Devenez poète !

Si comme moi vous avez

Parfois l’âme bohème,

Pourquoi pas essayer

D’écrire un beau poème ?

 

Cécile a sauté l’pas,

De fort belle manière,

Lors de notre repas.

Elle peut en être fière.

 

Ça peut paraître ardu,

Voire même insurmontable,

Pourquoi pas farfelu,

Et pourtant, c’est faisable.

 

C’est une question de rimes

Et de nombre de pieds,

On peut avoir en prime,

L’impression de jouer.

 

Jouer avec les mots,

Les verbes, les adjectifs,

C’est assez rigolo,

Voire même un peu jouissif.

 

Il faut être inspiré,

C’est le plus difficile,

Mais quand on a trouvé,

Là, tout devient facile.

 

Rimer les mots entre eux,

Et bien compter les pieds,

Sera pour vous un jeu,

Si vous vous impliquez.

Trouver un bon sujet,

Pour taquiner la muse,

Devient alors aisé,

Et enfin, on s’amuse.

 

Ces quelques hexamètres,

Des vers qui font six pieds,

Vous séduiront peut-être,

Et vous feront oser.

 

Et pour votre bien-être,

Rimez à votre tour.

Et vous serez peut-être

Le poète d’un jour.

 

Voilà mon ressenti,

Celui d’un troubadour,

Car pour moi poésie,

Ça rime avec Amour.

Dominique

 

Solutions du jeu de l’été 2022

Merci et bravo aux CCCCCD (cherchez l’intruse) qui m’ont envoyé leurs trouvailles, accompagnées de mots bien sympathiques ! Cécile  vous donne les solutions :

Superbes photos et magnifique reportage, on s’y serait cru.

Inutile de préciser que je ne connaissais pas tous les mots mais mes recherches m’ont beaucoup appris, maintenant il s’agira de s’en souvenir !!!

Une belle promenade pour le GANDIN qui se moque quelque peu du DANDIN croisé sur son chemin.

Vous SURJALEREZ dans votre embarcation et n’ ÉJACULEREZ pas de plaisir mais vous JALOUSEREZ le marin averti.

Dans la lande, vous pourrez croiser un LANDRACE fougeant du LÉCANORE sous les yeux d’une BARNACLE apeurée prenant son vol.

Après avoir dégusté une CANCALE, il CHANCELA, n’était-elle pas fraîche, il CALANCHE ? Non, mais pris de doutes après son malaise il CANCELLA l’acte passé avant son départ.

La jeune fille ROUQUINE et un peu MESQUINE BOUQUINE sur un banc, elle s’ACOQUINE avec un basque dont l’amie avait revêtu une BASQUINE pour la danse folklorique, elle la PASQUINE gentiment.

Elle eut envie de se donner un coup de GOURDIN parce qu’elle ne connaissait pas le mot OUGRIEN qui aurait pu lui rapporter 122 pts sur sa grille en nonuple.

Après le MOULINAGE des joueurs à aligner sur la plate forme UNIMODALE pour faire ÉMULATION, il ressentit un goût d’acide MALONIQUE après la défaite (je viens de comprendre pourquoi notre prof de chimie boit du jus de pomme).

L’ANDROÏDE VIANDARD frappé par on ne sait quelle voix se métamorphose pour devenir ORDINAND.

Le jeune homme RÉFLÉCHI se demande si la FRELUCHE pendant au bouton de son gilet ne fait pas trop féminin !

Le DYARQUE se sentant soudain artiste, abandonnne son compère pour se lancer dans une carrière de chanteur LYRIQUE pour se donner en spectacle dans les ports bretons.

A mercredi (14h30) pour la reprise de nos joutes scrabblesques …

Tournoi TH3 de St-Hilaire de RIEZ (14.08.2022)

Week-end du 15 août sympathique et studieux pour Christine et Gérard, accueillis chez Cécile (et Jean-Pierre !) en Vendée pour participer au TH3 de Saint-Hilaire-de-Riez.
Accueil chaleureux pour la première journée humide depuis longtemps, avant la reprise de septembre.
Vous trouverez ci-dessous le commentaire des parties, proposées par Cécile (1) et Gérard (2 & 3).
Les résultats des Hiersacais sont visibles ici.

Et si vous voulez, exceptionnellement, pour vous entraîner avant la reprise, vous pouvez rejouer (avant de lire les commentaires !!!) les parties 2 et 3 dans la rubrique PARTIES de ce blog.

Partie 1 en 21 coups, avec un top de 872 et 4 scrabbles,

On commence petitement avec PETITE, top pour tous.
1e bêtise de Cécile qui se trompe de référencement sur VICIÉ = – 5 pts.
Avec le tirage UMENEOU, il faut jouer
MUÉE formant PU, VICIÉE et TE pour 24 pts !!! Top pour Gégé, les CC perdent 4 et 5 pts.
Encore un super tirage qui ne permet que
RUNE formant VU, IN et CE pour 19 pts. Nous perdons 1, 3 et 9 pts.
Nous voyons tous la place sur le coup suivant en triplant le B deux fois, il fallait jouer
ADOBE ; les CC perdent 1 pts en jouant BADE et Gégé 7 avec DAB.
Enfin un tirage permettant de scrabbler avec
TOISONS en triple, 76 pts pour tous.
On joue ensuite
GAZAS pour 30 pts, top pour tous.
Nouveau scrabble sur le 8e coup avec
SURAIGUË pour 70 pts, nous n’avions pas le tréma, nous sommes donc passés tous les trois à côté en jouant PURGEAI qui nous coûte 50 pts !!!
Il faut ensuite jouer HÉLIO (mot double) pour 33 pts ; Nous sommes tous au top en préférant le triple avec FÊLE ou HÈLE. Toujours le top pour les 3 Hiersacais avec JAM (J doublé formant JE) pour 36 pts.
Avec le tirage FMAEEOR, il faut s’appuyer sur le L de HÉLIO et former
TEF pour construire FÉMORALE pour 86 pts, superbe mais trop compliqué pour nous !
Puis faut jouer
BEY pour 40 pts, nous préférons YET pour le même score.
Décidément, ça n’est pas la peine de jouer au tennis pour jouer
LIFTER formant TEFF, ET, ME et OR pour 35 pts. Christine joue à la bonne place mais perd 3 pts avec VÉRIF ; Gégé et Cécile perdent 13 pts avec VIE et REFILAT.
Un superbe SHAKO (chapeau militaire de Saint Cyr) rapporte 53 pts. Heureusement y avait possibilité de doubler le K 2 fois avec KA (Cécile, -7) ou mieux OKA (Gégé et Christine, -3).
Il faut connaître l’ouverture d’un casque pour jouer
VENTAUX, nous ne connaissions que les châssis de fenêtre (VANTAUX), nous jouons tous à la bonne place en doublant le mot et le X mais les CC perdent 4 pts avec VEAUX et Gégé 6 avec VAUX. Cécile au top sur DAUW en triple pour 57 pts formant DES et AY, les Discour limitent la casse à 7 pts avec WALÉ (W et mot doublés) formant LE.
Top pour Cécile sur MÊLERA (ou MÈLERA) en triple pour 24 pts, Gégé ne perd que 2 pts en jouant ARE en triple formant KA et OR, Christine tente 39 pts en triple avec « RAIX » = 0 !
Avec le tirage C?DILLS, le scrabble est de suite formé en appui sur le E de MÊLERA, C(É)DILLES pour 74 pts, top pour Christine ; Cécile préfère s’appuyer sur le A pour former DÉCILLAS et perd 11 pts, Gégé choisit mal son moment pour prendre une bulle avec « CISE » (il voulait sans doute dire SISE) !
Christine qui avait tenté
RAIX plus tôt se refuse TRAX (pelle mécanique en Suisse) pour 39 pts, elle joue NANS (-8) toujours en triple formant AN, KA et ON  ; Gégé joue plus classique avec QAT(-10) formant CA et ET et Cécile avec QATS (-9) formant SHAKOS.
Nous passons tous les trois à côté de Q(I)S mettant SHAKOS au pluriel pour 35 pts. Christine perd 1 pt sur le dernier coup CEP en jouant EN.

Partie 2, en 23 coups, pour 803 points, avec 3 scrabbles (ne pas lire tout de suite si vous voulez rejouer la partie).

Départ avec un petit coup à 12 points pour tous, avec SOUES (Gérard) ou OSSUE (CC et l’arbitre).
DAUW (52) est zappé par Gérard, qui se contente de WUS (32).
SEXERAI rapporte 32 points ;
Des RATÉES pour les Discour (27), qui, peu amateurs de corridas ne voient pas TORÉERAS (66). 25 pour Cécile avec OTERAS.
Cécile manque décidément de JUS (43), avec BUTS (29).
ABIMANT (26) encore son score, Cécile aurait préféré qu’aucun des autres ne LAMBINÂT (78).
Tandis que Gérard BIPE (24), comme Christine, Cécile prend un BIDE (-3).
Le verbe dégoter s’écrit aussi dégotter, mais les Hiersacais n’osent par le TT de DÉGOTTAS (20) : -1 pour GODET, -2 pour MÉGOTAS ou -5 pour DÔME.
Fâchés avec les scrabbles, les Hiersacais ratent aussi le 3e et dernier : PANAMÉEN (71) et perdent tous 41 points (DÉPANNA ou PANADE, mot de circonstance choisi par GG).
Encore un top qui leur passe sous le nez : AGENDE (27).
En ne levant pas son KÉPI (35), Christine perd 1 point (KIP).
Seule Cécile pense à conjuguer AGENDENT (30), Gérard et Christine préfèrent les participes présents avec respectivement GAVANT (24) et VOUTANT (22).
Et ZOU (24) ! Pas de GAZÂT (30) pour Gérard.
Gérard est à la MERCI (37) d’une bulle en y ajoutant un E.
Ça sent le SO(U)FRE (45) pour Hiersac qui rate ce top… EH (26) les filles ! Gérard limite la casse avec des SERF(S) à 32 points.
Tandis que Cécile et Gérard lancent leur YODEL (32), Christine et l’arbitre préfèrent conjuguer YODLE.
Cette fois EH (26) tope, là où Gégé a CHU (18).
Le CHEF de Gérard et Cécile culmine à 20 pts et Christine les HUE (28).
Tandis que Cécile reste sur le CUL (14) les Discour jouent un FULL perdant (14) : il fallait connaître ULLUCO (20, plante des Andes, dont le tubercule est comestible,comme celui de la patate douce).
Tandis que Cécile reste dans le FLOU (20), les BOVIN(S) de Christine ou les BONIF(S) de Gérard valent autant que la BOVIN(E) choisie (26).
Ne reculant devant aucune turpitude, tout le monde FLIQUE pour 42 points.
VIF ou VOL (16) sont battus par le LORI.
VOIR (7), est préféré au BER de Gérard pour terminer la partie.

Partie 3 en 21 coups, pour 823 points, avec 2 (petits) scrabbles (ne pas lire tout de suite si vous voulez rejouer la partie).

La partie débute par un tirage HAEETEW, qui donne un classique EWÉE pour 26 points.
Puis Gérard choisit HAJE (= naja), qui perd 1 point sur le HIJAB (29), tout comme le JABLE des CC.
Le DURHAM (race de bœuf anglais, du nom de la ville et du comté, pour 39 pts) fait perdre 9 pts à Cécile (RHUMÂT) , 12 à Gérard (HUMÂT) et 15 à Christine (HARD).
Le GIBELET (40, petit foret à percer les barriques) échappe aux Hiersacais, la LIBERTÉ de Gérard (36) faisant mieux que ÉTIGER (21 pour Cécile) et  GILET (17).
Top avec HÈRE (30) ; on choisit HÉRO.
Seul scrabble, RAGRAFÉE (62) échappe à CC. Le sous-top est à 20 points (FERA ou FERRA), mais si on peut DÉFERRER son cheval, Gérard apprend à ses dépens qu’on ne peut pas le « referrer ».
Tandis que GG et CC vont cueillir un des sous-top, GUIS (36), il fallait jouer un scrabble en double appui pour 64 : GUIDASSES : une fois trouvé le A pour GUIDA, il suffisait de placer les 3 S autour du E.
Trop branchés Scrabble ®, les 3 KIDS (54) sont battus par le SUD(O)KU (70).
Un CLIN (18) d’œil transforme HÉRO en HÉRON.
Puis VINT un autre petit coup à 19.
Le maxi est vraiment MINI (17), mais Gérard et Cécile préfèrent le GIN (12).
IXE ou AXE pour GG et Cécile (40), SILEX (51) pour Christine, mais le STRIX (rapace nocturne) tope à 60.
Tout le monde est PAT (32) en préférant PELAT (23).
MYE (43) tope, sauf pour Gérard (YUÉ, 40).
Bien placé, le FÉTU de Christine rapporte autant que la FLUENCE (32). Mal placé, le FÉTU ne vaut que 24 à Cécile et Gérard.
PÉTALE ou PELOTA perd 9 pts sur le top ÉPELÂT (33).
Seule Christine part à VÉLO (26), -1 pour LOVE, -2 pour COQ.
Le QAT de Gérard et Christine ne perd qu’un point sur CANTÉE (35) qui change VÉLO en VELOT (peau de veau mort-né utilisé pour fabriquer le vélin), le COQ ne chante toujours qu’à 24 pour Cécile. CANTER, c’est poser une pièce sur chant ; un CANTER est un galop d’essai du cheval pour se rendre au pesage… Ou un jeu de fraises utilisé en scierie).
ZUT (40) pour Gérard et Cécile, ZOO (mot choisi) pour Christine.
QUE de Cécile perd 1 point sur TROQUA (21), préféré à TRUQUA !
Dernier coup à 87 points avec OB(V)ENUS (ou OBTENUS ou ÉBOUONS). Seule Christine scrabble à 79 avec BOUINÉS.

Jeu de l’été 2022

Une fois n’est pas coutume, le dernier article de la saison sera le fameux jeu, attendu par certains, mais pas par tous, je le sais … Alors, bien évidemment, ne considérez pas que ce sont des « devoirs d’été » mais plutôt, comme me l’a gentiment dit, not’ Présidente, un zapping culturel sur la chaîne Voyage … et pour ne pas vous perturber, on retourne, pour respecter les traditions en …. Bretagne ! Installez-vous confortablement dans votre fauteuil et accompagnez-nous vers le nord de cette région, pour visiter quelques superbes endroits de l’Ille-et-Vilaine et des Côtes d’Armor.

1) DINAN

Située dans les terres, cette ville des Côtes d’Armor est entourée d’une ceinture de remparts, dont on peut quasiment faire le tour. Si vous passez dans cette ville, ne loupez pas la tour de l’Horloge, la Basilique Saint-Sauveur, le joli petit port le long de la Rance, le belvédère du jardin anglais (avec ses arbres majestueux) qui offre un superbe panorama sur le port, le château (1 h 30 de visite) et surtout … les ruelles qui ont gardé tout leur cachet, en particulier, la rue du Jerzual qui part du haut de la ville pour descendre au port.

QUESTION 1 : Avec les lettres « DINAN », on ne peut former qu’un mot, qui nous emmène à quelques milliers de kilomètres. Saurez-vous trouver ce mot (de 5 lettres) et surtout les 2 rallonges d’une lettre par l’avant permettant de former 2 mots (de 6 lettres), désignant tous les deux un homme, mais c’est le seul point commun.

QUESTION 2 : Comme écrit ci-dessus, la rue Jerzual est LA rue à descendre mais il manque juste un téléphérique pour remonter car en sens inverse, c’est 507m de montée, 75m de dénivelé avec une pente en 3 sections de 10%, 15% et enfin 18% avec un passage à … 35 % (chaque année, il y a un trail avec 2 boucles, empruntant 2 fois cette rue pavée, avis aux amateurs !) Avec les lettres « JERZUAL », vous pouvez former 3 mots de 10 lettres. Quels sont ces 3 verbes … qui se terminent en -EREZ ? Sympa le gars, cette année 🙂 !

2) LA RANCE

Pour aller de Dinan à Cancale, nous avons suivi la vallée de La Rance. Cette vallée offre depuis le port de Dinan jusqu’à l’usine marémotrice qui en barre l’estuaire, un paysage d’un pittoresque et d’une variété remarquables. D’abord très étroite et encaissée, elle s’élargit très vite et le paysage prend de l’ampleur, la modeste rivière laissant la place à un estuaire majestueux. De nombreux sites valent d’être découverts de chaque côté mais le nombre limité de ponts (d’écluses) nous a conduits à faire des choix … que nous ne regrettons pas 🙂 !

QUESTION 3 : Avec les lettres « LARANCE », on ne peut former que 3 scrabbles (LANCERA, RELANÇA, RENACLA) qui sont tous des verbes mais sur une lettre d’appui, il y a 20 scrabbles dont 3 ne sont pas des scrabbles. Trouverez-vous ces 3 noms communs, sachant que l’un est l’anagramme de CALANDRE (CALANDRER est un verbe …), désignant une race porcine (mot de bon 1ère série … que je ne connaissais pas), qu’un autre est l’anagramme de BALANCER (mot que je connaissais, désignant une oie sauvage) et que le dernier est un lichen, dont je connaissais l’existence grâce à l’anagramme d’OLÉCRANE.

3) CANCALE

Une fois que vous êtes arrivés à trouver un parking (payant, faut pas rêver …), vous pouvez découvrir cette petite perle (je sais que je ne suis pas le premier ni le dernier à faire ce jeu de mots sur l’une des capitales de l’huître), ancrée dans la baie du Mont Saint-Michel. Ce petit port de pêche est un incontournable de la Côte d’Emeraude pour le magnifique panorama à couper le souffle sur la baie du Mont Saint-Michel (donnant tout son sens à l’appellation « Côte d’Emeraude ») mais aussi pour les maisons de pêcheurs datant des XVIIIè et XIXè siècles qui côtoient de plus grosses demeures (parfois un peu planquées …), appelées MALOUINIÈRES (nouveau mot de l’ODS8).

QUESTION 4 : Avec les lettres de CANCALE, on ne peut former qu’un seul scrabble sec, que vous n’aurez pas de mal à trouver 🙂 ! Sur une lettre d’appui, il y a 3 scrabbles, si on met de côté le pluriel du mot de 7 lettres. Avec un C (et, ici, avec 2 C !), il faut penser, immédiatement à une lettre d’appui, qui vous permettra de trouver 2 anagrammes, deux verbes qui ne vous feront pas trébucher (définitivement pour l’un des 2 …), je l’espère 🙂 ! Le 3ème scrabble est aussi un verbe, si peu connu que je donne la lettre d’appui, c’est un L : les anglicistes seront aidés mais les fainéants (ceux qui ne bougent pas beaucoup leurs lettres) ne seront pas en reste 😉 !

QUESTION 5 : Si vous restez un peu à Cancale, vous pourrez faire un tour à bord de la Cancalaise. Véritable emblème de Cancale, la Cancalaise est un voilier de pêche traditionnel qui navigue dans la baie du Mont-Saint-Michel. C’est une réplique de la bisquine “La Perle” qui naviguait au début du XXè siècle. Depuis 1984, l’association de la Bisquine Cancalaise prend à cœur de faire découvrir comment se déroule la navigation sur un vieux gréement typique de la région. Si QUINE est placé en H4, au 1er coup, évidemment, vous allez penser à ÉQUINE, mais quels sont les 6 benjamins (rallonges en 3 lettres par l’avant) à anticiper, à part … BISQUINE, bien sûr ? Il y a 3 verbes, 2 adjectifs et un nom désignant une jupe portée par les femmes d’une région du sud-ouest (je n’en dis pas plus …).

Par Superdrac

4) DE CANCALE À SAINT-MALO

Si vous êtes à Cancale et que vous voulez rejoindre Saint-Malo, ne suivez pas le GPS mais … la côte. De la pointe du Grouin jusqu’à Saint-Malo, vous emprunterez une route le long d’une côte tantôt découpée, tantôt plate mais toujours avec une mer aux superbes reflets bleus et verts. Vous vous arrêterez, forcément, à la Pointe du Grouin, puis à la Pointe de la Moulière, à la Pointe du Nid, à la Pointe des Grands Nez, à la Pointe de Meinga, et enfin à la Pointe de la Varde, juste avant les remparts de Saint-Malo. Au niveau des Rochers Sculptés, allez au bout de la pointe, c’est chouette mais si vous ne voulez pas payer, faites comme nous, n’allez pas voir les Rochers Sculptés, le site étant devenu payant : un grand merci à l’association « les amis de l’œuvre de l’abbé Fouré » … qui porte très bien son nom, en l’occurrence )-: !

QUESTION 6 : La pointe du Grouin, promontoire rocheux, qui s’avance dans la mer, offre une vue imprenable sur les côtes de Normandie, la baie du Mont-Saint-Michel et le littoral de la côte d’Émeraude jusqu’au cap Fréhel. L’île des Landes, toute proche, héberge des colonies d’oiseaux marins (le grand cormoran, le cormoran huppé, le goéland brun ou encore l’unique canard marin présent en Bretagne, le tadorne de Belon). Les sentiers pour aller jusqu’à la pointe sont bordés de landes fleuries, caractéristiques de tout ce bord de mer. Avec les lettres « GROUIN », vous ne pourrez pas former de mot de 6 lettres, mais 2 mots de 7 lettres, qui feront mal, l’un s’il vous tombe dessus et l’autre s’il tombe … sur une grille de scrabble (ah, ces scrabbles sélectifs qui commencent par une voyelle !)

4) SAINT-MALO

Le syndicat d’initiatives annonce : « Cité corsaire, capitale de la mer, joyau de la Côte d’Émeraude… quels que soient les qualificatifs qui lui sont attribués, Saint-Malo a toujours été, au cours de son histoire, le rendez-vous de toutes les aventures, de tous les rêves… ». Alors, l’aventure et même le rêve, c’est déjà de trouver une place sur des parkings affichant « complet » ou « 1 place » … alors qu’il n’y en a plus ! Le rêve, ce serait, aussi, d’avoir des parkings un peu moins chers et des BRETILLIENS (habitants de l’Ille-et-Vilaine) moins agressifs, quand ils ont un volant en mains. Enfin, ne généralisons pas : Cécile n’est pas bretillienne et pourtant … 🙂 ! J’arrête, vous allez croire que Saint-Malo ne nous a pas plu. Même si on s’est déjà baladé le long des remparts, même si on connaît déjà les statues de Surcouf, de Jacques Cartier, de René Duguay-Trouin, la vue splendide sur le Grand Bé (avec la tombe de Chateaubriand) et sur le fort du Petit Bé, la piscine naturelle, la maison du Canada, c’est toujours un plaisir de revoir Saint-Malo intra-muros et de découvrir de petits bijoux, comme par exemple, cette fois-ci, un superbe galion battant pavillon espagnol portant le nom d’Andalucia (je traduis ? 🙂 )

QUESTION 7 : Les aficionados du site se rappellent que MOINEAU scrabble sur un L pour donner MALOUINE. Mais saurez-vous trouver les 2 noms (de 9 lettres) et les 2 adjectifs (autres que MALOUINES) de 9 lettres aussi, contenant les lettres MALOUINE. Pour ces 2 derniers mots, les chimistes (connaissant les acides) et les footeux (qui savent que MONDIAL scrabble sur UEFA) seront avantagés.

5) DINARD

En partant de Saint-Malo, arrêtez vous à l’usine marémotrice sur la Rance, centrale électrique qui tire son énergie de la marée montante et descendante. Un musée (pas assez pédagogique pour les enfants, à mon goût, mais qui a le mérite d’être gratuit) explique le fonctionnement du groupe turbines-alternateurs, permettant de transformer le mouvement des marées en énergie électrique. Vous arrivez ensuite à Dinard, souvent confondue avec Dinan. Pour paraphraser Yanis (« ça sent le fric, à plein nez », sic), retenez que Dinard rime avec dinar. Il est vrai que cette station balnéaire, empreinte de la Belle Époque et de ses influences britanniques, avec toutes ses villas, affiche un charme très … chic, mais pas chiche 🙂 ! Même si nous avons préféré les ruelles de Dinan il faut avouer que la balade autour de la pointe du Moulinet permettant d’avoir la vue sur la plage, sur la piscine (gratuite) d’eau de mer, sur la baie de Saint-Malo et sur les belles demeures, était très agréable pour les yeux.

QUESTION 8 : Avec les lettres « DINARD », on ne peut former aucun mot de 6 lettres et un seul mot de 7 lettres, qui est DIANDRE, adjectif qualifiant une fleur qui a 2 étamines (retenez, dans le même style, les mots MONANDRE et TRIANDRE). 10 scrabbles de 8 lettres sont valables avec les lettres « DINARD », dont DIANDRES, DIANDRIE et 5 verbes. Saurez-vous trouver les 3 mots (qui ne sont pas des verbes) manquant à l’appel, dont les initiales sont A, O et V (ce dernier mot étant entré dans le dernier ODS) ?

6) CAP FRÉHEL

Difficile de tout citer entre Dinard et le Cap Fréhel, mais on ne peut pas faire l’impasse sur la Pointe du Décollé, le pont du Frémur, la baie de Beaussais, Saint-Cast-Le-Guildo (où Claudine a mangé un super repas, qui lui est resté en travers de la gorge 😉 ) et une balade sur le chemin des douaniers (le GR34) qui va de Fort La Latte (7€20 … donc vu de loin !) au Cap Fréhel ! Après avoir payé le parking du Cap Fréhel, vous pouvez monter au phare (3 € … on se demande pourquoi 40 % des Français ne partent pas en vacances, dont 1 enfant sur 3, d’après le Secours populaire) et là, vous aurez un panorama exceptionnel sur le Fort La Latte, la rade de St Malo, la côte du Cotentin, les îles angle normandes, la baie de Saint Brieuc jusqu’à l’île de Bréhat.

QUESTION 9 : Avec les lettres « FREHEL », on ne peut former aucun mot de 6 lettres et un seul mot de 7 lettres, qui est FLÉCHER. En 8 lettres, il y a FLÉCHERA mais aussi 2 autres mots, que vous pourrez trouver sans aide !

6) CAP D’ERQUY

Après s’être sustentés à Sable-d’Or-Les-Pins (« près des dunes », pour paraphraser Etienne Daho inspiré par cette station balnéaire, lui qui a passé quelques années dans la région de Rennes), nous nous sommes dirigés vers le cap d’Erquy. Les Bretons prennent un malin plaisir à nous indiquer un chemin pour ensuite nous laisser prendre des initiatives pour retrouver notre chemin. Donc, après 45 minutes de marche à travers la lande, pour parcourir les 1,2 km (mouais, mouais …), nous sommes tombés à la renverse (c’est une image, rassurez-vous) en découvrant ce site qui n’a rien à envier au Cap Fréhel. Quel paysage pour terminer notre road-trip !

QUESTION 10 : Avec les lettres « ERQUY », on ne peut former aucun mot de 5 ou 6 lettres mais 2 mots de 7 lettres et comme vous êtes bien chauds (nous aussi, lundi 18, il faisait aussi 40 °C en Bretagne !), je vous laisse trouver, encore une fois sans donner d’indice, même si un mot n’est pas de vocabulaire courant.

EPILOGUE : Vous avez 10 questions alors comme d’habitude, vous pouvez essayer de trouver les 31 mots demandés, essayer de trouver quelques mots, et m’envoyer vos trouvailles, juste regarder les photos (cliquer dessus pour les agrandir), faire des commentaires (ne donnant pas les solutions), tout est permis !

Que rajouter derrière toutes ces merveilles ? Rien alors je me tais et vous propose de terminer cette balade en chanson … bretonne, évidemment (c’est ICI) Bel été à tous !

TH2 (Tarasque) des 36 h du Dragon

7 h 40 pour décoller de la maison, c’est dur … pendant les vacances. Et pourtant, we did it (« on l’a fait », pour les réfractaires à la langue de Shakespeare). Avec Claudine, nous avons donc représenté le club J35, aux 36 h du Dragon, en faisant le TH2 (en 2’30) du samedi matin, appelé Tarasque. Afin de vous coucher avec un peu plus de culture que ce matin, sachez que, dans les légendes provençales, la Tarasque était un animal fabuleux, tenant du dragon, du crocodile et du serpent, qui sévissait dans le Rhône et ses alentours, et qui fut dompté par sainte Marthe. La légende raconte que l’endroit où avait été tuée la Tarasque fut nommé … Tarascon. Pour être complet sur ce mot, sachez que TARASQUE est accepté au scrabble et a 4 anagrammes, qui sont … à vous de trouver !

Celles et ceux qui étaient allés disputer le TH2 de Chef-Boutonne connaissent la salle dans laquelle on a joué, juste à côté du joli château de Javarzay.

Merci à Françoise et toute son équipe pour l’accueil et l’organisation de ces 36 heures (4 tournois!)

Franck, table 1, devra se méfier des SN2 Jean Dol et Martine Raphel (qui a passé une période difficile mais qui était contente de nous dire que maintenant, c’était du passé). Claudine, table 4, essaiera de contenir l’autre SN3, Claudie Chabouty et pourquoi pas, se mêler à la lutte pour la victoire finale.

Partie 1 – tirée à Draguignan – lue par François Aubin (sans micro, bien sûr …)

Coup 1 : Même avec le joker, pour celles et ceux qui connaissent le mot, KNAU(T)IE (plante médicinale et ornementale) est un cadeau de bienvenue.

Coup 3 : Mon voisin Jean, peu discret quand il loupe un mot :-), perd 5 points (comme Claudine), en jouant JEREZ ou JETEZ, au lieu du nouveau mot KETJE.

Coup 4 : Mon voisin, peu discret … ah, vous savez déjà, annonce à la salle qu’il vient de rater JURY (+ 5 sur MYRTE ou TUYÈRE)

Coup 5 : Si on s’appuie sur le Z, il n’est pas trop dur de construire EMPARIEZ ou PÂMERIEZ. Les esthètes auront joué l’iso-top, AMPÉRIEN (relatif au physicien Ampère ou à certains courants électriques), mot pas vu … par le prof de Physique !

Coup 6 : La sortie du second joker (tirage : BIVOUA?) peut paniquer, surtout avec un nonuple ouvert. Si vous n’avez pas vu le scrabble sec, qui ne passait pas, vous le faites exprès. Il n’y a qu’un scrabble qui passe, c’est BOUVE(T)AI. Jean m’avouera, en fin de partie, qu’il sentait que j’avais un scrabble, expliquant son choix de jouer « bouvina » pour 82 points de moins que BOUVETAI. Bon, à son exclamation « c’est fini », j’avais bien compris que c’était pas la joie mais je me méfie du loustic !

Coup 7 : Sur un A, il y avait MUSCLAIS et l’anagramme … MUSICALS (!), pluriel de MUSICAL, nom masculin désignant une comédie musicale. Martine (- 11), Claudine et Claudie (- 13) sont au-dessous des SMICS 🙂 joués par Jean et Franck.

Coup 8 : FRÉTERA, bien placé par Franck et Claudie, permet de gagner 5 points sur … FRÉTERAS, joué par Claudine, Martine, Jean, etc. Signalons le joli TARIFEREZ en double-appui, mais qui perdait 10 points sur le top.

Coup 11 : Franck, seul joueur encore au top, voit tardivement INCLINES, qui perd 5 points sur ÎLIENNES, jolie trouvaille de Claudine et Claudie.

Coup 15: Après quelques coups peu sélectifs, il faut de nouveau scrabbler. ÉLIDENT n’est vu que par Claudine et Franck. Leurs concurrents se contentent de DÉSILENT, pour 8 points de moins.

Coup 16 : Jolie collante vue par un seul joueur à Chef-Boutonne et un seul à Draguignan (donc, pas de prime de solo). Dommage, car ÉBATTE (+ 5 sur les sous-tops) méritait mieux.

Coup 17 : Jean est le seul, parmi les premières tables, à repérer la bonne place de WRAP (+ 7 sur le TAF de Claudine et Franck).

Coup 18 : Claudine, alors 2ème, a un petit coup de mou, et perd 12 points, en loupant FIQH et le sous-top HO, en cheminée.

Coup 20 : Au tour de Franck d’avoir un coup de mou, il assure CONDO et ne met pas le M final, pour 2 points de plus, croyant que le CONDOM (préservatif) n’était qu’un mot anglais !

Sur cette première partie, Franck fait respecter son statut de favori en gagnant la partie à – 20 mais derrière … Martine et Claudie, exaequo à – 53 et Claudine à – 56, n’attendent qu’un faux-pas de bibi pour lui faire la peau. Jean, 8ème, à – 127, n’a plus qu’à attendre … la nuit pour se rattraper.

La pause sera l’occasion d’aller discuter avec les copines Martine, Hélène et les copains Jean, François, pour ne citer qu’eux, et de faire une petite balade dans ce lieu pittoresque.

Partie 2 – tirée à Draguignan – lue par François Aubin (toujours aussi drôle …)

Coup 1 : UNIRAS (rallonges M- et P-) placé en H3 (pour 6 rallonges en lettres, par l’avant) est bizarrement préféré à URINAS (rallonges B-, P- et S- !) qui, placé en H4, aurait permis de jouer le sélectif CHO-URINAS. Faudrait, vraiment, faire gaffe au choix des arbitres dans ces compétitions en Multiplex !

Coup 4 : Après 2 coups passionnants (REZ, 32 points, prolongé en ADHÉREZ, 28 points), arrive le 1er tirage sélectif. Claudie et Martine sont les principales victimes du binôme MANDARINSMANDRINA, qui gagne 46 points sur les sous-tops.

Coup 5 : KORITÉS (KORITÉ, fête musulmane fêtant la fin du Ramadan) et KORISTE (joueur de kora) ne sont pas sélectifs.

Coup 6 : Badaboum ! On tire le X et le Q. Jean se précipite sur son papier … Grosse panique ! Je ne trouve que XI pour 44 points (c’est le sous-top !) Et, tout d’un coup, 10 secondes avant la sonnerie, je vois EXIT en collante, qui doit gagner pas mal de points ! Une belle décision à la Cécile 😉 : le X forme « AX » et même avec une plus grosse cylindrée, ça ne gagnait que … 3 points. Refaire son bulletin au dernier moment donne souvent un gros bide, je le sais pourtant ! En fait, le top était le nouveau mot TRIKE (moto à 3 roues), qui faisait … 45 points, soit 1 point de plus que XI ! Oui, je peux l’écrire, pour paraphraser Dominique : « quel con » !

Coup 7 : OPEX paraît imbattable, pour 44 points, le P formant PUNIRAS. Et, là encore, entre les 2 sonneries, je vois FOXÉE, qui semble faire plus ! Que faire … après mon ânerie précédente ? Allez, je pose les lettres et fais attention au raccord, ça marche. Ouf, c’est le top, 74 points ! Martine, Claudine et Claudie lâcheront une trentaine de points sur ce coup.

Coups 8 et 9 : CloClo perd pied, car elle n’a pas assez dormi. Elle s’endort sur POYA (- 12 car elle n’a pas vu QI, oui, c’est français, monsieur) puis sur l’AMPHI, vu mais … mal compté ! Quand ça veut pas, ça veut pas !

Coup 12 : Ce coup est stressant. Il n’y a pas une seule des 7 lettres d’appui bien placées pour scrabbler. Il faut coller URINÉE (et attendre que ça sèche …) gagnant 2 points sur ÉRINE (instrument écarteur utilisé en chirurgie, miam) joué par Franck et 15 points sur l’EXON de Claudine.

Coup 13 : Dans la série « Martine est aux fraises », on a l’épisode 13. Elle se refuse la transitivité de BEUGLER (ça peut se comprendre) pour jouer le sous-top BIGES, qui perd 53 points (le refus devient moins compréhensible). Ça arrive même aux meilleures de prendre une telle décision !

Coups 14-18 : C’est pas la guerre, loin de là . C’est plutôt « Waterloo, morne plaine ». Jean, alors au top, s’endort et perd 4 points sur PLÂTRÂT, en jouant … PARLÂT, au même endroit !

Coup 19 : La BINTJE n’est pas du goût de Claudine et Martine, qui laissent 9 points dans la purée.

Coup 21 : Le second joker permet de jouer un superbe INGÉLIV(E), en triple appui sur IN_E, duo de Jean et Franck, qui prennent, au moins, 6 points à ceux qui ont pensé à faire S-TRIKE, avec (S)ÉVIR, joli, aussi !

Coup 23 : Jean, alors à – 4, scrabble avec « cladome », qui n’est pas accepté par l’ODS. Pourtant, tout le monde sait que chez les algues pluricellulaires, un cladome est un ensemble de l’axe à croissance illimitée et des pleuridies à croissance limitée. J’adore ce genre de définition 🙂 ! A la rentrée, interro écrite sur les cladomes et pleuridies (pas dans l’ODS8, non plus). Pas de I pour le binôme MÉLODICAMADICOLE ni de U pour une bonne MOUCLADE, donc pas de scrabble !

Coup 23 : Franck se refuse DRAMS, pour la 25287ème fois, alors qu’il sait que c’est une monnaie (de l’Arménie) et perd 1 point, en jouant DAMS. Claudine se refuse DAMS et perd 2 points, en jouant DOS, pour signifier qu’elle en a plein le … DOS !

Là, c’est pas glorieux. Jean gagne la partie à – 27 (dont 21 points de zéro), devant Franck à – 50 (dont 45 points de zéro) et Claudine à – 99 (en comptant l’anesthésie, en milieu de partie).

Au cumul, Franck l’emporte sur le centre de Chef-Boutonne, mais pas sur le Multiplex (toujours aussi sympa de donner son PP1 à qui veut !), avec une large avance sur Jean, qui n’a qu’un point d’avance sur Claudine laquelle, finalement, s’est plutôt très bien débrouillée, puisqu’elle terminera 7ème du multiplex, soit tout en haut des SN3.

Sans proclamation des résultats, je pensais que les vainqueurs n’étaient pas récompensés mais je me trompais. Françoise m’a remis un bien joli lot, composé d’une belle bouteille de pineau Dhiersat (et non d’Hiersac :-)) avec des jeux de cartes, un teeshirt et, ce qui devrait nous servir très rapidement, un disque pour zone bleue, merci ! La journée scrabblesque se termine pour nous deux (CloClo et Frankiki) par un déjeuner en amoureux … dans la salle (quoi de plus romantique ?), avant de reprendre la route … des vacances, très bientôt !

Les résultats sur le centre sont visibles en cliquant ICI, et sur le Multiplex, c’est LA, coin, coin !

Repas du club (Mercredi 8 juin 2022)

Retour des bonnes habitudes avec le, désormais, traditionnel repas du club, pris avec les compagnes, les compagnons, les maris, les femmes des joueuses et des joueurs du club. Le repas pris au Café de la Boëme à Mouthiers-sur-B… (vous trouverez !) fut une excellente idée puisque pour un prix modeste, le repas était très bien, bravo le cuistot !

Sur les photos ci-dessus, vous connaissez déjà tout le monde (pour certain.e.s, c’est facile, il suffit de repérer la couleur du liquide dans la bouteille, posée devant elle/eux), sauf peut-être la nouvelle joueuse Marie-France, déjà mordue de scrabble, et son mari Jean-Noël (pour trouver l’anagramme en 8 lettres, vous avez 30 secondes). En fin de repas, la présidente, visiblement inspirée par son retour sur ses terres, nous a lu le « compliment » suivant :

Tirage du Scrabble

Ô lettres ! ô anagrammes ! ô tirages inédits !

Et ce club, quelle idée que de s’y être inscrit ;

Ne me suis-je lancée dans les simultanés

Que pour voir en un jour tant de zéros compter ?

Espérant le repos, moi simple retraitée,

Constate que par ce jeu, même mes nuits sont hantées,

Mon front qui en recherche bien trop souvent transpire,

Trop souvent pour le scrabble à la trouvaille aspire.

Savoir trouver le mot multiplier par trois

Pour qu’un bon score enfin puisse nous mettre en émoi

Il faut aussi parfois bâtir en cheminée

Pour ainsi ajouter des points à engranger

Mais où se cache donc cet appui improbable

Sans quoi ce scrabble sec demeur’ra implaçable

Tant de fois j’ai cherché un beau mot à tripler

Que je me suis heurtée à celui quadruplé.

Du bonheur oui ce jeu peut en rendre au centuple

Lorsque l’on trouve le scrabble à placer en nonuple !

Le dernier mot posé sur la grille bien fermée,

Arrive enfin pour nous l’heure de débriefer ;

Des déçus, des contents, qu’importe-t-il vraiment ?

Rire ensemble ce jour-là n’est-ce-pas plus important !

Aujourd’hui, je voudrais tout de go vous le dire

Faire partie de ce groupe est un réel plaisir.

On connaissait le troubadour Dominique, v’là-t-i pas qu’on découvre une autre poète (désolé, j’ai du mal avec le mot poétesse, que je trouve aussi joli qu’auteure ou écrivaine), qui nous révèle d’autres talents, que nous ne lui connaissions pas ! Les amateurs (même les scientifiques les plus froids 🙂 ) apprécieront la rythmique de ce poème composé d’alexandrins, quasiment tous ponctués par des hémistiches (Denise vous dira la différence entre la césure et l’hémistiche). Après le repas, on a sorti les jeux mais, pour une fois, pas de scrabble : belote, Rummikub, Topword, Triolet, pétanque, etc !

Maintenant, une seule question se pose : on recommence quand ? 🙂

Finale du ChF à Vichy (28-29 Mai 2022)

Vendredi 27 mai – 10 h 30 : Denise, Annie, Claudine, Yanis et Franck partent d’Angoulême

Vendredi 27 mai – 16 h 30 : Denise, Claudine et Franck se garent pile poil devant l’entrée de la gendarmerie de Vichy pour larguer le paquet (oups, la toute nouvelle championne de France, respect !) à la famille Discour.

Bon, vous l’aurez compris, on ne va pas trop insister sur les détails du voyage, même s’il y en aurait à raconter entre le casse-croûte pris sur la super aire des monts de Guéret et l’accueil chez Lucas, le pote de Yanis qui a fait des bisous à tout le monde, les parents de Yanis, qu’il ne reconnaissait pas, ainsi qu’à « ses 2 mamies » (sic) Annie et Denise :-). Le temps était magnifique ce vendredi soir sur Vichy et nous en avons profité pour longer les rives de l’Allier, car Franck voulait s’amuser avec son nouveau « grand-angle », son récent cadeau d’anniversaire.

Ensuite, un p’tit tour vers le palais des Congrès pour tomber sur la sympathique Emmanuelle, la plus royannaise des Réunionnaises (ou l’inverse), qui nous a appris l’application permettant de reconnaître les fleurs rencontrées (PlantNet), par exemple une de celles qui embaumaient le parc, qui s’appelle le daphné des Alpes.

Visite de la « fameuse » église Sainte-Blaise et Notre-Dame-des-Malades … plutôt décevante et finalement pas si fameuse que ça !

Denise n’a pas pensé pas mettre un cierge, faut pas se plaindre après !

Allez, retour le long de l’Allier pour manger, dehors, et profiter des derniers rayons de soleil. Le lendemain matin, retrouvailles devant le palais des Congrès …

… avant de nous diriger vers nos salles respectives : la glacière pour Annie et Christine, l’étuve pour Denise, Claudine et Franck.

Partie 1 – Marie-Odile Morelle 23 coups – top : 1160 points

Allez, c’est parti ! On respire un grand coup et on ne fait pas attention à ses voisins même si celui devant moi ne m’est pas inconnu puisque c’est Jean Tessier, le frère de qui vous savez, qui, avec un grand sourire me dira « je me rappelle de toi, tu nous avais battus, il y a quelques années, avec Samson, au tournoi de Mussidan ». « Oui, mais ça c’était avant… ». Denise nous raconte la partie.

Un tirage UIISE?Q qui donne naissance à 3 scrabbles : SI(L)IQUE (mot retenu) désigne le fruit sec de certaines plantes comme par exemple la monnaie du pape utilisée dans les bouquets de fleurs séchées, ISI(A)QUE , joué par Franck, concerne la déesse Isis (pour Osiris , on dira plutôt OSIRIEN !) Le reste du groupe J35 opte pour I(N)IQUES qui limite la casse à -14 pts, à l’exception de Christine qui avec QUI(N)ES perd 52 pts.

Le 2ème tirage RUEPEIF permet un seul scrabble sur la grille : PURIFIÉE en quadruple pour 102 pts vu par 4 de nos 5 qualifiés. Seule Christine passe à côté en jouant PIFE pour 28 pts.

Après JUNCO (Franck) isotop de JONCÉE (Claudine et Annie) ou JOB (Denise) et – 3 pour le JUBÉ de Christine, tout le groupe tope avec TEX (46).

Le coup suivant va marquer le début de la dégringolade dans les bas-fonds de Denise ! Avec BALEINE au tirage, elle rate la place (pour quelques secondes) permettant d’assurer au moins 65 pts (Annie , Claudine et Christine) et se refuse BALEINÉE, joué par Franck pour 78 pts .

BÉKÉ est joué par le groupe pour 45 pts et FINN (un petit yacht) n’est vu que par Franck. L’ AS qui suit (48) est assuré par les J35 .

Arrive le tirage AAIMUCL : MACULAI est implaçable et LAMIACÉE c’est toujours -ÉE au grand dam de Franck qui prend une bulle sur ce coup en jouant «lamiacés » au lieu de AMICALES (42 pts), une bulle salvatrice à ses yeux car il sera d’autant plus vigilant sur le reste du tournoi !

Le tirage suivant permet de poser pour 83 pts T(A)VELURE (Franck) ou RELUT(I)VE (terme concernant le domaine financier, qui augmente le rendement d’une action !) Claudine ne perd que 3 pts avec V(I)RTUELS (VIRULENT passait aussi), Annie en perd 11 avec LEVURAIT, Christine 13 avec RÉVULSAT et Denise ne scrabble pas !

Après SASSA (+3 sur FOL), ENFLER (Franck et Denise), le tirage HOOPNGE va causer de sérieux dégâts : GÉOPHONE (82) un appareil permettant d’écouter les bruits du sous-sol, que Franck est le seul du groupe à jouer, augmente nos négatifs de façon conséquente – 52 pour Christine qui joue POGNÉE et – 55 pour les 3 autres filles ! Le IGBO (= IBO , d’un peuple du Nigéria) nous coûte 4 ou 5 points de plus .

EMOTSEZ, le tirage suivant aurait pu donner MOLESTEZ sur un L, ESTOMPEZ sur un P ou MOZETTES sur un T (= MOSETTE , un vêtement de certains ecclésiastiques) ENFLEREZ est trouvé par Christine tandis que les autres laissent encore 1, 2 ou 3 points avec SOMMEZ , SEMEZ ou TOMEZ.

Un sixième scrabble sur le tirage EMOSTET : ÉMOTTES, MOTTÉES, MOSETTE ou OMETTES (mot retenu) est assuré par le groupe alors que le DRUZE est manqué par les mêmes (-2 ou 3 avec DEY ou GLEY)

GLEY sera le top du coup suivant, suivi de TWIN, vu par tout le monde, alors que le dernier scrabble MORDRAIT est manqué par Denise qui est prise de court avec ces satanées 2 mn !

La partie va se poursuivre encore 3 coups avec HUAS (32) VAU (31) et ÂME.

Après cette première partie, Franck (111ème à – 53) sait qu’il ne faut plus prendre de bulles de la journée, pour revenir dans le bon wagon. Claudine et Annie, aux environs de la 350ème place, ont assuré (Annie sera citée comme la 1ère SN5, ex aequo avec Frédéric Bournigault, qui gagnera la série 5 avec près de 90 % de PP3 !!) Derrière c’est déjà la soupe à la grimace car Christine (pourtant entraînée par le coach GG) et surtout Denise (stressée dès qu’elle entend « 2 minutes ») ont subi le rythme, en terminant à 250 points du top, c’est-à-dire autour de la 850ème place.

Après avoir bien reniflé les pollens sous les platanes pour manger notre sandwich chèrement acquis pour certains (le lendemain, l’organisation sera meilleure), on regagne nos places, bien décidés à remonter ou à nous maintenir selon nos objectifs personnels. Annie nous raconte ça.

Partie 2Joan Controu 20 coups – top : 971 points

Premier top TJÄLES (un TJÄLE = partie du sol gelée en hiver) vu par tous sauf Annie qui se contente de JETAS (-2).

Le tirage suivant AADTEGE scrabble sur G M R avec DÉGAGEÂT, DÉMÂTAGE et DÉRAGEÂT. Top pour les Berry avec JETAGE. Sous-top ÉTAGEÂT (-8) pour Denise et Annie. Christine joue DATÉE (-12).

1er scrabble avec le tirage ADEREAI. Plusieurs solutions sur appui. Le top est à 65 points avec AIREDALE (race de chiens, terriers anglais), retenu ou DÉLAIERA vu par Franck et Annie. -2 pour les autres avec DEALERAI. DÉSAÉRAI pouvait aussi se jouer.

Coup 4, top pour tous avec SAQUAI ou RAQUAIS sauf Annie qui perd 5 points avec QUASI. Sur appui N P T on aurait pu jouer NIAQUAIS, APIQUAIS ou ASTIQUAI.

2ème scrabble avec la sortie du premier joker, tirage IFOUAM?. En appui sur le S de TJÄLES, 2 solutions MOUF(T)AIS (95 pts, top retenu) joué par Franck, Denise et Christine ou MOUF(L)AIS (MOUFLER, maintenir parallèles deux murs au moyen de barres métalliques). Le MOUF(T)AI, sec, vu par Claudine perd 16 points. Annie, en pleine sieste, ne scrabble pas (-62 pts)!! FORMU(L)AI, MOUFE(T)AI ou FUMAISO(N) pouvaient se jouer.

Sortie du second joker avec OREOPK?. En triple, sur le A de SAQUAI, les Berry se régalent d’ OKRA(S) (OKRA = GOMBO, plante tropicale). – 3 pour les autres avec un des sous-tops KÉA(S), KOA(N), KRA(K) ou K(S)AR.

Coup 7, un petit EX (42 pts) suffit à Annie. + O pour l’EXO de Claudine et Denise. + N pour l’EXON (top à 46 pts) de Franck. Christine zappe la place, -12 avec FOXÉE.

Suit un joli coup, CHEPTELS, quadruple en double appui, joué par le trio Franck, Claudine et Denise. Les PÊCHES de Christine et Annie leurs coûtent cher (-23 pts).

EWÉE est joué par tous, bien placé (37 pts) sauf pour Christine (-11).

Avec le tirage DUVAREI, un seul scrabble possible, sur le L de CHEPTELS, VALIDEUR (66 pts) approuvé par Franck. 33 points perdus par les filles à la DÉRIVE ou avec DÉVARIE.

Pas de R pour HUÎTRIER. Top pour tous avec HÉRITE (retenu), HEURTE, HUÎTRE ou THÉIER.

ENFUIR (E de VALIDEUR, sur triple) ne nous échappe pas.

4ème scrabble avec le tirage NRIUOGS. RUGIRONS (R d’ENFUIR) joué par Christine ne perd que 3 points. En partant du M de MOUFTAIS, MUGIRONS est joué par les Berry et l’arbitre, et MURGIONS par Denise et Annie. FIGURONS (F d’ENFUIR) pouvait se jouer.

2 lettres chères au tirage suivant NETEEZY. Franck et Christine topent (44 pts) en posant les 2, OYEZ (O de MUGIRONS). En ne jouant que le Z, -7 pour Claudine avec TENIEZ et -8 pour Denise et Annie avec ÉTIEZ.

5ème et dernier scrabble avec le tirage EENTLOM. Franck tope (72 pts) avec MEULETON (meule de petite taille) sur le U d’ENFUIR. Seul autre scrabble posable MÊLERONT, sur le R d’ENFUIR, joué par les filles perd 11 points. Mais, Denise, après avoir fait son billet, le retourne et au moment du ramassage, donne le bulletin vierge « collé » au bulletin correctement rempli. Choc et incompréhension de Denise à la réception du zéro. Grrr !

Souvenir de (bulles de) Vichy 🙁

Tous les Hiersacais prolongent HÉRITE en HÉRITENT.

Suit un magnifique coup BASANONS (33 pts), en triple appui, S formant VALIDEURS. Franck perd ses premiers (7) points avec BUNAS, joué aussi par Christine. Sous-top pour Denise avec SKUAS (-5) et -9 pour Claudine et Annie avec BUSA.

Un petit nouveau DOUC (singe de l’Asie du Sud-Est) sort du bois pour chiper ses derniers (4) points à Franck et sa DOCU. Sous-top DZO (-2) pour Denise et Claudine. Christine COUD (-8). Annie joue avec son BOUC (-6).

AVEZ échappe à Christine mais tout le monde a le CLIP de fin.

Franck (22ème à – 11) commence sa remontada et arrive 59ème ! Claudine assure à la 280ème place et remonte dans les 300 premiers, bravo ! Christine et Denise (à – 150), aux alentours de la 600ème place, remontent (un peu…), respectivement, 756ème et 806ème. Annie (785ème à – 200) jouera, là, sa plus mauvaise partie du WE et descendra de plus de 200 places … Un bol d’air, un pipi (attention à bien lire dans l’ordre 🙂 ), un goûter (au choix ou la totale) nous feront du bien.

Partie 3Francis-Antoine Niquille 22 coups – top : 992 points

C’est la dernière de la journée, donc la plus difficile car la fatigue commence à peser sur les organismes. Un seul mot : tenir ! Christine nous résume la partie.

Top pour tous avec KOTES. Il ne fallait surtout pas utiliser le 2ème E puisque KOTER est intransitif. KOTER c’est loger dans une chambre d’étudiant en Belgique.

Tandis que Denise et moi, nous nous ÉLEVIONS au top (95 pts), Franck a pensé qu’un quadruple rapportait plus qu’un triple et perd 1 pt avec VIOLONÉE. Scrabbles pour les autres aussi pour quelques points de moins : ENVOILES pour Claudine (86 pts), VIOLENTE pour Annie (71 pts).

Annie, Claudine et Denise jouent DÉLURERA, Christine et Franck topent avec RUDÉRALE (qui pousse dans les décombres).

Ce n’est pas encore la QUILLE pour Annie et Christine qui perdent 1 pt avec QUOI.

Annie, Claudine et moi KIFONS. Franck préfère l’isotop KHOINS, langues parlées dans le sud de l’Afrique et Denise les vents chauds et secs FOHNS (-14 pts).

A Hiersac on ne se TUTOYE pas. Sous-top avec YET pour tous sauf Christine qui perd 9 pts avec YOGI et reste quand même zen !

Pas de C pour GRINCHAT (grogner) ou GRICHANT (grincer des dents) ni de O pour HONGRAIT. On pose HAIT en collante sous QUILLE qui fait QI et UT. Top pour Franck, Annie et Christine.

Seuls Franck et Annie savent ÉPARGNER (72 pts). Les autres avec HARPE, HARGNE ou HARENG perdent 42 pts.

HALIEZ pour Annie, Christine et Claudine. Pour 15 pts de plus, Denise et Franck jouent le top GLANDIEZ.

Unanimité pour PÉTEZ en appui sur le Z de GLANDIEZ.

Pas de A ou de O pour M(O)UVANCE ou MOUV(A)NCE. En collante au-dessus de PÉTEZ on joue MÉVEN(D)U qui fait ME ET –  avec les lettres déjà posées. Pour 5 pts de moins nous jouons VÉCUE.

Nous savons tous jouer au JASS.

Pas de L pour MISCIBLE. Ouf ! Le prof de physique chimie ne passe pas à côté de CHIMIES, les Hiersacaises non plus. Le mot choisi est CHIISME (courant religieux minoritaire dans l’Islam).

Un scrabble sec BURNOUT ne trouve pas sa place sur la grille. On joue RU pour 23 pts qui fait QUILLER et VU avec les lettres déjà posées.

26 pts pour WONS pour tous sauf Annie qui perd 2 pts avec WUS.

Grâce au BOTOX, le couple Berry ne vieillit pas. Les autres sont accrocs au WEB (- 2 pts). Au coup suivant Claudine et Annie rejouent WEB et perdent 3 pts sur le top ÉWÉE.

Pas de B pour BIBENDUM. Tous les 5, nous suivons le GUIDE pour toper en partant du G de GLANDIEZ.

BAS (ou CAS) qui fait QUILLERA et VUS rapporte 32 pts à tous les cinq.

FA, sauf pour Annie et Claudine qui avec HA perdent 3 points.

Encore un scrabble sec MÂCHANT qui ne trouve pas sa place sur la grille. Pas de A pour AMANCHAT, de I pour MACHINAT, de O pour AMOCHANT, de R pour MARCHANT ou CHARMANT, de Y pour YACHTMAN ….. au final on se contente de MÂCHAIT pour 30 points. Une bulle pour Denise et Claudine qui ont tenté « manchait ».

Nous finissons tous au top avec R(U) pour 20 pts qui fait TUTOYER et P(U).

Franck (44ème à – 11) confirme sa partie 2 et jouera … table 50 le lendemain (enfin, c’est ce qu’il a fait croire).

Annie et Christine, à – 80 (négatif synonyme de … 600ème place), se maintiennent et même remontent légèrement, la 1ère citée à la 575ème place et la seconde à la 722ème place. Pour Claudine et Denise, c’est la partie de trop : elles n’ont pas été ÉPARGNER et la bulle finale ont fait perdre 140 places à Claudine, descendant à 425ème place (largement dans les PP3, tout de même) et … maintenu Denise au-delà de la 800ème place !

Les estomacs crient famine et la mauvaise troupe se dirige vers une crêperie « Joséphine », que je ne vous conseille pas, étant donné l’absence de sourire de la serveuse, les erreurs sur les plats (pas tous géniaux) apportés par un stagiaire pas briefé (inversion de salades, entre celle commandée par Claudine et celle par Christine) et surtout le bruit dans une salle mal sonorisée, où il était impossible de se parler. A oublier … ou à retenir pour ne pas y retourner 😉 ! Claudine est ressortie de là, bien sonnée, et s’est endormie très rapidement. Après une nuit … laissons-la terminer !

Partie 4Sylvie Guillemard 21 coups – top : 851 points

Après une nuit un peu agitée pour certains et plutôt reposante pour les autres, on retourne se torturer les méninges du côté du Palais des Congrès.

La partie commence doucement. On pose AISÉES en H4 pour les 3 benjamins possibles donnant : JUDAÏSÉES , MALAISÉES et PUNAISÉES.

Le deuxième coup va entamer les négatifs de 3 Hiersacaises : Annie et Claudine ont cru que leurs arbitres respectifs seraient ENJÔLÉS par leur mot, en (jolie) collante sur les 4 dernières lettres d’ AISÉES, quitte à perdre 27 points. Christine limite la casse avec ENJÔLÉES en triple et seuls Franck et Denise sont dans la JOLIESSE du top.

La NIXE (nymphe de eaux de la mythologie germanique) est choisie par Denise et Claudine. Franck et Annie envoient un EH isotop alors que Christine se lance dans le saut d’OXER (obstacle de concours hippique) pour un score un peu moindre.

Franck et Claudine, fans de BD, voient un joli THORAX, le cousin germain d’Astérix. Annie joue le sous-top HAST (= HASTE, lance, javelot), en collante intégrale le long de JOLIESSE. Christine tente un improbable « hordera » et Denise, solidaire, marque HOST (= OST, armée médiévale) sur son bulletin, à la place de HAST et fait un raccord foireux.

Le tirage suivant DRGILET ne trouve pas de I pour former TRIGLIDÉ (poisson type grondin) ni de U pour DÉGLUTIR. Franck, Denise et Claudine s’en vont GÎTER par là. Annie et Christine préfèrent ÉDITER et ÉTIGER pour un score légèrement inférieur.

Arrive le coup de Trafalgar de la partie. Le tirage DLLNMAE ne trouve pas de A pour placer un ALLEMAND. Un I est présent sur la grille et un E nous tend les bras. Que faire ? Envoyer MANDILLE ou « mandelle » ? Cruel dilemme. Le top MANDILLE (manteau de laquais) n’est pas osé par les Hiersacais. Franck et Claudine posent MAL devant AISÉES pour former le sous-top MALAISÉES et perdent 44 points dans la bataille. Annie, Christine et Denise en perdent 2 de plus en jouant MANDE ou DAMNE qui forme AGITER au passage sur GÎTER déjà posé.

Tout le monde est au top avec l’une des nombreuses solutions à 27 points. L’arbitre choisit de poser PUAI en collante sous les premières lettres de MANDILLE.

Denise et Claudine sont les seules à avoir vu le YETI sur une place pas évidente, le Y se coinçant entre le A de THORAX et le E de NIXE. Franck perd 18 points avec les YINS. Annie a BROYÉ et Christine dit BYE pour une perte de 22 points.

Le tirage BETISAE accouche d’un scrabble unique mais il faut optimiser la place. Seuls, Christine et Franck ont le top en plaçant ABÊTIES pour former AGITER. Annie et Denise perdent 13 points en le posant sur le I de YETI. Claudine, qui trouve plein de scrabbles sur lettres d’appui pas dispos mais ne voit pas le scrabble sec, écrit en vitesse BÊTE, juste avant la sonnerie, pour…..60 points de moins. Faut être un peu bêêêête quand même !

Franck et Annie topent avec BUQUAIT (BUQUER = frapper) au coup suivant. Denise et Claudine se contentent du sous-top DUQUAIT (DUQUER = au bridge, ne pas prendre une carte) tandis que Christine PIQUA un peu moins de points.

DEELNAA ne trouve pas de C pour DÉCANALE (adj DECAN-AL, –ALE, -AUX, qui se rapporte au doyen). Pour 26 points, on parcourt une belle LANDE toute en collante, qui part du L de JOLIESSE, forme AGITERAS et se colle au dessus d’AISÉES. Franck, Christine et Claudine ne trouvent qu’une seule SANDALE pour 10 points de moins et Denise ÉMULE pour le même score. Annie lance son et perd 2 points supplémentaires.

Tout le monde commence a avoir faim et dévore le CAKE à l’unanimité.

Avec le tirage LMREOOS, pas de B pour BLOOMERS (culotte bouffante pour enfant), de F pour FORMOLER, de I pour OLORIMES (= HOLORIME, litt, vers homophone du vers précédent) de N pour SOMNOLER, de P pour POMEROLS ni de T pour TREMOLOS.L’ambiance devient MOROSE pour Denise et Christine. Claudine tente d’envoyer un « SOS » en MORSE pour qu’on vienne la sortir de ce pétrin et les deux chimistes ou marins-pêcheurs, comme on veut, Annie et Franck trouvent des MOLES (MOLE = unité de quantité de matière ou MÔLE = jetée protégeant l’entrée d’un port).

Personne ne connaît ou ne goûte le GARUM (dans l’Antiquité Romaine, sauce très relevée), en collante quasi intégrale contre MOROSE. Annie MOFLA pour 10 points de moins et Denise et Claudine en perdent 11 avec FUMA au même endroit que GARUM. Franck avec RAM et Christine avec FORMA sont encore plus loin.

Tout le monde est estomaqué par la hausse du prix du FUEL.

Ça manque de kérosène pour décoller de l’ HÉLIPORT et la PLINTHE sèche ne peut pas se poser. Denise et Franck prennent une PILE, Christine HENNIT et Annie continue son boulot marin en posant son TIN (pièce de bois soutenant la quille d’un navire en chantier). Claudine veut faire un PET mais son raccord « map » n’est toujours pas rentré dans l’ODS malgré quelques tentatives réitérées.

TENEZ encore un petit peu, c’est bientôt fini. Un petit point en moins pour les 4/5 d’entre nous avec SERVEZ, SEVREZ, REZ. Seule, Annie perd 3 points avec MUEZ.

Franck et Claudine ont osé CUVER pour former HÉLIPORTE alors que Denise perd 12 points en faisant la tournée des grands DUCS, Annie et Christine préférant les grands CRUS locaux, tout ça pour obtenir plusieurs HÉLIPORTS.

Petit tour en Corée où on aura du mal à payer la tournée si on n’a pas un WON mais là, tout le monde a des pépettes.

Après cette bonne biture, nous CUVERONS tous de concert. Heureusement qu’avec ce tirage DFNORSO il n’y avait pas les lettres d’appuis I M N P sinon on aurait peut-être raté FONDOIRS (FONDOIR, partie d’un abattoir où l’on prépare les suifs), MORFONDS, FONDRONS, FRONDONS, PROFONDS.

Sur ce dernier coup, Christine et Franck sont les seuls à faire un RENON (Belgique, résiliation d’un contrat). Denise et Claudine taillent 3 points dans le VIF et Annie voit un SERF qui vaut encore moins.

C’est pas la meilleurs partie pour l’équipe de choc hiersacaise. De gros négatifs engrangés mais il reste une partie pour se refaire !

En effet, Franck (169ème à près de 100 points du top) et Claudine, solidaire (722ème à près de 200 points du top) feront là, leur pire partie du WE, reculant pour l’un à la 69ème place et pour l’autre à la 499ème place. Pour Annie et Christine (autour de la 650ème place à 170 points du top), ce n’est pas flamboyant mais elles ont limité la casse et maintiennent leur place. Curieusement, Denise fera, sur cette partie, sa plus belle perf du WE, en terminant dans les PP3, à 140 points du top, remontant … dans les 800 premiers, yes !!

Cette fois, les sandwichs et desserts ont été pris par GG … pour tous, merci ! On ne l’a pas suivi sous les platanes pour, de nouveau, renifler et on a préféré manger dans le parc, non loin de l’Allier. Ce fut beaucoup plus agréable.

Partie 5Marie-Odile Panau 20 coups – top : 971 points

Allez, c’est la der des ders, on jette toutes nos dernières (petites) forces dans la bataille.

Coup 1 : En voyant le tirage, Franck sourit, intérieurement, en pensant au BISCÔME, tiré par MOP, à Chef-Boutonne. Là, elle a juste remplacé le O par un U, pour le même score. On a appris, après la partie, que certains, contents de leurs CUBIS, sont restés avec M et E en mains … Les J35, cultivés, comme l’a écrit une certaine Anne V., n’ont pas raté le CUBISME, mouvement artistique du début du XXème siècle, qui constitue une révolution dans la peinture et la sculpture.

Coup 2 : ÉCHÉES (le mot choisi) ou CHÊNES ne pose pas de problème mais il faut vide se demander quelles lettres préparer devant ÉCHÉES. En une lettre, il faut penser à B-, L-, M-, P- et S-ÉCHÉES mais comme le mot peut doubler, on peut aussi envisager d’autres rallonges …

Coup 3 : Justement, Annie, Claudine et Franck sont récompensés de leurs préparations, en jouant WALÉ, formant LÉCHÉES, gagnant 11 points sur WEB, ailleurs. Sans utiliser le W, JALE, au même endroit, ne perdait que 6 points. On réactualise ses préparations, car maintenant FLÉCHÉES, ALLÉCHÉES voire POURLÉCHÉES ont de grandes chances de sortir.

Coup 5 : J’avais prévenu ! Après JAÏN (formant AWALÉ), le K sort, en compagnie … du F !! La priorité est, bien entendu, de jouer un mot avec le K et le F, pour former FLÉCHÉES. FREAK (marginal, drogué) ou FRAKÉ (arbre dont le bois est le limba) répond, parfaitement à l’équation. Franck gagne, ainsi, 9 points sur Claudine, Denise et Annie. Christine, peu inspirée par le tirage, perd 20 points, avec KÉNAF.

Coup 6 : En l’absence de A pour ANDORRAN, Franck hésite, le jour de la fête des daronnes, à envoyer « darronne » (avec 2 R ?!!) Il se ravise, prudemment, pour jouer le top DONNERAS, comme Christine, Annie et Claudine. Denise, restée jeune, préféra faire la RONDE … pour 6 points de moins.

Coup 7 : DéROQUAI (119 points) se construit bien … si on connaît, ce qui n’est pas le cas de Christine, qui en reste à ROQUAIs (- 31). Sur ce coup, signalons le joli sous-top, INQUARTO, nouveau mot, désignant une impression pliée en quatre.

Coup 8 : BIAISÉE fait du bien à tout le monde (+ 50 sur le sous-top). Sur le site de la Fédé, Claudio écrit « les BIAISÉE, comptez-vous » ! Que rajouter ?

Coup 10 : De grands joueurs comme Samson Tessier, Mickaël Gauchard, Thierry Boisard (ancien champion de France), Claudine, Christine et Franck (logiquement, ça devrait passer comme ça :-)) perdent 1 point, en jouant VAGI au lieu de VÉCU. Le gros malin de Hiersac, trop sûr de lui, perd le top sur ce coup, en anticipant les rallonges à VAGI (-N, R-, -S et -T), qui serviront une autre fois ! Le Scrabble, l’école de l’humilité …

Coup 13 : Pas un poil (oups, point …) de perdu pour le club sur ÉPILENT ! Connaissiez-vous l’anagramme LEPTINE (qui ne passait pas, ici), qui est une protéine jouant un rôle dans l’obésité ? Ben, moi, non plus !

Coup 15 : Pas de D pour un MODERATO, qui aurait fait des dégâts. CARME, parmi d’autres solutions, est choisi pour ses rallonges -S et … -L (pas évident, à envisager).

Coup 16 : Aveuglement collectif !! Parmi les 260 premières tables, 127 joueurs ont loupé le BOTOX, joué la veille !! Christine et Franck jouent le sous-top BOXONS pour 37 points. Annie et Claudine font SIX (* 6 = 36, révisez vos tables). Et, Denise, préparant, son feu d’artifice joue, au bon endroit … BOX, pour 28 points !

Coup 17 : La sortie du second joker soulage tous les joueurs, car en mettant un S joker à CARME (MONTREs, MONsTRE, MÉTRONS ou le peu visible MENTORs) on marque 79 points, sauf … Denise, qui fait l’intéressante, en mettant un N au bout de CARME !! Hélas, ce « carmen » résonnera pour Denise, plutôt, comme le chant du cygne … sur cette compétition, qu’elle devra oublier, rapidement, parce qu’elle n’a pas joué au niveau qu’on lui connaît, habituellement !

Coup 20 : C’est le dernier coup, les joueurs commencent à ranger, autour de nous. On a envie de faire pipi et LUS, pour 29 points, paraît imbattable. Et, pourtant, ce dernier coup est magnifique ! GUZLAS, en appui sur Z_A, le S, venant au bout d’AWALÉ, gagne 8 points sur le sous-top. Il sera largement loupé puisque seuls 76 joueurs (parmi les 261 premiers), dont bibi, qui avait préparé la place, l’ont joué !

Sur cette partie, Franck (108ème à … – 16 !) remonte à la 66ème place, contrat rempli (une place gagnée par rapport au départ et la cerise sur le gâteau, 1er du Comité, devant Jacques Fournier, qui a loupé sa dernière partie). Annie (269ème à – 36 !!) finit en boulet de canon pour terminer vice-championne de France en série 5, bravo championne, même « vicée » ! Un petit regret, elle finira à 9 points de la barre des PP3 mais ce n’est que partie remise. Claudine (366ème à – 45) se reprend bien après sa partie du matin et remonte 452ème, empochant, au passage, 25 % de PP3, bravo ! Christine (777ème à – 108) et Denise (915ème à – 152) ont souffert, sur cette partie, et redescendent, respectivement 741ème et 809ème, places leur permettant de ramener des PP4, à la maison, ce qui n’est déjà pas si mal !

Les résultats (avec tous les centres) sont visibles en cliquant ICI.

Allez, faut pas chômer pour repartir à Angoulême ! On laisse Ninie, CriCri et GG à Vichy et on embarque pour … aller boire un pot à Chantelle chez les potes, très accueillants, de Yaya ! Après être repartis avec un savon des Bénédictines, Yanis prend le volant pour ne plus le quitter, à part pour prendre un dernier repas à la Kfet de la fameuse aire des Monts-de-Guéret. Au revoir le Massif Central, on reviendra à Vichy, c’est sûr, mais avant, on va déjà profiter des jolis souvenirs de cette édition. Au fait, Annie, on l’arrose quand ton titre ?

CdF Vermeil / Diamant / Rubis – Vichy 24 et 25 mai 2022

Les thermes des Dômes

Troisième étape vichyssoise (attention, ne pas confondre avec Vichyste, les autochtones y tiennent !) pour les Hiersacais·ses, avec la participation d’Annie et Catherine à ces très disputés championnats des « moins jeunes ».
Les deux joueuses, vous proposent ci-dessous leurs commentaires (Annie pour les parties 1 à 3, Catherine pour les parties 4 et 5).
C’est donc Catherine qui conclut : allez donc directement à la fin de l’article…

 

Partie 1 : 22 coups, top à 969 points, avec 4 scrabbles

La compétition commence mal. Dès le 1er coup, avec ÉTAYE, nous perdons 20 points sur EYALET (Division administrative de l’Empire Ottoman).

SURVIENT le 1er scrabble, vu par Annie. Catherine assure le sous-top VEINURES (-13). VENTURIS (VENTURI, tube servant à la mesure du débit des fluides), UNIVERS, ENSUIVRE, ENSUIVRA et même les VAURIENS avaient leur place.

Peu de points perdus jusqu’au 2ème scrabble, au 9ème coup :

 FILA, formant LE et AY : top pour le duo Cath-Annie.

 ONLAY, prolongement de AY : -4 avec FOND.

 TOSSA, demi-collante formant EYALETS : -1 avec FADOS. TOSSER, c’est frapper contre le quai sous l’effet de la houle en parlant d’un bateau.

 FROID logiquement préféré à FIORD (= FJORD) : -3 avec OUVRIR ou FOUIR.

 MAX : -1 pour Catherine avec LUX.

 KOUROI : -2 avec KRU. KOUROI (ou COUROI) est le pluriel de KOUROS (ou COUROS), statue de jeune homme dans l’art grec.

Sortie du premier joker avec PVEETO?. PRÉVÔTÉ(S), P(L)EUVOTE ou VESPÉT(R)O (liqueur médicinale à base de graines diverses) pouvaient se jouer. Top pour Annie avec P(I)VOTÉE (85 pts, I formant MAXI) qui ouvre un nonuple. Catherine construit le mot mais ne trouve pas la place et au dernier moment envoie 15 points. Grrr!

Les Hiersacaises jouent bien volontiers RECHIGNE, sec, unique et qui ouvre le second nonuple.

Le stress monte en flèche avec la sortie du second joker. Avec les 2 E en nonuple et le tirage EITEIB, ça fait beaucoup trop de voyelles. Catherine tente une malheureuse « tibétine » fautive, en manque de A (TIBÉTAINE). Un petit BÊTISIE(R) (62 pts) détend un peu Annie. Pas de nonuple! Top à 86 points avec BÊTI(F)IER, en triple. Autres solutions à notre portée BÉNITIE(R) (-14) ou DÉBI(L)ITÉ (-13).

Pas de WEBTÉLÉ (63 pts sur triple) chez nous. 12 et 18 points s’envolent avec HÉBÉTÉS (sous-top pour Catherine) et HÉLÉE (Annie). Plus de nonuple !

Filles ponctuelles, nous restons à l’HEURE (-4) sur l’HERPE (pièce de bois du garde-corps en marine).

Le tirage suivant ne trouve pas de P pour PARFUMASFUMAS (ou FAMAS) nous échappe. Sous-top (- 6) avec FUSA, S formant HERPES.

ZAÏRE, joué par Catherine, perd 4 points sur MOUREZ (retenu) ou AMUREZ (vu par Annie). Pas d’appui D ou S pour MARAUDEZ ou AZURÂMES.

Nous ratons la collante intégrale CUITA le long de ONLAY. Sous-top pour Annie avec LAC (-3) formant KA et OC. Catherine CHIALA (-10).

Top avec PANAS (Cath), PARAS (Annie), PLANS ou PALAS, P de PIVOTÉE, S formant WEBTÉLÉS.

Avec le tirage ALREGUN qui scrabble +++, sec ou sur appui, Annie tente « languera » et écope d’une bulle vichyssoise. Pas de scrabble ! Le petit MANGEUR de Catherine perd 5 points sur ÉMULA (E prolonge FROID en FROIDE).

S’ensuit une série de petits mots JE, QIS (S forme ÉMULAS), DAN (ou GAN). Catherine joue au top. Annie rate QIS et perd 8 points !!!

La partie se termine. 3 derniers points perdus en ratant GEINDRA ou DAIGNER.

Partie 2 : 21 coups : top à 993 points,avec 5 scrabbles

Début de partie rassurant, nous sommes au top sur les 4 premiers coups :

 JASERA

 PIAF, I forme JASERAI, laissant un reliquat de 3 U!

 WUS

 et le 1er scrabble JUGULIEZ (120 pts), unique.

Le tirage suivant ne trouve pas de T pour DÉVOTION. Le Z, sur le triple, offre un top à 51 points, OZONIDE (composé d’ozone). Catherine voit le sous-top ZOOÏDE (-3), bravo ! Annie se contente de NIEZ (-12) !

Sortie du premier joker avec VV?CESA. Seulement 2 solutions : V(I)VACES (83 pts) que nous jouons toutes les 2 et le top à 87 points, VAC(I)VES (brebis de moins de 2 ans).

Suit immédiatement le second joker avec O?KTAGL. Pas de scrabble en vue. Top à 48 points avec AK(I)TA (chien originaire du Japon). Nous perdons respectivement 6 et 15 points avec (H)AÏK (Annie) et KS(I) (Cath.).

Pas de DÉTOX, collante intégrale, pour les Hiersacaises, même à Vichy. Petite tranche de GEX (-4) pour Catherine. Annie se fait TAXER de 7 points.

Pas de problème pour assurer le 3ème scrabble avec ENTERRER ou RENTRÉES.

Le tirage suivant ne trouve pas de S bien placé pour écrire une HISTOIRE (ou HISTORIÉ, verbe HISTORIER, enjoliver de petits ornements). Top à 33 points avec HOST (vu par Annie) ou HOIRIES. Catherine se contente de (-7).

Avec EIIROSU, un seul scrabble possible IONISEUR (62 pts) sur le N de ENTERRER. Nous perdons 33 points avec ROUIS !

Au coup suivant ÉMOTIFS, sec, ne passe pas. Catherine tope avec ÉMOTIF (38 pts). Annie rate la place et reste sur sa SOIF (-6).

À nouveau, un scrabble sec au tirage ALLURES qui ne passe pas. 2 appuis possibles sur la grille : ALLURÉES (ALLURÉ, qui a du chic), sur le 2ème E de ENTERRER, joué par Annie (66 pts) et en partant du U de IONISEUR, ULULERAS, top à 68 pts. Catherine avec le sous-sous-top SALUER perd 34 points.

Catherine tope le coup suivant avec MANGENT (ou MAGNENT). – 6 points pour Annie avec AKANS.

QANUN échappe aux hiersacaises. Catherine BANQUE (-4) et Annie (se) BAQUE (-6).

Fin de partie plutôt tranquille mais encore quelques points de perdus, 12 pour Catherine et 16 pour Annie :

 – top avec BAYE, en collante sous MANGENT.

 – en mettant un S à IONISEURS, SLIM, top pour Catherine, SIR (-4) pour Annie.

 – un bon GRÉ (R forme BAYER) pour Annie. Catherine préfère la BEUH (-6) !

 – Catherine ne rate pas la place devant KA pour former un magnifique HAKA (38 pts), formant et ENTERRERA. Annie reste au CHAI (-12)!

 – top en jouant sur des triples avec LICES ou BIBLES, et pour finir, avant le goûter, un morceau de hareng fraîchement salé PEC. – 6 points pour Catherine avec ACTE.

Partie 3 : 21 coups, top à 707 points, avec 1 scrabble.

Cette 3ème partie fut d’un tel ennui que nous ne voulons pas vous l’infliger dans les détails.

Catherine termine à 27 points du top et Annie à 31 points.

Les points perdus :

 – avec le tirage AAECENA, nous ratons CANÉE (C et A forment BAC et ASA). CANE (-3 Cath) et CATA (-4 Annie).

 – nous perdons 1 point avec AY sur le top TRAYAIT.

 – avec le tirage NSIEEGI, pas de N pour INGÉNIES, de R pour SINGERIE ou de T pour ÉTEIGNIS. Le top culmine à 30 points : SINGE, une collante intégrale. Les bons GÉNIES de Catherine ne perdent que 3 points (sous-top). – 7 pour Annie avec SI. Ce coup, fait unique de toute la compétition, est un solo de l’ordinateur. Hou ! Les champions !

 – avec le tirage NORUULU (ça vous rappelle quelque chose ?), un triste LURON gagne 2 points sur notre dialecte préféré WU.

 – Annie perd 2 points en ratant les CÈNES (« je suis arrivée trop tard, tout le monde était parti »).

 – le tirage FUELDUZ tope avec LUZULE (plante des prés et des bois). -8 pour Annie avec NEZ. – 11 pour Catherine avec FLUE.

Le tirage avec le premier joker AEWE?LN n’a pondu que de brèves NEWS (39 pts).

C’est avec la sortie du second joker, tirage IOU?LNR que nous jouons facilement (appui S final) le seul scrabble de la partie. Nous avons choisi (R)OULIONS et l’arbitre (S)URLIONS parmi une douzaine de possibilités à 74 points. Et le FÉLIDÉ du dernier coup nous croque 7 points.

Partie 4 : 22 coups, top à 883 points, avec 4 scrabbles

Au 1er coup, nous topons avec MIMANT ou CATIN (mot retenu) à 20 pts.

Le MATAMORE (90pts) fanfaron nous échappe; Catherine COMMERAT (- 14) et Annie préfère la MARMOTTE (-24). Autre scrabble possible RENOMMAT.

Nous ratons le top V(E)LD (28 pts). Annie perd 2 pts avec OVULE et Catherine prend une VOL(É)E à – 6 pts.

Le 4ème coup à 19 pts SOUES ou SUTES pour Annie et pour 2 pts de moins OSES pour Cath.

Ni l’une ni l’autre ne voyons le PESTEUX (91pts) et enregistrons un négatif de 43 pts pour Cath avec SEXUES et 46 pts pour Annie avec TEX.

REVIFS (mot posé) ou VERIFS (48 pts) top pour Annie tandis que Catherine joue FIÈVRES (42).

FLÉAUX (36 pts) le top pour nous 2.

MAHDI (équivalent musulman du Messie) nous perdons 1 et 2 pts avec AH (Cath) et EH (Annie).

INDOUE (27 pts) en collante à la verticale le long de FLÉAUX formant IL, NE, DA et OU, Catherine joue le sous-top DÉMON (22) en collante à l’horizontale sur le M de MATAMORE et Annie NIE (18).

Nous topons à 20 pts avec WALE.

Le SÉJOUR (38 pts) vu par Catherine, le JUDAS d’Annie lui fait perdre 12 pts.

12ème coup, top à 34 pts avec NOYÉE (mot choisi), BOY (Cath) ou YUE (Annie).

(terre légère pour pâturage) 33 pts, Annie pose BUSE – 7 pts le S mettant SÉJOUR au pluriel et Catherine tente « burgnes » (zéro) .

Le 3ème scrabble HERBA(G)EA (86 pts) gagne 8 pts sur BA(C)HERA que nous jouons (ou HAB(L)ERA).

L’ÉPITE (dans la marine, cheville de bois) nous fait perdre 3 pts avec POTE ou PÊTE.

Nous loupons le QUIZ (36 pts) pour QIS – 3 pts et ne dansons pas non plus le SLOW (29 pts) – 9 pts pour Annie avec SUR et zéro pour Cath qui fait le mauvais choix entre « sloup » et SLOOP.

Pas d’ESGOURDE (76 pts) pour les hiersacaises qui jouent DROGUÉE (-2).

Nous topons les 2 coups suivants, avec KIR (36 pts) et TAN (22 pts) (TANNAIT en scrabble sec ne passe pas).

ANDIN (19 pts) vu par Catherine, -2 pts pour Annie avec GAI.

Sur le dernier coup INCA (22 pts) nous perdons 4 pts avec CA.

Annie 750 pts – Catherine 724 pts.

Partie 5 : 21 coups, top à 1031 points, avec 7 scrabbles

Premier et unique scrabble sur ce coup, EUPNÉE(S) (respiration normale) 72 pts, nous perdons 52 pts avec PEN(S)ÉE pour Annie et EPU(R)ÉE pour Catherine. Beaucoup de zéros avec « pétunée ».

CURETER (26 pts) top pour Catherine, Annie -2 pts avec ÉCRÉMER.

ES(S)UYAIT (67 pts), vu par Annie, YEUSE fait perdre 31 pts à Catherine.

Nous topons les 2 coups suivants avec ESTIVENT (72 pts) et FAUVE (mot retenu) ou VEUF (36 pts).

Le 4ème scrabble, vu récemment à l’entraînement au club, TORONNAS (assembler des fils en toron) nous fait perdre 43 pts avec RAS en petite collante.

Un coup de KLAXON (68 pts) nous surprend et nous soustrait 3 pts avec AXE.

Aux coups 8 et 9, nous trouvons les tops GROMMELA (69 pts) scrabble unique, puis UT ou TU le T formant GROMMELAT,

Deux collantes avec IDE (35 pts) et BIS (31 pts) nous font perdre 5 et 2 pts.

LÉPORID(É) (mammifère, type lapin) 70 pts : sous-top pour Catherine DÉPOLIR(A) (-2) et -4 pts avec DÉPLORAI pour Annie.

KHÔL (48 pts) vu par Cath., Annie enregistre un négatif de 9 pts avec HIA.

Nous passons à côté de RIFLA (raboter, limer) (33 pts) le R formant RESSUYAIT pour jouer FRAI : – 6 pts.

NAZCA (culture précolombienne) 52 pts, sous-top pour Annie avec CAQUA (-4 ) et -12 pts pour Cath avec QUANT.

Encore un scrabble unique, HÉMIQUE (relatif à l’héme, constituant ferreux de l’hémoglobine) 112 pts, Catherine se le refuse et préfère assurer les 42 pts de QUIÈTE, le sous-top, tout comme Annie.

Nous perdons 1 p t avec ZEST au lieu d’oser OSAT (27 pts) en collante le long de IDE formant SIL, ADA et TEX.

Les 4 derniers coups ZANIS (37), WEB (34), DJEUNE (32) et GRÉ (12) sont topés par Catherine et Annie laisse partir 6 pts avec EWÉE (-1) et (-5).

Annie 822 pts – Catherine 804 pts.

Troisième en partant le la droite, Annie championne de France 2022 Vermeils série 5.

Annie remporte le titre de Championne de France 2022 Vermeils 5ème Série.
Elle coiffe sur le fil (de 13 points, chiffre porte-bonheur) sa rivale, qui était en tête tout au long de la compétition.

 

 

Festival de Vichy – Coupe de l’Allier – Lundi 23 mai 2022

Poursuite lundi de la semaine hiersacaise à Vichy, avec la participation de Christine à la coupe de l’Allier, avant le championnat de France VerDiam (Catherine et Annie, mardi et mercredi) puis LE Championnat toutes catégories avec les 5 Hiersacais qualifiés, samedi et dimanche.

Vous trouverez ci-dessous un bref compte rendu des 3 parties par la joueuse.

Partie1 : 22 coups avec 3 scrabbles pour un top à 819 points.

On commence doucement avec CUIS pour 12 points. En appui sur le C on pose AMINCI pour 18 points. Je garde mon A sous le coude et je joue MINCI !! Pas de quoi faire une crise de DELIRIUM au 3e coup ! Top avec ÉPANDU.

Je perds 2 points en ABOYANT. Il faut jouer OYANT qui met un T à AMINCI. Top avec ÉBARBÉE qui gagne un point sur OBÉRÉE.

Pas de F pour ASSOIFFE ou de R pour FOIRASSE. Je tope avec FESSAI qui met ÉBARBÉE au pluriel. Autre mot possible FASSIE qui est une habitante de Fès au Maroc. Je rate le POUF et perd 3 points avec SWAP mais je fais mon SHOW au bon endroit (48).

Je passe à côté de GUEUSENT en appui sur le 2ème E de ÉBARBÉE (GUEUSER = MENDIER). Avec le sous-top FESSAIENT, je perds 24 points.

Pas de V pour VICTOIRE ou de Z pour COTIRIEZ. Je tope avec PICOTER (34 points).

Avec KOTIEZ (48 points), je perds 3 points sur le top TRIPEZ. KAT bien placé fait PICOTERA et HOVA le rallonge en KATA.

JALE fait IL et CE en collante sous PICOTERA.

Pas de E pour DÉLIVRAT. On joue BRAVI en collante au dessus de GUEUSENT qui fait RUASVE et IN avec les lettres déjà posées. Avec le sous-top VITRA je perds 6 points.

Top avec DÔME en collante sous HOVA qui fait HOOM et .

ZUT, je ne l’ai pas vu ce petit qui, partant du Z de TRIPEZ, permet de rallonger JALE en TJALE.

Arrive le 3ème scrabble et je m’ALLONG(E) à la bonne place pour 73 points.

VÉXÉES pour 38 points. On joue verticalement RÉNALE qui fait et ES avec les dernières lettres de VEXÉES et transforme ALLONGE en ALLONGEA.

Au dernier coup, le joker est un S qui fait KATA(S) et DÔME(S) pour 19 points.

Partie 2 : 20 coups avec 6 scrabbles pour un top à 930 points.

Au 1er coup, 3 scrabbles possibles DÉTELAI, DILATÉE ou DÉLAITE (choisi. DÉLAITER c’est ôter le babeurre de la baratte.

Un R au bout de DÉLAITE pour poser R(O)MAJI (transcription du japonais en alphabet latin). Je joue MAJOR (-2).

Pas de C pour ACIDULÉE ou de G pour DÉLÉGUAI, on joue ÉLIA pour 30 points. Je joue ÉLUE pour 30 points également.

Je veux à tout prix utiliser mon : avec EWEE, je perd 7 points sur le top FÉRUE qui fait JEU et ILE… On joue EWE au coup suivant.

Arrive le 2e scrabble. 3 possibilités UNIMODAL, MODULENT ou MODULAN(T) qui est le mot retenu. Je ne vois aucun des trois. Déstabilisée, je rate IMPUTE et perd 3 points avec PILOTE Ensuite je ne VOLE pas pour mettre un E à MODULANT (MODULANT, adj. = qui constitue ou produit une modulation en musique).

Je ne porte pas l’ESTOCADE mais je limite les dégâts avec ÉCOLÂTES (- 4).

Le tirage suivant (ASNLIAA) ne m’inspire pas : je ne vois pas CANALISA en appui sur le C de ESTOCADE ni le top NASALISA sur le S de ESTOCADE.
Heureusement je vais toper les trois coups suivants avec LUXÉE, COQS et THYM.

Je perds 6 points avec HIONS, le top est FOHNES qui met LUXÉE au pluriel. Je joue le scrabble sec ÉGRISER, mais pour 2 points de plus on joue GRÉSIÈRE (carrière de grès) en appui sur le 1er E de LUXÉES. Le troisième scrabble possible est NÉGRIERS sur le N de NASALISA (-7).

Avec KOT, je perds 16 points sur NUBUCK (cuir de bovin).

Les PÉDANTS ne trouvent pas leur place. Je joue PENDANTS (76 points). Pour 2 points de plus on joue DÉPARTONS (du verbe départir) en double appui sur le R de GRÉSIÈRE et le O de FOHNES.

Top avec VITRA. ZONER au-dessus de NASALISA qui fait ONNA et RA rapporte 36 points. On finit avec un BOG [voir le compte rendu du TH2 aux Mathes au profit du Scrabble Scolaire (Samedi 19 Mars 2022)].

.

Partie 3 : 16 coups avec 7 scrabbles pour un top à 870 points.

Au coup 1, PARTIT pour 22 points. Dès le deuxième coup, un scrabble EXTRUDER en appui sur le premier T de PARTIT (EXTRUDER c’est mettre en forme des matières plastiques en les poussant à travers une filière). Avec PREUX, je perds 48 points.

RONÉOTES pour 61 points sur le 2e T de PARTIT Autre scrabble possible pour 1 point de moins OESTRONE (= ESTRONE hormone sécrétée par l’ovaire).

Top pour les trois coups suivants avec PAYEUR (bien placé), VISU et PLAQUONS en appui sur le P de PARTIT.

Au tirage 7 un scrabble sec DÉFICIT qui ne trouve pas de place, il faut s’appuyer sur le R de RONÉOTES pour jouer DIRECTIF. On s’appuie sur le I pour jouer BITUMAGE.

Au coup suivant 2 possibilités de scrabbler, en appui sur le C de DIRECTIF, on peut jouer CUITÂMES, le mot retenu est AMEUTAIS en appui sur le A de PARTIT.

Pour la deuxième fois de la journée on joue TJALES (parties de sol gelé). Avec JASENT qui met DIRECTIF au pluriel je perds 3 points. ZONALE verticalement permet de marquer 75 points. J’en perds encore 16 avec DOSEZ.

Avec D(É)COLLAI, on joue le dernier scrabble de cette partie. Ouf ! Je le vois.

Je joue FONDS au lieu de INFOS (-1), puis ÉVIDE au lieu de ENVIDE (- 3). Top avec RACE . Le dernier coup est NÉRÉ en cheminée entre AMEUTAIS et EXTRUDERA qui fait UNE, TEX et LIER.

CdF Promotion (Samedi 21 et Dimanche 22 Mai 2022)

Cathy raconte son tournoi. Un grand MERCI, aussi, à ma secrétaire Claudine qui a (s’est …) tapé hier soir tout le doc manuscrit !

Partie 1 : top à 800, 3 scrabbles

Bibi à 493 points avec 10 points de pénalité.

1er coup : Je me refuse ÉOSINE (14) pour NOISE (12), deux points perdus.

2ème coup : Premier scrabble avec BÊLEMENT (80 points). Je prends un 0 avec un mot mal orthographié.

3ème coup : IRONIE rapporte 33 points et moi, 28 points avec REJOINS. Je ne vois pas la collante.

4ème coup : Au top avec JAM, 37 points.

5ème coup : KHI à 35 points et moi, à 32 avec KOI.

Une série de petits mots, du coup 6 au coup 10. J’y laisse quelques plumes. LÉTAUX au 7ème coup rapportait 35 points.

11ème coup : LOULOUTE rapporte 74 points mais pour moi, seul compte le BOULOT pour 10 points car je n’avais rien à la dernière seconde.

12ème coup : UVÉITE à 36 points m’a aveuglée et je n’obtiens que 23 points avec VIT.

15ème coup : Contente de voir le PÉDALEUR à 64 points.

16ème coup : DEHOUSSE à 49 points m’a complètement échappé et j’ai pris un zéro en écrivant « houdes », pas admis.

18ème coup : Au top avec ROQUAS, 37 points.

19ème coup : J’ai vu SWING pour 31 points.

20ème coup : RÊVEZ, vu et obtenu 37 points

21ème coup : NATALE à 22 points m’a échappé.

J’ai pris pas mal d’avertissements sur cette partie que j’ai complètement loupée. Le score de 493 points est désolant.

Partie 2 : Top à 779 points, 2 scrabbles.

Moi à 474 (je me sens mal avec un score pareil)

1er et 2ème coup au top avec GOURÉE et ÉVASÉE pour 18 et 27 points.

3ème coup : Ça se gâte avec MÉFIAI à 20 points. Je perds 5 points avec FRIMAI.

4ème coup : Je joue VAGUE (24 points) au lieu de VAGUAI, et perd 1 point.

5ème coup : Un bon DÉBUT qui rapporte 38 points et que j’ai vu.

6ème coup : Je perds 3 points sur TAUDS à 29 points avec TALUS.

7ème coup : LISE (18 points) est vu aussi.

8ème coup : Mon AZOTE à 28 points ne vaut pas FOCALISEZ joué sur LISE et qui donne 46 points.

9ème coup : Une bêtise. J’écris « zests » avec un S, mot qui n’existe pas, au lieu de TISES à 28 points.

10ème coup : NON (16 points) ne vaut pas IRONT (23 points).

11ème coup : Je vois ZAÏRE (30 points)

12ème coup : Je lance BAYE (30 points) et ne vois pas BAYLE (maire ou berger de Provence) pour 48 points, qui m’est inconnu.

13ème coup : EULÉRIEN (en rapport avec les théories de Léonhard Euler), 131 points me scotche ainsi que des centaines de joueurs, je prends plus de 100 points dans la vue)

Leonhard Euler, né le 15 avril 1707 à Bâle et mort à 76 ans le 7 septembre 1783 à Saint-Pétersbourg, est un mathématicien et physicien suisse, qui passa la plus grande partie de sa vie dans l’Empire russe et en Allemagne. Il était notamment membre de l’Académie royale des sciences de Prusse à Berlin

Euler fit d’importantes découvertes dans des domaines aussi variés que le calcul infinitésimal et la théorie des graphes. Il introduisit également une grande partie de la terminologie et de la notation des mathématiques modernes, en particulier pour l’analyse mathématique, comme la notion de fonction mathématique. Il est aussi connu pour ses travaux en mécanique, en dynamique des fluides, en optique et en astronomie ou en géométrie du triangle.

Source : Wikipédia

14ème coup : Je ne vois pas DIP à 37 points mais JEUN à 27.

15ème coup : Au top avec WAX à 52 points.

16ème coup : Coup de massue. Je me trompe au tirage dans les lettres et forme ÉCULIONS à 74 points alors que, avec les bonnes lettres, j’aurais pu écrire CLARINES à 70 points. Zéro pointé.

17ème coup : PEUH me rapporte 31 points alors que HALÈTE fait 31 points.

18ème coup : HUB faisait 28 points mais mon JEU, lui, est à 20 points.

19ème coup : Je ne vois pas POMMA, sur le triple, qui fait 32 points et invente « pajo » qui me donne encore un zéro.

20ème coup : Je JERKE bien avec les autres et obtiens 31 points avec JERK.

21ème coup : Mais le TARIF n’est pas le même, 17 points, pour moi . C’est avec NONO qu’on clôt la partie.

Dur, dur de ne faire que 474 points au lieu de 779. Je désespère !

Partie 3 : top à 1013, 8 scrabbles

Moi à 677.

1er coup : Cela commence bien avec ÉLIATES à 66 points et moi ALITÉES pour le même score.

2ème coup : Il valait mieux JETER à 78 points que rejeter 57 points avec REJET.

3ème coup : On trouve SAQUIONS, 2ème scrabble rapportant 98 points.

4ème coup : Ça se gâte pour moi avec PANES à 25 points contre l’ANAPESTE qui est, comme chacun sait, un pied de vers latins ou grecs, à 64 points.

5ème coup : Il valait mieux faire partie du JURY (40 points) que manger du OKA (un fromage) pour 24 points.

6ème coup : Fatale erreur ! « Booka » n’existe pas et j’ai zéro alors que NECK (ancienne cheminée volcanique) rapporte 37 points.

7ème coup : ABORNE fait 20 points. Mon BOY en fait 14.

8ème coup : Il faisait LOURD et on l’a vu pour 29 points.

9ème coup : Je crie FAMINE (28 points) alors que j’aurais dû rester FIGÉE (28).

10ème coup : Un autre coup au moral avec ALUMINE (ALUMINER = couvrir d’aluminium), 80 points. Je n’ai que 25 points avec AUNE.

11ème coup : Le festival continue avec SORORITÉ (solidarité entre femmes), 77 points, que je connaissais mais pas vu. J’ai préféré passer le ROTOR pour 22 points.

12ème coup : Les APHIDES (pucerons), j’aime pas trop même pour 52 points. J’en perds 32 avec DOSA.

13ème coup : Je forme bien COUVADE, 89 points, qu’il fallait jouer en mettant un E à ALUMINE pour faire ALUMINÉE, mais je ne vois pas la place. Je n’ai que 47 points.

14ème coup : Je n’ai pas vu venir les PARIGOTS à 65 points et PRIVAT ne me rapporte que 24 points.

15ème coup : Les WEBS, 46 points, sont bien vus.

16ème coup : Pas de MUNDA (langue d’Inde), 33 points, pour moi.

17ème coup : XI, à 64 points, je ne le loupe pas.

18ème coup : Je jette du LEST également pour 26 points.

19ème coup : Ca se termine presque avec MULET à 25 points.

20ème coup : IF rapporte 22 points et HIFI, 20.

Et je termine la partie à 677 points sur un top à 1013, ce qui n’est pas glorieux.

Partie 4 : 5 scrabbles, top à 943

Moi, à 714, ma meilleure partie.

Du coup 1 à 4 : Je reste au top avec DURAIS, AY, LOUP et LAYÉE, à 18, 44, 23 et 22 points. Je suis contente !

5ème coup : TCHOULAIT à 94 points me fait pleurer (Belgique) moi qui n’ai que HOUAT à 32 points. Sanglots dans la salle.

6ème coup : XÉRUS (rongeur voisin de l’écureuil), 56 points, que je connais, est bien meilleur que EXIT à 33 points.

7ème coup : AYS à 26 points ne valent pas EXITS à 28.

8ème coup : On se prend une QUINTE à 26 points.

9ème coup : On est tous en HIVER, 22 points, malgré la chaleur.

10ème coup : Il fallait penser à ESQUINTER en rajoutant quelques lettres à QUINTE pour 32 points. Je n’ai que 21 points avec SITE.

11ème coup : Nous fûmes un grand nombre à lofer avec LOFÂMES, 97 points, l’appel du large !

12ème coup : L’OCÉANITE (oiseau marin) à 61 points, nous a volé dans les plumes. Je ne connaissais pas.

13ème coup : Il fallait sniffer pour se décontracter un peu. SNI(F)FANT, avec joker, rapportait 89 points. Moi, préférant ENFANTA, je n’obtiens que 80 points.

14ème coup : Ensuite, 69 points avec RONERAIE (lieu planté de rôniers = palmiers) qui m’est inconnu. Je n’ai eu que 34 points avec RAIE.

15ème coup : On se chauffe tous à l’ÉTOUPE à 39 points.

16ème coup : MUGUET rapporte 29 points mais je joue pour 19 points.

17ème coup : Il fallait jouer AWÉLÉ pour 30 points et moi, JAB (28).

18ème coup : Le BINZ faisait 35 points. Mon ZEST, 23 points. Quel binz !

19ème coup : JIVE, bien placé et faisant MUGUETÉ, donnait 37 points. A l’autre place, 35.

20ème coup : Contente de voir KENAS (KENA, flûte andine) en triple, qui faisait 73 points.

21ème coup : La BRU nous a rapporté 19 points et c’était le top.

Cette 4ème partie fut la plus réussie pour moi, même si je suis encore loin du top final.