Archives de la catégorie: 2016

Phase 2 (Dimanche 11 Décembre 2016)

La route fut agréable car … j’ai bien dormi à l’arrière, sans être réveillé par les discussions de Claudine (au volant) et Denise, copilote ! Nous avons été contents de retrouver Catherine (l’autre chauffeuse 😉 ) et ses passagères, Jocelyne (la chaise vide) et Colette.

Nous avons été rassurés de voir Christine, en bonne forme, car elle était transportée par un « fou du volant », dont nous tairons le nom par charité pour sa femme, Monique Gervais, qui n’y est pour rien. Nous avons été très bien accueillis dans la salle Georges Brassens (ça va, c’est assez gros ?), …

… par Wilfrid (épaulé par tout le club de Royan) qui nous a offert un bon café puis qui nous a annoncé que tous les gâteaux ainsi que les boissons (sauf les petites bouteilles d’eau) étaient offerts toute la journée : beau geste, à saluer, qui fait de plus en plus d’émules dans ce comité ! Juste avant la partie, tout le monde se prépare.

 Parmi les 110 joueurs de la salle de Saint-Sulpice-de-Royan, on compte un favori, Robert Blanchon, mais on compte sur Denise et Claudine pour déjouer les pronostics.

Catherine, Colette, Christine et Jocelyne vont faire du mieux possible pour bien figurer et, tout est possible, pour se qualifier à la Phase 3.

Partie 1 – lue par Wilfrid Gauthier – 5 scrabbles – 21 coups – top : 955

Coup 1 : Un p’tit coup de XERES pour démarrer et ce sont déjà 18 points pris à ceux qui se contenteront de SEXER, obnubilés par … les nouveaux mots.

Coup 2 : Plus de 99 % des joueurs, en France, perdent au moins un point sur un PEC peu connu. Un hareng pec, c’est un hareng fraîchement salé.

Coup 3 : C’est la débandade parmi les Hiersacaises car seules (à confirmer …) Christine, Claudine et Denise scrabblent. FICELLENT (sur CE déjà posé) prend 58 points à … FICELLE et 106 points à « ficèlent ».

Coup 4 : Beaucoup vont prendre un deuxième uppercut avec la sortie du premier joker. AVARIIEZ n’est pas donné surtout avec un tirage « AA?IIZV ». Sans scrabbler, on perd au moins 28 points, avec AVINIEZ, et on perd beaucoup plus, en jouant « avaliiez », vu sur un bulletin.

Coup 5 : La rafale prend fin avec MIJOTANT (+ 40 sur AJOINTA). Sur ce tirage, on aurait pu jouer, en double appui, l’anagramme de JOINTAMES, qui est JANOTISME (= JEANNOTISME). Je viens d’apprendre que le JANOTISME est la construction incorrecte d’une phrase donnant lieu à une équivoque ridicule. Pour être complet, sachez que l’origine du mot vient de Janot (pas le lapin), un personnage de comédie du XVIIIème siècle, célèbre pour ses phrases équivoques.

janotCoup 8 : DOLLY (+ 2 sur OYE) est un nouveau mot qui ne désigne pas une brebis à 5 pattes 🙂 mais un chariot de travelling.

Coup 11 : Sur un G, on aurait pu poser ROUGEOTS (maladies de la vigne) et sur un N, TOUERONS mais c’est un tirage qui donne des idées : sur le C, Claudine tente « courotes » et sur le B, Jocelyne essaie « boosteur » (seul BOOSTER, nom et verbe, est admis). La plus jolie trouvaille de la salle est « cooteurs » mais je ne me rappelle plus de l’auteur de ce bulletin. Pas mieux que 25 points avec SURET (adj, un peu acide) …

Coup 12 : On continue à réviser les nouveaux mots avec VAPOTA.

Coup 14 : En formant la finale -AGE, on peut trouver ATTELAGE ou BATELAGE (droit payé à un batelier) et on ne perd que 6 points sur ETALAGEE (verbe transitif), joué par Denise et Claudine, notamment.

Coup 15 : Le tirage « EEEGNRU » ne trouve pas le bon appui pour scrabbler et on forme un autre appui … VERGE.

Coup 17 : On reste dans le thème avec INIQUE, désolé !

Coup 18 : Avec la sortie du second joker, on se dit qu’on va vite trouver un scrabble mais le temps passant, on se demande bien comment marquer plus de 20 points ! Si, on voit au tirage ou si on garde son calme, on parvient à trouver le seul scrabble, qui passait, DOUERONS (joker S, formant SI).

Coup 19 : Aucune possibilité de poser des FUMIERS sur cette grille bien bouchée donc il faut aller jouer sur EX et le prolonger en SIREX (insecte hyménoptère)

Coup 20 : Notre spécialiste Colette est toute contente de jouer le top FUSEL, sous-produit de la fermentation alcoolique des glucides.

Alex Aubrière, de Royan, gagne cette première partie, à – 32. Il précède Denise (yes !), de 6 points, et Louisette Vadée (on voit que les Royannais jouent chez eux !) de 10 points. Claudine, après son avarie sur … AVARIIEZ, a bien joué (la tentative de « courotes » se tenait) et termine 6ème.. Catherine (71ème), Colette (74ème), Christine (77ème), Jocelyne (83ème) se tiennent dans une trentaine de points … en queue de peloton !

Il est temps d’aller recharger ses batteries en mangeant et en écoutant les ratés et les trouvailles des unes et des autres.

Partie 2 – lue par Jean Dol – 5 scrabbles – 22 coups – top : 1024

Encore une partie où il fallait limiter la casse car après cette partie, les jeux seront quasiment faits pour la majorité des participants.

Coup 1 : Claudine se retient et assure JAVA pour 28 points. Denise ose JAVEAU, pour 20 points de plus. Un JAVEAU, c’est une île de sable formé par le débordement d’un cours d’eau.

Coup 2 : On a retrouvé JENNY. Elle n’était pas dans la salle de bain mais sur la grille. Ce n’est pas la sœur de Brian mais une machine à filer le coton.

Coup 7 : On pose le 1er scrabble de la partie. La connaissance des anagrammes s’avère utile car on perd 10 points avec OVULERAI ou OVULAIRE sur LOUVERAI (LOUVER, soulever avec une pince à deux branches). Les fans de ce site qui font les jeux n’auront perdu que 2 points … avec UVULAIRE (jeu de l’été 2015), sauf si vous vous le refusez, à l’instar de Claudine.

Le coin des refus (en direct du brouillon de Claudine)

Coup 8 : Pas de lettres d’appui bien placées pour poser ACCOUEES, OCCUPEES ou COUCHEES. Sur ce coup, une certaine Liliane C. du club d’Angoulême jouera « cocuées », qui se passe de commentaires 🙂 !

Coup 10 : Le scrabble sec PIEMONT (= PIEDMONT, glacis alluvial au pied d’une chaîne de montagnes) fait très mal, même dans les premiers rangs car les sous-top perdent 56 points !

Coup 16 : C’est l’heure (la minute …) de gloire de Claudine qui est la seule du centre à trouver TSUBA, garde, souvent très ouvragée, du sabre japonais. On signalera que le tirage sec donnait BITUMAS mais aussi l’anagramme moins connus, AMBITUS, étendue d’une mélodie du plus grave au plus aigu.

Coup 17 : Si on ne reste pas bloqué sur DOMINAT, on forme, relativement facilement, MONDAIT (- 14 avec AMODIENT, donner une terre en location).

Coup 21 : Le coup de Trafalgar, qui arrive à l’avant dernier coup ! Il n’y a qu’une possibilité de poser les 7 lettres, malgré la présence d’un joker. DESSOLER, débarrasser un cheval de la sole de son cheval ou cultiver avec un nouvel assolement, permet de gagner 31 points sur des TOLARDS, bien planqués. Denise prend la tête sur ce coup.

Coup 22 : Ce coup est beaucoup moins sélectif car le 2ème joker permet de jouer différents scrabbles comme EMIGREE , EMERITE, EMERISE, EMIEREZ ou EMPIREE (sans doute, le plus osé).

Denise, 4ème de la partie, dépasse Alex et possède 19 points d’avance sur son dauphin. La victoire sur le centre devrait se jouer entre ces deux-là car Louisette, 24ème de la partie à – 137, possède plus d’une cinquantaine de points de retard sur Denise. Claudine recule un peu mais reste dans le top ten, ce qui est le principal. Christine et Jocelyne, décidément inséparables (41ème et 44ème avec 3 points d’écart) remontent, respectivement aux 62ème et 66ème place. Colette et Catherine, décidément inséparables (ah bon, je l’ai déjà écrit) terminent 103ème et 110ème … et descendent, respectivement, aux 95ème et 101ème place. Catherine expliquera sa contre-performance par l’oubli de sa potion magique, dopage, quand tu nous tiens …

Il est temps d’attaquer la partie la plus pourrie de la journée !

Partie 3 – lue par Sandrine Chambaud – 2 scrabbles ! – 22 coups – top : 785

La fille de Sandrine et votre serviteur …

Coup 1 : Parité oblige, après la VERGE de la partie 1, on pose VAGIN … verticalement, annonce Sandrine. Chacun sa position, l’important, en duplicate, étant d’avoir tous la même !

 

Et, n’allez pas chercher un quelconque message avec ces photos 🙂 !

Coup 2 : PUINEES est le sous-top, trouvé par Claudine, joli ! Hélas, elle perd 16 points sur le quadruple PUNAISEE (certains resteront scotchés sur … PUNAISE).

Coup 7 : Pas de A ou de O pour ALGIQUES (relatifs à la douleur) ou LOGIQUES, donc on se contente de PLIQUES, enchevêtrements de cheveux.

Coup 10 : Il faut repérer le E pour poser le 2ème (et dernier) scrabble de la partie. AIGUISER est le genre de scrabble difficile à trouver, surtout si on reste sur les formes verbales -ERAIS, -IRAS, -IRAIS, etc. En plus, ce verbe commence par une voyelle … donc, inutile de rougir si vous n’avez pas formé un mot si connu.

Coup 11 : Denise tente « becfin », mélangeant, je suppose, BECFIGUE (passereau du Midi) et EGLEFIN ou AIGLEFIN (poisson marin voisin de la morue)

Coup 12 : Après TSUBA, Claudine déniche un joli NINJA. Le N formant BEN et le A allant au bout d’AIGUISER.

Notre ninja du club 🙂

Coup 15 : Le tirage DORLOT ? aurait donné des scrabbles évidents et d’autres plus compliqués à construire comme TOROIDAL ou DOCTORAL. Il n’y avait pas de scrabble mais il fallait repérer la bonne place pour poser les mots les plus lucratifs. Si on arrive à loger un joli CLITO, beaucoup loupé (logique !) même par les joueuses (moins logique!), on ne perd que 4 points sur les anagrammes CROTON (arbuste) ou CORTON (vin de Bourgogne).

Coup 21 : Malgré une partie en demi-teinte, Denise se dirige vers une victoire sur le centre quand, surprise, Sandrine me montre le bulletin de Denise sur lequel est écrit « FERMEND » avec un D, très bien écrit ?!! Pas de doute possible, c’est une nouvelle bulle … sur 32 points ! Denise prend … un coup sur la tête 😉 !

Coup 22 : La LED du dernier coup, le E formant FERMENTE, ne permettra d’éclairer le mystère du « fermend » sauf à penser que l’anticipation de LED, au coup précédent, aboutira sur un « fermend » de mauvais aloi …

Alex, 9ème de la partie, n’en demandait pas tant et gagnera sur le centre avec … 27 points d’avance sur Denise. Grrr ! Pour se consoler (petit chagrin), Denise pourra se dire qu’elle a très bien joué et que, malgré ce couac, elle n’aurait pas dépassé, Christian Le Rouge qui est le meilleur joueur du comité sur la Phase 2. Claudine, 6ème de la partie est remontée … 6ème et se qualifie aussi, brillamment pour la Phase 3. Christine, 65ème, pourra regretter son TEK loupé, mais pourra s’enorgueillir d’avoir bien progressé par rapport à sa place de départ, tout comme Jocelyne, qui finira 74ème. Colette a un peu progressé sur cette dernière partie et a gratté 5 places pour finir dans le … top ninety 🙂 Catherine oubliera rapidement cette Phase 2 car elle n’a pas joué avec tous ses moyens : elle finit dans le top … one hundred ! Difficile d’en dire plus car Christine, Colette, Catherine et Jocelyne sont parties très rapidement (pendant le rangement des tables …), sans doute pressées par Nicole, qui voulait rentrer tôt, ce que je comprends parfaitement. Aïe, on me signale que Nicole n’a pas joué. A bon entendeur, …

NB : Les résultats du centre de Royan sont visibles ICI et ceux du Comité LA.

Verdiams 2016 (Samedi 26 Novembre 2016)

24 joueurs s’étaient réunis dans la salle surchauffée de Bourgines. C’était la fête à l’extérieur avec la fête foraine mais ce fut aussi la fiesta avec les multiples scrabbles qui fusèrent tels des feux d’artifice dans les 2 parties. Une délégation de 7 Hiersacaises représentaient notre club, sous l’œil du président venu jouer le rôle de juge-arbitre des 2 parties.

Partie 1 – 6 scrabbles – 20 coups – top : 1004

Coup 1 : Il faut rester sage au premier coup et se contenter de BAUGEA (ou BEGUM) mais « embagua » pouvait se justifier par la différence de points et le côté plausible de la tentative.

Coup 2 : Les buveurs tenteront des « marniers » qui seront beaucoup moins grands que prévus.

Denise frappera un grand coup en gagnant, au moins, 54 points sur l’assistance grâce à l’anagramme de « marniers » qui est MERRAINS, le MERRAIN étant le bois servant à faire les douves des tonneaux.

Coup 3 : Denise revient sur Terre, en jouant un « viron », qui est un régionalisme. Dans la région de Lyon, c’est une promenade et dans d’autres régions c’est un synonyme de rond, mais aussi d’environs. Par contre, dans l’ODS7, c’est synonyme de rond aussi mais dans le sens de bulle:-) ! En l’absence de T pour VOMIRENT ou de O pour OMNIVORE, il fallait s’appuyer sur un E pour jouer VOMERIEN, relatif au VOMER, os du nez.

Coup 7 : Colette et Nicole, notamment, posent leur premier scrabble LOUPIONS et ne perdent que 3 points sur UPSILON, lettre grecque donc invariable.

Coup 10 : Denise, après avoir expliqué la veille au soir à Dominique qu’il valait mieux oser DAGUATES que d’assurer 20 points, a hésité entre CORDEURS à 80 points et CODEURS à 30 points. Que croyez-vous qu’elle fit ? Eh bien, elle a agi comme Dominique la veille … en perdant 50 points, plutôt que d’en perdre 30. Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais ! Sur ce coup, Nicole a vérifié qu’UPSILON ne pouvait pas prendre de S final;-) !

Coup 13 : Il manque un I pour une FELLATIO qui aurait ravivé les ardeurs de ces messieurs. Il fallait avoir du … nez pour dégoter un mot ODS7, FJELL (= FJELD, plateau rocheux usé par un glacier).

Coup 14 : Badaboum pour la délégation hiersacaise, avec la sortie du premier joker ! Le prof de chimie a apprécié le top THIONATE, mais on pouvait limiter la casse avec SOUHAITE ou THONAIRE (grand filet pour pêcher le thon), vu quelques secondes trop tard par Denise.

Coup 15 : Colette, Christine et Cécile font partie des quelques joueuses qui ont vu le DAHU, toujours difficile à voir , même sur une grille de scrabble !

Coup 18 : En conjuguant, on trouve (relativement) facilement ETONNAIT ou mieux OTAIENT, pour gagner 6 ou 13 points, selon le placement.

Coup 20 : Rarissime, on termine la partie avec le second joker … non utilisé

Sur le centre d’Angoulême, Raymonde (Berthaud) gagne à … 160 points du top ! Elle est suivie par Gigi (Lassalle) et Arlette (Ballanger). Denise, en tête … après 2 coups, a subi la fin (à partir du coup 3, en fait) de partie et ne termine que 5ème à 219 points du top. Jocelyne (10ème) et Christine 14ème sont les seules à finir dans le top 15. Il est temps de se restaurer et de s’aérer un peu, avant de reprendre le collier.

Partie 2 – 4 scrabbles – 22 coups – top : 822

Cette partie sera moins sélective que la première mais il y aura aussi quelques défaillances notables.

Coups 1 à 4 : Pas grand chose à signaler à part Nicole qui fait un solo en ne jouant pas avec SURETE mais plutôt avec « suretée » !

Coup 5 : Une fois n’est pas coutume, il fallait conjuguer pour scrabbler. On empochait la prime de scrabble avec DETALAIT ou avec les moins connus DEALAIT, DELATTAI ou DELAITA.

Coup 6 : Colette commence son festival, en trouvant un top très difficile. Elle joue MISTERS anagramme de TRISMES, contractures des muscles masticatoires. La pauvre Christine joue METISSER … et écrit METISSE sur son bulletin (16 points au lieu de 82 points).

Coup 7 : Colette enfonce le clou. Sur un coup avec 2 jokers, elle est une des seules de la salle à toper. Avec COHOBEE (BICOLORE était l’autre iso-top), elle s’installe parmi les 3 premières de la salle. Au fait, COHOBER, c’est distiller plusieurs fois mais même si ça fait partie du vocabulaire courant de Colette, ça n’explique pas tout:-) !

Coup 13 : Roseline (Lecomte) envoie, les yeux fermés, RATIONAL … et fait un solo car c’est un ornement d’étoffe, porté par le grand prêtre, chez les Hébreux. Donc, oubliez « rationale » et jouez , plutôt, NOTARIALE ! On ne perdait que 9 points avec une ABLATION, pas facile à construire. Colette rétrograde, sur ce coup, mais aura prouvé qu’elle savait scrabbler quand elle se donnait la peine de chercher des mots de plus de 6 lettres !

Coups 14 à 19 : Fin de partie pas folichonne, qui se termine par VIDIME, loupé par Denise … qui se fait doubler par Roseline, sur ce dernier coup, chapeau !!

Malgré ce dernier coup, Denise termine 3ème de la partie, derrière Raymonde et Roseline, ce qui lui permet de remonter 4ème, soit sa place de départ … et d’accrocher de justesse le wagon des PP3. Colette obtient une belle 8ème place sur cette partie et remonte 11ème, ce qui est une belle perf , en partant de la table 14. Cécile (15ème) emmène le peloton des Hiersacaises , qui n’ont pas été à la fête sur cette 2ème partie. Au cumul, Jocelyne, qui a très mal joué la 2ème partie, termine 16ème, devant Christine 17ème et Cécile 18ème. Linette (20ème) et Nicole (22ème) se consoleront en laissant des Angoumoisines derrière elle.

Vous pouvez voir les résultats des joueurs (du centre d’Angoulême) en cliquant ICI, ceux des joueurs du comité J sont visibles ICI

Colette arrose …

… une nouvelle année au compteur mais aussi sa qualification à la Phase 2, pour une dizaine de points : quelle calculatrice, comme on peut le voir ci-dessous (de l’art de couper un gâteau en 14 parts égales ?) !!!

Encore une fois, on s’est régalé entre l’excellent gâteau aux poires (à la Bourdaloue mais pas tout à fait, comprenne qui pourra !) et une délicieuse part de pain d’épice maison !

Pas la peine de faire de grands commentaires pour décrire l’ambiance :

Alors, merci Colette pour ce bon moment et bonne chance pour les Verdiams de samedi, ainsi qu’à Linette, Jocelyne, Denise, Christine, Cécile et Nicole.

Téléthon 2016

Quels sont les ingrédients d’une séance réussie ?

  • D’excellents gâteaux (un aux amandes et l’autre aux pépites de chocolat) cuisinés par Nicole … absente car malade. On a beaucoup pensé à elle … en mangeant et on la remercie beaucoup pour ce beau geste !

– Des serveurs dévoués

  • Une assistance fournie et joyeuse : les habituels fidèles du club ont été rejoints par une joueuse « MGEN » 🙂 et 7 angoumoisins !

 

  • Deux animateurs, l’un conteur d’histoires drôles, l’autre comique à l’écrit, surtout quand elle se met à « mayer » (les explications arriveront bientôt)

– Un couple de clowns venus de Mouthiers

La récolte s’est terminée vendredi soir. L’ambiance était plus tristounette avec une assemblée moins fournie (6 joueurs ci-dessous), un ordinateur récalcitrant qui a bien énervé Claudine et une partie aussi intéressante que les résultats du premier tour des Primaires 🙂 !!

Plus intéressante est la somme finale récoltée : 252 euros pour cette semaine. Merci à tous pour votre générosité …

Le compte rendu du Simultané National avec Handicap (Samedi 12 Novembre 2016)

Ah oui, c’est vrai, j’oubliais qu’on n’a pas fait que manger, boire, rigoler (cf photos de l’article ci-dessous) mais on a aussi joué, même si Christine s’est demandée si c’était raisonnable, avec la présence de 13 joueurs, en comptant les 3 joueuses angoumoisines (Annie, Monique et Josette) venues se joindre aux 10 Hiersacais présents. Le futur prouvera que le numéro 13 porte aussi chance puisque Christine sortira grande gagnante du centre … sur des parties pas faciles mais intéressantes à jouer.

Partie 1 – 5 scrabbles – 20 coups – top : 985

Coup 1 : Dès le premier coup, il faut faire le bon choix entre TORYS (le top) et « troys », zéro ! Perso, avant de retenir la définition, je savais que la seule rallonge sur TROY était … DESTROY (invariable, aussi), si ça peut aider ! Les TORYS (ou TORIES) sont des membres du parti conservateur en Grande-Bretagne alors que le TROY (invariable) est un système de poids anglo-saxon utilisé pour les matières précieuses. Josette, qui a joué « torrys » et qui me confiera que sa fille travaille en Grande-Bretagne (!) et Francis, qui a gardé son âme d’enfant, en jouant « toys », à l’approche de Noël, seront les 2 victimes de ce tirage.

indexCoup 2 : Marie-Jeanne et Christine annoncent, tout de suite, la couleur, en étant les seules à se régaler d’un MIROTON (= MIRONTON). Colette apprendra, à ses dépends, que le syndrome de Morton, qui se manifeste par une douleur au pied, se situant généralement entre le 3e et le 4e orteil, n’est pas encore entré dans l’ODS : avec le tirage « MORTON », il faut chercher un F pour FROMTON (= FROMETON) ou un I pour … MIROTON et ses anagrammes MONITOR et MONTOIR (grosse pierre ou escalier pour monter sur un cheval).

Coup 4 : Les fumeuses du groupe (elles se reconnaîtront) restent sages et ne tentent pas « défumée » … alors que REFUMEE se joue !

Coup 5 : Cécile craque (avec Annie) et scrabble avec un mot commençant par DE- ! Hélas, « dévoluée » n’est pas une rallonge à DEVOLUE 😉

Coup 7 : Le coup qui fait mal car avec une lettre chère (ici, X), un joker et un nonuple ouvert, il faut rester calme (à l’instar de la seule Marie-Jeanne !) pour trouver (ou oser, n’est-ce pas Christine?) EXCEDONS, qui prend 108 points aux sous-tops EXERCONS ou EXECRONS.

Coup 9 : Colette y va aussi de son solo (ANHELERA) en prenant 3 points à Jocelyne, qui se contentera d’HALENERA. Attention, ANHELER (= respirer péniblement) est intransitif donc évitez « anhelée » et préférez HALENEE (flairée en parlant du chien). Cécile posera « hanèlera » sur sa grille …

Coup 11 : Le second joker cause moins de dégâts que le premier car les sous-tops ne perdent qu’une trentaine de points mais EPIMAQUE (oiseau paradisier) est un solo dans la salle. Faut-il remettre la photo de ce bel oiseau ?

Coup 12 : L’OUZO ne fait pas de bien à Cécile qui prend une belle bulle, à cause de l’erreur sur sa grille !

Coups 13 et 14 : DAIL (= DAILLE) qui est une faux et SATE (= SATAY) qui est une sauce aux arachides (spécialité indonésienne) sont des mots de vocabulaire peu courant. En regardant l’écran de l’ordi, j’apprends un nouveau mot, ASTE, qui est un sarment de vigne porteur de fruits.

Coup 16 : Jocelyne, Nicole et Colette sont un peu gourmandes en tentant « frugals », Colette me disant, à juste, titre qu’elle a suivi mon conseil de tenter 94 points, au lieu de se contenter de 32 points (solo de Cathy avec FLAGS ou GRAFS). Ne riez pas, ça aurait pu être bon car il y a 150 mots de 2 à 15 lettres qui font leur pluriel en -ALS !

Coup 17 : Elles ne sont que 4 (Jocelyne, Christine, Cécile et Cathy) à scrabbler en jouant SURINAIT (+ 36 sur les sous-tops).

Coup 18 : Cathy et Francis, les voisins de Monique ne trouveront par le bel EVENTAIL … que remuait pourtant Monique, sous leur nez. Les autres joueurs trouveront le top, ENLEVAI.

Christine profitera de la bourde de Marie-Jeanne (un « staf » de mauvais aloi écrit quelques secondes avant la sonnerie !) pour s’emparer de la première place. Jocelyne complète le podium quelques points devant Cécile et Colette, qui ne s’en tirent pas trop mal malgré leurs deux bulles respectives. Allez, il est temps d’aller manger les excellents muffins (certains au chocolat et les autres aux amandes) de Marie-Jeanne et les délicieux gâteaux (l’un à la noix de coco et l’autre au citron) de Jocelyne, toutes les deux montant sur la plus haute marche du podium des cuisinières.

Partie 2 – 5 scrabbles – 21 coups – top : 977 points

Coup 1 : Après avoir bu, tout le monde a … CUVEZ !

Coup 3 : Pour rester dans le thème, Nicole fait un solo avec VOMITIF. Jocelyne fait aussi un solo en jouant « motifie », savoureux mélange de MODIFIE et MORTIFIE.

Coup 4 : Ce coup détend l’atmosphère car toutes les joueuses ont scrabblé. Il est amusant de constater que le seul gars présent n’a pas trouvé l’anagramme de LUCIOLES.

Billet anonyme !

Deux joueuses (Jocelyne et Nicole) trouveront le sous-top COLLEUSE et perdront 4 points sur le peu connu LOCULES (adjectif synonyme de LOCULAIRE, terme de botanique signifiant « partagé en loges »). Je voudrais bien en dire plus mais après recherches, je n’arrive toujours pas à savoir ce que c’est exactement;-) !

Coup 5 : Tous les joueurs perdent, au minimum, 14 points avec OPALINES ou PELOTAIS (=POILATES) car le quadruple OPALISEE est peu évident à construire. Nicole est alors en tête de la partie …

Coup 6 : C’est le début de la dégringolade pour Nicole qui prend une bulle sur un scrabble. Malgré le nombre élevé de voyelles, Marie-Jeanne, qui n’aime pas ce genre de tirage est la seule à toper avec AIRAIENT (ça aide de former la terminaison -AIENT) ! On ne perd que 7 points avec les anagrammes ANIMERAI, REANIMAI ou MANIERAI.

Coup 10 : Une fois n’est pas coutume, il faut s’appuyer sur le Q pour jouir de la prime de scrabble. Catherine est la seule (rendons à Cléopâtre …) à trouver MONARQUE qui prend 7 points sur ENAMOURE ou ENAMOURA (- 7). Bravo Catherine !

Coup 11 : Encore un mot de vocabulaire sur un tirage-joker. Après l’EPIMAQUE, il faut connaître DRIFTER (bateau de pêche utilisant des filets qui dérivent) pour ne pas perdre une quarantaine de points avec des scrabbles plus simples comme DEFERRAI, DEFRISER ou DEFIBRER. Le DRIFTER sera, quelques coups plus tard, abusivement prolongé par un A, par deux joueurs, alors que la finale a bien été prononcée [eur]

Coups 15 à 21 : La fin de partie est lancinante. On pose HO, puis (E)S, puis AS, etc.

Sur la partie 2, Jocelyne devance Christine et Catherine. Marie-Jeanne et Colette restent dans le top five !

Au cumul, Christine confirme sa bonne forme après la Phase 1 et s’impose largement devant Marie-Jeanne (contente d’être venue et d’avoir nonuplé !) et Jocelyne, la seule à avoir trouvé 5 scrabbles dans la 2ème partie. Derrière, on signalera la belle 4ème place obtenue par la paire des sœurs Catherine-Colette, devançant d’une cinquantaine de points Cécile, qui a poursuivi ses frasques sur la partie 2 (cf bulletin ci-dessous) et Laurence, qui signe encore une belle prestation après 2 mois de scrabble !

Place à la semaine des Simultanés de France synonyme, pour le club de Hiersac, de manifestations pour le Téléthon 2016 : venez nombreux Mercredi et Vendredi … et soyez généreux !!

NB : Les résultats sur le Comité sont visibles ICI

Les photos du Simultané National avec Handicap (Samedi 12 Novembre 2016)

Que dire de cet après-midi de scrabble ? Encore une fois, on s’est drôlement bien amusé,

  • que ce soit en jouant,

  •   en arbitrant,
  • en buvant et en mangeant …

 … les bons gâteaux confectionnés par Jocelyne et Marie-Jeanne

 

En attendant davantage de détails sur cette compétition, vous pouvez consulter les résultats du centre de Hiersac, en cliquant ICI.

Phase 1 (Samedi 5 Novembre 2016)

Commentaire à chaud de Marie-Jeanne – Nous avons donc joué 2 parties plutôt ennuyeuses avec 2 scrabbles dans la 1° (23 coups) et 1 seul dans la 2° (22 coups). Seuls quelques mots nous ont interpellés comme BAHAIE, EXEATS, MINDEL dans la 1° mais tout le monde s’en est à peu près bien sorti. Nous avons passé un bon après midi entrecoupé d’un bon goûter. Bonne soirée et bon week-end.

Dimanche matin, juste avant de partir à la messe, Colette rajoute – Je trouve que c’est gratifiant les phases 1, comme c’est bizarre … on a l’impression d’être meilleur ! Avec  « les grosses têtes »  je n’aurais pas eu un solo sur PROVO, jeune contestataire néerlandais, et un duo (avec Nicole)
sur ANONA …12 points ! Certains ont prolongé avec un i pour … zéro point ! Attention pour faire l’âne, il faut ânonner HIHAN !  « Comme d’habitude » (dirait un chanteur qui n’y connaissait rien en électricité), j’ai pris une mauvaise lettre au tirage, je n’ai pas rajouté le S à IMPUNIE qui faisait un nonuple … Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?  Bravo aux Hiersacaises qui terminent en tête au classement final !

Les résultats du centre d’Angoulême sont visibles ICI

NDLR : Au vu des premiers résultats, la barre de qualification pour la Phase 2 devrait se situer aux alentours de 1294 points.

Vermeils 1 (15 Octobre 2016)

Denise (merci pour le boulot !) livre son témoignage.

Ce samedi , une troupe importante représentant le club de Hiersac vient participer aux simultanés : nous sommes 8 + 1, notre benjamin du jour qui s’avère ne pas avoir atteint l’âge canonique pour se mêler à nos réjouissances ! Appelons-le D. La salle qui nous accueille comporte 28 places et il y a 28 joueurs  à l’âge requis . Que faire de D. ? Au lieu de le renvoyer à ses fourneaux nous lui trouvons une petite place …dans un placard…

Partie 1 – 22 coups – top : 847

Début de la 1° partie dans une salle surchauffée , accompagnés de surcroît par des aboiements intempestifs de 2 roquets .

Coup 2 : Le 1° scrabble d’une série de …3 ( le 3° sera au dernier coup ! ). On pose VOUERAIS pour sa rallonge A . D. dans son placard avait trouvé ŒUVRAIS ! Bravo !

Coup 3 : Commence la longue série des occasions manquées : le tirage AQEMORN aurait pu nous permettre de poser un MONARQUE ou de MANOQUER si le U de VOUERAIS s’était trouvé un peu plus à droite .On pose pour 30 pts ROMANE et on va rejeter le Q … pour le reprendre un coup plus tard !

Coup 5 : Je ne sais pas si Colette a placé en 8A LENTO qui transforme ROMANE en ROMANEE , moi je n’y ai pas pensé !

Coup 6 : Après un nouveau rejet arrive le tirage qui va faire mal – OYRTAG? – et qui permet au coach de Christine et de Cécile de se distinguer avec un improbable GYROSTAt. Il manquait un N ou un I pour faire GYRATION m’a confié Robert mais je ne sais pas si quelqu’un avait vu que l’on pouvait poser pour 3 pts de moins en double appui, ROUGeOYAT (appuis U et O).

Coup 7 : PELUMRE , la grille ne propose ni de D  ni  de I ni de M  et encore moins de Z pour poser un scrabble (DEPLUMER, PLUMEREZ, REMPLUME, EMPLUMER ou EMPILEUR !)  Il faut se contenter d’une des nombreuses solutions à 30 points comme TEMPLE en 8 J  ( logiquement notre cuistot, lui, a choisi  LEGUME en H8 )

Coup 8 : Le tirage RUIOVHR aurait pu déboucher sur un superbe HOURVARI  mais pas de A à l’horizon ! C’est là que n’étant pas sûre de ROUGH, je me contente de HIVER pour 3 pts de moins mais insuffisamment concentrée, je le place sur le I que nous avions au lieu de le mettre sur le E que nous n’avions pas ! Résultat 0 !

Coup 9 : Revoilà le Q , toujours sans  U mais que nous posons enfin pour 30 pts avec QIN. Passons sur les tirages suivants pour arriver au …

Coup 13 : Et un superbe : BE?KUWX !!! Problème , quelle(s) lettre(s) chère(s) privilégier ? Je me contente d’assurer 44 pts avec Xi mais le top me devance de 8 pts avec joker Z et un magnifique OUzBEK  !

Coup 14 : Un 5° rejet de reliquat (ici WX) nous apporte le tirage  CSXEUVS et il fallait connaître (ou être très audacieux !)  SEVEUX pour toper à 76 pts (se dit d’un vin puissant ! tu connaissais , Colette ?) Dans son placard, D. a vu le sous top VEXES qui met un S à LENTO ce que personnellement je me suis refusé !

Coup 15 : Le tirage suivant ne trouve pas de E pour scrabbler avec un SCANDALE ou des CANDELAS ni, plus subtil, de H pour des CHALANDS. On se contente de coller CAVA  sous ROMANEE !

Pas de commentaires sur une suite de coups sans relief.

Coup 18 : Le tirage GLANDER ne peut s’appuyer ni sur un A ni sur un I ni sur un U (GARDENAL, DRAGLINE ou GLANDEUR) et aboutit à une collante GERCA faisant au passage un nouveau mot GIF (codage d’image)

On s’ennuie ferme avec des tirages DLLMONL ou LLMNIIR pour enfin se réveiller sur le dernier coup.

Coup 22 : INBZIUE permet de poser le 3° scrabble de la partie BURINIEZ ! Ouf !

 Saluons la perf de Jocelyne qui arrive en tête du groupe Hiersacais. On se dit après cette partie hyperch… ça va dépoter dans la 2° … Eh bien nous devrons attendre le 14° coup pour poser le 1° scrabble !!! Pour cette 2° partie, D. a pu s’installer à la table du goûter, ce qui était quand même plus confortable !

Partie 2 – 22 coups – top : 988

Le 1° tirage nous gratifie d’un Q que l’on va traîner 5 coups avant de pouvoir le jouer au …

Coup 5 : On pose ASQuES (mot joué récemment au club : c’est de la botanique !) Signalons au passage (coup 4) un nouveau mot PERFO (= perforateur) que D., je crois, a osé.

Un aperçu des tirages 10,11,12 : DFIZIIM / DFIIMIE /DIIIMIR. La salle gronde ….

Coup 14 : Enfin ! Avec le tirage DIEILTE, EDILITE n’est pas évident à construire mais je finis par y arriver.

Coup 15 :  Ce coup est plus reposant ! Le E final de EDILITE est en O2 et ouvre donc le nonuple . Tirage avec joker : ATRUC?P , si on commence par RE , on construit  sans trop de difficultés RECoUPAT  mais si on cherche encore on peut améliorer le score en plaçant par ex. le C sur la case bleue et former PERCUTAi pour 176 pts .

Coup 16 : Ce coup nous donne ORNERAS sec. Je le forme assez vite mais impossible de lui trouver une place . Contrairement à Gigi , je ne connaissais pas l’anagramme SERRANO (en fait je connaissais le mot et son goût mais ne l’avais pas construit et j’ai découvert que c’est encore un nouveau mot !) Je ne réussis pas à former AIRERONS qui aurait limité les dégâts et me contente de 36 pts ; quand on annonce le top pour 78 pts , ORNERAS , je me traite intérieurement de tous les noms parce que bien sûr , j’avais pensé à prolonger le MI en AMI mais j’ai eu comme une …absence

Coup 19 : Dernier scrabble au coup 19 avec LURONNE au tirage …et une place évidente .

Coups 21 et 22 : MOTESJA aurait pu aussi scrabbler sur un U ( JOUTAMES) mais on doit se contenter de JASE pour 65 pts avant de terminer en double appui ( Q et N ) avec un joli QUIGNON. Amen ! 

Les résultats du centre sont visibles ICI et sur le Comité, c’est LA.

Simultanés de France (Septembre 2016)

Mercredi 28 Septembre, on a, bien évidemment, joué/arbitré/ramassé les 2 parties. Mais, entre les 2 parties, on a goûté, comme d’hab, de bons gâteaux. Une fois n’est pas coutume, c’est Marie-Jeanne, notre pâtissière de Châteauneuf qui s’est dévouée pour cuisiner des gâteaux tellement bon que le photographe, un peu pris de court, n’a pas eu le temps de les prendre avant dégustation 🙂 ! Il y avait un gâteau à la pomme et un autre au millet (si je me fie à ce que m’a dit Claudine).

Nous en avons profité de cet intermède pour apprendre une nouvelle histoire à Dominique (merci à Marie-Claire, qui nous l’avait contée à La Rochelle), qui a tellement apprécié, qu’il l’a racontée à Laurence (et non, Annick) vendredi soir : « oh mon Dieu » 🙂 !!

Festival de La Rochelle (épisode 4, et pis … log) !

Tout le monde a passé une bonne nuit : Francis chez sa fille, Christine et Cécile chez la fille de Christine, Catherine, Jocelyne, Colette et Denise chez le frère de Denise et Yanis, Claudine et Franck … à l’hôtel Georges V (les adeptes du grand jacques comprendront) Première Classe d’Angoulins 😉

La partie 2 a drôlement secoué le cocotier car, autour de moi (vers la place 90), je retrouve de nombreux SN2 (Dominique Mathiotte, Guy Dahan déjà cités mais aussi Laurent Guidard, mon voisin de la veille). Quid de mes camarades de club ? Claudine est une centaine de points derrière, ce qui correspond à une centaine de places (un point est un point …). Elle a une centaine de points (et 140 places …) d’avance sur Denise, qui elle-même précède d’une centaine de points (et de 120 places …) Catherine. Cette dernière précède de 90 points (et 90 places …) un peloton, formé de Colette, Jocelyne et Christine, qui se tiennent en 17 points … et 17 places ! 100 points derrière, on retrouve, un peu isolés, Francis … puis Cécile, qui s’accroche, pour essayer de remonter dans le top 600, après une première journée un peu difficile !

Yanis a « la chance » de corriger les tables 557 et 563, ce qui nous permettra de connaître les trouvailles de … Jocelyne et Christine, respectivement.

Partie 3 – Jacques Lachkar – 8 scrabbles – 19 coups – top : 1075

Franck espère que les 2 parties du dimanche vont dépoter pour se refaire. Comme le lui a soufflé, juste avant la partie 3, un certain Jean, ce serait bien de figurer dans le top 50 (à La Rochelle) en fin d’après-midi !

Coup 1 : EMBETER met en confiance mais n’est pas sélectif. Claudine, mal réveillée le place en H3 … au lieu de H2.

Coup 2 : Ce coup est beaucoup plus difficile à voir car avec le joker, 3 * E, accompagnés des lettres D, F, et H, il faut s’appuyer sur le C pour jouer DERECHEF (adverbe signifiant de nouveau). On ne perd que 25 points avec DEFEREE ou FEDEREE. Claudine joue DEFEREE et perd donc … 53 points, avec EMBETER mal placé, embêtant, non ? Jocelyne prend une pénalité, sans doute à cause d’un mauvais raccord mais heureusement, le compte était bon !

Coup 3 : Claudine joue IOULERAI (mot compte double) et perd 16 points sur le top … IOULERAI, qui quadruplait sur EMBETER, bien placé ! Dans son malheur (44 points perdus pour un mauvais placement initial), Claudine, joue heureusement en raccord, car le décalage avec un mauvais score, lui aurait donné 2 zéros de suite, si elle avait utilisé l’alphanumérique !! Christine et Jocelyne ne voient pas le top et ne jouent pas, non plus, le sous-top RIBOULAI (RIBOULER des yeux, c’est rouler les yeux d’un air stupéfait, ce qui explique l’intransitivité de ce verbe).

Coup 5 : Franck, bloqué sur PLUVINE, perd le top en loupant … VULPINE (adj, qui est propre au renard), tandis que Claudine joue … VULPIN (refus du féminin, par confusion avec LUPIN), au même endroit 😉 !

Coup 6 : Denise cherche, en vain, un A pour son KARMA. Y’avait un E pour toper avec … KERMA (grandeur mesurant le rayonnement absorbé par la matière) qui gagnait 34 points sur un KHMER, un peu planqué.

Coup 7 : Jocelyne joue, en double appui, BRUSQUE (joli!) et perd 33 points sur BRIQUAS, joué notamment par Christine. Peut-être que Colette n’a perdu que 11 points en jouant l’helvétisme EBRIQUAS, synonyme de « cassas en morceaux ».

Coup 8 : 2 points perdus par la quasi totalité de la salle sur un nouveau mot, COUV, pas très naturel à former … surtout en terminant sur le V.

Coup 9 : Franck peut remercier Claudine car il arrive à construire un nouveau mot VEGAN, qui est le top, mais ce qui est remarquable c’est que je sais que c’est adjectif (VEGANE existe, donc) qui désigne une personne excluant de son mode de vie toute exploitation des animaux. Donc au-delà de la nourriture (pas de viande, de lait, d’œuf, de fromage, etc) ou des vêtements (ni fourrure, ni laine, ni cuir, etc), un adepte du VEGANISME ne consomme pas non plus de produits testés sur les animaux, choisit de ne pas aller au cirque ou au zoo, etc !!

Coup 10 : MALTIONS peut se rater si on panique. Les gourmands comme Cécile (et Francis, je crois) choisiront le A qui permet de mettre un S à DERECHEF … et qui permet de perdre 65 point, en prenant une belle bulle, derechef, pour certains … !

Coup 11 : Jocelyne et Christine font partie des 4 joueuses (sur les 18 que corrige Yanis) à jouer DEPHASE … le premier E venant au bout de VEGAN ! Ca coûte cher car le sous-top perd 55 points.

Coup 12: LAPIAZ (joker I), en appui sur L_P, est invisible pour les joueurs humains (+ 3 sur ZEN) Le LAPIAZ est une formation géologique de surface, dans les roches calcaires et dolomitiques, créée par le ruissellement des eaux de pluie.

Coup 13 : Christine prend 13 points à Jocelyne en jouant CORDERAI , au lieu d’ADORERAI.

Coup 15 : On pose le 8ème scrabble mais CALINAIT ne va pas chambouler le classement.

Coups 16 à 19 : Si on prend les bonnes lettres, on doit pouvoir toper la fin de partie sans difficulté.

A la Rochelle, il y a quand même 2 topeurs (malgré LAPIAZ), ce sont Luc Maurin et DLF, tandis que JFL (à – 1) garde la tête du tournoi … et du multiplex ! La partie n’a pas été sélective car mes voisins sont à – 3 (Laurent), à – 6 (Dominique) et à – 7 (Guy et bibi). Denise (à – 70) finit, enfin, dans sa série. Elle précède Claudine d’une vingtaine de points, laquelle a fini en boulet de canon (23 points perdus entre les coups 4 et 19). Christine, Catherine et Jocelyne reprennent du poil de la bête en finissant parmi les SN4. Francis et Cécile se sont bien battus pour finir parmi les SN5 et Colette a subi la partie, qui contenait de nombreux scrabbles : «elle n’a pas bien travaillé », dirait Nicole 😉 !

Il est temps d’aller vivre le meilleur moment du week-end (avis personnel mais partagé par beaucoup) en mangeant tous ensemble (sauf les 2 traîtresses qui sont parties avec leur coach, sans nous prévenir) en prenant au passage Marie-Claire et Christian, qu’on ne présente plus sur ce blog !

 Est-ce utile de raconter le repas, les rires avec les blagues de Marie-Claire, le cercle agrandi avec la venue à notre table d’une joueuse belge qui mangeait … des frites (une fois), la joie de Colette de rencontrer Marie-Claire qui l’empêche de se coucher de bonne heure à cause de la lecture de son blog, … ? Non, les images devraient suffire …

Après le repas, balade sur le port avant de retourner s’enfermer dans la salle de l’Encan. C’est l’occasion de reprendre quelques photos souvenirs, même si Yanis , toujours aussi patient m’a dit : « bon, c’est fini les photos du port de La Rochelle, chaque année, c’est la même chose» ! On reconnaît là l’humour de mon fils mais on n’a jamais la même vue sur ce joli port de La Rochelle, quand on s’attache un peu aux détails …

Bon, retour sur Terre … avec la quatrième et dernière partie. Les Hiersacais reviennent le couteau entre les dents (un simple cure-dents pour certains) car ils ont tous (sauf une qui aime bien se distinguer, en donnant les définitions des mots qu’elle n’a pas joués !) progressé en gagnant jusqu’à une centaine de places pour une joueuse.

Franck a toujours le top 50 en vue … et Cécile vient de réaliser son objectif : il faut maintenant ne plus descendre car la barre (des 600 premiers) lui chauffe les fesses. Avec une autre joueuse, à part Claudine et peut-être Colette, je ne me serais pas permis cette familiarité 🙂 !!

Partie 4 – Marie-Odile Panau – 4 scrabbles – 21 coups – top : 935

Marie-Odile, la souriante toute nouvelle présidente de la fédé (qui a une sacrée qualité, celle d’écouter les gens avant de prendre une décision) va, hélas, tirer une partie peu sélective, qui ne permettra aux « non-hancheurs », de se refaire la cerise.

Coup 2 : Avec KAWI posé au 1er coup, il manque un D (merci La Palice, avec un seul « L » pour ne pas confondre avec le port de commerce de La Pallice à La Rochelle) pour jouer une DEBILITE, qui est aussi un verbe transitif, synonyme d’affaiblir (quelqu’un) physiquement, intellectuellement ou moralement.

Coup 3 : A défaut de NUBILITE (pas de mariage possible avec un T pour scrabbler), on se contente de NUBILE. Avec le tirage « IIBELNU », vous avez le niveau 3ème série, si vous avez vu le scrabble sur un S, 2ème série sur un G et 1ère série … sur une autre consonne.

Coup 10 : Pas grand chose à se mettre sous la dent jusqu’au premier scrabble … donné. On peut jouer NOTERAS, RENOTAS, ORNATES et le moins connu ORANTES (ORANT,E désigne un personnage représenté les bras levés ou les mains jointes dans l’attitude de la prière) pour le même score, ouvrant le nonuple.

Coup 11 : En prenant un autocollant pour le joker, j’envoie valser … toutes mes lettres, par terre (elles ne sont pas aimantées). Me voilà à 4 pattes sous la table, pendant le coup pour chercher les bonnes lettres du tirage ! Heureusement, les nonuples (VISERENT, SEVIRENT, INVERSAT, etc) étaient simples à voir et, il faut signaler que j’avais des voisins (Olivier Saul et Alain Cassart) sympathiques, qui m’ont aidé à ramasser les lettres.

Coup 13 : Arrive le seul coup, vraiment, sélectif de la partie. On tire « AAILRSU » : il faut repérer la seule place qui permette de poser le scrabble sec. LASURAI, formant ICI, gagne une quarantaine de points sur des mots en collante.

Coup 15 : Avec « CILLAGE » (mot non admis) en mains, il faut jouer l’adjectif GLACIEL (relatif aux glaces flottantes) … qui ne passe pas. Il n’y a pas de A pour CAILLAGE ou GLACIALE mais un O pour jouer COLLIGEA (= rassembla des textes), qui gagne 41 points sur AGILE.

Coup 18 : La sortie du dernier scrabble du week-end provoque des sueurs froides. Le tirage aurait pu donner BAFOUEE ou FABULEE, en 7 lettres, voire AFFUBLE ou BAFREUSE sur une lettre d’appui mais il n’y a pas mieux que BESEF, pour 51 points. Claudine voit tardivement BEAUFS et arrive à l’écrire pour … prendre une bulle car le mot ne passe pas sur la grille !

Coup 21 : VARON permet de poser toutes les lettres. Mon voisin Olivier, à – 13, avant ce dernier coup, joue le sous-top et perd 9 points. A Hiersac, on avait vu, récemment que le VARON (=VARRON) était une larve parasite de la peau des bovins.

Solutions : NUISIBLE, BILINGUE et … sur un F, INFIBULE (du verbe INFIBULER, action de mutiler les organes sexuels en condamnant les orifices génitaux pour éviter au sujet tout rapport sexuel, beurk!)

A La Rochelle, DLF gagne au top, 2 points devant GD et JFL … qui gagne le tournoi et le multiplex. Et le club J35, a-t-il bien joué sur cette dernière partie du festival.

Franck (8ème à – 12) réussit son challenge, en remontant 39ème, au cumul. Claudine (127ème à – 120) remonte 145ème à 28 points des PP3, Denise (174ème à – 134), après sa formidable remontée matinale ne reprend que 8 places pour atterrir à la 211ème place. Malgré une dernière partie moins réussie que celle du matin, Catherine parvient à conserver une trentaine de points d’avance sur la barre des PP4, lui permettant de glaner des points de la série supérieure, bravo Catherine. Hélas, Christine (261ème à seulement 17 points de Denise) arrivera à … 5 petits points de la barre des PP4 mais elle s’est bien battue, ce qui est le principal ! Jocelyne, Francis, Colette et Cécile finiront parmi les 5ème série, ce qui est un bel exploit pour Francis et Cécile (le premier, ayant bien mieux figuré que l’année passée, d’où sa récompense … gagnée au tirage au sort, et la deuxième réussissant à finir … 595ème, donc dans le top 600) !

La morale de ce beau week-end de scrabble : vous HANCHIEZ en 2016, revenez JOUER à La Rochelle en 2017 !!