Archives mensuelles: septembre 2022

Devenez poète !

Si comme moi vous avez

Parfois l’âme bohème,

Pourquoi pas essayer

D’écrire un beau poème ?

 

Cécile a sauté l’pas,

De fort belle manière,

Lors de notre repas.

Elle peut en être fière.

 

Ça peut paraître ardu,

Voire même insurmontable,

Pourquoi pas farfelu,

Et pourtant, c’est faisable.

 

C’est une question de rimes

Et de nombre de pieds,

On peut avoir en prime,

L’impression de jouer.

 

Jouer avec les mots,

Les verbes, les adjectifs,

C’est assez rigolo,

Voire même un peu jouissif.

 

Il faut être inspiré,

C’est le plus difficile,

Mais quand on a trouvé,

Là, tout devient facile.

 

Rimer les mots entre eux,

Et bien compter les pieds,

Sera pour vous un jeu,

Si vous vous impliquez.

Trouver un bon sujet,

Pour taquiner la muse,

Devient alors aisé,

Et enfin, on s’amuse.

 

Ces quelques hexamètres,

Des vers qui font six pieds,

Vous séduiront peut-être,

Et vous feront oser.

 

Et pour votre bien-être,

Rimez à votre tour.

Et vous serez peut-être

Le poète d’un jour.

 

Voilà mon ressenti,

Celui d’un troubadour,

Car pour moi poésie,

Ça rime avec Amour.

Dominique

 

Solutions du jeu de l’été 2022

Merci et bravo aux CCCCCD (cherchez l’intruse) qui m’ont envoyé leurs trouvailles, accompagnées de mots bien sympathiques ! Cécile  vous donne les solutions :

Superbes photos et magnifique reportage, on s’y serait cru.

Inutile de préciser que je ne connaissais pas tous les mots mais mes recherches m’ont beaucoup appris, maintenant il s’agira de s’en souvenir !!!

Une belle promenade pour le GANDIN qui se moque quelque peu du DANDIN croisé sur son chemin.

Vous SURJALEREZ dans votre embarcation et n’ ÉJACULEREZ pas de plaisir mais vous JALOUSEREZ le marin averti.

Dans la lande, vous pourrez croiser un LANDRACE fougeant du LÉCANORE sous les yeux d’une BARNACLE apeurée prenant son vol.

Après avoir dégusté une CANCALE, il CHANCELA, n’était-elle pas fraîche, il CALANCHE ? Non, mais pris de doutes après son malaise il CANCELLA l’acte passé avant son départ.

La jeune fille ROUQUINE et un peu MESQUINE BOUQUINE sur un banc, elle s’ACOQUINE avec un basque dont l’amie avait revêtu une BASQUINE pour la danse folklorique, elle la PASQUINE gentiment.

Elle eut envie de se donner un coup de GOURDIN parce qu’elle ne connaissait pas le mot OUGRIEN qui aurait pu lui rapporter 122 pts sur sa grille en nonuple.

Après le MOULINAGE des joueurs à aligner sur la plate forme UNIMODALE pour faire ÉMULATION, il ressentit un goût d’acide MALONIQUE après la défaite (je viens de comprendre pourquoi notre prof de chimie boit du jus de pomme).

L’ANDROÏDE VIANDARD frappé par on ne sait quelle voix se métamorphose pour devenir ORDINAND.

Le jeune homme RÉFLÉCHI se demande si la FRELUCHE pendant au bouton de son gilet ne fait pas trop féminin !

Le DYARQUE se sentant soudain artiste, abandonnne son compère pour se lancer dans une carrière de chanteur LYRIQUE pour se donner en spectacle dans les ports bretons.

A mercredi (14h30) pour la reprise de nos joutes scrabblesques …