRA pour 70 points.
  • Dernière erreur au coup 18, je ne vois pas JEU qui compte triple alors que j’avais repéré la place !!

Je termine la partie à 787 pour un top à 883 points (89,12 %)

Finalement, je termine 104ème et première de la sixième série ! Je n’étais pas la seule, même si nous n’étions pas très nombreux en série 6.

J’ai des regrets pour quelques coups comme GEEK, SUINTANT, RESILLE ou pour la place de BIPATES. Quant aux mots inconnus, je tenterai de les retenir.

Nous avons attendu la remise des prix et nous avons repris la route sous la pluie. Merci à la famille de Denise pour l’hébergement et à elle-même pour le covoiturage.

Merci à toutes pour la bonne ambiance du samedi !

Les résultats sont visibles en cliquant ICI.

Championnat Régional en Paires (Samedi 2 Avril 2016)

Avertissement aux lecteurs : ce commentaire ne concerne que la paire COCATH.

Beaucoup de stress pour moi précédant cette expérience en paire et puis, dès la partie commencée, beaucoup de plaisir, de rires, de connivence avec Catherine que je remercie ici de m’avoir « adoptée ». Avec 85 et 83 %, nous sommes satisfaites.

Je lui ai offert quelques « petits mots » comme par exemple HAMPE, ALEMS, TORYS ou ENLIAI, mais elle, en tant que banquière, préfère les « gros mots », les scrabbles, qui rapportent plus et qu’elle découvre très vite : ETONNAIS, CAVALIEZ, DESTINAT (alors que je ne voyais pas le A pour ENDETTAS) et elle s’est fait plaisir en trouvant le joli dernier, EGORGEE … Des regrets, TUCARDS que j’ai formé tout de suite, noté sur mon brouillon et puis il est parti aux oubliettes… Nous avons préféré le SUCEUR plutôt que la CUREUSE, c’est moins douloureux, Catherine m’avait suggéré ce mot mais je n’ai pas entendu, j’avais nez et cerveau bouchés à cause de mon rhume … mais, très magnanime, elle m’a pardonnée !
Je remercie notre chauffeur Cécile ainsi que Jocelyne, Denise et Christine qui avaient porté gâteaux et café.

Colette

La suite avec les commentaires de Cécile sur sa prestation (en paire avec Christine) !

1ère partie : 837 sur 1001, soit 83,61 %

  • Nous avons raté MUSULMAN en nous contentant … d’ AMEN : perte sèche 28 pts
  • Nous avons raté TUCARDS et avons placé TARES : perte sèche 46 pts
  • Nous n’avons pas trouvé non plus SEDATANT, mais avons trouvé ENDETTAS … trop tard. Nous nous sommes contentées de DATES : perte sèche 27 pts
  • Ensuite, nous avons perdu 14 pts sur ALENE, encore vu trop tard, nous avons préféré ANE, n’est-ce pas normal ?
  • Nous avons joué RAZ au lieu d’ ARMEZ : encore 13 pts perdus
  • Puis, nous avons joué KEUF au lieu de JERK : 9 pts perdus

Ca ne fait même pas la moyenne sur les tops, seulement 10 sur 23 coups

2ème partie : beaucoup moins bien, 743 sur 999, soit 74,37 %

Ci-dessous nos gros bugs :

  • Nous avons joué DECLINA au lieu de LINDANES : 60 pts perdus
  • Nous avons raté EGORGEE et avons mis GOGO (sommes un peu gogoles) :  50 pts perdus
  • Nous avons joué « troys » au lieu de TORYS : 0 … donc moins 45 pts (nous avons oublié toutes les deux que TROY est invariable).
  • Nous avons raté CUREUSE pour lui préférer SECHEUR en quadruple : perte de 26 pts !
  • Nous n’avons pas vu CLOWN en triple et avons joué VANS : et allez au diable l’avarice, encore 19 pts perdus !
  • En jouant JOUAL au lieu de DOJO en double, nous perdons encore 11 pts

Je passe les écarts en dessous de la dizaine car on a fait seulement 7 tops sur 21 coups !!!!

Le bilan : Les 3 équipes de Hiersac semblent adeptes des multiples de 11 …

  • Notre équipe fanion Denise-Jocelyne a terminé 11ème avec 1762 pts sur 2000
  • La catégorie 5 (Colette-Catherine) termine 22ème avec 1687
  • La catégorie 6 (Christine-Cécile) termine 33ème avec 1580. Christine et Cécile remportent la catégorie 6 et sont championnes régionales de leur catégorie pour la deuxième fois consécutive. Est-il nécessaire d’ajouter qu’elles étaient (comme l’année passée) les seules dans cette catégorie ?

Cécile