Archives mensuelles: juin 2024

TH3 à Brantôme (Dimanche 23 Juin 2024)

Le lendemain, après un petit déj’ bien copieux (c’est un peu la marque de fabrique du coin, vous l’aurez compris), nous rejoignons les renforts appelés Colette, Catherine, Maryfrance, Christine et Annie.

On a tous eu une pensée pour Denise qui apprécie ce tournoi mais qui aura sûrement l’occasion de revenir jouer dans le Périgord. La concurrence sera rude parmi les 75 joueurs présents avec l’arrivée de Jacques Fournier, la présence des vainqueurs de la veille Lolo et Mimi. En plus, ce tournoi est en Multiplex avec 3 autres centres, donc cette année pour ne pas trop mal figurer s’agit pas de jouer des mots du genre ANTIBUÉE (Claudine me souffle à l’oreille que cette année on peut le jouer, comme elle l’a fait récemment à Chef-Boutonne). Ce qui est bien sympa, c’est que les 3 parties seront tirées par le centre de Brantôme !

Les 3 coupables 🙂 !

Comme les tirages ont été riches, on se limitera aux scrabbles …

Partie 1 tirée par Marc Demoures – 19 coups – 6 scrabbles – top : 908 points

Coup 2 – [EIELAEG] : Avec ce genre de tirage, il faut penser à commencer par une voyelle, réflexe pas toujours naturel ! INÉGALÉE bat ÉGALISÉE de 6 points.

Coup 6 – [AAMNCS?] : Sortie du 1er joker à bien négocier. En formant une terminaison verbale, il n’est pas trop difficile de trouver (L)ANÇÂMES, CANnÂMES, CANtÂMES ou le sous-top CANÂMeS (- 1). Bravo à celles (adeptes de sacs en croco ?) qui ont trouvé de jolis CA(Ï)MANS. Le top ChAMANS (en collante) n’est pas aisé à trouver !

Coup 7 – [TEENEE?] : Même avec 4 E, il faut croire au scrabble surtout avec un joker. Là encore, pensez à commencer par une voyelle (au hasard, un E :-)) et vous devriez trouver un des scrabbles ENTÊtÉE, ÉTrENNÉE, ÉvENTÉE ou ÉdENTÉE, choisi pour la future rallonge REDENTÉE (adjectif qualifiant un ornement constitué de trois arcs de cercle qui se coupent deux à deux).

Coup 9 – [ATIIHRR] : C’est le genre de tirage sur lequel on voit HÉRITERAI, qui ne passe pas (en double appui) et comme on est rassuré, on joue HIAIT … et on se prend TRAHIRAI « in the teeth » pour 35 points de plus !

Coup 10 – [DLRTEEA] : Les formes verbales permettent, souvent, de scrabbler alors ne vous gênez pas ! Par exemple, DÉLITERA ou DÉLUTERA, voire son anagramme jouée par Clauquine, ADULTÈRE, qui est aussi un verbe transitif signifiant … dégrader une substance pure et active en y mêlant une ou plusieurs substances étrangères de moindre qualité (what did you expect ?). Le sous-top est DÉTALERA (oubliez le verbe « détoler ») perdant 6 points sur DÉPLÂTRE, qui n’a pas d’anagramme (au grand dam d’Annie jouant un fautif « déperlât »). Signalons, tout de même, que DÉPERLANT,E est un adjectif qualifiant une surface, en particulier un tissu, sur laquelle l’eau glisse sans pénétrer, donc on comprend sa tentative.

Coup 17 – [MSLIERO] : Avec un U qui tendait les bras, nombreux sont les joueurs qui ont tenté « mouliers » (CloClo, Mimi, etc) mais il n’existe que la MOULIÈRE, lieu dans lequel on pêche ou on élève des moules. Michel, pourtant limougeaud, ne reconnaît pas le tirage « LIMOGES + R » et prend – 64 sur une espèce de cloporte nommé GLOMÉRIS, scrabble unique peu joué dans la salle. Si on vous traite de gloméris, vous saurez, maintenant, que c’est pas un compliment 😉 !

La partie a été sélective puisque qu’à Brantôme, Franck la gagne à – 7, devant Laurent (- 25) et Joël Benoist (SN3 de … Limoges, à – 47). Jacques, qui a pris un Q au lieu d’un K n’a pas pu jouer KIWIS ou WIKIS (logique avec un Q) et les autres SN2 sont à plus de 90 points du top ! Signalons la belle perf de Maryfrance qui perd moins de 200 points, terminant devant Annie et Catherine, cette dernière s’écriant : « j’ai encore plus mal joué que Maryfrance, c’est dire » 🙂 !!

Allez, il ne faut pas se laisser abattre et il faut vite s’organiser, les uns réservant des places autour d’une table, les autres allant faire la queue pour un buffet, qui nous a régalé, est-ce utile de le préciser ?

Fort de notre expérience de la veille, nous sommes restés sérieux avec Claudine, pour ne pas piquer un roupillon sur la partie 2, même si on a continué de bien manger !

2ème Partie tirée par Jean-Pierre Pouliquen – 22 coups – 6 Scrabbles – Top : 914 pts

Coup 1 – [HII?CNT] : Après un faux-départ, Colette s’offre un petit … CHIaNTI (qui est pour Franck, une … belle rallonge de CHIANT). Il y avait aussi CHITINe (que Christine a dû jouer 😉 ) et CHINaIT (en H3), choisi pour la rallonge ÉCHINAIT mais aussi MACHINAIT.

Coup 4 – [OTUUGER] : Les dilemmes commencent ! En l’absence de place pour loger GOÛTEUR, faut-il jouer GOUTTEUR pour 61 points ou le nouveau mot REGOÛTE pour 32 points ? La réponse est dans la question et les gagnantes sont Maryfrance et Claudine. Franck apprendra, en fin de partie, qu’un GOUTTEUR est un dispositif assurant un goutte à goutte, par exemple pour le jardin.

Coup 5 – [NECIOTM] : Franck voit, rapidement, INCOTERM (contraction de l’expression anglaise INternational COmmercial TERM), qui est un terme normalisé servant à définir les droits et devoirs des acheteurs et vendeurs participant à des échanges internationaux et nationaux. Il sait qu’il y a une anagramme, mais est incapable de retrouver INTERCOM (système de téléphonie à courte distance). Catherine, femme de CHEMINOT, joue … CHEMINOT et Claudine, femme de Franck, joue … MICHETON, pour le même prix en plus 🙂 !!

Coup 6 – [AIGNBLS] : Les scrabbles pleuvent, j’ai une pensée pour Maryfrance, qui ne doit pas être à la fête. Pas de E pour de jolis BENGALIS mais un O pour un plus banal GALBIONS. Signalons que BENGALI,E est un adjectif (originaire du Bengale) mais aussi un nom désignant un petit passereau au plumage qui peut être rouge, vert ou bleu, originaire d’Inde.

Auteur : Vijay Cavale

Coup 7 – [MNASIEE] : Jacques oublie de prendre la bonne lettre (bis repetita) et ne peut jouer le top … AMNÉSIE (en ces temps où « on oublie vite », je vous conseille cette belle chanson de Gavroche, en cliquant ICI). Franck ne perd que 5 points en optimisant la place d’AMINÉES. Sinon, ailleurs, on perdait une dizaine de points avec les anagrammes ANIMÉES, MANIÉES ou ANÉMIES.

Coup 14 – [ELDSBOU] : Laurent est à – 4, avant ce coup et Franck à … – 54 ! Lolo a pitié de son voisin et voit à la fois (nouveau phénomène optique ?) flou pour louper le T permettant de scrabbler avec DOUBLETS et DOUBLE pour former « égoutteur ». On dit quoi à Laurent ? Merci pour ce geste humanitaire !

Après ce retournement de situation, Franck gagne la partie à – 65 (je sais, c’est pas glorieux), 3 points devant Patricia Voisin (une bonne SN2 du comité X) et 4 points devant Laurent. Claudine (4ème à – 83) commence sa remontada et Catherine, 29ème  de la partie, enclenche la marche avant, en attendant son heure.

Allez, un dernier p’tit tour par la case « buffet », en espérant ne pas jouer à l’oie avec Laurent dans le rétro, qui n’a que 22 points de retard, ça ne fait pas beaucoup à mon humble avis 😉 ! Allez, Marie-Do’, sors-nous une partie avec des scrabbles connus du commun des mortels !

3ème Partie tirée par Marie-Do’ – 20 coups – 7 scrabbles – Top : 1033 points

Coup 1 – [NLEUOLI] : Y’a qu’à demander ! Je pense que les NOUILLES n’ont pas dû faire beaucoup de sélection. Par contre, si vous avez trouvé, rapidement, le top, essayez d’anticiper la suite, en cherchant les benjamins. Si vous avez trouvé GRENOUILLE (qui est aussi un verbe intransitif) et QUENOUILLE, c’est bien, déjà ! Si, en plus, vous avez pensé à AGENOUILLE, c’est fort. Les champions (j’admets que je n’en fais pas partie) connaissent aussi CORNOUILLE (fruit rouge, sauvage, riche en vitamine C, issu du CORNOUILLER)

Coup 3 – [FEUREIY] : Le tirage n’est pas sympathique. J’avoue que c’est un peu par hasard que je suis tombé sur le FILEYEUR, bateau équipé pour la pêche au filet. Le sous-top (- 35) était un nouveau mot, FOYÈRE (adj, relatif au foyer de la maison).

Coup 6 – [DEVORAI] : Vous pensez bien qu’il n’y avait pas de place pour placer une des conjugaisons du verbe DÉVORER ! Les fans d’anagrammes vont se régaler puisqu’AVODIRÉ (arbre d’Afrique à bois précieux très recherché en ébénisterie) est un scrabble unique. Le sous-top était … DÉVORAI, en quadruple, pour 30 points de moins. Devant (tables 1, 2, 3), ça ne moufte pas … surtout qu’un nonuple vient de s’ouvrir.

Coup 7 – [UUNBRAE] : Claudine, qui avait déjà pris 2 bulles dans la journée, s’est , hélas, refusé RUBANEUR (adj, qui met en ruban les matières textiles). Avec ce tirage, pas d’autre solution donc oubliez « auburne », on dit … à la burne, désolé, je sors 🙂 ! Bon, on reste concentré car un second nonuple s’est ouvert.

Coup 8 – [ESDTESE] : Ouf, merci Marie-Do’ ! La DESSERTE permet de marquer 140 points, assez « facilement ». Sur l’autre nonuple, SÉDATÉES est plus connu que DÉTASSÉE (desserrer ce qui est tassé … ses burnes par exemple). Petite originalité, ces 3 nonuples sont les seuls scrabbles que l’on peut poser sur cette grille, le sous top (DÉESSE appuyée sur un ZOB, véridique) perdant 103 points.

Coup 10 – [IMIO? HS] : Pas de place pour PHIMOSIS mais on s’appuie quand même sur ZOBS pour jouer cHIMIOS. Le mot est (malheureusement) connu mais n’est pas de construction aisée. Mieux valait le voir puisque l’autre scrabble était HOMINISÉ (adjectif, passé de stade de primate à celui d’homme). On ne donnera pas d’exemple nominatif mais y’a encore du boulot ! Regardez autour de vous, plutôt dans un miroir, me souffle Claudine, ah bon ?

Coup 13 – [LANEU?R] : Franck voit ENRoULA (mot joué par Claudine), puis NEURALe, pour 3 points de plus et enfin, entre les 2 sonneries, le top EnfLEURA, pour encore 3 points supplémentaires, belle recherche ! Aïe, les chevilles 🙂 !

Fin des scrabbles pour les 8 coups suivants … ce qui arrange bien Franck, qui n’avait pas anticipé MONERGOL (carburant destiné au moteur d’une fusée ), qui ne peut plus passer sur la grille à cause d’ÉWÉ, posé juste avant !

Jacques se reprend en gagnant la partie à – 2 mais c’est trop tard. Franck (2ème à – 15) bat Laurent de 2 points et remporte le TH3, à Brantôme, avec 24 points d’avance sur Lolo et … beaucoup plus sur Jacques.

Côté Hiersacais, superbe perf de Claudine qui termine 7ème à Brantôme (rappelons qu’il y avait 3 SN1, 5 SN2 et pas mal de SN3), ce qui lui permet d’empocher 100 % de SN3, en terminant dans les SN2 sur le Multiplex. Christine et Catherine, respectivement 21ème et 23ème sur la dernière partie, remontent dans les PP4 sur le Multiplex, contrat rempli ! Pour Maryfrance, ce fut plus dur avec les nombreux scrabbles des parties de l’après-midi mais gageons qu’elle s’est bien amusée comme Colette (qui a réussi à dégoter un joli CHIANTI) et Annie, qui a collectionné les perles, ce dimanche, au lieu de « déperler » 🙂 ! Les résultats des J35 sont visibles en cliquant ICI.

Merci aux photographes Claudine, Marc et Catherine 😉 !

C’est une habitude mais nous avons encore passé un très beau WE, au milieu d’une région magnifique, en compagnie de joueurs très sympathiques et d’organisateurs hors pair, gaveurs d’oies à leurs heures perdues 🙂 ! Dès que tu as la date du prochain festival des Dames Galantes, Marc, tu la transmets pour cocher sur le calendrier 😉 !

Paires à Brantôme (Samedi 22 Juin 2024)

Retour à Venise avec Claudine ce samedi 22 juin. Vous l’aurez compris, on parle de la Venise de Périgord, plus connue sous le nom de Brantôme, en Limousin Dordogne. Après avoir emprunté un raccourci façon Francky :-), nous arrivons dans la salle pour manger … le dessert avec les autres convives.

Comme ces messieurs-dames ont le chic pour recevoir (et on a bien reçu tout l’après-midi), ils nous ont trouvé deux bonnes assiettes de charcuterie et autres victuailles toutes aussi légères, dans le seul but, nous n’avons compris que plus tard, d’endormir notre vigilance et de nous faire faire la sieste sur les premiers coups de la partie 1. D’habitude, nous remercions Marc et toute son équipe pour leur accueil chaleureux et toutes les petites attentions mais cette fois-là, on s’est fait avoir comme des bleus « et, vous reprendrez bien un peu de pâté en croûte », « vous n’avez pas fini le confit d’oie ? », « les rillettes de canard, ça se marie très bien avec le cake, vous verrez c’est succulent le sucré-salé », etc. En plus, c’est tellement mal organisé qu’ils ont le toupet de commencer à 14 h pile alors que la partie 1 est annoncée … à 14 h, pas le temps de faire la sieste ! Vraiment, je ne sais pas si nous reviendrons au festival des Dames Galantes, avec des conditions qui avantagent les locaux habitués à de telles agapes !

Alors, essayons d’ouvrir un œil pour lutter (pas à armes égales) avec la paire Lolo-Mimi (pas de ma faute s’ils s’appellent Laurent Magadoux et Michel Fourmond) et toutes les autres paires de … fauves qui veulent croquer la table 1. Laissons Claudine nous conter la partie 1.

Partie 1 tirée par Jean-Pierre Pouliquen22 coups – top :  915 points

Au premier coup RECAUSE (verbe intransitif) est un scrabble unique trouvé rapidement par Franck.

Avec le tirage SERIHCB, CHIBRES (CHIBRE, variante du jeu de jass ; pénis) est le premier mot qui nous vient. Franck se demande si « chibrées » se joue puisqu’on peut CHIBRER (au jass, demander à son partenaire quelle sera la couleur d’atout) mais c’est dommage, c’est intransitif. Prudemment, la paire hiersacaise joue BICHERAS qui perdra 16 points sur le top BIRCHERS (BIRCHER, mélange de céréales et de fruits).

Complètement obnubilés par leur compte en BANQUE, ils ratent … FRANQUE, faut-il être BRANQUE quand-même 🙂 !

Le CLOWN qui suit ne pose pas de problème même si on note l’allusion…

Ensuite, « on colle JADE sur FRANQUE » pour faire JE, puis « on s’appuie sur le Q de FRANQUE » pour poser LOQUETA, comme l’annonce l’arbitre en regardant, à chaque fois, Franck et en faisant rire toute l’assemblée. Il est bien taquin ce Jean-Pierre, comme remarquera Franck….

Le GAZON (maudit) fait RECAUSEZ et NUÂT le long du CLOWN est une formalité.

Claudine, préoccupée par la construction d’une cheminée entre les BIRCHERS et le CLOWN, ne capte pas bien ce que dit Franck qui vient de voir le top LASTEX à 4 secondes de la fin et qui le compte au lieu de l’écrire. Et paf, encore 6 points dans le baba pour avoir joué AXAS.

On pose KÉAS qui met un S au bout de FRANQUES « pour en faire plusieurs », dixit l’arbitre, qui clôt là ses taquineries.

Pas de place pour installer notre BIMÉDIA (publication ayant une version papier et une version électronique), ni de S pour le mettre au pluriel ou encore de O pour un bel AMIBOÏDE (qui ressemble aux amibes), on se contente d’appuyer notre MEDIA sur le E de JADE.

Franck prépare les rallonges à MÉDIA, -L, -N, -S et se demande si on peut jouer rajouter un T final. MÉDIAT (MÉDIAT, E, qui agit indirectement) est effectivement valable. Pas de dilemme avec le tirage STTITNE puisqu’il n’y a pas de scrabble sec et qu’il faut s’appuyer sur le A de MÉDIA pour poser le mot choisi par l’arbitre, ATTISENT plutôt que l’isotop, ATTEINTS. On aurait pu jouer INTESTAT (qui n’a pas fait de testament) et TINTÂTES sur un A placé différemment. Sur un E, il y avait des TINETTES, sur un P, SPITTENT (SPITTER=SPITER, éclabousser, gicler, en Belgique) et sur un W, TWISTENT.

INVASIF est vu immédiatement par nos deux compères. Sur un I, on aurait pu jouer VINIFIAS et mettre INVASIF au pluriel si on avait eu un S.

L’OPIUM du peuple, collé sur les trois dernières lettres d’ INVASIF, est vu à 3 secondes de la fin par Claudine cette fois, grrr. Le couple est PUNI une fois de plus par son manque de discernement à trop vouloir placer l’un des scrabbles possibles avec ce tirage : EMPORIUM (pluriel : EMPORIA ou EMPORIUMS) et POMERIUM (=POMŒRIUM, enceinte sacrée entourant une ville dans l’antiquité romaine) sur un M, IMPOSEUR (IMPOSEUR, EUSE, en imprimerie, ouvrier chargé de la mise en place des pages) sur un S, EUROPIUM (métal rare) sur un U et IMPROUVE (IMPROUVER, désapprouver) sur un V.

Pas de C pour poser REVERCHA (REVERCHER, souder une pièce d’étain pour en boucher les trous), ni de U pour un VARHEURE (unité d’énergie réactive), on se contente de poser notre HERVE (fromage belge) sur l’OPIUM INVASIF pour former VOS et ÉPI.

Le tirage MRRLEU ? ne trouve pas de lettre d’appui pour scrabbler et accouche d’une MUSE qui ne séduit pas du tout Franck. Il propose des « drumlers » à Claudine qui ne connaît pas le mot mais qui accepte la proposition. C’est en fait un joyeux mélange entre des DRUMMERS (DRUMMER=DRUMMEUR, batteur en musique) et des DRUMLINS (DRUMLIN, colline formée par des débris de roche). Enfin, pas si joyeux que ça parce que ça éloigne notre paire d’une potentielle victoire.

Après, on ne peut pas TRIPLER notre score, ni jouer PLÂTRIER ou TRIPLERA vu qu’on n’a pas de A pour s’appuyer, ni de U pour une TRIPLURE (étoffe renforcée qui donne du maintien à d’autres tissus). Alors, on pose sa PINE sur le N d’ ATTISENT pour la faire tripler quand même !

JETS, LOGO (pour former OPINE) et LAI terminent la partie sans problème pour les Hiersacais qui finissent à -65 et se disent qu’il va falloir la jouer serrée pour espérer terminer sur le podium.

Surprise à l’annonce des résultats puisque la paire Monique-Gérard (alias Momo-GG), seule à faire LASTEX, pointe en tête à 21 points du top, devançant de 6 points la paire Mimi-Lolo et de 13 points la paire Isa-Jojo, champions l’année passée !

Allez, on repart prendre quelques kilos au buffet encore bien garni mais cette fois, on s’est méfié car on ne nous aura pas deux fois 🙂 !

Partie 2 tirée par Marie-Do’ Julliot – 19 coups – top : 841

Au premier coup, 3 minutes pour trouver SAUTAI en H4 à 14 points. Il faut, évidemment, préparer, en plus des préfixes -S, -T, les benjamins SURSAUTAI et RESSAUTAI.

Au second coup, 3 minutes encore pour trouver un des mots à 20 points.

Au coup suivant, Franck met sa montre et fait remarquer à Marie-Do’, qu’on joue en 3 minutes (au lieu de 2′) depuis le début de cette 2ème partie 🙂 !!!

J’ai bien fait de l’ouvrir puisque BLETTIE (duo dans la salle) nous permettra de reprendre 10 points à la paire Lolo-Mimi, bloquée sur une BITTE à 25 … points.

Plaisir de courte durée puisque nous loupons, dans la foulée, un des mots en quadruple comme NITRILE et mieux avec le duo INTÉRIMINTIMER. Allez, 8 points qui partent puisque le couple Berry n’a pas été assez fin LIMIER, en se limitant à IMINE.

On ronge notre frein car il faut attendre le coup 11 pour scrabbler. Les leaders assurent en se refusant le top DÉROUGIE, le sous-top DÉROUGIS pour assurer avec DROGUIEZ (- 10).

Les COUVADES ne sont pas si sélectives que ça (certains ont dû le jouer, en comptant le sous-top, qui perdait 54 points). La COUVADE est une coutume, observée dans plusieurs sociétés humaines, par laquelle le père feint de couver son nouveau-né.

Par contre, le coup suivant assure la victoire (méritée) de Michel et Laurent, les seuls à jouer RAMAGERAI en double appui. Sur ce coup, Claudine a trouvé le sous-top AMARRAGE (-2) et Franck a été incapable de transformer RAMAGER en RAMAGERAI !

De nombreuses paires ont dû toper la fin de partie puisqu’en étant attentifs, on joue le dernier scrabble DÉNOUONS (dommage pour les anagrammes DÉCOUSONSCONSOUDES, plantes des lieux humides qui passaient presque) et au dernier coup, AwaCs (+ 2 sur le sous-top), malgré la présence des 2 jokers !

La paire favorite … du comité X, Laurent-Michel, gagne la partie 2 au top (en prenant en compte le solo) et remporte donc le tournoi et, au passage, le titre de championne régionale. Elle précède les outsiders Monique et Gérard, qui sont tellement sympas, aussi, que ça nous a fait plaisir de voir leur joie d’avoir déjoué les pronostics en gagnant la partie 1 et en finissant juste devant les Berry, lesquels avaient trop foiré la partie 1 pour espérer mieux au final. Les résultats sont visibles en cliquant ICI.

Merci aux photographes Marc, Marie-Do’ et … Cécile

Après la remise des récompenses, nous avons rejoint un bel hôtel (établissement refait à neuf) à Brantôme (l’Hostellerie du Périgord Vert) dans lequel on nous a très bien reçus. Après une petite balade dans cette ville toujours aussi belle même avec cette météo maussade, il est temps de reprendre des forces dans le restau de l’hôtel, où on s’est régalé avec une cuisine gastronomique … mais pas astronomique 🙂 !

TH2 de Limoges en PO (Samedi 1er Juin 2024)

Ce samedi 1er juin, nous avons décidé avec Claudine d’aller disputer un TH2 en parties originales à … Limoges (capitale du Limousin et non du Périgord), club qui avait envoyé 6 joueurs (sur les 58 présents !) au TH2 de Hiersac. C’était la première fois que nous y allions mais comme nous connaissions la route (mais pas le radar de Suaux, situé entre Chasseneuil et La Péruse, qui flashe les gens honnêtes qui roulent à 56 km/h 🙁 ) …

Image CL (Frédéric Berg)

… et que nous savions que nous allions être bien reçus, nous n’avons pas hésité et n’avons pas été déçus ! Après avoir visité une partie du quartier autour de la Maison du Temps Libre (merci les GPS de voiture et de téléphone, donnant une adresse précise à 300 mètres près), nous sommes arrivés à bon port devant une table, avec le traditionnel café d’accueil mais bien d’autres boissons chaudes et fraîches (du jus de pommes, par exemple) ainsi que moult gâteaux ! Alors, avant d’aller plus loin, un grand merci au club de Limoges pour cette convivialité, marque de fabrique du comité X !

Côté compétition, le niveau était relevé car à part nous 2 :-), il y avait aussi les sympathiques Laurent Magadoux (je sais qu’il lit le Blog alors je me méfie 🙂 ), Marie-Do’ Julliot (2A), Denis Violeau (2A) et quelques autres SN3 aux dents longues. Il est 14 h … 15 (le quart d’heure limousin, me glissera Laurent, qui disputait là son premier tournoi de la saison), quand Michel Fourmond, président du club de la capitale du Limousin nous souhaite la bienvenue et que Jean-Paul Garcia nous donne les premières lettres d’une partie-joker, qui sera une boucherie. Âmes sensibles, s’abstenir !

Partie 1 tirée par Jean-Paul jouée en 19 coups – top : 1106 points

Pourtant, on avait commencé doucement avec VAMpÉE, iso-topé par MorAVE (de Moravie), refus de Claudine, préférant assurer avec VOMiE, pour 2 points de moins.

Ça s’emballe dès le coup 2 avec rELOOKA, scrabble unique, gagnant 21 points sur ALOKOs (ALOKO, ALLOKO, ALOCO, ALLOCO, plat traditionnel ivoirien).

Ensuite, il y a de nombreuses façons de quadrupler. Claudine joue DOLENTEs et Franck DÉLAvENT. L’arbitre préfère la mÉTADONE, chacun ses goûts.

Le coup 4 résonne comme un coup de tonnerre. On peut scrabbler assez « facilement » en jouant, par exemple, HERBUEs (72 pts) et même atteindre les 80 points avec HERBEUsE (84 pts) et mieux avec ÉBAUcHER (89 pts). Mais, il fallait nonupler sur un A en 7ème position, en voyant un HoBEREAU (petit faucon ou gentilhomme campagnard), pour 167 points !!

Au coup suivant, Claudine (alors à – 2 !) n’ose pas jouer CORNIQuE (des Cornouailles, pointe au sud-ouest de l’Angleterre à ne pas confondre avec la Cornouaille, région du sud Finistère) et perd 50 pts en jouant QuINE (au loto, ensemble de 5 numéros sortis sur la même ligne). Signalons pour l’anecdote que Claudine n’a pas vu … CINQ, qui ne perdait « que » 38 points sur CORNIQuE.

Les ennuis commencent pour Franck (et bien d’autres …). Le scrabble unique POLYTRIc (mousse commune des bois) n’a pas été trouvé dans la salle. On s’en tire bien (- 20, c’est rien dans ce genre de partie) avec Claudine, en jouant l’un des sous-tops TROY, TORY ou le moins connu LIbERTY, qui est une étoffe légère. Laurent trouve un « joli » scrabble mais hélas pour lui, le fluorure d’aluminium et de sodium s’écrit CRYOLITE ou CRYOLITHE, donc sans K initial ! Il n’y avait pas de E bien placé pour placer TYROLIEN ou RHYOLITE (= RHYOLITHE, roche volcanique).

Ensuite, Franck construit SAIGNEuX, pour 71 points et améliore avec AXoNGES (= saindoux), le S venant au bout de HOBEREAU ! A la 1ère sonnerie, il s’aperçoit de sa bourde (HOBEREAU prend un X au pluriel) et comme il n’est plus sûr de SAIGNEuX, il colle GÉNAuX, (pas GÉNIAuX, je sais) formant EX pour un score inconnu ! Coup de chance, ça fait 70 points et ça ne perd « que » 34 points sur le top OXyGÉNAS, pas vu ! Claudine marque 66 points avec SAX, qui limite la casse, aussi.

Frustration pour Claudine au coup suivant qui voit le top et se refuse FLoCULEZ (duo dans la salle de Gérard Dumet et d’une joueuse, dont je n’ai pas retenu le nom, désolé) car on avait pris une bulle à Royan, en jouant … « floculée » (verbe intransitif). Nous perdons tous les deux 74 points (!!), avec FUSEZ ! Je ne sais pas si certains ont joué le sous-top, qui était FÊLeZ, qui ne perdait « que » 55 points. Petite précision utile, il fallait savoir qu’on pouvait prolonger OXYGÉNAS en OXYGÉNASE (enzyme) ! Franck est alors à – 128, Claudine à – 185 et nous n’en sommes qu’au 8ème coup ! Heureusement qu’on vient de poser notre 2ème joker …

Les 4 coups suivants ne sont pas donnés que ce soit au niveau technique (collantes, double-appui, cheminée, etc) ou au niveau du vocabulaire (BESAS, solo de l’ordi, est un coup de dés donnant 2 as) mais les pertes sont limitées.

Au coup 14, il ne faut pas s’entêter à essayer de tripler le mot car on loupe le scrabble unique PLANTENT (Jean-Paul a de l’humour 😉 ).

Deux coups plus tard, Laurent et Franck goûtent moins son humour quand ils loupent, de concert, REPLANTENT (+ 3 sur KARAÏTES).

On peut terminer la partie au top, même sans connaître le dernier mot SIMA, qui est une couche intermédiaire de l’écorce terrestre.

Franck (à – 163 !!) est tout surpris de gagner la partie, 13 points devant Laurent et Marie-Do’. Claudine (5ème à – 215) n’a pas démérité puisqu’elle n’est précédée que par 2 SN1 et 2 SN2 (dont Denis, qui a 7 points de retard sur le binôme précité). Les papilles comblées par les délicieux gâteaux-maison eurent vite fait de nous faire oublier nos déboires. Allez, place à la partie 7 et 8, qui fut un dessert après le plat de résistance que l’on venait d’avaler … de travers !

Partie 2 tirée par Michel jouée en 17 coups – top : 1292 points

Ça démarre fort avec REFOUTEZ pour 201 pts. Si vous ne posez pas les 8 lettres, c’est déjà une centaine de points qui s’envole !

Au coup suivant, il faut écarter la lettre chère (comme souvent) pour toper avec ENCRÂMES. Claudine préfère les ROMANCES, c’est joli mais ça fait 12 points de moins.

Ensuite, Franck perd ses NEURONES, récupérés par Claudine. Avec RENOUENT (ou NOUÈRENT), le monsieur perd ses 9 premiers points.

Ils ne sont que 2 (Laurent et Denis) dans la salle à dégoter de superbes TADjIKES. Claudine et Franck sont bien contents de ne perdre que 6 points, grâce à DÉSTOcKAI.

Au coup suivant, Claudine tope en jouant COALISÉE tandis que Franck bugge en comptant COALISEZ à 120 points (20 * 3 + 50 = ???) donc perd 4 points sur COALISÉE.

REVOUDRA, en quadruple, vaut cher. Claudine, pas sur la bonne place, perd 24 points avec RAVAUDER.

Après avoir pris une PHOTO des YÉTIS, retour des scrabbles. Claudine tente « albuminas » mais il faudra, sans doute attendre un prochain ODS pour que ce verbe, défini dans certains dictionnaires par « enduire d’albumine », soit accepté. Rappelons que CloClo a joué avant l’heure MUG, BIMBO, BIKER, ANTIBUÉE, etc. Il fallait se contenter d’enlever le B pour jouer ALUMINAS. Le top LAMBINAS (duo de 2 joueuses) gagnait 2 points. Le seul autre scrabble était SOUMBALA, condiment tiré des fruits du néré.

VULCANISE n’est joué que par Laurent et un autre joueur. Vulcaniser (un caoutchouc), c’est un procédé (la VULCANISATION) inventé au milieu du 19e siècle par Charles Goodyear, qui consiste à stabiliser le caoutchouc cru en lui ajoutant du soufre. Franck ne perd que 5 points avec VASELINAS (en double appui). Pour Claudine, ça passe moins bien :-), puisqu’elle perd 27 points avec ENCUVAIS.

Elle se rattrape bien, au coup suivant, en voyant (comme bibi) FUSTIGEAs (à la même place que VASELINAS), gagnant 34 points sur les sous-tops FaTIGUE ou … FusTIGE.

Au coup 15, DEM est choisi parmi plusieurs solutions. Franck, étonné par ce choix, regarde les lettres restantes et comprend …

Au dernier coup, Marie Do’ et Franck feront un duo avec GOJI, le I formant IDEM ! Si on ne l’a pas anticipé (comme beaucoup), ce sont encore 12 points de négatif supplémentaire, avec QIS.

Franck, à – 31, gagne la partie, avec 32 points d’avance sur Laurent et 65 points sur Marie Do’. Le podium du tournoi est donc le même que celui de la partie1.Claudine, 5ème de la partie, reprendra 24 points à Denis, donc pas suffisamment pour le dépasser mais elle confirmera sa brillante 5ème place, synonyme de 100 % de PP3. Les résultats par partie sont visibles en cliquant ICI et avec les PP, c’est .
Après la proclamation des résultats et la remise d’une belle boîte de gâteaux, il est temps de … … manger (vous avez compris le principe des compèts dans ce comité) un pot de l’amitié gargantuesque, avant de reprendre la route (en ne reprenant pas une prune au retour), repu et content d’avoir passé une belle après-midi, dans une ambiance bien sympa ! A bientôt à Brantôme pour … jouer, aussi 🙂 !

NB : Pour être complet sur ce WE de scrabble, le lendemain, Christine et Catherine sont allées à Niort-Souché pour y disputer un TH3 en multiplex. Leurs résultats sont visibles ICI.