Archives de la catégorie: Compte-rendus

Tournoi TH3 de St-Hilaire de RIEZ (14.08.2022)

Week-end du 15 août sympathique et studieux pour Christine et Gérard, accueillis chez Cécile (et Jean-Pierre !) en Vendée pour participer au TH3 de Saint-Hilaire-de-Riez.
Accueil chaleureux pour la première journée humide depuis longtemps, avant la reprise de septembre.
Vous trouverez ci-dessous le commentaire des parties, proposées par Cécile (1) et Gérard (2 & 3).
Les résultats des Hiersacais sont visibles ici.

Et si vous voulez, exceptionnellement, pour vous entraîner avant la reprise, vous pouvez rejouer (avant de lire les commentaires !!!) les parties 2 et 3 dans la rubrique PARTIES de ce blog.

Partie 1 en 21 coups, avec un top de 872 et 4 scrabbles,

On commence petitement avec PETITE, top pour tous.
1e bêtise de Cécile qui se trompe de référencement sur VICIÉ = – 5 pts.
Avec le tirage UMENEOU, il faut jouer
MUÉE formant PU, VICIÉE et TE pour 24 pts !!! Top pour Gégé, les CC perdent 4 et 5 pts.
Encore un super tirage qui ne permet que
RUNE formant VU, IN et CE pour 19 pts. Nous perdons 1, 3 et 9 pts.
Nous voyons tous la place sur le coup suivant en triplant le B deux fois, il fallait jouer
ADOBE ; les CC perdent 1 pts en jouant BADE et Gégé 7 avec DAB.
Enfin un tirage permettant de scrabbler avec
TOISONS en triple, 76 pts pour tous.
On joue ensuite
GAZAS pour 30 pts, top pour tous.
Nouveau scrabble sur le 8e coup avec
SURAIGUË pour 70 pts, nous n’avions pas le tréma, nous sommes donc passés tous les trois à côté en jouant PURGEAI qui nous coûte 50 pts !!!
Il faut ensuite jouer HÉLIO (mot double) pour 33 pts ; Nous sommes tous au top en préférant le triple avec FÊLE ou HÈLE. Toujours le top pour les 3 Hiersacais avec JAM (J doublé formant JE) pour 36 pts.
Avec le tirage FMAEEOR, il faut s’appuyer sur le L de HÉLIO et former
TEF pour construire FÉMORALE pour 86 pts, superbe mais trop compliqué pour nous !
Puis faut jouer
BEY pour 40 pts, nous préférons YET pour le même score.
Décidément, ça n’est pas la peine de jouer au tennis pour jouer
LIFTER formant TEFF, ET, ME et OR pour 35 pts. Christine joue à la bonne place mais perd 3 pts avec VÉRIF ; Gégé et Cécile perdent 13 pts avec VIE et REFILAT.
Un superbe SHAKO (chapeau militaire de Saint Cyr) rapporte 53 pts. Heureusement y avait possibilité de doubler le K 2 fois avec KA (Cécile, -7) ou mieux OKA (Gégé et Christine, -3).
Il faut connaître l’ouverture d’un casque pour jouer
VENTAUX, nous ne connaissions que les châssis de fenêtre (VANTAUX), nous jouons tous à la bonne place en doublant le mot et le X mais les CC perdent 4 pts avec VEAUX et Gégé 6 avec VAUX. Cécile au top sur DAUW en triple pour 57 pts formant DES et AY, les Discour limitent la casse à 7 pts avec WALÉ (W et mot doublés) formant LE.
Top pour Cécile sur MÊLERA (ou MÈLERA) en triple pour 24 pts, Gégé ne perd que 2 pts en jouant ARE en triple formant KA et OR, Christine tente 39 pts en triple avec « RAIX » = 0 !
Avec le tirage C?DILLS, le scrabble est de suite formé en appui sur le E de MÊLERA, C(É)DILLES pour 74 pts, top pour Christine ; Cécile préfère s’appuyer sur le A pour former DÉCILLAS et perd 11 pts, Gégé choisit mal son moment pour prendre une bulle avec « CISE » (il voulait sans doute dire SISE) !
Christine qui avait tenté
RAIX plus tôt se refuse TRAX (pelle mécanique en Suisse) pour 39 pts, elle joue NANS (-8) toujours en triple formant AN, KA et ON  ; Gégé joue plus classique avec QAT(-10) formant CA et ET et Cécile avec QATS (-9) formant SHAKOS.
Nous passons tous les trois à côté de Q(I)S mettant SHAKOS au pluriel pour 35 pts. Christine perd 1 pt sur le dernier coup CEP en jouant EN.

Partie 2, en 23 coups, pour 803 points, avec 3 scrabbles (ne pas lire tout de suite si vous voulez rejouer la partie).

Départ avec un petit coup à 12 points pour tous, avec SOUES (Gérard) ou OSSUE (CC et l’arbitre).
DAUW (52) est zappé par Gérard, qui se contente de WUS (32).
SEXERAI rapporte 32 points ;
Des RATÉES pour les Discour (27), qui, peu amateurs de corridas ne voient pas TORÉERAS (66). 25 pour Cécile avec OTERAS.
Cécile manque décidément de JUS (43), avec BUTS (29).
ABIMANT (26) encore son score, Cécile aurait préféré qu’aucun des autres ne LAMBINÂT (78).
Tandis que Gérard BIPE (24), comme Christine, Cécile prend un BIDE (-3).
Le verbe dégoter s’écrit aussi dégotter, mais les Hiersacais n’osent par le TT de DÉGOTTAS (20) : -1 pour GODET, -2 pour MÉGOTAS ou -5 pour DÔME.
Fâchés avec les scrabbles, les Hiersacais ratent aussi le 3e et dernier : PANAMÉEN (71) et perdent tous 41 points (DÉPANNA ou PANADE, mot de circonstance choisi par GG).
Encore un top qui leur passe sous le nez : AGENDE (27).
En ne levant pas son KÉPI (35), Christine perd 1 point (KIP).
Seule Cécile pense à conjuguer AGENDENT (30), Gérard et Christine préfèrent les participes présents avec respectivement GAVANT (24) et VOUTANT (22).
Et ZOU (24) ! Pas de GAZÂT (30) pour Gérard.
Gérard est à la MERCI (37) d’une bulle en y ajoutant un E.
Ça sent le SO(U)FRE (45) pour Hiersac qui rate ce top… EH (26) les filles ! Gérard limite la casse avec des SERF(S) à 32 points.
Tandis que Cécile et Gérard lancent leur YODEL (32), Christine et l’arbitre préfèrent conjuguer YODLE.
Cette fois EH (26) tope, là où Gégé a CHU (18).
Le CHEF de Gérard et Cécile culmine à 20 pts et Christine les HUE (28).
Tandis que Cécile reste sur le CUL (14) les Discour jouent un FULL perdant (14) : il fallait connaître ULLUCO (20, plante des Andes, dont le tubercule est comestible,comme celui de la patate douce).
Tandis que Cécile reste dans le FLOU (20), les BOVIN(S) de Christine ou les BONIF(S) de Gérard valent autant que la BOVIN(E) choisie (26).
Ne reculant devant aucune turpitude, tout le monde FLIQUE pour 42 points.
VIF ou VOL (16) sont battus par le LORI.
VOIR (7), est préféré au BER de Gérard pour terminer la partie.

Partie 3 en 21 coups, pour 823 points, avec 2 (petits) scrabbles (ne pas lire tout de suite si vous voulez rejouer la partie).

La partie débute par un tirage HAEETEW, qui donne un classique EWÉE pour 26 points.
Puis Gérard choisit HAJE (= naja), qui perd 1 point sur le HIJAB (29), tout comme le JABLE des CC.
Le DURHAM (race de bœuf anglais, du nom de la ville et du comté, pour 39 pts) fait perdre 9 pts à Cécile (RHUMÂT) , 12 à Gérard (HUMÂT) et 15 à Christine (HARD).
Le GIBELET (40, petit foret à percer les barriques) échappe aux Hiersacais, la LIBERTÉ de Gérard (36) faisant mieux que ÉTIGER (21 pour Cécile) et  GILET (17).
Top avec HÈRE (30) ; on choisit HÉRO.
Seul scrabble, RAGRAFÉE (62) échappe à CC. Le sous-top est à 20 points (FERA ou FERRA), mais si on peut DÉFERRER son cheval, Gérard apprend à ses dépens qu’on ne peut pas le « referrer ».
Tandis que GG et CC vont cueillir un des sous-top, GUIS (36), il fallait jouer un scrabble en double appui pour 64 : GUIDASSES : une fois trouvé le A pour GUIDA, il suffisait de placer les 3 S autour du E.
Trop branchés Scrabble ®, les 3 KIDS (54) sont battus par le SUD(O)KU (70).
Un CLIN (18) d’œil transforme HÉRO en HÉRON.
Puis VINT un autre petit coup à 19.
Le maxi est vraiment MINI (17), mais Gérard et Cécile préfèrent le GIN (12).
IXE ou AXE pour GG et Cécile (40), SILEX (51) pour Christine, mais le STRIX (rapace nocturne) tope à 60.
Tout le monde est PAT (32) en préférant PELAT (23).
MYE (43) tope, sauf pour Gérard (YUÉ, 40).
Bien placé, le FÉTU de Christine rapporte autant que la FLUENCE (32). Mal placé, le FÉTU ne vaut que 24 à Cécile et Gérard.
PÉTALE ou PELOTA perd 9 pts sur le top ÉPELÂT (33).
Seule Christine part à VÉLO (26), -1 pour LOVE, -2 pour COQ.
Le QAT de Gérard et Christine ne perd qu’un point sur CANTÉE (35) qui change VÉLO en VELOT (peau de veau mort-né utilisé pour fabriquer le vélin), le COQ ne chante toujours qu’à 24 pour Cécile. CANTER, c’est poser une pièce sur chant ; un CANTER est un galop d’essai du cheval pour se rendre au pesage… Ou un jeu de fraises utilisé en scierie).
ZUT (40) pour Gérard et Cécile, ZOO (mot choisi) pour Christine.
QUE de Cécile perd 1 point sur TROQUA (21), préféré à TRUQUA !
Dernier coup à 87 points avec OB(V)ENUS (ou OBTENUS ou ÉBOUONS). Seule Christine scrabble à 79 avec BOUINÉS.

TH2 (Tarasque) des 36 h du Dragon

7 h 40 pour décoller de la maison, c’est dur … pendant les vacances. Et pourtant, we did it (« on l’a fait », pour les réfractaires à la langue de Shakespeare). Avec Claudine, nous avons donc représenté le club J35, aux 36 h du Dragon, en faisant le TH2 (en 2’30) du samedi matin, appelé Tarasque. Afin de vous coucher avec un peu plus de culture que ce matin, sachez que, dans les légendes provençales, la Tarasque était un animal fabuleux, tenant du dragon, du crocodile et du serpent, qui sévissait dans le Rhône et ses alentours, et qui fut dompté par sainte Marthe. La légende raconte que l’endroit où avait été tuée la Tarasque fut nommé … Tarascon. Pour être complet sur ce mot, sachez que TARASQUE est accepté au scrabble et a 4 anagrammes, qui sont … à vous de trouver !

Celles et ceux qui étaient allés disputer le TH2 de Chef-Boutonne connaissent la salle dans laquelle on a joué, juste à côté du joli château de Javarzay.

Merci à Françoise et toute son équipe pour l’accueil et l’organisation de ces 36 heures (4 tournois!)

Franck, table 1, devra se méfier des SN2 Jean Dol et Martine Raphel (qui a passé une période difficile mais qui était contente de nous dire que maintenant, c’était du passé). Claudine, table 4, essaiera de contenir l’autre SN3, Claudie Chabouty et pourquoi pas, se mêler à la lutte pour la victoire finale.

Partie 1 – tirée à Draguignan – lue par François Aubin (sans micro, bien sûr …)

Coup 1 : Même avec le joker, pour celles et ceux qui connaissent le mot, KNAU(T)IE (plante médicinale et ornementale) est un cadeau de bienvenue.

Coup 3 : Mon voisin Jean, peu discret quand il loupe un mot :-), perd 5 points (comme Claudine), en jouant JEREZ ou JETEZ, au lieu du nouveau mot KETJE.

Coup 4 : Mon voisin, peu discret … ah, vous savez déjà, annonce à la salle qu’il vient de rater JURY (+ 5 sur MYRTE ou TUYÈRE)

Coup 5 : Si on s’appuie sur le Z, il n’est pas trop dur de construire EMPARIEZ ou PÂMERIEZ. Les esthètes auront joué l’iso-top, AMPÉRIEN (relatif au physicien Ampère ou à certains courants électriques), mot pas vu … par le prof de Physique !

Coup 6 : La sortie du second joker (tirage : BIVOUA?) peut paniquer, surtout avec un nonuple ouvert. Si vous n’avez pas vu le scrabble sec, qui ne passait pas, vous le faites exprès. Il n’y a qu’un scrabble qui passe, c’est BOUVE(T)AI. Jean m’avouera, en fin de partie, qu’il sentait que j’avais un scrabble, expliquant son choix de jouer « bouvina » pour 82 points de moins que BOUVETAI. Bon, à son exclamation « c’est fini », j’avais bien compris que c’était pas la joie mais je me méfie du loustic !

Coup 7 : Sur un A, il y avait MUSCLAIS et l’anagramme … MUSICALS (!), pluriel de MUSICAL, nom masculin désignant une comédie musicale. Martine (- 11), Claudine et Claudie (- 13) sont au-dessous des SMICS 🙂 joués par Jean et Franck.

Coup 8 : FRÉTERA, bien placé par Franck et Claudie, permet de gagner 5 points sur … FRÉTERAS, joué par Claudine, Martine, Jean, etc. Signalons le joli TARIFEREZ en double-appui, mais qui perdait 10 points sur le top.

Coup 11 : Franck, seul joueur encore au top, voit tardivement INCLINES, qui perd 5 points sur ÎLIENNES, jolie trouvaille de Claudine et Claudie.

Coup 15: Après quelques coups peu sélectifs, il faut de nouveau scrabbler. ÉLIDENT n’est vu que par Claudine et Franck. Leurs concurrents se contentent de DÉSILENT, pour 8 points de moins.

Coup 16 : Jolie collante vue par un seul joueur à Chef-Boutonne et un seul à Draguignan (donc, pas de prime de solo). Dommage, car ÉBATTE (+ 5 sur les sous-tops) méritait mieux.

Coup 17 : Jean est le seul, parmi les premières tables, à repérer la bonne place de WRAP (+ 7 sur le TAF de Claudine et Franck).

Coup 18 : Claudine, alors 2ème, a un petit coup de mou, et perd 12 points, en loupant FIQH et le sous-top HO, en cheminée.

Coup 20 : Au tour de Franck d’avoir un coup de mou, il assure CONDO et ne met pas le M final, pour 2 points de plus, croyant que le CONDOM (préservatif) n’était qu’un mot anglais !

Sur cette première partie, Franck fait respecter son statut de favori en gagnant la partie à – 20 mais derrière … Martine et Claudie, exaequo à – 53 et Claudine à – 56, n’attendent qu’un faux-pas de bibi pour lui faire la peau. Jean, 8ème, à – 127, n’a plus qu’à attendre … la nuit pour se rattraper.

La pause sera l’occasion d’aller discuter avec les copines Martine, Hélène et les copains Jean, François, pour ne citer qu’eux, et de faire une petite balade dans ce lieu pittoresque.

Partie 2 – tirée à Draguignan – lue par François Aubin (toujours aussi drôle …)

Coup 1 : UNIRAS (rallonges M- et P-) placé en H3 (pour 6 rallonges en lettres, par l’avant) est bizarrement préféré à URINAS (rallonges B-, P- et S- !) qui, placé en H4, aurait permis de jouer le sélectif CHO-URINAS. Faudrait, vraiment, faire gaffe au choix des arbitres dans ces compétitions en Multiplex !

Coup 4 : Après 2 coups passionnants (REZ, 32 points, prolongé en ADHÉREZ, 28 points), arrive le 1er tirage sélectif. Claudie et Martine sont les principales victimes du binôme MANDARINSMANDRINA, qui gagne 46 points sur les sous-tops.

Coup 5 : KORITÉS (KORITÉ, fête musulmane fêtant la fin du Ramadan) et KORISTE (joueur de kora) ne sont pas sélectifs.

Coup 6 : Badaboum ! On tire le X et le Q. Jean se précipite sur son papier … Grosse panique ! Je ne trouve que XI pour 44 points (c’est le sous-top !) Et, tout d’un coup, 10 secondes avant la sonnerie, je vois EXIT en collante, qui doit gagner pas mal de points ! Une belle décision à la Cécile 😉 : le X forme « AX » et même avec une plus grosse cylindrée, ça ne gagnait que … 3 points. Refaire son bulletin au dernier moment donne souvent un gros bide, je le sais pourtant ! En fait, le top était le nouveau mot TRIKE (moto à 3 roues), qui faisait … 45 points, soit 1 point de plus que XI ! Oui, je peux l’écrire, pour paraphraser Dominique : « quel con » !

Coup 7 : OPEX paraît imbattable, pour 44 points, le P formant PUNIRAS. Et, là encore, entre les 2 sonneries, je vois FOXÉE, qui semble faire plus ! Que faire … après mon ânerie précédente ? Allez, je pose les lettres et fais attention au raccord, ça marche. Ouf, c’est le top, 74 points ! Martine, Claudine et Claudie lâcheront une trentaine de points sur ce coup.

Coups 8 et 9 : CloClo perd pied, car elle n’a pas assez dormi. Elle s’endort sur POYA (- 12 car elle n’a pas vu QI, oui, c’est français, monsieur) puis sur l’AMPHI, vu mais … mal compté ! Quand ça veut pas, ça veut pas !

Coup 12 : Ce coup est stressant. Il n’y a pas une seule des 7 lettres d’appui bien placées pour scrabbler. Il faut coller URINÉE (et attendre que ça sèche …) gagnant 2 points sur ÉRINE (instrument écarteur utilisé en chirurgie, miam) joué par Franck et 15 points sur l’EXON de Claudine.

Coup 13 : Dans la série « Martine est aux fraises », on a l’épisode 13. Elle se refuse la transitivité de BEUGLER (ça peut se comprendre) pour jouer le sous-top BIGES, qui perd 53 points (le refus devient moins compréhensible). Ça arrive même aux meilleures de prendre une telle décision !

Coups 14-18 : C’est pas la guerre, loin de là . C’est plutôt « Waterloo, morne plaine ». Jean, alors au top, s’endort et perd 4 points sur PLÂTRÂT, en jouant … PARLÂT, au même endroit !

Coup 19 : La BINTJE n’est pas du goût de Claudine et Martine, qui laissent 9 points dans la purée.

Coup 21 : Le second joker permet de jouer un superbe INGÉLIV(E), en triple appui sur IN_E, duo de Jean et Franck, qui prennent, au moins, 6 points à ceux qui ont pensé à faire S-TRIKE, avec (S)ÉVIR, joli, aussi !

Coup 23 : Jean, alors à – 4, scrabble avec « cladome », qui n’est pas accepté par l’ODS. Pourtant, tout le monde sait que chez les algues pluricellulaires, un cladome est un ensemble de l’axe à croissance illimitée et des pleuridies à croissance limitée. J’adore ce genre de définition 🙂 ! A la rentrée, interro écrite sur les cladomes et pleuridies (pas dans l’ODS8, non plus). Pas de I pour le binôme MÉLODICAMADICOLE ni de U pour une bonne MOUCLADE, donc pas de scrabble !

Coup 23 : Franck se refuse DRAMS, pour la 25287ème fois, alors qu’il sait que c’est une monnaie (de l’Arménie) et perd 1 point, en jouant DAMS. Claudine se refuse DAMS et perd 2 points, en jouant DOS, pour signifier qu’elle en a plein le … DOS !

Là, c’est pas glorieux. Jean gagne la partie à – 27 (dont 21 points de zéro), devant Franck à – 50 (dont 45 points de zéro) et Claudine à – 99 (en comptant l’anesthésie, en milieu de partie).

Au cumul, Franck l’emporte sur le centre de Chef-Boutonne, mais pas sur le Multiplex (toujours aussi sympa de donner son PP1 à qui veut !), avec une large avance sur Jean, qui n’a qu’un point d’avance sur Claudine laquelle, finalement, s’est plutôt très bien débrouillée, puisqu’elle terminera 7ème du multiplex, soit tout en haut des SN3.

Sans proclamation des résultats, je pensais que les vainqueurs n’étaient pas récompensés mais je me trompais. Françoise m’a remis un bien joli lot, composé d’une belle bouteille de pineau Dhiersat (et non d’Hiersac :-)) avec des jeux de cartes, un teeshirt et, ce qui devrait nous servir très rapidement, un disque pour zone bleue, merci ! La journée scrabblesque se termine pour nous deux (CloClo et Frankiki) par un déjeuner en amoureux … dans la salle (quoi de plus romantique ?), avant de reprendre la route … des vacances, très bientôt !

Les résultats sur le centre sont visibles en cliquant ICI, et sur le Multiplex, c’est LA, coin, coin !

Finale du ChF à Vichy (28-29 Mai 2022)

Vendredi 27 mai – 10 h 30 : Denise, Annie, Claudine, Yanis et Franck partent d’Angoulême

Vendredi 27 mai – 16 h 30 : Denise, Claudine et Franck se garent pile poil devant l’entrée de la gendarmerie de Vichy pour larguer le paquet (oups, la toute nouvelle championne de France, respect !) à la famille Discour.

Bon, vous l’aurez compris, on ne va pas trop insister sur les détails du voyage, même s’il y en aurait à raconter entre le casse-croûte pris sur la super aire des monts de Guéret et l’accueil chez Lucas, le pote de Yanis qui a fait des bisous à tout le monde, les parents de Yanis, qu’il ne reconnaissait pas, ainsi qu’à « ses 2 mamies » (sic) Annie et Denise :-). Le temps était magnifique ce vendredi soir sur Vichy et nous en avons profité pour longer les rives de l’Allier, car Franck voulait s’amuser avec son nouveau « grand-angle », son récent cadeau d’anniversaire.

Ensuite, un p’tit tour vers le palais des Congrès pour tomber sur la sympathique Emmanuelle, la plus royannaise des Réunionnaises (ou l’inverse), qui nous a appris l’application permettant de reconnaître les fleurs rencontrées (PlantNet), par exemple une de celles qui embaumaient le parc, qui s’appelle le daphné des Alpes.

Visite de la « fameuse » église Sainte-Blaise et Notre-Dame-des-Malades … plutôt décevante et finalement pas si fameuse que ça !

Denise n’a pas pensé pas mettre un cierge, faut pas se plaindre après !

Allez, retour le long de l’Allier pour manger, dehors, et profiter des derniers rayons de soleil. Le lendemain matin, retrouvailles devant le palais des Congrès …

… avant de nous diriger vers nos salles respectives : la glacière pour Annie et Christine, l’étuve pour Denise, Claudine et Franck.

Partie 1 – Marie-Odile Morelle 23 coups – top : 1160 points

Allez, c’est parti ! On respire un grand coup et on ne fait pas attention à ses voisins même si celui devant moi ne m’est pas inconnu puisque c’est Jean Tessier, le frère de qui vous savez, qui, avec un grand sourire me dira « je me rappelle de toi, tu nous avais battus, il y a quelques années, avec Samson, au tournoi de Mussidan ». « Oui, mais ça c’était avant… ». Denise nous raconte la partie.

Un tirage UIISE?Q qui donne naissance à 3 scrabbles : SI(L)IQUE (mot retenu) désigne le fruit sec de certaines plantes comme par exemple la monnaie du pape utilisée dans les bouquets de fleurs séchées, ISI(A)QUE , joué par Franck, concerne la déesse Isis (pour Osiris , on dira plutôt OSIRIEN !) Le reste du groupe J35 opte pour I(N)IQUES qui limite la casse à -14 pts, à l’exception de Christine qui avec QUI(N)ES perd 52 pts.

Le 2ème tirage RUEPEIF permet un seul scrabble sur la grille : PURIFIÉE en quadruple pour 102 pts vu par 4 de nos 5 qualifiés. Seule Christine passe à côté en jouant PIFE pour 28 pts.

Après JUNCO (Franck) isotop de JONCÉE (Claudine et Annie) ou JOB (Denise) et – 3 pour le JUBÉ de Christine, tout le groupe tope avec TEX (46).

Le coup suivant va marquer le début de la dégringolade dans les bas-fonds de Denise ! Avec BALEINE au tirage, elle rate la place (pour quelques secondes) permettant d’assurer au moins 65 pts (Annie , Claudine et Christine) et se refuse BALEINÉE, joué par Franck pour 78 pts .

BÉKÉ est joué par le groupe pour 45 pts et FINN (un petit yacht) n’est vu que par Franck. L’ AS qui suit (48) est assuré par les J35 .

Arrive le tirage AAIMUCL : MACULAI est implaçable et LAMIACÉE c’est toujours -ÉE au grand dam de Franck qui prend une bulle sur ce coup en jouant «lamiacés » au lieu de AMICALES (42 pts), une bulle salvatrice à ses yeux car il sera d’autant plus vigilant sur le reste du tournoi !

Le tirage suivant permet de poser pour 83 pts T(A)VELURE (Franck) ou RELUT(I)VE (terme concernant le domaine financier, qui augmente le rendement d’une action !) Claudine ne perd que 3 pts avec V(I)RTUELS (VIRULENT passait aussi), Annie en perd 11 avec LEVURAIT, Christine 13 avec RÉVULSAT et Denise ne scrabble pas !

Après SASSA (+3 sur FOL), ENFLER (Franck et Denise), le tirage HOOPNGE va causer de sérieux dégâts : GÉOPHONE (82) un appareil permettant d’écouter les bruits du sous-sol, que Franck est le seul du groupe à jouer, augmente nos négatifs de façon conséquente – 52 pour Christine qui joue POGNÉE et – 55 pour les 3 autres filles ! Le IGBO (= IBO , d’un peuple du Nigéria) nous coûte 4 ou 5 points de plus .

EMOTSEZ, le tirage suivant aurait pu donner MOLESTEZ sur un L, ESTOMPEZ sur un P ou MOZETTES sur un T (= MOSETTE , un vêtement de certains ecclésiastiques) ENFLEREZ est trouvé par Christine tandis que les autres laissent encore 1, 2 ou 3 points avec SOMMEZ , SEMEZ ou TOMEZ.

Un sixième scrabble sur le tirage EMOSTET : ÉMOTTES, MOTTÉES, MOSETTE ou OMETTES (mot retenu) est assuré par le groupe alors que le DRUZE est manqué par les mêmes (-2 ou 3 avec DEY ou GLEY)

GLEY sera le top du coup suivant, suivi de TWIN, vu par tout le monde, alors que le dernier scrabble MORDRAIT est manqué par Denise qui est prise de court avec ces satanées 2 mn !

La partie va se poursuivre encore 3 coups avec HUAS (32) VAU (31) et ÂME.

Après cette première partie, Franck (111ème à – 53) sait qu’il ne faut plus prendre de bulles de la journée, pour revenir dans le bon wagon. Claudine et Annie, aux environs de la 350ème place, ont assuré (Annie sera citée comme la 1ère SN5, ex aequo avec Frédéric Bournigault, qui gagnera la série 5 avec près de 90 % de PP3 !!) Derrière c’est déjà la soupe à la grimace car Christine (pourtant entraînée par le coach GG) et surtout Denise (stressée dès qu’elle entend « 2 minutes ») ont subi le rythme, en terminant à 250 points du top, c’est-à-dire autour de la 850ème place.

Après avoir bien reniflé les pollens sous les platanes pour manger notre sandwich chèrement acquis pour certains (le lendemain, l’organisation sera meilleure), on regagne nos places, bien décidés à remonter ou à nous maintenir selon nos objectifs personnels. Annie nous raconte ça.

Partie 2Joan Controu 20 coups – top : 971 points

Premier top TJÄLES (un TJÄLE = partie du sol gelée en hiver) vu par tous sauf Annie qui se contente de JETAS (-2).

Le tirage suivant AADTEGE scrabble sur G M R avec DÉGAGEÂT, DÉMÂTAGE et DÉRAGEÂT. Top pour les Berry avec JETAGE. Sous-top ÉTAGEÂT (-8) pour Denise et Annie. Christine joue DATÉE (-12).

1er scrabble avec le tirage ADEREAI. Plusieurs solutions sur appui. Le top est à 65 points avec AIREDALE (race de chiens, terriers anglais), retenu ou DÉLAIERA vu par Franck et Annie. -2 pour les autres avec DEALERAI. DÉSAÉRAI pouvait aussi se jouer.

Coup 4, top pour tous avec SAQUAI ou RAQUAIS sauf Annie qui perd 5 points avec QUASI. Sur appui N P T on aurait pu jouer NIAQUAIS, APIQUAIS ou ASTIQUAI.

2ème scrabble avec la sortie du premier joker, tirage IFOUAM?. En appui sur le S de TJÄLES, 2 solutions MOUF(T)AIS (95 pts, top retenu) joué par Franck, Denise et Christine ou MOUF(L)AIS (MOUFLER, maintenir parallèles deux murs au moyen de barres métalliques). Le MOUF(T)AI, sec, vu par Claudine perd 16 points. Annie, en pleine sieste, ne scrabble pas (-62 pts)!! FORMU(L)AI, MOUFE(T)AI ou FUMAISO(N) pouvaient se jouer.

Sortie du second joker avec OREOPK?. En triple, sur le A de SAQUAI, les Berry se régalent d’ OKRA(S) (OKRA = GOMBO, plante tropicale). – 3 pour les autres avec un des sous-tops KÉA(S), KOA(N), KRA(K) ou K(S)AR.

Coup 7, un petit EX (42 pts) suffit à Annie. + O pour l’EXO de Claudine et Denise. + N pour l’EXON (top à 46 pts) de Franck. Christine zappe la place, -12 avec FOXÉE.

Suit un joli coup, CHEPTELS, quadruple en double appui, joué par le trio Franck, Claudine et Denise. Les PÊCHES de Christine et Annie leurs coûtent cher (-23 pts).

EWÉE est joué par tous, bien placé (37 pts) sauf pour Christine (-11).

Avec le tirage DUVAREI, un seul scrabble possible, sur le L de CHEPTELS, VALIDEUR (66 pts) approuvé par Franck. 33 points perdus par les filles à la DÉRIVE ou avec DÉVARIE.

Pas de R pour HUÎTRIER. Top pour tous avec HÉRITE (retenu), HEURTE, HUÎTRE ou THÉIER.

ENFUIR (E de VALIDEUR, sur triple) ne nous échappe pas.

4ème scrabble avec le tirage NRIUOGS. RUGIRONS (R d’ENFUIR) joué par Christine ne perd que 3 points. En partant du M de MOUFTAIS, MUGIRONS est joué par les Berry et l’arbitre, et MURGIONS par Denise et Annie. FIGURONS (F d’ENFUIR) pouvait se jouer.

2 lettres chères au tirage suivant NETEEZY. Franck et Christine topent (44 pts) en posant les 2, OYEZ (O de MUGIRONS). En ne jouant que le Z, -7 pour Claudine avec TENIEZ et -8 pour Denise et Annie avec ÉTIEZ.

5ème et dernier scrabble avec le tirage EENTLOM. Franck tope (72 pts) avec MEULETON (meule de petite taille) sur le U d’ENFUIR. Seul autre scrabble posable MÊLERONT, sur le R d’ENFUIR, joué par les filles perd 11 points. Mais, Denise, après avoir fait son billet, le retourne et au moment du ramassage, donne le bulletin vierge « collé » au bulletin correctement rempli. Choc et incompréhension de Denise à la réception du zéro. Grrr !

Souvenir de (bulles de) Vichy 🙁

Tous les Hiersacais prolongent HÉRITE en HÉRITENT.

Suit un magnifique coup BASANONS (33 pts), en triple appui, S formant VALIDEURS. Franck perd ses premiers (7) points avec BUNAS, joué aussi par Christine. Sous-top pour Denise avec SKUAS (-5) et -9 pour Claudine et Annie avec BUSA.

Un petit nouveau DOUC (singe de l’Asie du Sud-Est) sort du bois pour chiper ses derniers (4) points à Franck et sa DOCU. Sous-top DZO (-2) pour Denise et Claudine. Christine COUD (-8). Annie joue avec son BOUC (-6).

AVEZ échappe à Christine mais tout le monde a le CLIP de fin.

Franck (22ème à – 11) commence sa remontada et arrive 59ème ! Claudine assure à la 280ème place et remonte dans les 300 premiers, bravo ! Christine et Denise (à – 150), aux alentours de la 600ème place, remontent (un peu…), respectivement, 756ème et 806ème. Annie (785ème à – 200) jouera, là, sa plus mauvaise partie du WE et descendra de plus de 200 places … Un bol d’air, un pipi (attention à bien lire dans l’ordre 🙂 ), un goûter (au choix ou la totale) nous feront du bien.

Partie 3Francis-Antoine Niquille 22 coups – top : 992 points

C’est la dernière de la journée, donc la plus difficile car la fatigue commence à peser sur les organismes. Un seul mot : tenir ! Christine nous résume la partie.

Top pour tous avec KOTES. Il ne fallait surtout pas utiliser le 2ème E puisque KOTER est intransitif. KOTER c’est loger dans une chambre d’étudiant en Belgique.

Tandis que Denise et moi, nous nous ÉLEVIONS au top (95 pts), Franck a pensé qu’un quadruple rapportait plus qu’un triple et perd 1 pt avec VIOLONÉE. Scrabbles pour les autres aussi pour quelques points de moins : ENVOILES pour Claudine (86 pts), VIOLENTE pour Annie (71 pts).

Annie, Claudine et Denise jouent DÉLURERA, Christine et Franck topent avec RUDÉRALE (qui pousse dans les décombres).

Ce n’est pas encore la QUILLE pour Annie et Christine qui perdent 1 pt avec QUOI.

Annie, Claudine et moi KIFONS. Franck préfère l’isotop KHOINS, langues parlées dans le sud de l’Afrique et Denise les vents chauds et secs FOHNS (-14 pts).

A Hiersac on ne se TUTOYE pas. Sous-top avec YET pour tous sauf Christine qui perd 9 pts avec YOGI et reste quand même zen !

Pas de C pour GRINCHAT (grogner) ou GRICHANT (grincer des dents) ni de O pour HONGRAIT. On pose HAIT en collante sous QUILLE qui fait QI et UT. Top pour Franck, Annie et Christine.

Seuls Franck et Annie savent ÉPARGNER (72 pts). Les autres avec HARPE, HARGNE ou HARENG perdent 42 pts.

HALIEZ pour Annie, Christine et Claudine. Pour 15 pts de plus, Denise et Franck jouent le top GLANDIEZ.

Unanimité pour PÉTEZ en appui sur le Z de GLANDIEZ.

Pas de A ou de O pour M(O)UVANCE ou MOUV(A)NCE. En collante au-dessus de PÉTEZ on joue MÉVEN(D)U qui fait ME ET –  avec les lettres déjà posées. Pour 5 pts de moins nous jouons VÉCUE.

Nous savons tous jouer au JASS.

Pas de L pour MISCIBLE. Ouf ! Le prof de physique chimie ne passe pas à côté de CHIMIES, les Hiersacaises non plus. Le mot choisi est CHIISME (courant religieux minoritaire dans l’Islam).

Un scrabble sec BURNOUT ne trouve pas sa place sur la grille. On joue RU pour 23 pts qui fait QUILLER et VU avec les lettres déjà posées.

26 pts pour WONS pour tous sauf Annie qui perd 2 pts avec WUS.

Grâce au BOTOX, le couple Berry ne vieillit pas. Les autres sont accrocs au WEB (- 2 pts). Au coup suivant Claudine et Annie rejouent WEB et perdent 3 pts sur le top ÉWÉE.

Pas de B pour BIBENDUM. Tous les 5, nous suivons le GUIDE pour toper en partant du G de GLANDIEZ.

BAS (ou CAS) qui fait QUILLERA et VUS rapporte 32 pts à tous les cinq.

FA, sauf pour Annie et Claudine qui avec HA perdent 3 points.

Encore un scrabble sec MÂCHANT qui ne trouve pas sa place sur la grille. Pas de A pour AMANCHAT, de I pour MACHINAT, de O pour AMOCHANT, de R pour MARCHANT ou CHARMANT, de Y pour YACHTMAN ….. au final on se contente de MÂCHAIT pour 30 points. Une bulle pour Denise et Claudine qui ont tenté « manchait ».

Nous finissons tous au top avec R(U) pour 20 pts qui fait TUTOYER et P(U).

Franck (44ème à – 11) confirme sa partie 2 et jouera … table 50 le lendemain (enfin, c’est ce qu’il a fait croire).

Annie et Christine, à – 80 (négatif synonyme de … 600ème place), se maintiennent et même remontent légèrement, la 1ère citée à la 575ème place et la seconde à la 722ème place. Pour Claudine et Denise, c’est la partie de trop : elles n’ont pas été ÉPARGNER et la bulle finale ont fait perdre 140 places à Claudine, descendant à 425ème place (largement dans les PP3, tout de même) et … maintenu Denise au-delà de la 800ème place !

Les estomacs crient famine et la mauvaise troupe se dirige vers une crêperie « Joséphine », que je ne vous conseille pas, étant donné l’absence de sourire de la serveuse, les erreurs sur les plats (pas tous géniaux) apportés par un stagiaire pas briefé (inversion de salades, entre celle commandée par Claudine et celle par Christine) et surtout le bruit dans une salle mal sonorisée, où il était impossible de se parler. A oublier … ou à retenir pour ne pas y retourner 😉 ! Claudine est ressortie de là, bien sonnée, et s’est endormie très rapidement. Après une nuit … laissons-la terminer !

Partie 4Sylvie Guillemard 21 coups – top : 851 points

Après une nuit un peu agitée pour certains et plutôt reposante pour les autres, on retourne se torturer les méninges du côté du Palais des Congrès.

La partie commence doucement. On pose AISÉES en H4 pour les 3 benjamins possibles donnant : JUDAÏSÉES , MALAISÉES et PUNAISÉES.

Le deuxième coup va entamer les négatifs de 3 Hiersacaises : Annie et Claudine ont cru que leurs arbitres respectifs seraient ENJÔLÉS par leur mot, en (jolie) collante sur les 4 dernières lettres d’ AISÉES, quitte à perdre 27 points. Christine limite la casse avec ENJÔLÉES en triple et seuls Franck et Denise sont dans la JOLIESSE du top.

La NIXE (nymphe de eaux de la mythologie germanique) est choisie par Denise et Claudine. Franck et Annie envoient un EH isotop alors que Christine se lance dans le saut d’OXER (obstacle de concours hippique) pour un score un peu moindre.

Franck et Claudine, fans de BD, voient un joli THORAX, le cousin germain d’Astérix. Annie joue le sous-top HAST (= HASTE, lance, javelot), en collante intégrale le long de JOLIESSE. Christine tente un improbable « hordera » et Denise, solidaire, marque HOST (= OST, armée médiévale) sur son bulletin, à la place de HAST et fait un raccord foireux.

Le tirage suivant DRGILET ne trouve pas de I pour former TRIGLIDÉ (poisson type grondin) ni de U pour DÉGLUTIR. Franck, Denise et Claudine s’en vont GÎTER par là. Annie et Christine préfèrent ÉDITER et ÉTIGER pour un score légèrement inférieur.

Arrive le coup de Trafalgar de la partie. Le tirage DLLNMAE ne trouve pas de A pour placer un ALLEMAND. Un I est présent sur la grille et un E nous tend les bras. Que faire ? Envoyer MANDILLE ou « mandelle » ? Cruel dilemme. Le top MANDILLE (manteau de laquais) n’est pas osé par les Hiersacais. Franck et Claudine posent MAL devant AISÉES pour former le sous-top MALAISÉES et perdent 44 points dans la bataille. Annie, Christine et Denise en perdent 2 de plus en jouant MANDE ou DAMNE qui forme AGITER au passage sur GÎTER déjà posé.

Tout le monde est au top avec l’une des nombreuses solutions à 27 points. L’arbitre choisit de poser PUAI en collante sous les premières lettres de MANDILLE.

Denise et Claudine sont les seules à avoir vu le YETI sur une place pas évidente, le Y se coinçant entre le A de THORAX et le E de NIXE. Franck perd 18 points avec les YINS. Annie a BROYÉ et Christine dit BYE pour une perte de 22 points.

Le tirage BETISAE accouche d’un scrabble unique mais il faut optimiser la place. Seuls, Christine et Franck ont le top en plaçant ABÊTIES pour former AGITER. Annie et Denise perdent 13 points en le posant sur le I de YETI. Claudine, qui trouve plein de scrabbles sur lettres d’appui pas dispos mais ne voit pas le scrabble sec, écrit en vitesse BÊTE, juste avant la sonnerie, pour…..60 points de moins. Faut être un peu bêêêête quand même !

Franck et Annie topent avec BUQUAIT (BUQUER = frapper) au coup suivant. Denise et Claudine se contentent du sous-top DUQUAIT (DUQUER = au bridge, ne pas prendre une carte) tandis que Christine PIQUA un peu moins de points.

DEELNAA ne trouve pas de C pour DÉCANALE (adj DECAN-AL, –ALE, -AUX, qui se rapporte au doyen). Pour 26 points, on parcourt une belle LANDE toute en collante, qui part du L de JOLIESSE, forme AGITERAS et se colle au dessus d’AISÉES. Franck, Christine et Claudine ne trouvent qu’une seule SANDALE pour 10 points de moins et Denise ÉMULE pour le même score. Annie lance son et perd 2 points supplémentaires.

Tout le monde commence a avoir faim et dévore le CAKE à l’unanimité.

Avec le tirage LMREOOS, pas de B pour BLOOMERS (culotte bouffante pour enfant), de F pour FORMOLER, de I pour OLORIMES (= HOLORIME, litt, vers homophone du vers précédent) de N pour SOMNOLER, de P pour POMEROLS ni de T pour TREMOLOS.L’ambiance devient MOROSE pour Denise et Christine. Claudine tente d’envoyer un « SOS » en MORSE pour qu’on vienne la sortir de ce pétrin et les deux chimistes ou marins-pêcheurs, comme on veut, Annie et Franck trouvent des MOLES (MOLE = unité de quantité de matière ou MÔLE = jetée protégeant l’entrée d’un port).

Personne ne connaît ou ne goûte le GARUM (dans l’Antiquité Romaine, sauce très relevée), en collante quasi intégrale contre MOROSE. Annie MOFLA pour 10 points de moins et Denise et Claudine en perdent 11 avec FUMA au même endroit que GARUM. Franck avec RAM et Christine avec FORMA sont encore plus loin.

Tout le monde est estomaqué par la hausse du prix du FUEL.

Ça manque de kérosène pour décoller de l’ HÉLIPORT et la PLINTHE sèche ne peut pas se poser. Denise et Franck prennent une PILE, Christine HENNIT et Annie continue son boulot marin en posant son TIN (pièce de bois soutenant la quille d’un navire en chantier). Claudine veut faire un PET mais son raccord « map » n’est toujours pas rentré dans l’ODS malgré quelques tentatives réitérées.

TENEZ encore un petit peu, c’est bientôt fini. Un petit point en moins pour les 4/5 d’entre nous avec SERVEZ, SEVREZ, REZ. Seule, Annie perd 3 points avec MUEZ.

Franck et Claudine ont osé CUVER pour former HÉLIPORTE alors que Denise perd 12 points en faisant la tournée des grands DUCS, Annie et Christine préférant les grands CRUS locaux, tout ça pour obtenir plusieurs HÉLIPORTS.

Petit tour en Corée où on aura du mal à payer la tournée si on n’a pas un WON mais là, tout le monde a des pépettes.

Après cette bonne biture, nous CUVERONS tous de concert. Heureusement qu’avec ce tirage DFNORSO il n’y avait pas les lettres d’appuis I M N P sinon on aurait peut-être raté FONDOIRS (FONDOIR, partie d’un abattoir où l’on prépare les suifs), MORFONDS, FONDRONS, FRONDONS, PROFONDS.

Sur ce dernier coup, Christine et Franck sont les seuls à faire un RENON (Belgique, résiliation d’un contrat). Denise et Claudine taillent 3 points dans le VIF et Annie voit un SERF qui vaut encore moins.

C’est pas la meilleurs partie pour l’équipe de choc hiersacaise. De gros négatifs engrangés mais il reste une partie pour se refaire !

En effet, Franck (169ème à près de 100 points du top) et Claudine, solidaire (722ème à près de 200 points du top) feront là, leur pire partie du WE, reculant pour l’un à la 69ème place et pour l’autre à la 499ème place. Pour Annie et Christine (autour de la 650ème place à 170 points du top), ce n’est pas flamboyant mais elles ont limité la casse et maintiennent leur place. Curieusement, Denise fera, sur cette partie, sa plus belle perf du WE, en terminant dans les PP3, à 140 points du top, remontant … dans les 800 premiers, yes !!

Cette fois, les sandwichs et desserts ont été pris par GG … pour tous, merci ! On ne l’a pas suivi sous les platanes pour, de nouveau, renifler et on a préféré manger dans le parc, non loin de l’Allier. Ce fut beaucoup plus agréable.

Partie 5Marie-Odile Panau 20 coups – top : 971 points

Allez, c’est la der des ders, on jette toutes nos dernières (petites) forces dans la bataille.

Coup 1 : En voyant le tirage, Franck sourit, intérieurement, en pensant au BISCÔME, tiré par MOP, à Chef-Boutonne. Là, elle a juste remplacé le O par un U, pour le même score. On a appris, après la partie, que certains, contents de leurs CUBIS, sont restés avec M et E en mains … Les J35, cultivés, comme l’a écrit une certaine Anne V., n’ont pas raté le CUBISME, mouvement artistique du début du XXème siècle, qui constitue une révolution dans la peinture et la sculpture.

Coup 2 : ÉCHÉES (le mot choisi) ou CHÊNES ne pose pas de problème mais il faut vide se demander quelles lettres préparer devant ÉCHÉES. En une lettre, il faut penser à B-, L-, M-, P- et S-ÉCHÉES mais comme le mot peut doubler, on peut aussi envisager d’autres rallonges …

Coup 3 : Justement, Annie, Claudine et Franck sont récompensés de leurs préparations, en jouant WALÉ, formant LÉCHÉES, gagnant 11 points sur WEB, ailleurs. Sans utiliser le W, JALE, au même endroit, ne perdait que 6 points. On réactualise ses préparations, car maintenant FLÉCHÉES, ALLÉCHÉES voire POURLÉCHÉES ont de grandes chances de sortir.

Coup 5 : J’avais prévenu ! Après JAÏN (formant AWALÉ), le K sort, en compagnie … du F !! La priorité est, bien entendu, de jouer un mot avec le K et le F, pour former FLÉCHÉES. FREAK (marginal, drogué) ou FRAKÉ (arbre dont le bois est le limba) répond, parfaitement à l’équation. Franck gagne, ainsi, 9 points sur Claudine, Denise et Annie. Christine, peu inspirée par le tirage, perd 20 points, avec KÉNAF.

Coup 6 : En l’absence de A pour ANDORRAN, Franck hésite, le jour de la fête des daronnes, à envoyer « darronne » (avec 2 R ?!!) Il se ravise, prudemment, pour jouer le top DONNERAS, comme Christine, Annie et Claudine. Denise, restée jeune, préféra faire la RONDE … pour 6 points de moins.

Coup 7 : DéROQUAI (119 points) se construit bien … si on connaît, ce qui n’est pas le cas de Christine, qui en reste à ROQUAIs (- 31). Sur ce coup, signalons le joli sous-top, INQUARTO, nouveau mot, désignant une impression pliée en quatre.

Coup 8 : BIAISÉE fait du bien à tout le monde (+ 50 sur le sous-top). Sur le site de la Fédé, Claudio écrit « les BIAISÉE, comptez-vous » ! Que rajouter ?

Coup 10 : De grands joueurs comme Samson Tessier, Mickaël Gauchard, Thierry Boisard (ancien champion de France), Claudine, Christine et Franck (logiquement, ça devrait passer comme ça :-)) perdent 1 point, en jouant VAGI au lieu de VÉCU. Le gros malin de Hiersac, trop sûr de lui, perd le top sur ce coup, en anticipant les rallonges à VAGI (-N, R-, -S et -T), qui serviront une autre fois ! Le Scrabble, l’école de l’humilité …

Coup 13 : Pas un poil (oups, point …) de perdu pour le club sur ÉPILENT ! Connaissiez-vous l’anagramme LEPTINE (qui ne passait pas, ici), qui est une protéine jouant un rôle dans l’obésité ? Ben, moi, non plus !

Coup 15 : Pas de D pour un MODERATO, qui aurait fait des dégâts. CARME, parmi d’autres solutions, est choisi pour ses rallonges -S et … -L (pas évident, à envisager).

Coup 16 : Aveuglement collectif !! Parmi les 260 premières tables, 127 joueurs ont loupé le BOTOX, joué la veille !! Christine et Franck jouent le sous-top BOXONS pour 37 points. Annie et Claudine font SIX (* 6 = 36, révisez vos tables). Et, Denise, préparant, son feu d’artifice joue, au bon endroit … BOX, pour 28 points !

Coup 17 : La sortie du second joker soulage tous les joueurs, car en mettant un S joker à CARME (MONTREs, MONsTRE, MÉTRONS ou le peu visible MENTORs) on marque 79 points, sauf … Denise, qui fait l’intéressante, en mettant un N au bout de CARME !! Hélas, ce « carmen » résonnera pour Denise, plutôt, comme le chant du cygne … sur cette compétition, qu’elle devra oublier, rapidement, parce qu’elle n’a pas joué au niveau qu’on lui connaît, habituellement !

Coup 20 : C’est le dernier coup, les joueurs commencent à ranger, autour de nous. On a envie de faire pipi et LUS, pour 29 points, paraît imbattable. Et, pourtant, ce dernier coup est magnifique ! GUZLAS, en appui sur Z_A, le S, venant au bout d’AWALÉ, gagne 8 points sur le sous-top. Il sera largement loupé puisque seuls 76 joueurs (parmi les 261 premiers), dont bibi, qui avait préparé la place, l’ont joué !

Sur cette partie, Franck (108ème à … – 16 !) remonte à la 66ème place, contrat rempli (une place gagnée par rapport au départ et la cerise sur le gâteau, 1er du Comité, devant Jacques Fournier, qui a loupé sa dernière partie). Annie (269ème à – 36 !!) finit en boulet de canon pour terminer vice-championne de France en série 5, bravo championne, même « vicée » ! Un petit regret, elle finira à 9 points de la barre des PP3 mais ce n’est que partie remise. Claudine (366ème à – 45) se reprend bien après sa partie du matin et remonte 452ème, empochant, au passage, 25 % de PP3, bravo ! Christine (777ème à – 108) et Denise (915ème à – 152) ont souffert, sur cette partie, et redescendent, respectivement 741ème et 809ème, places leur permettant de ramener des PP4, à la maison, ce qui n’est déjà pas si mal !

Les résultats (avec tous les centres) sont visibles en cliquant ICI.

Allez, faut pas chômer pour repartir à Angoulême ! On laisse Ninie, CriCri et GG à Vichy et on embarque pour … aller boire un pot à Chantelle chez les potes, très accueillants, de Yaya ! Après être repartis avec un savon des Bénédictines, Yanis prend le volant pour ne plus le quitter, à part pour prendre un dernier repas à la Kfet de la fameuse aire des Monts-de-Guéret. Au revoir le Massif Central, on reviendra à Vichy, c’est sûr, mais avant, on va déjà profiter des jolis souvenirs de cette édition. Au fait, Annie, on l’arrose quand ton titre ?

CdF Promotion (Samedi 21 et Dimanche 22 Mai 2022)

Cathy raconte son tournoi. Un grand MERCI, aussi, à ma secrétaire Claudine qui a (s’est …) tapé hier soir tout le doc manuscrit !

Partie 1 : top à 800, 3 scrabbles

Bibi à 493 points avec 10 points de pénalité.

1er coup : Je me refuse ÉOSINE (14) pour NOISE (12), deux points perdus.

2ème coup : Premier scrabble avec BÊLEMENT (80 points). Je prends un 0 avec un mot mal orthographié.

3ème coup : IRONIE rapporte 33 points et moi, 28 points avec REJOINS. Je ne vois pas la collante.

4ème coup : Au top avec JAM, 37 points.

5ème coup : KHI à 35 points et moi, à 32 avec KOI.

Une série de petits mots, du coup 6 au coup 10. J’y laisse quelques plumes. LÉTAUX au 7ème coup rapportait 35 points.

11ème coup : LOULOUTE rapporte 74 points mais pour moi, seul compte le BOULOT pour 10 points car je n’avais rien à la dernière seconde.

12ème coup : UVÉITE à 36 points m’a aveuglée et je n’obtiens que 23 points avec VIT.

15ème coup : Contente de voir le PÉDALEUR à 64 points.

16ème coup : DEHOUSSE à 49 points m’a complètement échappé et j’ai pris un zéro en écrivant « houdes », pas admis.

18ème coup : Au top avec ROQUAS, 37 points.

19ème coup : J’ai vu SWING pour 31 points.

20ème coup : RÊVEZ, vu et obtenu 37 points

21ème coup : NATALE à 22 points m’a échappé.

J’ai pris pas mal d’avertissements sur cette partie que j’ai complètement loupée. Le score de 493 points est désolant.

Partie 2 : Top à 779 points, 2 scrabbles.

Moi à 474 (je me sens mal avec un score pareil)

1er et 2ème coup au top avec GOURÉE et ÉVASÉE pour 18 et 27 points.

3ème coup : Ça se gâte avec MÉFIAI à 20 points. Je perds 5 points avec FRIMAI.

4ème coup : Je joue VAGUE (24 points) au lieu de VAGUAI, et perd 1 point.

5ème coup : Un bon DÉBUT qui rapporte 38 points et que j’ai vu.

6ème coup : Je perds 3 points sur TAUDS à 29 points avec TALUS.

7ème coup : LISE (18 points) est vu aussi.

8ème coup : Mon AZOTE à 28 points ne vaut pas FOCALISEZ joué sur LISE et qui donne 46 points.

9ème coup : Une bêtise. J’écris « zests » avec un S, mot qui n’existe pas, au lieu de TISES à 28 points.

10ème coup : NON (16 points) ne vaut pas IRONT (23 points).

11ème coup : Je vois ZAÏRE (30 points)

12ème coup : Je lance BAYE (30 points) et ne vois pas BAYLE (maire ou berger de Provence) pour 48 points, qui m’est inconnu.

13ème coup : EULÉRIEN (en rapport avec les théories de Léonhard Euler), 131 points me scotche ainsi que des centaines de joueurs, je prends plus de 100 points dans la vue)

Leonhard Euler, né le 15 avril 1707 à Bâle et mort à 76 ans le 7 septembre 1783 à Saint-Pétersbourg, est un mathématicien et physicien suisse, qui passa la plus grande partie de sa vie dans l’Empire russe et en Allemagne. Il était notamment membre de l’Académie royale des sciences de Prusse à Berlin

Euler fit d’importantes découvertes dans des domaines aussi variés que le calcul infinitésimal et la théorie des graphes. Il introduisit également une grande partie de la terminologie et de la notation des mathématiques modernes, en particulier pour l’analyse mathématique, comme la notion de fonction mathématique. Il est aussi connu pour ses travaux en mécanique, en dynamique des fluides, en optique et en astronomie ou en géométrie du triangle.

Source : Wikipédia

14ème coup : Je ne vois pas DIP à 37 points mais JEUN à 27.

15ème coup : Au top avec WAX à 52 points.

16ème coup : Coup de massue. Je me trompe au tirage dans les lettres et forme ÉCULIONS à 74 points alors que, avec les bonnes lettres, j’aurais pu écrire CLARINES à 70 points. Zéro pointé.

17ème coup : PEUH me rapporte 31 points alors que HALÈTE fait 31 points.

18ème coup : HUB faisait 28 points mais mon JEU, lui, est à 20 points.

19ème coup : Je ne vois pas POMMA, sur le triple, qui fait 32 points et invente « pajo » qui me donne encore un zéro.

20ème coup : Je JERKE bien avec les autres et obtiens 31 points avec JERK.

21ème coup : Mais le TARIF n’est pas le même, 17 points, pour moi . C’est avec NONO qu’on clôt la partie.

Dur, dur de ne faire que 474 points au lieu de 779. Je désespère !

Partie 3 : top à 1013, 8 scrabbles

Moi à 677.

1er coup : Cela commence bien avec ÉLIATES à 66 points et moi ALITÉES pour le même score.

2ème coup : Il valait mieux JETER à 78 points que rejeter 57 points avec REJET.

3ème coup : On trouve SAQUIONS, 2ème scrabble rapportant 98 points.

4ème coup : Ça se gâte pour moi avec PANES à 25 points contre l’ANAPESTE qui est, comme chacun sait, un pied de vers latins ou grecs, à 64 points.

5ème coup : Il valait mieux faire partie du JURY (40 points) que manger du OKA (un fromage) pour 24 points.

6ème coup : Fatale erreur ! « Booka » n’existe pas et j’ai zéro alors que NECK (ancienne cheminée volcanique) rapporte 37 points.

7ème coup : ABORNE fait 20 points. Mon BOY en fait 14.

8ème coup : Il faisait LOURD et on l’a vu pour 29 points.

9ème coup : Je crie FAMINE (28 points) alors que j’aurais dû rester FIGÉE (28).

10ème coup : Un autre coup au moral avec ALUMINE (ALUMINER = couvrir d’aluminium), 80 points. Je n’ai que 25 points avec AUNE.

11ème coup : Le festival continue avec SORORITÉ (solidarité entre femmes), 77 points, que je connaissais mais pas vu. J’ai préféré passer le ROTOR pour 22 points.

12ème coup : Les APHIDES (pucerons), j’aime pas trop même pour 52 points. J’en perds 32 avec DOSA.

13ème coup : Je forme bien COUVADE, 89 points, qu’il fallait jouer en mettant un E à ALUMINE pour faire ALUMINÉE, mais je ne vois pas la place. Je n’ai que 47 points.

14ème coup : Je n’ai pas vu venir les PARIGOTS à 65 points et PRIVAT ne me rapporte que 24 points.

15ème coup : Les WEBS, 46 points, sont bien vus.

16ème coup : Pas de MUNDA (langue d’Inde), 33 points, pour moi.

17ème coup : XI, à 64 points, je ne le loupe pas.

18ème coup : Je jette du LEST également pour 26 points.

19ème coup : Ca se termine presque avec MULET à 25 points.

20ème coup : IF rapporte 22 points et HIFI, 20.

Et je termine la partie à 677 points sur un top à 1013, ce qui n’est pas glorieux.

Partie 4 : 5 scrabbles, top à 943

Moi, à 714, ma meilleure partie.

Du coup 1 à 4 : Je reste au top avec DURAIS, AY, LOUP et LAYÉE, à 18, 44, 23 et 22 points. Je suis contente !

5ème coup : TCHOULAIT à 94 points me fait pleurer (Belgique) moi qui n’ai que HOUAT à 32 points. Sanglots dans la salle.

6ème coup : XÉRUS (rongeur voisin de l’écureuil), 56 points, que je connais, est bien meilleur que EXIT à 33 points.

7ème coup : AYS à 26 points ne valent pas EXITS à 28.

8ème coup : On se prend une QUINTE à 26 points.

9ème coup : On est tous en HIVER, 22 points, malgré la chaleur.

10ème coup : Il fallait penser à ESQUINTER en rajoutant quelques lettres à QUINTE pour 32 points. Je n’ai que 21 points avec SITE.

11ème coup : Nous fûmes un grand nombre à lofer avec LOFÂMES, 97 points, l’appel du large !

12ème coup : L’OCÉANITE (oiseau marin) à 61 points, nous a volé dans les plumes. Je ne connaissais pas.

13ème coup : Il fallait sniffer pour se décontracter un peu. SNI(F)FANT, avec joker, rapportait 89 points. Moi, préférant ENFANTA, je n’obtiens que 80 points.

14ème coup : Ensuite, 69 points avec RONERAIE (lieu planté de rôniers = palmiers) qui m’est inconnu. Je n’ai eu que 34 points avec RAIE.

15ème coup : On se chauffe tous à l’ÉTOUPE à 39 points.

16ème coup : MUGUET rapporte 29 points mais je joue pour 19 points.

17ème coup : Il fallait jouer AWÉLÉ pour 30 points et moi, JAB (28).

18ème coup : Le BINZ faisait 35 points. Mon ZEST, 23 points. Quel binz !

19ème coup : JIVE, bien placé et faisant MUGUETÉ, donnait 37 points. A l’autre place, 35.

20ème coup : Contente de voir KENAS (KENA, flûte andine) en triple, qui faisait 73 points.

21ème coup : La BRU nous a rapporté 19 points et c’était le top.

Cette 4ème partie fut la plus réussie pour moi, même si je suis encore loin du top final.

TH2 de Chef-Boutonne (Samedi 14 Mai 2022)

Françoise et toute son équipe nous ont très bien accueillis… En toute simplicité.

Partie 1, tirée par Françoise COOLS : 22 coups pour un top à 1018 points avec 5 scrabbles. Commentaire par Christine.

On commence doucement avec NOMINA pour 16 points pour tous sauf Catherine qui joue MINA. NOMINER c’est sélectionner pour attribuer un prix.

En appui sur le M, on joue LIMINAL, qui est à peine perceptible… Personne ne le voit !

Claudine, Franck et Annie sont au top avec ENCARTÉE . Scrabble aussi pour Gérard, Denise et Cathy avec ÉCARTÉE et pour Christine avec ÉCRANTÉE. ÉCRANTER c’est atténuer un champ électrique. Catherine s’est ÉCLATÉE, hélas ce n’est pas un scrabble.

Un COSTUME bien placé pour tous pour 94 points.

Seul le couple Discour, n’ABORNAT pas préférant aller au BAR (26 points).

Il est tentant de mettre un Z à COSTUME ce que fait Catherine pour 60 points. Les autres avec AYS qui fait COSTUMES topent pour 69 points.

Top pour tous avec HUEZ (56 points) qui fait HA et UTE avec les lettres déjà posées.

Pas de C pour DÉCLARAS, de D pour DÉLARDAS, de I pour SALADIER, de E pour DEALERAS… Pourtant on peut scrabbler en partant du B de ABORNAT en jouant BREDALAS. Un BREDALA ou BREDELE est un petit gâteau alsacien. Aucun des Hiersacais ne le joue.

KETMIE (arbre tropical) en double appui sur le 2e A de BREDALAS permet à Franck, Claudine, Denise et Annie de toper pour 86 points. Sous-top ( -14) pour Christine avec MARK. Les autres avec KET perdent 15 points.

La place est PARFAITE pour toper en appui sur le A de AYS pour tous sauf Catherine et Annie qui perdent 38 points avec PIFERA.

Franck est le seul au top avec VESOU (jus brut de la canne à sucre) qui met PARFAITE au pluriel. Sous-top pour Annie et Claudine avec VOUÉES (-7)

ÉWÉE pour tous sauf Christine qui avec GOJI perd 2 points.

On peut marquer 30 points avec DOJO ou JOGGAI, mot retenu. Annie confond « jogi » et YOGI et prend un zéro.

Avec ODIEUX ou SIOUX qui est le mot retenu, Claudine, Denise, Franck et Annie sont au top. Catherine joue DIEUX (- 2 points) Gérard et Cathy avec DOUX ou DEUX en perdent 4. Christine prend un zéro pour avoir mal placé son mot.

On joue SU (43 points) qui met KETMIE au pluriel et fait WU avec le W déjà posé.

Denise et Franck avec PEUF (brouillard), Christine et Gérard avec PERF sont au top. Le mot joué est FÉDÉ à la même place.

En appui sur le I de SIOUX et en mettant ÉWÉE au pluriel, on pose QI(S), ce que font Franck, Claudine, Denise et Annie .

Denise et Franck sont les seuls à jouer DIP (sauce froide crémeuse).

EH qui fait ZEC et HA avec les lettres déjà posées est vu par Annie, Franck, Claudine et Gérard.

On met un T à JOGGAI et on pose TUB. Top pour Cathy, Claudine, Denise, Franck et Gérard.

Franck et Gérard font GRÈVE : une collante au-dessus des dernières lettres de PARFAITE qui fait RIET et VE avec les lettres déjà posées.

Top à 17 points pour tous avec N(O) qui fait NAYS et (O)R, vu par tous sauf Cathy qui joue RAYS.

A la pause, voyez comme certaines joueuses étaient plus rapides entre les parties que pendant les parties…

Partie 2, tirée par Marie-Odile PANAU : 19 coups, avec 8 scrabbles pour 1111 points.
Commentaire par Gérard.

La partie commence fort avec un scrabble : EOBSIMC offre du pain d’épices suisse à 80 points, le BISCÔME, dégusté seulement par Denise et Franck. Les autres tombent dans les COMBES ou voyagent en COMBIS et perdent 52 points dès le 1er coup !

2e coup, 2e scrabble : 65 pts pour DEV(A)LONS (choisi), DEL(O)VONS (Denise) ou DEL(A)VONS (Franck et Christine) ; -2 pour Annie et Claudine, -25 pour Gérard avec DEVION(S), – 37 pour les 2 Cath’s.

3e scrabble avec PLAIDANT (94) pour Christine et Franck. INADAPTÉ (-25) pour Catherine, ÉPANDAIT (-29) pour Cathy, Denise, Claudine et Gérard. Pas de scrabble pour Annie…

Pas de CURETAGE (63) pour Gérard (-42), ni pour Annie et Cathy (-30).
Après ces 4 scrabbles on se calme avec EH (28). -1 pour les Cath’s avec HE, -7 pour la HUÉE de Gérard.

Presque tout le monde DÉHALE (45), mais c’est Catherine qui HALÈTE et y laisse 10 points.

Le TAÏJI (60), concept chinois lié au dào ou art martial, n’est pas arrivé jusqu’à Hiersac, où presque toute le monde JURE (-22), Franck est aussi au fond du sac… de JUTE (-22), le SURJET de Gérard lui faisant perdre encore un point de plus… (Pas de A pour SURJETAIS).

Tout le monde scrabble au 8e coup, mais personne ne trouve un des 7 tops à 78 points, car il fallait oser PLAIDANTE (pour ARÉOLES par exemple) ou PLAIDANTS (pour OI(S)ELER, choisi) – PLAIDANT est adjectif pour « l’avocat plaidant ». Perte de 3 à 8 points pour les J35.

Un petit SLOW pour Gérard (39), mais un grand pour les autres (67), en collante avec un W à 80 points…

Le QI (21) confirme être devenu un des mots les plus joués… Sauf par Gérard qui préfère RÉER (-6), avant de prendre un zéro au coup suivant pour mauvaise lettre.

Le TERREAU (72) est bien utilisé en collante par Annie, Denise et les BERRY. L’ÉCARTEUR de Cathy perd 6 pts, la CRÉATURE de Catherine 10.

Ceux (pas Annie ni Christine) qui se sont souvenus qu’on pouvait nager une distance gagnent la course avec NAGÉE (35).

Le 13e coup permet aux spécialistes (Gérard et Denise) de marquer les 68 points de PROXO (chacun son métier !).

Solo hiersacais pour Gérard sur son SKIF (45) qui devance KIFES d’une longueur (on écrit aussi SKIFF).

Les Suisses frappent encore avec les URANAIS (du canton d’Ur), seul scrabble à75 pts pour le duo Franck et Christine.

Après le proxo, il y avait encore lieu à soutenir pour Denise et Franck, avec SOUTENIEZ (104), mot de 9 lettres en double appui, scrabble et compte triple ! Bien qu’elles ZIEUTES (91), les Cath’s et Claudine n’ont pas vu ce dernier scrabble.

Ceux qui font FI du « double » BIM (27) perdent 5 points.

Qu’ils soient FAN ou FUN, les Hiersacais perdent 4 points sur la FAUNULE (24, ensemble de la petite faune présente dans certains milieux).

Et la partie se termine par un top général : YIN ou un YET (choisi, 32 points).

Côté résultats, félicitons GG pour sa belle perf sur la partie 1 et surtout Denise, qui a tout donné dans la partie 2 (on peut témoigner de son état avec Claudine car elle nous a ramenés 😉 ), pour finir 4ème du tournoi, c’est-à-dire dans les PP2, bravo !

Les résultats sont visibles en cliquant ICI.

 

Semi-rapides (Dimanche 8 mai 2022)

55 joueurs venus principalement de Charente-Maritime mais aussi de Charente (Denise, Annie, Cécile et Franck représentaient le club de Hiersac) sont allés jouer un peu plus vite que d’habitude à Royan. Comme d’hab’, le président Willou nous met à l’aise avec un p’tit mot de bienvenue, teinté d’humour. Dans la catégorie remerciements, n’oublions pas les ramasseurs, les arbitres et tous les bénévoles, qui ont participé à la réussite de cette journée, notamment en nous offrant (avec le sourire) les boissons toute la journée. Pour finir la présentation de cette journée, signalons l’état des troupes hiersacaises : Denise avait très bien dormi … jusqu’à 4 h du mat’, Cécile avait très bien dormi mais à partir de 1 h 30, l’heure de la fin de son match de tennis, Annie avait très mal dormi et Franck … ne se cherchait pas d’excuses avant de jouer.

Il est 10 h 25, le Chincholle du Comité J, alias Jean Dol, vient d’arriver et donc nous pouvons démarrer … Laissons la souris à Denise

Partie 1 – 5 scrabbles – 21 coups – top : 1020

Sur le tirage CRAUTEF , les 4 Hiersacais optent pur la FACTURE (82) préférée au FACTEUR ou au CAFTEUR .Ils envisagent bien sûr les terminaisons (E , R , S et Z) mais seuls Franck et Annie notent sur leur brouillon un hypothétique benjamin SUR-

2ème tirage ABNNTIR : le club joue unanimement BURINANT (61) alors que l’arbitre imposera BRUINANT (isotop)

Le 3ème coup ouvre la colonne des négatifs ESYRPHI donne naissance à une SYRPHE (mouche) ou à des HYPERS, joués par Annie et Denise et pas osé au pluriel par Franck (qui ne fréquente pas ce genre d’endroits !) -2 avec HYPES et -16 pour Cécile qui préfère boire des RYES .

Le 3ème scrabble sur le tirage ICVEESG est dégoté par Franck et Cécile . On pose GENCIVES sur le 2ème N de BRUINANT. Denise perd 52 pts avec VISÉES et Annie 78 avec « sévice » qui ne s’emploie pas au singulier ce qui a provoqué une avalanche de billets !

Le tirage suivant va générer de nouveaux négatifs ; aucun de nous ne voit les VINYLS (44) Franck et Annie assurent 29 pts avec la SOIF , Denise et Cécile perdent 26 pts avec SOLFIA et FILONS .

FOLMTIH : plusieurs possibilités à 22 pts THIOF (le mérou au Sénégal) MOFLAIT (Franck et Cécile) HÂTIF, FILO ou TIFO .-1 pour Annie avec HIT et -2 pour Denise avec FILMÂT !

FATAL en collante sous les 4 dernières lettres de GENCIVES est assuré par les 4 joueurs .

ALLUMER (ou RALLUME) est fatal à Cécile qui ne le construit pas et perd 59 pts avec MÊLA.

Avec le tirage DSIOAME (IODÂMES et AMODIES ne se posent nulle part) il fallait repérer le N de BRUINANT pour poser DÉMONISA (mot retenu) ÉMONDAIS (Denise) ou MODÉNAIS (de Modène) Franck et Annie perdent 2 pts avec DOMAINES et Cécile en perd 21 avec SODA .

DEUX échappe à Annie (fâchée avec les lettres chères) qui perd 20 pts avec GEX .

Au coup suivant Franck est le seul (du groupe) à assurer ZENS (59) avec un tirage qui aurait pu scrabbler sur un A (SURNAGEZ) ou sur un I (INSURGEZ) RUSIEZ ou PUEZ nous fait perdre de 22 à 24 pts !

BRUI (du verbe bruir , assouplir un tissu) est joué par Franck (24) tandis que les 3 autres joueuses perdent de 6 à 8 pts avec ROI ou DÉBUT .

Le tirage GOTAWEN ne trouve pas de N pour envoyer un WAGONNET ! Annie et Franck topent avec GÊNA (48) Cécile et Denise contentent de 42 pts avec NOTA .

Le W se pose au coup suivant avec WON (34) qui échappe à Denise:elle perd encore 22 pts avec son JOB !

ZÉRO en colonne 1 permet de toper pour 39 pts . Cécile envoie son JET pour seulement 28 pts mais elle réitère son envoi au coup suivant et cette fois c’est le top … qui échappe à Annie et Denise qui l’envoient à la mauvaise place !

DENIM en collante est vu par Franck , Annie et Denise perdent un point avec QINS et Cécile en perd 3 avec BIS

Le tirage DELQ?PI aurait pu faire DUPLIQuE sur un U mais en plaçant PLIQuE en colonne 15 on tope à 75 pts sauf Cécile qui ne pose que PIQuE pour 45 pts de moins .

Le SUrFACTURÉE évoqué au 1er coup est joué par Franck mais n’est pas osé par Annie qui laisse 8 pts avec SKI .TEK limitait la perte à 4 pts mais Annie ne le voit qu’au coup suivant . KOIS (-6) pour Denise et KETS (-19) pour Cécile .

Cet avant-dernier coup va encore augmenter les négatifs : KOB pour Franck fait perdre 7 pts sur le TEK d’Annie , KOIS (Denise ) en perd 9 et KHI (Cécile) en perd 11 !

Le dernier mot ADOUBÉE (24) est joué par Franck mais Denise voit l’isotop ADAV , la DAUBE d’Annie c’est -4 et le DOUÉ de Cécile -8 .

Franck finit la partie en tête à -26 pts ! Les bêtises accumulées par Denise la placent 10ème à -162, Annie la talonne à -168 et Cécile fait un bond en avant de plusieurs places .

Sur cette première partie, le trio Franck-Jean-Francine (Laubreton) s’est détaché, avec 70 points d’avance sur un peloton emmené par Louisette Vadée, la récente vainqueure du TH de Hiersac. Les estomacs crient famine : nous irons, comme d’habitude, pique-niquer sur le bord de mer, pour voir la plage, mais aussi une collègue de Sciences Physiques du lycée (véridique !) et un film gore, après le triple saut périlleux avant de Claude-Annie Marchand, qui voulait expliquer, par l’image, comment elle s’était pris un « sévice » dans les GENCIVES. Après avoir sué sang (pour l’Angoumoisine précitée) et eau (pour nous autres), nous avons regagné la salle, pour rejouer « Massacre à la tronçonneuse » avec cette 2ème partie …

Partie 2 – 8 scrabbles (!) 20 coups – top : 1096 points

Coup 1 : Les O(I)SEAUX ou les (R)OSEAUX contentent tout le monde. Au cours de la partie, point de DAMOISEAUX, dommage !

Coup 2: Les scrabbles font mal mais les mots à lettre chère, itou. Franck est le seul à jouer WIMAX, gagnant 14 points sur l’IWAN de Denise, 19 points sur la WIFI de Cécile et 22 points sur le MAYEN d’Annie, aïe !

Coup 3: Au risque de se répéter, les mots comportant 2 lettres chères scorent immédiatement. FUNKY, joué par bibi, n’a pas fait danser Denise (- 15 avec KYAT) et encore moins Annie et Cécile se contentant d’un (bon ?) KIF (- 27 !)

Coup 4 : Annie bien contente de laisser de côté les K, W, X et Y s’offre sa 2ème prime de scrabble (avec Franck) en jouant GLAISAIT, scrabble unique. Le sous-top AGILITY (parcours d’obstacles pour chiens) ne perd que 27 points, encore faut-il le connaître et le former. Sur ce coup, Cécile retourne dans son LIT (16 points) tandis que Denise ÉGALAIT son plus petit score de la journée : 11 points !

Coup 7 : Après SUPEZ et FRIPEZ qui ont remonté les pourcentages et le moral, QI fait perdre 10 points à Denise.

Coup 10 : C’est la panique à tous les étages. Parmi les 15 premières tables, seuls Louisette et Franck trouvent le seul scrabble qui passait. ÉVEILLÂT réveilla brutalement quasiment tous les joueurs constatant que leur négatif s’ÉLEVAIT encore de 45 unités !

Coup 11 : Alors là, ce serait plutôt l’inverse. La grande majorité des joueurs a topé avec TOLÉRERA mais Denise, sacrément stressée par le chrono, se RÉVOLTA mais prit, encore, 48 points de négatif.

Coup 14 : Après NÉVÉS (en collante) et AMIMIE (ou IGAMIE) joués par le boss, toute la petite troupe tope, en jouant TOUAGES, le genre de mot qu’il ne faut pas se refuser, étant donné les 50 points pris sur le sous-top.

Coup 15 : Un JETON dans le nourrain, permet à la présidente et à l’ex-président de gagner 7 points sur la secrétaire (ça fait du bien de rappeler que je ne suis plus secrétaire depuis la dernière AG de 2021 !) et la secrétaire-adjointe.

Coup 16 : Attention, coup très difficile !!! Avec le joker, il faut vite assurer un petit scrabble, par exemple ENDUISE(S) pour 60 points, ce que joue Annie. Maintenant, il s’agit de trouver un des 23 scrabbles (!) qui fasse plus. En changeant de place, on pouvait marquer un peu plus, par exemple 65 points avec DIU(R)NES (trouvé par Denise) voire 67 points, au même endroit avec … ENDUI(T)S. En doublant le mot pour former ETA-I ou ETA-U, des mots commençant par I (INDUiSE, INDUrES, INDoUES, etc) ou U (UNIDoSE) font 70 points, battus de 2 points par GUINDÉES. La seule façon d’améliorer ces solutions est de coller le long de WIMAX. Si on a repéré la place (c’est pas évident avec ce temps réduit), il n’est pas trop difficile de toper en jouant DÉSUNI(T) ou DÉSUNI(R), trouvaille de Cécile et Franck.

Coup 17 : Franck, alors au top, hisse le drapeau BLANC (31 points) et marque sur son bulletin «fin du top». Willou confirme de la tête, avant d’annoncer « pour … 72 points, vous jouez CHABLON ». Aucun regret à avoir sur ce mot inconnu, désignant une technique de pose de faux-ongles, qui doit son nom au pochoir utilisé pour la réaliser. Le seul petit regret est de s’être refusé le sous-top (34 points), NACHO, qui est une crêpe de farine de maïs, spécialité mexicaine. Sur ce coup, Cécile et Annie marquent 29 points avec HO et Denise perd les pédales, en jouant BLANCHE pour … 16 points !

Coup 20 : Dernier coup de … Trafalgar (et de la partie). L’Angoumoisine Cécile joue le sous-top, BÉDÉS, gagnant 4 points sur NÉS, joué par Annie. Denise montre que c’est une battante et, du fond de son trou, donne un grand coup de pied, pour remonter son pourcentage, en jouant (comme Franck), BLENDERS (BLENDER, mixeur polyvalent permettant de mélanger des pâtes liquides, de piler des glaçons, de mixer des cocktails, de réaliser des purées, de préparer du milk-shake, etc).

La partie a fait des dégâts puisque Franck la gagne à – 42, devant Jean (- 137), qui n’a pas cherché de scrabble au dernier coup et Francine (- 154), qui a bullé sur CHABLON. Annie et Cécile, respectivement 10ème et 12ème, s’invitent à la table des grandes. Denise (14ème) a terminé sur une bonne note et en âme charitable :-), je ne tirerai pas davantage sur l’ambulance.

Il est temps de s’aérer, de faire pipi, de manger un morceau, de prendre le beau soleil royannais, dans cet ordre ou dans un autre, c’est comme on veut !

Partie 3 – 4 scrabbles – 20 coups – top : 844 points

Tout le monde au top sur le 1er tirage AASDLEE avec DEALES, DEALAS ou SALADE. Cécile a failli envoyer « saladée »!

Le tirage ANAADEQ produit un magnifique top à 17 points NASDAQ (nom déposé, marché ou indice boursier américain), ignoré des Hiersacais (de 4 à 6 points perdus).

Avec AEINOSA, pas de B pour ANABIOSE (retour à la vie active après hibernation), de M pour OMANAISE, de R pour ORANAISE, de X pour AXONAISE (AXONAIS, AXONAISE, de l’Aisne). Top pour Franck avec OASIEN. De 4 à 6 points perdus par les filles avec SAINE ou ANISE.

Au coup 4, avec ATUKETI, personne ne goûte au TATAKI, préparation japonaise de viande ou de poisson dont l’intérieur reste cru ou joue avec AKITA (-3), chien originaire du Japon. Cécile pose KÉA (-5), c’est KATA pour les autres (-4).

Le tirage EULMYED produit un MEDLEY, joué en solo par Franck. DEY est bien placé par Denise (-2), moins bien par Cécile (-8). Annie joue ÉLYME (-6).

Le tirage suivant UEHMIRN permet 2 scrabbles secs : INHUMER et RHÉNIUM (métal blanc voisin du manganèse). Logiquement, Franck joue RHÉNIUM (81 pts), le M formant OM avec le O d’OASIEN, mieux que INHUMER (77 pts), à la même place, R formant OR, joué par Denise et Annie mais mais… moins bien qu’INHUMER (82 pts) posé pour transformer DEALES en IDÉALES!! Autre scrabble possible ENRHUMAIT (67 pts) en double appui. La belle HERMINE jouée par Cécile ne lui rapporte que 30 points.

3 lettres chères avec OLZOXWG pour un top à 44 points IXEZ, vu par Franck. De 14 à 18 points s’envolent pour les filles.

Il reste le W avec GLOOWEP pour un WOLOF (54 pts), collé le long de INHUMER, vu par Franck et Denise. Sous-top pour Cécile avec FLOW (-11). Annie ignore le W et perd 19 points.

Le tirage suivant EGEREIN scrabble sec avec ÉNERGIE, INGÉRÉE et RENEIGE et sur de très nombreux appuis (20 solutions !). RENEIGEA (65 pts), scrabble unique sur le A de IDÉALES échappe à tous les Hiersacais. Sous-top ZÉINE (-35) vu par Annie. Sous-sous-top ZIRE ou ZIG (-37) vu par Denise et Cécile. Franck joue en collante (il pensait sûrement à sa Cloclo ?) GÉNÉE le long de MEDLEY et perd 41 points !!!

Avec OSUBAAN, pas de C pour BOUCANAS. Top à 36 points avec ABORNAS ou SUBORNA, vu par Franck et Annie. Denise et Cécile perdent respectivement 3 et 6 points avec BARONS et ZONAS.

Pas d’appui pour scrabbler avec le tirage AECGUSO (une douzaine de possibilités). Solo de Franck avec FAGOUES (51 pts) sur triple, formant INHUMERA. La FAGOUE est synonyme du pancréas chez le porc ou des ris de veau. Gros négatifs pour les filles (-19 à -26).

Au coup suivant, avec CTURRIV, nouveau solo de Franck avec CUIVRER (30 pts). Sous-top VÉCUT (-2) vu par les filles.

Avec TEEBITO, pas de R pour BOTTERIE ou BOTTIÈRE. Franck ne voit pas ZOB (30 pts), joué par Cécile et Annie et perd 4 points avec BITÉE, en collante (encore !!) le long de MEDLEY. Denise en perd un peu plus avec EMBOITE (-10).

Avec le tirage suivant IETTEHA, pas de B pour HÉBÉTAIT ni de P pour HÉPATITE mais le M de MEDLEY permet de poser HÉMATITE (minerai de fer rouge), solo de Franck. Sous-top (-43) pour Cécile et Annie avec TACHETÉ et CHATIÉE. La mauvaise « tachéite » de Denise ne passe pas.

VEUFS, au coup 15 avec SATFUVI, est joué par tous. Pas de E pour FAUTIVES ou FAUVISTE.

4ème et dernier scrabble avec le tirage suivant AITLNPE. Une tonne de possibilités, 2 sont jouables : PILAIENT (72 pts sur le I de HÉMATITE) vu par Franck, Denise et Annie et ÉPILANT (sec, -3) joué par Cécile.

Sortie du premier joker avec JELPMS. Personne ne prend les J(E)EPS (43 pts). Avec J(A)MS, Franck, Cécile et Annie ne perdent qu’un point et Denise avec JE(T)S 2 points.

Au coup suivant, avec LMIRTRU, Denise et Cécile topent en prolongeant WU en WURM (28 pts). Sous-top pour Annie avec MURE (-8). Sous-sous-top pour Franck avec LU (-9) !

Coup 19, sortie du second joker avec ILRUTC. Impossible de placer un des nombreux scrabbles possibles. Top à 30 points pour tous avec CIRCUL(A), CIRCUL(E), CRUCI(A)L ou C(I)RCUIT.

Il reste ET et la partie se termine (enfin !) avec TOME raté seulement par Annie ! 

Malgré la perte de RENEIGEA, Franck (à – 66) gagne la partie, 10 points devant Jean et une quarantaine de points devant Francine, ce qui lui permet de … roulement de tambour … gagner sur le Comité, devant Jacques Fournier, yes ! Annie (13ème), Denise (18ème) et Cécile (24ème) terminent dans un mouchoir de poche, ce qui fait les affaires d’Annie (8ème au général), de Cécile (17ème au général) mais pas de Denise (finalement, 12ème), qui va gagner des PP4 comme ses copines, pas de jalouses 🙂 !

Après le rangement de la salle et la proclamation des résultats, il est temps de reprendre la route du retour, avec un changement dans la voiture : Cécile, qui avait commencé la journée, en jurant, car elle était restée coincée dans l’ascenseur, en descendant de chez elle, a fini la journée, mamie d’une petite Rosa. Pour fêter l’événement, on a mis du Brel dans la voiture, ce qui a fait plaisir aux 4 fans de Brel, bien fatigués par leur journée mais tous contents de cette heureuse nouvelle !

Les résultats sur le Comité sont visibles en cliquant ICI et sur la France, c’est LA.

TH2 de Saint-Junien (Dimanche 1er Mai 2022)

En ce magnifique jour de 1er mai, nous sommes allés manifester pour notre loisir préféré à St Junien avec Catherine, Claudine, Denise et Franck ! Pique-nique au soleil dans l’ambiance habituelle, accompagné par les chants des manifestants, les vrais ceux-là, qui déjeunaient sur la place d’à côté ; les dames se sont vu offrir un bouquet de muguet par un passant, belle attention. Bon il est temps de rejoindre la magnifique salle de la halle aux grains où nous attendent les organisateurs avec le café de bienvenue.

1ère partie difficile et très sélective : 20 coups, 4 scrabbles dont un nonuple pour 871 pts.

Avec LDUTLNO, on doit se contenter de 16 pts sur DONUT, duo de Cécile et Franck, TONDU perd 2 pts. Tous au top avec HELÉE formant HO, EN, LU et ET. Seule Catherine n’est pas JOICE et sa JOIE lui coûte 3 pts. Qu’auriez vous joué avec ?DIAODAL, 72 pts avec (Z)ODIACAL, Franck préfère CALADION (plante ornementale d’intérieur) pour le même score, Claudine perd 2 petits points avec DIACONAL, plus grave pour les autres joueuses qui s’assoient sur 46 à 58 pts. Le tirage suivant MOAIUEP aurait préféré un Y à la place du I pour construire PAUMOYEZ sur le Z déjà posé, on se contente de PÂMAI formant PI doublé, et ME pour 27 pts équivalent à PAUMIEZ ; Catherine laisse 3 pts sur le carreau avec PÂMIEZ. Le I de PÂMAI ouvre une jolie possibilité de nonuple avec EU(R)OISES pour 122 pts, solo de Catherine, Claudine et Denise ne perdent que 9 pts avec SOUCIÉES, Franck a eu si peur de confondre EUROISES (habitantes et l’Eure) et EURÉLIEN (habitant de l’Eure-et-Loire) qu’il lance OISEUSES pour 48 pts de moins ; ne parlons pas de Cécile qui n’avait pas pris le ? et ne scrabble pas, elle perd 99 pts !!! 3ème scrabble de la partie avec DILUERAI pour 70 pts, Cécile et Claudine passe à côté et perdent 52 et 54 pts. Seul Franck perd 1 pts sur le coup suivant en préférant BÂTIRAS en triple à WADS en double. Denise construit un vilain FAQUIN (individu vil et impertinent) pour 32 pts, il fallait préféré QIN comme les autres joueurs formant QI, IL et NU (Q quadruplé) pour 39 pts. Tirage AFGNOEE ne permettant pas grand-chose, 30 pts sur le I de diluerai avec FINAGE (en vieux français, étendue d’une circonscription) en triple, duo de Denise et Franck. Pour bénéficier de 29 pts, il faut poser ŒUVÉE (se dit d’une femelle de poisson ayant des œufs) formant LUO (peuple d’Afrique de l’Est), ÉTÉ et ZODIACALE ; nous perdons 5 à 8 pts. MYTHOS en s’appuyant sur le H de HÉLEE et formant QIS rapporte 48 pts, solo de Franck, c’est plus facile de voir YEN triplant le Y qui perd quand même 16 pts, Catherine en perd 23 en posant LYSE qui forme QINS. Denise et Franck protègent leurs genoux pour la prière avec KILIMS pour 52 pts. Catherine triple le K sur HAÏKS formant et AS pour 8 pts de moins ; Cécile préfère doubler le mot SKIAI formant ŒUVÉES et perd 9 pts, Claudine perd 14 pts avec HARKIS. Trio de Catherine, Claudine et Denise sur KÉNAF en triple pour 51 pts ; Franck perd 6 pts sur AFFINAGE en triple et Cécile 21 sur HAVEZ également triplé mais Z joker ne vaut rien ! AXE doublé formant NUA également doublé, EX et engrange 43 pts ; Cécile et Denise perdent 4 pts avec TAXEZ en triple. Seule Catherine passe à côté de TREMPEZ doublant le mot et le Z pour 64 pts, en femme généreuse, elle préfère PRÊTEZ pour 28 pts de moins. Solo de Denise sur BOUDU formant BA, OU pour 22 pts ; perte limitée de 4 à 7 pts. ATTINE (taquine en Acadie) formant EN et NE pour 22 pts. Denise et Franck au top avec LATINE au même endroit ; Claudine tente « ENLUTAT » = 0. Tous au top sur TAHR préféré à HAUT joué par les Hiersacais pour 24 pts. La partie se termine par le 4ème scrabble improbable RUCLONS (dépotoirs de jardins) pour 65 pts, solo de Franck ; le sous top joué par Cécile est à 27 pts avec SUÇON.

Petite pause autour des gâteaux et boissons offerts par le club de St Junien en débriefant la partie tirée par Michel Fourmond.

2ème partie tirée par Marie-Odile qui nous a habitués à mieux : 3 scrabbles, 819 pts

On commence avec BLEUTÉ comme le ciel ce jour là pour 22 pts, tous au top. 1er scrabble RELURENT en triple et appui sur le T de bleuté pour 77 pts, hors mis Denise, les Hiersacais préfèrent LEURRENT au même endroit pour le même score. Top pour tous sur HIE (H triplé) formant bleutée pour 23 pts. Denise et Franck en jouant COMATE formant CHIE pour 27 pts distancent les trois autres qui perdent 4 à 7 pts. Solo de Franck sur SANDOW, 42 pts, formant BLEUTÉES ; Catherine et Claudine perdent 10 pts avec DAUWS sur le U de BLEUTÉE formant DE, AN et doublant le W ; Cécile et Denise en perdent 15 avec WON, formant WU, OR et NE. Seule Catherine rate le triple GAGÉE et perd 8 pts. FUSAIS doublé formant SANDOWS rapporte 39 pts ; Cécile et Claudine en perdent 2 et 3 avec SUIF et VIFS. Duo de Claudine et Franck sur FLEUVE triplant le F et le V pour 28 pts ; Denise double le V et le mot VELUM pour 2 pts de moins, Catherine joue FEU en triple formant IF et SE pour 3 pts de moins et Cécile en perd 9 avec VEUF ne triplant que le F. Tous au top sur MOKA en triple formant FA pour 47 pts. Avec une profusion de I sur le tirage SIIRIAO, 2ème scrabble avec IRONISAI, duo de Claudine et Franck pour 62 pts ; les pertes sont lourdes, 36 pts pour Catherine et Cécile avec IRISAI en triple, et 44 pts pour Denise avec BOIRAIS. Top général sur PROMENAS ou PÂMERONS pour 65 pts. Solo de Franck sur INHIBE en triple pour 36 pts ; -11 pour Claudine avec LIVE, – 12 pour Catherine et Cécile avec BOVINE et VIET, – 15 pts pour Denise qui place BÉNIT au mauvais endroit. Catherine perd 4 pts préférant CAVEAUX à WAX pour 66 pts. Solo de Franck sur VÉCUT pour 29 pts, nous perdons toutes 1 pt avec VÉCU ou TÉJU. Tous au top sur JEÛNEZ pour 46 pts. (S)TYLA très difficile à placer rapporte 38 pts, Catherine et Claudine limitent la casse à 3 pts avec AY en triple, Cécile et Franck perdent 6 pts avec DRAYA et Denise se contente de RYE pour 8 pts de moins. Tous au top sur QUE formant JE. Duo de Catherine et Franck sur STEM pour 23 pts, le trio restant perd 6 pts en mettant le S à mokas. Tous au top sur IN en triple formant QI et UN pour 35 pts. Aucun Hiersacais ne joue le top QUETTE pour 23 pts, nous perdons 9 et 10 pts avec IREZ, ou EXIT. Les amateurs de rugby jouent le top DROP(A)I en triple formant IF pour 38 pts, Catherine perd 6 pts avec D(É)POLI au même endroit.

Epilogue : Franck, en gagnant la partie à – 15, repasse devant Marie-Do’ Julliot (qui a loupé IRONISAI) mais la partie n’est pas assez sélective pour remonter le sympathique Laurent Magadoux (qui avait arrêté le Scrabble en compétition pendant 7 ans mais qui a gardé un très bon niveau), qui gagne le tournoi avec 41 points d’avance sur bibi (satanées EUROISES !).

Le podium est complété par Marie-Do’ qui devance un surprenant Jean-Pierre Pouliquen, atomisant de 2 points Jean Dol (qui s’est fait seppuku avec un mauvais raccord dans la 1ère partie et confirmant sa chute dans la 2ème partie avec « avulsifs » trop tentant) ! Claudine après une 1ère partie ratée montre qu’elle a des ressources et remonte à une belle 7ème place. Denise fait l’inverse et après avoir terminé 6ème de la 1ère partie (à – 140, tout de même …) n’a pas IRONISAI en fin de journée et redescend 9ème mais reste, tout de même, dans les PP3. Cécile, en ne scrabblant pas sur le nonuple de la première partie, partait de loin mais en battante, elle a relevé la tête et le défi et sa 16ème (4 points derrière Denise à la seconde partie) lui permet de revenir à la 24èmeplace, qui reflète davantage son niveau réel. Terminons ce bilan par celle qui avait déjà brillé il y a 3 ans, en terminant 10ème, place synonyme de gain de la 4èmesérie. Eh bien, Catherine, vous l’aurez reconnue, a récidivé, en terminant, aussi, 10ème place qui lui permet de prendre les derniers PP3 du tournoi, bravo !

Après le rangement de la salle, puis la remise des prix, un pot de l’amitié a clôt une belle journée de scrabble ! Merci à tous, en particulier à Cécile pour son CR du TH, aux photographes Claudine (ce serait bien que ça tourne …) et Josiane Lathière, la présidente du club de Saint-Junien, qui a parfaitement organisé ce tournoi, avec l’aide de nombreux bénévoles.

Les résultats (avec PC et PP) sont visibles en cliquant ICI.

 

TH2 de Hiersac (Samedi 23 Avril 2022)

Samedi 22 Avril 2017, 102 joueurs s’étaient déplacés des 4 coins de la région Nouvelle Aquitaine pour disputer la 14ème édition du tournoi de Hiersac. Nous avions fait le plein des suffrages (malgré 2 abstentions de dernière minute) grâce aux très bons reports de nouvelles voix, comme celles d’Hélène, François de La Rochelle ou de Marie-Do’ et Marc de Périgueux.

Cinq ans plus tard (et une pandémie qui a laissé des traces…), la participation a chuté. Certain.e.s joueurs.euses nous ont quittés, d’autres ont quitté les clubs de Scrabble, certains ne veulent plus jouer les tournois, quand d’autres ne veulent plus faire de kilomètres (difficile de les blâmer avec le prix du carburant).

Restons optimistes pour le futur et saluons, comme il se doit, la venue des 60 inscrits (aucune abstention !) et surtout l’organisation de cette 17ème édition, sous la houlette de notre présidente, élue il y a 2 ans, à l’unanimité à la tête du club, sans avoir besoin de second tour. Dans les félicitations, on inclura, évidemment, toutes celles et tous ceux qui ont œuvré, de près ou de loin à cette réussite, notamment les joueuses et joueurs du club (et d’ailleurs !) ainsi que les conjoint.e.s, qui ont fourni et préparé les lots, commandé les fleurs ou/et qui ont aidé samedi matin à préparer la salle …

…qui ont ramassé, arbitré, pâtissé, tenu la buvette, servi les boissons, replié les tables, etc … et celles et ceux (les mêmes souvent)  qui sont resté.e.s (malgré la fatigue) pour récurer chaque partie de la salle, vider les poubelles, en un mot, la laisser clean.

N’oublions pas de jeter un coup de projecteur sur 3 personnes qui n’assistent pas aux séances du club et qui ont donné de leur temps à savoir Louis (celui qu’on appelait le P’tit Louis), qui est toujours le petit-fils de Marie-Jeanne, mais qui est devenu un grand et beau jeune homme qui a ramassé et aidé toute la journée, Yanis (qui a toujours été grand et beau, avis objectif 😉 ) revenu spécialement de Vannes, pour superviser tout l’arbitrage en dépannant les unes et les autres et Françoise Cools, la double-arbitre, qui m’a confié, entre les 2 parties, qu’elle n’avait pas eu beaucoup de boulot, montrant que les novices à l’arbitrage avaient tenu leur rang.

Dans un quinquennat (et même moins), on peut espérer que ce tournoi retrouve son public … et que les jeunes pousses d’aujourd’hui (je ne parle pas seulement de Cécile mais aussi de tous ceux et toutes celles qui ont commencé à prendre des responsabilités depuis peu) soient parfaitement autonomes pour organiser (et arbitrer) un tel tournoi.

Revenons à l’édition de cette année ! Jean Dol, un fidèle de ce tournoi (vainqueur des éditions 2012, 2013, 2014, 2016 et 2017) est, bien sûr, le favori mais il devra se méfier de l’autre 2ème série, Marie-Do Julliot, mais aussi des SN3, qui profiteront du moindre faux-pas, on pense à Hélène Gourdeau et François Aubin, qui ne viennent que tous les 5 ans, à Marc Demoures, qui pourrait déjouer tous les sondages, à Claude-Annie Marchand, qui devait arbitrer mais qui, avec cette moindre affluence, a accepté de jouer, à Wilfrid Gauthier qui, aussi, s’était sympathiquement proposé à l’arbitrage et qui pourrait créer la surprise (non, j’déconne 🙂 ) et pourquoi pas une grosse cote, tout est possible au Scrabble !

Après la présentation de quelques arbitres («à gauche, le coach, puis Yanis que vous connaissez et enfin, Annie … à l’extrême-droite », sic), Cécile se prépare à tirer la première partie. Même si c’était la première fois, dans une compétition devant 60 joueurs, on peut affirmer, sans mentir, qu’elle s’en est très bien tirée … on n’évoque pas, ici, les tirages, car de ce côté, y’a une belle marge de progression 😉 !

Partie 1 – 24 coups – 3 scrabbles – top : 962

Coup 1 : AMENÉE est logiquement préféré à ÉMANÉE (pas de rallonge antérieure, oubliez « rémanée ») pour sa rallonge R-AMENÉE.

Coup 2 : MIKVÉ (nouveau mot, désignant un bain rituel, dans la tradition judaïque), mot difficile à construire, fait perdre 3 points à de nombreux joueurs.

Coup 3 : Jean est le seul (parmi les 15 premières tables) à perdre 5 points … en prenant une pénalité pour mauvais raccord de AU !

Coup 5 : C’est la première grosse difficulté de la partie. Parmi les premières tables, Hélène est la principale victime de ce tirage. Pas de U pour SHUNTAIT mais un E permet de jouer THÉATINS (membres d’une congrégation religieuse fondée au XVIème siècle) ou l’anagramme plus connue, mais jamais facile à construire (avec ce S en 3ème position), HÉSITANT

Coup 6 : Avec le joker, FOYEr ou FUYEz, le E formant HÉSITANTE permet de marquer 84 points (+ 3 sur FLOQUE), soit 84 points de plus que « quote », joué par Wilfrid … qui ne perdra que 19 points sur la fin de la partie, la marque des grands champions (j’déconne, encore -:) !)

Coup 10 : Après des petits coups peu enthousiasmants (doux euphémisme), même si le coup 9 aurait permis de jouer JOGGERAI sur un G, on pose le 2ème scrabble. Si on a repéré la rallonge T-HAÏ, il « suffit » de former un des 2 scrabbbles secs iso-tops. GOÎTRES ou GRIOTES (= GRIOTTES, féminin de GRIOT, poète ambulant), choisi pour la rallonge A-GRIOTES (coléoptère nuisibles) est fatal à Marie-Do et Claude-Annie jouant « rigote ». Le fromage de chèvre et de vache s’écrit RIGOTTE, avec 2 T.

Coup 11 : Si on connaît AGRIOTES, on peut se frotter les mains, en gagnant 21 points sur le sous-top qui ÉCHAPPE (en double appui sur E_H) aussi à quelques cadors. On pouvait toper avec AUBE ou le nouveau mot APP (application ou appétit), choisi pour … apprendre des mots à l’assistance.

Coup 17 : Après quelques coups bien pourris, sur lesquels il était difficile de perdre des points, Cécile choisit CLOUDS (ensemble de serveurs en réseau installés dans un data center, qui exécutent les traitements et stockent les données) plutôt que WUS, au grand dam de Jean, qui avait anticipé TECHNO, en double appui sur E_H, le T formant QUÊTE anticipation à la JD, qui n’avait que très peu de chance de se réaliser !

Coup 21 : La TZARINE prend 24 points à la NAZIE (c’est pour coller à l’actualité). Hélène (aucun rapport avec la NAZIE mais on pourrait l’appeler la TZARINE des mels ou des articles) qui venait de prendre une bulle, ne voit ni l’une ni l’autre et perd, de nouveau, une trentaine de points.

Coup 22 : Les RAVAGES (ou GAVERAS), 3ème et dernier scrabble de la partie, ont déjà été constatés sur de nombreuses feuilles de route et, cette fois, feront plaisir à de nombreux joueurs.

Coup 24 : L’APP_EL (du ventre ?) permet de finir cette partie très longue et très ch…technique.

Jean (à – 11, malgré sa pénalité) mène la danse, 3 points devant une incroyable … Louisette Vadée (toujours bon pied, bon œil), ces 2 joueurs ayant une trentaine de points d’avance sur la meute emmenée par François. Côté Hiersacais, Marie-Jeanne (32ème) et Colette (41ème) ont bien représenté le club en finissant devant leur place de départ.

Les joueurs mais aussi les arbitres se sont rués sur les délicieux gâteaux-maison ainsi que les nombreuses boissons proposées . Cette bande d’affamés a fait honneur aux cuisinières et au cuisinier (vous savez, le fameux conteur d’histoires) en ne laissant que des miettes.

Après les traditionnelles annonces (classement, tournoi du Muguet le 1er Mai à Saint-Junien), c’est Yanis qui va tirer une partie qui va dépoter (Nicole Lemaître, en perdant 70 points, terminera … 2ème de la partie).

Partie 2 – 22 coups – 4 scrabbles – top : 888

Coup 1 : Avec le joker et une lettre chère, il faut toujours se méfier. Le BORaX (borate de sodium hydraté) gagne 4 points sur la cROIX de Saint-Willou et … 50 points sur la « groix » de Glaude-Annie -:), toute seule sur cette belle île de Bretagne.

Coup 2 : Le président de Royan pique un petit roupillon et fait un saut dans le passé (les SIXTIES, pour être précis), au lieu de SIESTAIT, qui gagnait 2 points sur l’autre scrabble TITRISES, joué, notamment, par Marie-Do’ et François.

Coup 3 : Pas de R pour FAGNARDE (relative à la FAGNE, marais de l’Ardenne belge) mais FADING (diminution temporaire de l’intensité du son au cours d’une émission radiophonique), mot à retenir, permet de gagner 5 points sur un AGENDA, peu rempli … sur les bulletins.

Coup 8 : Après des tirages allant de « AEEEOHW », en passant par « AEEEECM », arrive le fameux …

Coup 9 : Yanis a, alors, la bonne idée de tirer 2 E pour rejeter (j’ai cru entendre, ici et là, « magouille », bizarre ce manque de confiance 🙂 ) et il tire « IEERTOV ». Pas de scrabble sec possible mais on peut scrabbler sur un M : REMOTIVE n’est pas sélectif, devant, mais ce second scrabble a été largement raté, dans la salle.

Coup 10 : Le scrabble qui suit, va être beaucoup plus ravageur, même parmi les meilleurs. Jean écrit sur son billet ENCANTES (c’est super) mais hélas, il est écrit en bas, avec un point d’interrogation (ça, c’est moins bien). Son refus lui coûte 31 points. Le joueur de Périgny, comme les Rochelais Hélène et François n’ont pas vu le sous-top, ENCANS (nom d’une salle, pourtant, bien connue des Rochelais) qui perdait, quand même, 28 points sur le top. ENCANTER, au Québec, signifie « vendre aux enchères » et vient certainement d’ENCAN, vente aux enchères.

Coup 11 : Sur les conseils de son père (pas toujours visionnaire), Yanis garde le tirage « LESSNN ? », qui n’aurait donné que les anagrammes ENLISONSENSILONSLESINONS mais ici, en l’absence de la bonne lettre d’appui, on ne marque que 27 points, en s’appuyant sur BÊ pour jouer BENNaSSE (il y avait aussi BESSoNNE, jumelle). Ce coup, bien stressant, a fait des dégâts, avec des inventions ou des bulletins vierges.

Coup 12 : LOOK, en collante, n’est pas insurmontable si on a formé le mot … à partir du tirage « LOOKIID », dans cet ordre !

Coup 17 : Après 4 coups pénibles, retour aux choses sérieuses. MALIGNE, en scrabble sec, ne loge pas mais sur un S, on peut marquer 74 points avec MALIGNES. On peut gagner 4 points avec LIGNÂMES (joué par François, devant). Après son refus d’ENCANTES, Jean est à – 34, soit largement en tête, au classement général. Mais, pour gagner 5 points sur LIGNÂMES, il envoie un hypothétique « géminale », pensant que « géminaux » et même « bigéminaux » se jouait, confondant avec GÉMINÉ,E et BIGÉMINÉ,E.

Coup 20: Avec VERT, qui venait d’être joué, on ne peut plus placer LAQUAIT, en collante, mais il fallait avoir anticipé VERT-U pour marquer 46 points, avec TALQUA. Les joueurs sans VERTU (par exemple, Wilfrid, logique !) perdent 16 points.

Coup 21 : Les U, le retour …

Coup 22 : Un R, finement glissé, entre REMOTIVE et un A, REMOTIVERA, nous l’espérons, les joueurs à revenir encore plus nombreux l’année prochaine.

La partie 2 est gagnée à – 30 par Marie-Do, 40 points devant Nicole, la globe-trotter de Cognac, laquelle gardera 1 point d’avance sur François.

Au final, Louisette (Rubis qui continue à briller au plus haut niveau), limite la casse dans la partie 2 et l’emporte, avec 4 points d’avance sur François, très régulier ce samedi (peut-être un petit test Covid pour comprendre …) et 11 points sur … Jean, qui s’est « autodétruit, en direct », m’a soufflé Yanis. Des nouvelles des J35 : Colette, avec une belle 2ème partie plutôt réussie, et Marie-Jeanne, qui a, un peu, souffert sur cette partie, se maintiennent aux alentours de la 40ème place, ce qui est très bien !

Le tirage de la tombola (merci Annie pour le coup de main) a permis de faire des heureux. Puis, ce fut la distribution des lots aux lauréats (merci CloClo pour les photos). Félicitons, comme il se doit, outre le podium (Louisette-François-Jean), Raymonde Berthaud (4ème, vainqueure en 4A-4B), Marie-Do (5ème, récompensée en Vermeils, à cause du non-cumul des … récompenses), Wilfrid (récompensé pour … son humour et sa gentillesse, sinon, je ne comprends pas), Josette Grillot, qui devrait avoir le prix du fair-play, pour avoir accepté de bonne grâce de rendre la suspension florale, donnée par erreur, Nelly Huchet (1ère des 4C-4D), madame la Présidente de la FFSc, alias Marie-Odile (1ère des 5A-5B), qui a battu un certain JD sur la partie 2, Richard Forestier, vainqueur des 5C-5D, sympathique et discret joueur d’Angoulême, injustement oublié (même si l’injustice sera réparée très prochainement, on s’excuse, platement, Richard), Bernadette Thierry, récompensée en Rubis, du club de Royan (12 représentants soit 20 % des joueurs, merci les ami.e.s) et Anne-Marie Landi, du club de Saint-Junien (qui avait envoyé 4 représentantes, merci les copines et chez qui on ira faire un coucou pour leur TH2 du Muguet), qui a gagné chez les 6C-6D.

Que rajouter ? Ce fut une belle édition, dans le monde de l’après-Covid ! A l’année prochaine, on espère … plus nombreux : ce sera (peut-être) le Samedi 29Avril 2023 !

Les résultats sont visibles en cliquant ICI.

Et pour voir toutes les images, c’est LA.

Interclubs aux Mathes (Dimanche 20 Mars 2022)

3 ans, ça commençait à nous manquer. Oui, on parle bien des Interclubs, l’épreuve la plus conviviale de la saison. Par contre, ce qui ne manquait pas, c’est l’heure matinale de lever pour les 4 Hiersacais qui n’étaient pas sur place aux Mathes, c’est-à-dire les renforts : Claudine et Franck, les chauffeurs, Denise et Catherine, les passagères que nous sommes allés chercher chez elles … sans rechigner, c’est aussi ça l’esprit-club !

On remerciera la petite équipe de Royan, autour de leur leader charismatique, Willou, qui nous a accueillis, avec leur habituel sens de la convivialité. Rappelons que ce n’était pas de leur faute s’il n’y avait que 4 toilettes pour une centaine de joueurs et arbitres.

Avec les nombreuses défections, le club n’avait, cette année, constitué qu’une seule équipe (de 7 joueurs) appelée HIERSACRITFORT (en division 3), emmenée par la capitaine d’équipe, Cécile, sans oublier d’associer GG, teneur de tableau, photographe, donneur de définitions, donneur de leçons (« Ben, Christine, qu’est-ce que t’as fichu »?)

On remerciera, aussi, Françoise, la co-organisatrice du centre (sacré boulot d’organiser ces Interclubs avec l’arbitrage et le ramassage à prévoir, surtout lorsqu’une équipe s’inscrit tardivement puis annule sa venue, encore plus tardivement. Pour poursuivre dans la même veine, on remerciera tous les joueurs (inutile de les citer, ce sont toujours les mêmes) qui ont fait l’effort d’enlever les tables ou de nettoyer (au lieu de bavasser autour des cacahuètes) en attendant le palmarès.

Allez, c’est parti avec Sandrine, qui va nous lire une partie tirée par Marie-Odile, laquelle va se révéler peu sélective, avec ses 2 scrabbles et un nouveau mot ODS8.

Passons la souris à Denise …

Partie 1 (lue par Sandrine) en 22 coups pour un top à 796 points avec 2 scrabbles.

Notre équipe Hiersac-rit-fort démarre tranquillement avec les 22 pts de BÂTENT ( du verbe bâter un âne ) ou ABATTE ( du verbe abattre ) . Seule Cécile suit les conseils du coach qui lui a répété « entre 20 pts et 70 pts tu n’hésites pas » et lance un étonnant « « abêtant » …

VÔTAMES sur le 2° A de ABATTE fait la quasi unanimité . 6 joueurs sur 7 topent avec FENTES , FÊTÉES ou FANÉES pour 26 pts . Avec son TAF , Cécile augmente son retard .

Arrive le 1° scrabble avec le tirage [ETIDNSO] : ÉDITONS ( Christine , Catherine et Annie ) fait 70 pts et DÉNOTAIS ( Claudine , Denise et Franck ) ou DÉTONAIS , le mot choisi fait 2 pts de mieux . Cécile poursuit son chemin de croix avec DATIONS ( 50 pts de moins )

Au coup suivant [IJYMCCE] , toute l’équipe pose son J pour 36 pts avec JE dans les 2 sens .

Les tirages enthousiasmants se poursuivent ( le R remplaçant le J ) on pose MYE pour 32 pts , le E transformant ABATTE en ABATTÉE ( ABA(T)TEE désigne le mouvement d’un navire qui vire ). Seul Franck reste au top , les autres avec CYME , CARY ou CAYE perdent 2 pts .

Le tirage [CCIRLUS] aurait pu permettre de CIRCULER sur un E ou un A mais il faut en rester à CURSIF comme le fait Franck . Le reste de l’équipe perd 5 ou 6 pts avec CURAIS , CULAIS ou FRIC ( Cécile et Catherine )

Avec le tirage [AUIRRUA] on culmine à 16 pts ( AÉRAI )

Au 9° coup arrive le 1° joker [OURNKI?] Sur double appui , on aurait pu poser UROKINASE , une enzyme extraite de l’urine humaine! CloClo et Annie topent avec K(A)ON tandis que Franck perd ses premiers (2) points avec KRU(S) joué aussi par Catherine , Christine et Denise .

Le 11° coup sera plus douloureux: BIKEUSE que Cécile est la seule à former ( bravo !) augmente nos négatifs d’un minimum de 28 pts .

Le 2° joker [ULOXOU?] accouche d’un (A)UX vu par la majorité tandis que Cécile continue de se distinguer avec (A)ULX pour 3 pts de moins .

Après LOGUE et NOMINE arrive le tirage [PERLFEI] semblant prometteur mais en l’absence de A (PARFILÉE) de O (PROFILÉE ou PERFOLIÉ) de I (PILIFÈRE, pourvu de poils en botanique ) de S (PERSIFLE) ou de T (RÉPLÉTIF, qui sert à remplir, en médecine ) on assure 49 pts avec FILER , FÊLER ou FERLE (le mot retenu). Seule Christine perd 3 pts en s’égarant sur le PÉRIF.

Le deuxième et dernier scrabble causera plus de dégâts PRIANTS (89) ( Denise est la seule à le jouer en pensant aux GISANTS ou aux ORANTS ) Franck et Catherine optent pour le sous-top SPRINTA (74) Claudine ,Cécile et Annie perdent un peu plus avec PRISANT (67) et Christine reste sur un PARI (36)

Toute l’équipe voit MÉCHEZ (le choix de l’arbitre sera MUCHEZ) sauf CloClo qui préfère se DOUCHEZ (- 7)

GWERZ(48) n’est entendu que par Franck et Denise. PERLEZ joué par le reste de l’équipe perd 14 pts .

Personne ne voit les EPHODS (vêtement porté par les prêtres hébreux) Franck joue SEP pour un point de moins , les autres préfèrent danser le SLOW pour 2 pts de moins!

Et la partie va encore s’éterniser en posant des mots de 2 ou 3 lettres QI, DUT et VAL pour cumuler à 796 pts.

L’équipe HIERSACRITFORT, emmenée par Denise (3ème à – 41), 5 points devant Franck (4ème à – 46), ces 2 joueurs étant bien épaulés par les 5 autres joueuses, qui ont toutes perdu moins de 150 points, crée la surprise, en prenant la tête de la compétition devant les 2 armadas rochelaises, TEUFTEUF et CARFERRY. Ces bons résultats nous ouvrent l’appétit et il est temps d’aller déguster les mets, préparés par ces dames.

Même si le niveau des joueuses fluctue, celui des cuisinières se maintient en 1ère série. Nous nous sommes encore régalés avec les nombreux mets préparés pour l’occasion : la quiche de Christine, le cake d’Annie, les salades de Cécile, le gâteau de Denise, la tarte aux poires de Claudine, etc !!! Excusez-moi, par avance, si j’ai oublié de mentionner un de vos plats mais il y en avait tellement que c’était difficile de goûter à tout. Encore un grand merci pour ce moment convivial partagé aussi avec des joueurs d’autres clubs.

Laissons la parole à Cécile, qui va commenter une partie, tirée et lue par Jean. Cette partie va décanter le classement …

2° partie (lue par Jean)1057 pts avec 6 scrabbles .

Tout le monde au top sur le 1er coup avec RAYAIT pour 32 pts.

Ça se complique dès le 2ème tirage UBNSCER, le top est un quadruple sur le 1er A de RAYAIT, on pose BUCRANES (ornement crâne de bœuf), duo du couple Berry, le sous top BRUCINE (alcaloïde de la noix vomique) perd 33 pts ; Cécile, Christine et Denise perdent 62 pts avec BRUNES ou BURNES transformant RAYAIT en BRAYAIT, Catherine préfère jouer au CUBES mais ne double pas la mise et perd 69 pts ; Annie joue également les BRUNES mais au mauvais endroit pour 74 pts de moins.

Un quatuor du couple Berry, Annie et Cécile pour YETIS en cheminée sur le Y de RAYAIT formant NE, ET et SI ; les autres joueuses perdent 1 ou 2 pts avec SOTIE ou TOISE formant TRAYAIT.

Un nombre de scrabbles impressionnant sur le tirage suivant EP?DSAE, le top est à 89 pts avec ADEPtES formant DRAYAIT, solo de Franck (parmi les Hiersacais …); 5 joueuses ne perdent que 2 pts en se dépassant, DÉPASsE, ou en se dessapant, DEsSAPE (je croyais Christine plus pudique !) ; Cécile préfère SPEEDAi qui ne double pas et perd 11 pts, l’important est que tout le monde ait pensé à la place pour transformer RAYAIT en DRAYAIT.

Si on ne voit pas le seul scrabble HURLAIT comme Cécile, on perd 52 pts, elle a eu envie de le faire !!!

Seule Denise passe à côté du top suivant CHUTER, CHÉRIT, CHIEUR, CHIURE ou CHUM (petit ami au Québec), elle perd 6 pts en jouant MERCI sur l’autre triple disponible.

C’est la place qu’il faut utiliser pour le scrabble suivant MEUGLAI pour 86 pts, Cécile joue le bon mot au mauvais endroit pour 19 pts de moins et Denise se rattrape sur le CHUTER raté en jouant CHUTERAI (chute de 47 pts).

28 pts sur NEUF, mot doublé, F doublé, Cécile plus toute neuve et un peu BOUFFIE perd 9 pts. 5 joueurs au top sur BIFFE ; FIEF joué par Annie et Denise perd 9 pts. Tirage GNOVAEO inexploitable, il faut se contenter de 27 pts en jouant VE, triplant le V et formant BIFFÉE, quatuor du couple Berry, Cécile et Christine. Seule Claudine SONGEÂT qu’il ne fallait pas chuter (elle est à 3 pts du top)  et ne joue donc ni CHUTERONT, ni CHUTÈRENT, dommage 27 pts de moins.

Franck perd son premier et unique point de la partie sur OGHAM bien caché sur le HA précédent formant NEM.

Tous au top sur les 2 coups suivants, ÉWÉE et JAÏN ou JOLI. Le tirage suivant « LORPINS » ne laisse qu’un choix de scrabble, TRIPLONS en appui sur le T de DRAYAIT, trio du couple Berry et de Christine ; le sous top est à 26 pts avec ASPI mettant ÉWÉE au pluriel et formant AS ; Cécile s’arrête à AS.

Encore un seul scrabble possible sur le tirage « DOIOSL? » avec IODLIOnS en partant du I de JAÏN ; Christine solde ses pertes à 43 pts avec SOLDOnS et Denise se désole d’en perdre autant avec DÉSOLaI.

Tous au top sur MUEZ en triple formant OM, NU et SE.

Cécile et Claudine se distinguent sur le coup suivant, la première parce qu’elle LIKE ce jeu, la deuxième préfère danser la POLKA, moins 12 et 13 pts sur LEK formant TEK (K quadruplé).

Le tirage suivant « ADNOVES » ne permet pas de scrabble, pas de C pour DÉCAVONS, I pour ÉVADIONS ou VANDOISE, L pour DÉLAVONS ou DÉVALONS, P pour DÉPAVONS et S pour DÉVASONS ; on se contente de 33 pts avec AVÉS formant SA, et mettant PIFFÉE au pluriel ou DEVONS choisi par Annie et le couple Berry formant DJAÏN, les autres joueuses perdent de 9 à 12 pts avec JEANS pour Cécile, DÉO pour Christine, PAVONS pour Catherine et SONE pour Denise.

Le même trio Annie et le couple Berry tope à 43 pts avec DÉTOX formant DJAÏN, nous perdons toutes les quatre 9 pts avec IXANT ou EXONDÂT. Trio de Cécile et du couple Berry sur JEAN pour 28 pts ; les pertes s’échelonnent de 10 à 16 pts avec QI ou QIN.

Franck et Claudine (dans le top five), avec l’appui de Catherine, Annie et Christine, dans un mouchoir de poche aux alentours des 900 points, ont assuré. Cécile n’a pas démérité, après sa première partie ratée mais hélas, Denise paie cash son insomnie, la nuit précédente et explose en plein vol. Après sa belle 1ère partie, elle revient (s’écrase…) sur terre , en se rappelant, douloureusement, que le Scrabble est l’école de l’humilité !

Au tour de Claudine de s’y coller pour vous conter la fin de journée.

Après une pause bien méritée pendant laquelle on félicite Franck pour la partie gagnée à -1 (quel talent !), les hostilités reprennent avec pour but de repasser devant l’équipe TEUFTEUF (l’espoir fait vivre).

3ème partie (lue par Marie-Odile Panau) à 947 points en 23 coups

La partie commence par un chant guerrier, c’est l’époque qui veut ça, comme quoi, on n’a pas trop évolué depuis l’antiquité grecque. Le PAEAN (= PÉAN) n’est connu que par, le pourtant pacifiste, Franck. Il met la misère à tout le reste de la troupe qui n’engrange que 12 malheureux petits points avec PANE ou PEAU.

Cécile et Annie sont les seules à ne pas avoir mal au crâne alors elles ne jouent pas KURU (encéphalite) qui vient se coller sur les deux dernières lettres de PAEAN pour faire KA et UN. Annie a embrassé un KEUF et Cécile est partie en balade dans le RUZ (type de vallée du relief jurassien).

Aucun suspens au 3ème coup, tout le monde VINT chercher les 28 points du top.

Ensuite arrive un superbe HUTIN (entêté) presque entièrement collé sous le PEAN, formant AH, EU, KAT et UNI. Franck, dans son domaine, joue le sous-top HAHNIUM (=DUBNIUM), Cécile se contente d’un HUN en sous-sous-top et Annie est encore plus loin avec son NIT (en physique, unité de luminance).

La liste de petits mots en collante s’allonge avec HIES qui vient se placer au-dessus de VINT. Claudine se contente du sous-top HI formant IKAT et Christine et Annie collent leur SEIN sous le HUTIN pour faire encore plus de béton.

Arrive l’affreux MOLLAH Omar sur sa mobylette pour qu’enfin la partie se joue un peu à la verticale. Le MOLLAH (= MULLA, MULLAH, spécialiste du droit canonique dans l’islam) n’arrive pas du tout à convaincre les Hiersacais qui préfèrent, pour la plupart aller au MOULIN. Annie a vu un ROM et Cécile montre son MOLLET de tenniswoman aguerrie.

Après ça, tout le monde part au DODO sauf Claudine qui joue l’isotop SA (et pas ça ) formant EUS et KATA et Christine qui commence sa traversée du désert depuis qu’elle a privé le MOLLAH d’un L. Son GODAS ne fait pas autant qu’espéré puisque le « molah » est descendu d’un étage.

LISES qui met le MOLLAH au pluriel et se colle sous le HUTIN est trouvé par Franck et Christine. Le reste de la troupe joue les joyeux DRILLES sauf Denise qui tente un coup de poker avec « sorilles », peut-être un mélange de GORILLES et de ZORILLES (mammifère carnassier) mais bon, ça vaut pas un clou. Sur un E on aurait pu scrabbler avec RÉSILLES (RÉSILLE = filet dont on enveloppe les cheveux) tant pis pour ceux qui pensait à de la lingerie sexy, et SELLIERS (SELLIER, SELLIÈRE, fabricant et marchand de selles).

Même notre spécialiste ne voit pas ACÉTYLA (ACÉTYLER = substituer un radical acétyle à un atome d’hydrogène) alors je ne vois pas comment le commun des mortels aurait pu le former ? Le sous-top DRAYA ( DRAYER = DÉRAYER, borner un champ en l’entourant d’un sillon, amincir du cuir) est vu par la majorité d’entre nous. Franck s’éloigne d’un YARD, Cécile boit un coup d’AY (vin d’AY, en Champagne) pour oublier et Christine se prend un ROYAL zéro, on ne sait pas trop pourquoi vu qu’il y avait bien un R dans le tirage (????)

NDLR : Après visionnage de la vidéo par la double-arbitre, Christine méritait ses 16 points (- 5 pour un autre avertissement) mais de l’avis de la joueuse elle-même, on en restera là car d’une part, Christine aurait dû réagir de suite, d’autre part, ça ne changera pas le sens de rotation de la Terre :-).

Le 10ème coup PROUVE que les parties sans scrabbles, c’est chiant. Catherine préfère monter en CROUPE. Christine COUVRE le pauvre DODO et se prend un ultime avertissement avant de remettre sa grille en place. Cécile se fait une petite PURGE après son verre de AY et Annie aurait bien aimé CUVER même sans avoir bu mais son raccord « clises » lui fait prendre une bulle.

Après tous ces efforts, Franck, Catherine et Claudine se retrouvent au CHÔMAGE. L’autre scrabble, moins lucratif AMORÇAGE n’est pas joué dans notre équipe. Denise est partie chez Frédo, le MECANO, Christine CRAME ses bulletins d’avertissement, Cécile se lance dans le CODAGE et Annie va dealer sa CAME, et après ça, on nous dira que les chômeurs ne veulent pas travailler….

D’habitude, Francky et Cloclo JOGGENT ensemble, le E venant se placer devant LISES. Mais là, elle ne l’attend pas pendant qu’il se pose des questions de bricolage. Il est sûr du JOINTOIEMENT (action de pourvoir une maçonnerie de joints) mais se refuse JOINTAGE (action de jointer, assembler), qui est le sous top. En compagnie de Denise, il met un JETON pour limiter les dégâts et ÉPROUVE une certaine douleur à l’annonce du top (aïe !! a-t-il écrit sur sa feuille de route). C’est la Bérézina pour le reste de l’équipe.

Les Hiersacais ne sont peut-être pas tous sportifs mais là, ils LISTENT à l’unanimité.

Cécile, Denise, Franck et Claudine ont vu le DÉMON qui forme ÉPROUVE pendant que Catherine Annie et Christine MORDENT ou DORMENT, au choix.

Ensuite, le plus grand nombre ira faire un tour au jardin et BINERA, mot suivi par quelques tirages qui ne nous inspirent pas beaucoup.

Le tirage « IQEERRB » accouche d’un BRAI (résidu pâteux de la distillation de la houille) alors que sur un U, on aurait pu jouer ÉBRIQUER (en Hélvétie, casser en morceaux) ou REBIQUER. Puis, on pose enfin notre Q qu’on se traîne depuis 4 tours en mettant QIS pour faire ACÉTYLAS.

On pose ÉWÉ puis AXE et enfin, on a à nouveau un tirage intéressant « AFFRUSI ». On a SUFFIRA sec, implaçable. On pourrait scrabbler sur E-I-N-S-T pour faire SUIFFERA, SUFFIRAI, RUFFIANS (RUFFIAN = RUFIAN, aventurier sans scrupules), SUFFIRAS et miracle, on a le T de JOGGENT pour poser TRUFFAIS vu par Franck et Claudine.

Le tirage « ZRTEEEU » donne LEZ alors que sur N-Q-V, on aurait pu poser ÉTERNUEZ, QUÊTEREZ, REQUETEZ, ÉTUVEREZ et ÉVERTUEZ.

On pose ensuite QUE mais le tirage « EERTUAE » aurait pu s’appuyer sur H-M-P-Q-S pour former AHEURTÉE, RAMEUTÉE, ÉPEAUTRE, ÉTARQUÉE (ÉTARQUER, tendre une voile), RÉSEAUTE. Dommage, on n’a aucune de ces lettres d’appui. Ces deux mots ne feront aucun dégâts parmi la troupe.

On termine sur un joli HÊTRE vu par Denise, la botaniste du groupe, le mot s’appuyant sur le H de CHÔMAGE pour mettre un E à ÉPROUVE.

De gros négatifs (notamment de la part des 3 joueuses, qu’on nommera CAC, qui ont fait le TH2 la veille et qui n’ont plus d’énergie à donner à l’équipe…) pour cette partie éreintante sauf pour Franck et CloClo qui finit première de la salle (même pas de son quartier). Cette partie ne nous permettra pas de repasser devant les TEUFTEUF qui ont creusé l’écart sur cette dernière partie, mais le principal, c’est d’avoir participé et d’avoir passé une agréable journée.

Les résultats individuels sont visibles en cliquant ICI. et par équipe, c’est .

Epilogue : Un grand merci aux 2 photographes, Claudine et Gérard. Je ne résiste pas à l’idée de vous montrer l’enchaînement de certaines photos (ce sont les postures qu’il faut observer 🙂 )

Puis … Déjà, ça rigole moins !

Et enfin … l’image qui vaut mieux que 2 Discours !

Je chambre, il était très bon ton cake, Annie !

TH2 aux Mathes au profit du Scrabble Scolaire (Samedi 19 Mars 2022)

4 Hiersacais ont commencé leur week-end aux Mathes par ce tournoi au profit des scolaires le samedi après-midi : Annie, Cécile, Christine et Gérard.
Accueil sans défaut par l’équipe royannaise, comme d’habitude !
Les résultats sont visibles ici

1ère partie : 21 coups, pour un top à 933 points, avec 5 scrabbles.

On commence par un tirage (?ZILNAE) qui permet aux J35 de commencer avec chacun un des 18 tops [ALIEN(E)Z, ALIGN(E)Z, (P)LANIEZ ou LAMIN(E)Z pour 100 points], On joue le seul mot sans Z final : AZIL(I)EN (dernière période du paléolithique, tirant son nom du Mas d’Azil, en Ariège).

Top général avec FAXEZ (52).

Nouveau top avec JACTA, sauf pour Gérard qui préfère JACOT (42).

La belle unanimité hiersacaise tombe sous les coups du SHOGUN (37) de Christine ; sous-top

Sakanoue no Tamuramaro (758-811),un des premiers shoguns du début de la période heian (extrait d’un livre antérieur à 1868).

pour Annie avec OHMS bien placé (32)… ou mal placé (23) pour Gérard ; HUMONS rapporte 28 points à Cécile.

Puis Gérard essaie de se mettre plusieurs « martels » en tête, les autres préférant se contenter du top (68) avec MARTELAS ou MALTERAS. Gérard se console en partageant son zéro avec Jean DOL et quelques autres…

PONDU (22) pour tous.

Gérard fait le VEULE et perd 10 points sur le LEK (33) des autres. On joue pour le même score VOUÉE.

Personne ne porte le KILT (33), mais les KITS d’Annie et Christine topent quand même ; le chant du COQ coûte 10 points à Cécile et Gérard.

Seuls Annie et Gérard soufflent dans la CONQUE (45), la COQUE de Cécile fait encore moins (20) que la CLOQUE (30) de Christine.

Au 10e coup, Gérard et Christine ne se sentent pas INUTILES en jouant ce petit scrabble à 59 points, raté par les autres.

Seul dans toute la salle l’ordinateur se sent une âme d’ÉPIEUR (38), belle collante au-dessus d’INUTILES.

Tout le monde rate aussi AVOYÉ (51) et on perd de 3 à 12 points.

Annie préfère lancer une TRILLE (21) tandis que, avec 60 points, les autres remplissent leur TIRELIRE.

Tout le monde ne joue pas du même côté, mais tout le monde s’accorde sur une réponse MARRANTE (80).

On joue SHAN pour 34 points ; les HASES des dames paient autant. Pour 10 points de moins Gérard conjugue MARTELASSES.

Tout le monde se retrouve sur EWE (36).

Seule Annie voit le BISET (32), les autres perdant 2 points en se contentant de faire une BISE

Christine VA pour 25, et à leur grand DAM (26) les autres ne vont pas non plus au DAB (28).

Personne n’est MO(T)IVÉ à marquer 36 points : Annie bredouille et écope d’un zéro, Cécile et Christine récoltent 26 avec GOBÉE, tandis que Gérard s’ÉGAYE (21).

Top général avec FÉDÉS ou DÉFIÉ ; on joue DÉFIS (30), puis on termine sur GAY (17).

Une petite pause – goûter (encore merci aux bénévoles au club de Royan) et on repart !

2e partie : 22 coups, pour 948 joints, avec une rafale de 4 scrabbles

Mauvais départ : personne ne voit les 26 points du FANUM (terrain consacré chez les romains).

Pas mieux au 2e coup : personne ne connaissait BLOCAUX (40), nom masculin pluriel désignant un dépôt d’origine glaciaire formé d’argile mélangée de sable et de graviers (argile à blocaux). BOCAUX pour Christine et Annie (-2), BOX pour Gérard (-3) et POUX pour Cécile (-11).

EWE (35) est suivi du 1er scrabble : BATTRI(E)Z (88), vu par la seule Cécile, les autres scrabblant, mais pour 11 à 28 points de moins.

Deuxième joker et 2e scrabble avec US(E)RAIT (79), qui met EWE au pluriel ; Cécile le met au féminin et perd 2 points, -2 aussi pour Annie avec MUSAI(E)NT et Christine avec MAU(D)ITES. Avec SU(Ç)AIT Gérard en perd 25.

3e scrabble de suite avec REMÉDIAI (68) pour Cécile, moins bien que MÉDIRAI (79) pour les autres. Le top est RÉDIMAI pour un point de plus.

La série de scrabbles continue avec INSULTER (77), vu par Annie. Les LENTEURS de Christine font -13. Gérard ne scrabble pas mais limite les dégâts avec RUSE (-29), l’INTRUSE de Cécile ne marque que 24 points.

Le KINÉ (84) ne fait de bien à personne. Gérard trouve la place, mais joue le sous-top PIVE (-22), KEA et PÉKIN perdent 52 et 37 points.

PUNK (45) est préféré à KENDO. Attention : le féminin est PUNKETTE !

10e coup : en levant ses POINGS, Gérard perd 5 points sur le VISON (28).

Seule Christine joue PURGE (44), les autres en prennent une (-11 à -26) !

Personne n’aime le FAR (30) ce samedi.

Tout le monde reste sur le QUAI et perd 3 points sur ALU (23).

SOIR, QUAI et QIS perdent 1 point, personne ne jouant avec les cartes des BOGS

Jeu de bog (Gallica.bnf;fr)

(22).

C’est le moment de prendre l’air ; AÉRAI, bien placé (18) prend un point à tout le monde.

Après un QI (18), bien placé seulement par Cécile, seuls Gérard et Annie au top avec ÉPELÉE (31).

MOLY (48, plante aux vertus merveilleuses… Selon Homère) n’est vu que par Christine. -10 à -16 pour les autres.

EH (26) gagne 5 points sur HO !

ENVOLS (41) pour Cécile et Annie.

Tout le monde prend CASH (46) en jouant autre chose ; au même endroit Annie ne perd que 3 points avec HAST (longue lance que portaient les HASTAIRES).

Logiquement on ne termine pas par le DÉJ, en préférant TÉJU (20).