Chpt Dpt de la Dordogne (Samedi 3 Février 2024)

Ce samedi, on a eu envie avec Claudine de retrouver, le temps d’une après-midi, nos ami.e.s du 24, les organisateurs Marie-Do’ et Marc (qu’ils soient encore vivement remerciés pour leur accueil) et bien sûr toute l’équipe qui gravite autour de ce couple si sympathique.
Après avoir cherché en vain un petit restau ouvert à Périgueux, on a dégoté une sandwicherie, tenue par une sympathique dame, répondant au doux nom de Folcoche, que nous ne reverrons plus jamais … Pas grave, on crèvera de faim, la prochaine fois … après avoir crevé de froid, cette fois-ci, dans les rues glaciales de Périgueux, c’est un peu une constante là-bas, rappelez-vous, il y a déjà 7 ans , en cliquant ICI.
Il y a des clubs comme ça dans lesquels, on se sent tout de suite à l’aise (les clubs visés se reconnaîtront, pas la peine de froisser les autres pas toujours responsables des conditions de jeu, par exemple), Périgueux en fait partie. Il y a, bien sûr, les sourires des uns et des autres, les boissons et toutes les douceurs variées (une salade de fruits à fait fureur, cette année), à volonté, l’organisation huilée qui permet de respecter les horaires, les petits cadeaux (j’ai eu une BD, pour un solo d’un « extérieur ») mais il y a, surtout, cette atmosphère impalpable, difficile à définir, installée par une équipe de joueurs et de joueuses (qui va au-delà du club de Périgueux), heureuse de travailler ensemble pour assurer une convivialité partagée par tous, qui ne compte pas (c’est le secret de la réussite associative) … ses efforts pour la réussite d’une compétition, ça se sent … et ça se voit, la preuve !

Et la compétition, me direz-vous ? On a très bien joué la 1ère partie avec Claudine mais l’entrée FESTIVE de la 2ème partie, que nous avons loupée, fut prémonitoire pour la suite. Pour les détails, vous pouvez lire l’excellent résumé de Marie-Do’ (présidente du Comité X), en cliquant ICI et pour les résultats, c’est
Pas bien grave tout ça, Claudine finit dans sa série et Franck repart les bras chargés de victuailles et boisson, mais vous l’aurez compris, l’important n’était pas là. Nous avons passé une journée bien sympa, avec de sympathiques personnes et l’avons terminée dans un restau de Brantôme, pas très huppé, mais bien suffisant pour nous rassasier, avant de reprendre la route pour Angoulême. On a déjà noté le WE du 29-30 juin sur nos tablettes pour retrouver l’ambiance du comité Limousin-Périgord !

 

Galette 2024 (Mercredi 31 Janvier 2024)

Cela faisait quelques années que le club n’avait pas offert la galette. Comme le mois de janvier n’était pas tout à fait terminé, le tout nouveau président a sauté sur l’occasion pour remettre au goût du jour le traditionnel rendez-vous convivial du mois de janvier, même si certains anniversaires ont déjà été fêté 🙂 ! Georgette qui avait senti l’odeur des galettes en a profité pour nous dire que le surlendemain, elle fêtait son anniversaire : alors bon anniv’, Georgette !

Show must go on !

J’étais tenté de titrer cet article « Vœux du Président » mais j’y ai renoncé car d’une part certain.e.s auraient pu y voir une certaine malice étant donné l’article ci-dessous et surtout car mes vœux se sont déjà réalisés.
En effet, après la démission de la présidente Cécile et celle du vice-président Gérard, on aurait pu croire que le club de Hiersac, privé de ses têtes dirigeantes, allait péricliter. Que nenni ! Il serait présomptueux de comparer ce club à l’Hydre de Lerne mais laissons Héraclès à la mythologie et nous ne nous laissons pas abattre par ces défections, qui font partie de la vie associative.

Auteur : Diderot

Le club va fêter ses 30 ans d’existence !  Le premier tournoi de Hiersac (en association avec Angoulême) a eu lieu en 2004, il y a 20 ans et nous en organiserons encore un cette année (juré, cette année, on tiendra la cadence … et les horaires : -) , alors n’ayez pas peur de revenir encore plus nombreux que l’année passée) ! Ce blog fêtera, en mars 2024, ses 10 ans d’existence !
Comme vous pourrez le lire ci-dessus, nous avons vite réagi : le club est reparti sur des chapeaux de roues pour les 30 prochaines années 🙂 !!
Nous pouvons reprendre une activité normale …

Le président, de retour (pour la fin de saison déjà) !

Vœux de la Présidente

Coucou les amis

J’espère qu’hier soir vous n’avez pas KLOUKÉ ni fait d’excès de BAGOSSE qui aurait pu vous faire courir à la BÉCOSSE.

Bécosse à fosse simple au Quebec – Auteur : Eastmain

Je pense que vos invité(e)s COLLEUX et COLLEUSES vous ont apporté beaucoup de NANANES pour que vous puissiez débuter la nouvelle année dans la COOLITUDE.

Soyez BENAISES en 2024.

Je vous souhaite la meilleure santé possible pour que vous n’ayez pas les FLOPETTES de vieillir.

Très bonne année 2024 et à tout bientôt pour la mise en pratique du nouveau dictionnaire.

Bises à tous

Cécile

Anniv’ de Colette

Elle a toujours bon pied, bon œil, la Coco ! On ne parle pas d’une des dernières admiratrices de Georges Marchais mais de Colette, dont on ne donne plus l’âge, non pas par élégance mais parce que plus personne ne sait où elle en est (90 ? 91 ? plus ?). Elle sera la première à rougir (la Coco 🙂 ) mais le temps n’a pas de prise sur elle. Certains (certaines, devrais-je écrire) pensent qu’elle est fragile, qu’un courant d’air l’enrhume, qu’elle est hyper émotive mais ne vous trompez pas, ce n’est que la surface. Grattez un peu et vous trouverez sous la carapace (en mousse) un roc, un pic … comme on n’en trouve plus que dans le Causse Noir de son Aveyron chéri. Boosté par Tino, elle va encore fêter de nombreux anniv’, la Coco !

En associant la photographe Claudine …

Merci Colette pour l’excellent gâteau (et le bon jus de pommes, bien meilleur au niveau du goût que de la vue 😉 ), qui a conclu la séance de vendredi, consacrée à la dernière partie des Simultanés de France.

TH2 de Royan (Dimanche 12 Novembre 2023)

Avant de lire les commentaires détaillés des prestations des 7 représentants de Hiersac, vous pouvez consulter les résultats en cliquant ICI et voir que les Berry ont brillé, Franck en remportant le tournoi, devant Jacki Parpillon et Jean Dol (respectivement top et – 1 sur la 2e partie !) et Claudine en prenant une superbe 4ème place, en terminant encore dans les PP2 !

 

Willou et tous les lauréats

Les parties

Franck ayant célébré ci-dessus les excellents résultats des deux meilleurs joueurs du club, il ne me reste plus qu’à signaler qu’aucun des autres jours n’a joué à son niveau dans ce tournoi, où seuls les Berry et Denise ont réussi à ne pas marquer au moins une bulle ! Quand à Gérard (qui écrit ces lignes), il a confirmé qu’il valait mieux qu’il se concentre sur le ramassage…

Christine s’y colle pour commenter les 2 parties.

Par ce dimanche bien pluvieux, nous nous retrouvons donc, Denise, Claudine, Catherine, Christine, Cécile, Franck et Gérard à la salle des fêtes de Saint-Sulpice de Royan, accueillis par le club de Royan avec gâteaux et boissons chaudes.

Parie 1 : tirée par Sandrine Oudinot. 19 coups pour un top à 865 points avec 5 scrabbles.

Tous au top avec HOUER qui est le mot retenu. Autre solution possible HOURI = vierge du paradis selon le coran.
Coup de massue au tirage suivant [IUEERFO]. Un S aurait été le bienvenu pour FOIREUSE. Avec FOU, FOUIR, FOIRÉE nous perdons 78 ou 77 points sauf Franck qui doit aimer les œufs à la coque puisqu’il tope avec OEUFRIER. Un ŒUFRIER est un ustensile pour la cuisson des œufs à la coque.
DÉLAINÉE sera joué par Cécile, Claudine et Franck. Catherine tente « enlardée » et prend une bulle (seuls ENTRELARDER et DÉLARDER sont autorisés).
Pas de L pour DÉLOGEAT, de P pour DÉPOTAGE, de R pour DÉROGEAT ou DÉGOTERA. La solution a été DÉGOTÉE par tous sauf par Gérard.
AXAS pour tous qui fait DA et DÉLAINÉES.
KEUM qui s’appuie sur le 2e de E de DÉGOTÉE est vu par tous.
On cherche un N pour POUGNAIS, un R pour GROUPAIS ou PRAGUOIS. On met KEUM au pluriel en posant SOUPAI. Top pour tous.
WURM en appui sur le U de ŒUFRIER. Franck au top depuis le début de la partie va perdre son premier point avec EWE.
On s’appuie sur le O de ŒUFRIER pour jouer REJOIGNE. Vu par Denise, Claudine et Franck. Gérard et Catherine qui montent ensemble dans une JEEP perdent 41 points et Cécile avec RÉGIE en perd 46.
Avec HUIT ou HUIS, la majorité perd 9 points sur le top TOPHUS placé en appui sur le O de DÉGOTÉE. Le TOPHUS est le dépôt d’urate dans les articulations (goutte).
Top pour tous avec DÉFAIT en appui sur le I de SOUPAI.
Le tirage [ITECNA ?] permet de poser de nombreux scrabbles. Pour 80 points Cécile joue C(H)IANTES, Claudine, Catherine, et Christine jouent CANTI(N)ES. Denise et Franck topent avec (R)INCATES pour 86 points. Gérard ne voit pas le S et avec REDÉFAIT est le seul à ne pas scrabbler.
Denise, Claudine et Denise n’ont pas chercher le top en VAIN, en collante le long de AXAS formant AAXI et DAN avec les lettres déjà posées. Cécile et Catherine avec SAIN perdent 6 points.
Pas de E pour LITIÈRES, ou LITERIES, de F pour LIFTIERS, de A pour LITERAIS ni de O pour TOILIERS ou ILOTIERS. On s ‘appuie sur le U de HOUER pour poser UTILISER. Vu par le couple Berry. Sous-top pour Gérard et Denise avec REDÉFAIT (-26 points). Une bulle pour Catherine avec « lirites » et pour Christine avec « litiers ».
Pas de T pour ÉQUATION ou de C pour ACOQUINE. Avec (S)AQUE Gérard perd 7 points. Les autres avec NIQ(U)ERA n’en perdent qu ‘un. On joue NIQA(B) (solo de l’ordinateur) en collante le long de UTILISER qui fait NIILQIAS et BE.
Un scrabble sec ÉCOBUAT, ne trouve pas sa place sur la grille. Grâce à son BEAUF, qui fait WU avec le W déjà posé, Claudine est la seule au top. Le mot retenu est BOEUF. Les autres perdent 3 points avec CUBAT.
Avec NOYÂT, ZONÂT ou NAY c’est le top pour Denise, Claudine, Franck, Gérard et Christine. On joue POUTZA en double appui sur le P de TOPHUS et le U de KEUMS POUTZER ou POUTSER c’est nettoyer, astiquer en Suisse (de l’allemand putzen = nettoyer, note de Gérard) .
Gérard s’est NOYÉ en compagnie de Denise et Cécile (- 9 points). LYCRAS pour Claudine et Catherine (- 1 point). Le sportif du club c’est Franck qui est au top, avec GYMS en double appui sur le G de REJOIGNE et le M de WURM.
On termine avec REDÉFAIT, vu par le couple Berry. Dommage pour Denise et Gérard qui l’avait déjà joué et l’ont oublié !!!

Quoi de mieux qu’une pause gâteaux pour récupérer. Merci au club de Royan et à ses pâtissiers et pâtissières qui avaient œuvré pour que le buffet soit bien garni et le choix varié.

Parie 2 : tirée par Wilfried Gauthier. 19 coups pour un top à 1093 points avec 7 scrabbles.

Cécile et Franck ne profèrent pas d’INJURE, cela leur coûte 6 points.
Avec REPUS ou SUPER, Denise, Claudine, Catherine et Christine plafonnent à 27 points. Cécile avec « peulhs » et Gérard avec « plues » prennent une bulle. Franck est au top avec SPHÉRULE (petite sphère).
WATERS permet à la majorité d’engranger 75 points. Le sous-top à la même place est FATWAS.
DÉFORÇA pour Claudine, Denise et Franck (52 points). Les sous-tops FORÇAGE et DÉFONÇA perdent 26 points !
Pas de N pour POUGNAIT. ou POINTU met un T à DÉFORÇA (36 points). Même score avec un bon POUNTI. 4 points de moins avec le I de POINTU au bout de DÉFORÇA.

Denise et Franck ont choisi PUNIT (- 2 points).
Pa de
T pour FUSTIGÉE, de M pour FUMIGÉES, de R pour FIGURÉES. Mais en partant du R de INJURE on pose RÉFUGIES. Les deux RÉFUGIÉS de Hiersac sont Claudine e Franck.
Pas de
V pour SAVATERA mais, en terminant sur le S de RÉFUGIES ont peut scrabbler avec ARASATES (ARASER = mettre à niveau, égaliser). Cécile scrabble mais avec une mauvaise lettre son « raterais » lui vaut une bulle.
On cherche un
R pour MEULIÈRE ou MEULERIE ou un C pour LEUCÉMIE. Catherine et Claudine topent (22 points) avec MEULER. Le mot retenu est HUMILIE, en double appui sur le H de SPHÉRULE et le I de POINTU 
Pas de
N pour DÉTENDEZ mais ÉDITEZ, à la bonne place, vaut bien un scrabble (72).
Trois scrabbles secs ÉLUDONS, NODULES ou ONDULES ne trouvent pas de place sur la grille. En appui sur le
I de RÉFUGIES on peut poser ÉLUDIONS pour 62 points. Ce que font Denise, Cécile et Christine. Le top avec DÉGLUONS (70 points, débarrasser de la glu) pour Franck, Claudine et Catherine.
LAMINONS pour tous sauf pour le couple Discour qui avec WALI perd 42 points (chacun!).

Avahi laineux [Henry Ogg Forbes (1851-1932) – dessin de 1854] Wikipedia

Il ne suffit pas de trouver la bonne place, encore faut-il trouver le bon mot. Avec AVAIT en appui sur le A de LAMINONS, la majorité perd 9 points. Franck avec AVAHI est au top. Les AVAHIS forment un genre de lémuriens de Madagascar.
MAYO réussie pour tous sauf Catherine qui s’arrête à AY et perd 29 points. En collante sous AVAHI, on forme VAAY et HO.
Catherine, Cécile, Gérard et Franck vont prendre le même
T(A)XI pour 70 points, en collante sous DÉFORÇAT. Cela forme DAEX et FI avec les lettres déjà posées. Sous-top pour Christine et Claudine avec INT(O)X.
Unanimité avec
QI (depuis bientôt 4 ans que ce « flux d’énergie naturelle » est entré à l’ODS, il serait temps de savoir prononcer « tchi », note de Gérard)
RIGOLERA qui s’appuie sur le 1er A de ARASATES fera rire jaune Cécile, Denise et Gérard qui ne scrabblent pas.
Beaucoup de scrabbles possibles au 17e coup, Avec
BÉCASSE, Christine et Catherine marquent 76 points. Avec S(É)BACÉE, Denise, Claudine et Franck sont au top (84 points). Le mot retenu est SÉCAB(L)E.
KOB en collante le long de SÉCABLE rapporte 48 points et forme OS et BE avec les lettres déjà posées. Dommage pour Cécile, Christine et Gérard qui avec KOT ou KEN perdent 8 points.
On finit avec
pour 26 points, qui forme VS.

Qualification Vermeil-Diamant-Rubis – 4 novembre 2023

ANGOULÊME accueillait 27 licenciés ce samedi pour la qualification “verdiam” avec boissons chaudes et goûter pour la pause ; un grand merci pour l’organisation.
Les résultats des Hiersacais dans le comité sont visibles ICI. Les résultats des J35 en France sont provisoirement .

Partie 1 : 18 coups pour un top à 820 pts, 5 scrabbles. Cécile au commentaire

14 pts pour débuter avec ALITAI joué par Catherine qui avait sans doute besoin de repos, les autres joueuses hiersacaises préfèrent TUILAI pour le même score, même si ce n’était pas le jour pour monter sur le toit.
Il fallait ensuite jouer AVOUÉE sur le 1er A de ALITAI pour 26 ps ; 1er zéro pour Cécile qui avait mal placé ALITAI (mauvais référencement et score érroné).
HO! Se dit-elle pour 28 pts, ça commence mal mais ce n’est pas fini, 2e zéro avec HOP toujours pour la même raison !!! 5 hiersacaises au top.
Il fallait ensuite jouer FAENA (terme de tauromachie, ensemble de passes exécutées avec la muleta) en triple formant FOU pour 33 pts ; nous perdons de 10 à 13 pts.
Le 5e coup nous DÉSOPILE pour 77 pts, nous perdons toutes plus de 50 pts en ne voyant aucune autre possibilité de scrabbler, il y en avait pourtant 3 avec ÉPISODE, OEDIPES, ÉPIDOTES.
Duo d’Annie et Catherine sur le seul scrabble possible DÉTECTAI pour 68 pts, le sous-top perdait 41 pts.
3e et unique scrabble sur le 7e coup avec ODORISÉE pour 60 pts, duo de Annie et Denise ; le sous-top est à 27 pts avec OCRÉES ou SCORÉE en triple sur le C de DÉTECTAI.
Le tirage suivant ?JEEERN offre trois possibilités de scrabble avec JETÈRENt, solution pour 82 pts, DÉJEuNER pour 2 pts de moins ou ENTREJEu pour 14 pts de moins. Seule Annie au top sur ce coup ; Catherine, Denise et Maryfrance (bravo) ne perdent que 2 pts.
Une multitude de scrabbles avec LSA?ESI ; la solution choisie est NASaLISE mettant ODORISÉE au pluriel pour 77 pts, tout le monde scrabble, top pour Cécile avec NASILlES ; 1 et 2 pts perdus pour les autres joueuses.
Le X et le Z présents sur le tirage posent un problème aux hiersacaises, il fallait jouer AUXINES (hormones végétales) sur le E de NASALISE multipliant le X et le mot pour 54 pts ; même score et solo de Christine avec IXAS placé au bon endroit ; les autres perdent de 4 à 10 pts.
Nous passons toutes à côté du top WUS pour 42 pts doublant le mot et formant EWE, NU et AS et perdons de 2 à 12 pts.
Solo de Colette sur BUGGA en triple formant BI pour 34 pts, le sous top BURG en triple permet à Christine et Denise de limiter la casse à 4 pts.
Duo de Colette et Denise sur RAZ formant NASALISER et doublant le mot pour 34 pts, 1 à 2 pts perdus pour les autres.
RHE ou THE rapportent 42 pts mais ne sont vus par aucune Hiersacaise.
BUTO (chorégraphie japonaise) placé en triple et formant BE, UT, TE et OC rapporte 38 pts… À personne de HIERSAC. Seule Cécile passe à côté du sous top COU pour 5 pts de moins.
Cécile se rattrappe avec INUK doublant le mot et formant KA pour 37 pts ; 3 à 8 pts perdus pour les autres participantes.
YIN doublant le Y deux fois et formant AY, lI et IN rapporte 47 pts ; Annie et Colette perdent 17 et 18 pts en ratant la place.

Partie pas très facile puisque la 1ère du Centre est à – 227 pts.
Cécile porte le flambeau de fin mais l’important n’est-il pas de tenir un flambeau ?

Partie 2 : 21 coups pour un top à 1003 pts, 5 scrabbles. Denise au commentaire.

Un 1er tirage [LILISER] qui, par définition, ne peut trouver de lettres d’appui (pourtant un M aurait permis MILLIERS, un T TREILLIS et un P SPIRILLE, une bactérie !). Le top fait 14 pts avec un LISIER (Catherine , Cécile , Christine et Denise) les autres joueuses de Hiersac démarrent leur négatif avec – 2.
Le 1er scrabble nous est offert avec [LHSRE?U] .Notre groupe joue HURLEuRS (-15) , HURLERaS (-6) HURLEéS (-5) sauf pour Denise qui repère la bonne place et tope pour 76 pts.
Le tirage suivant avec [EGTOZWL] permet à Denise de se distinguer en posant un ZÉLOTE (48) tandis que les copines préfèrent LIGOTEZ (-14) (Cécile et Christine) ou GELEZ (-16) (Annie). Colette se contente d’un ZÉRO (30 pts quand même !).
Les QIS du coup 4 qui met ZÉLOTE au pluriel sont joués par la majorité. Christine avec ses WHIGS perd 5 pts.
Le W est posé ensuite avec des WENGES (32). Seule Colette préfère pousser son WOH (30 pts).
Au coup 6 arrive le second joker [HUVPI?U] : pas de scrabbles envisageables, le top que se refusent Catherine, Colette et Denise (qui perd ses premiers points) est ZUPs pour 44 pts.
Après HAVI (39) mieux que VOUAI (33) joué par Annie, Christine et Maryfrance et FOUINA ou FUN vu par tout le groupe arrive le tirage [AMCEGUL] : pas de I pour le MUCILAGE ni de A pour le MACULAGE (salissure d’encre en imprimerie) mais un O qui va nous faire très mal : au moins 47 pts perdus, car aucune de nous ne voit le GLAUCOME (74). Les pertes vont même jusqu’à 74 pts pour Christine et Colette qui font des tentatives malheureuses.
Le coup suivant avec le tirage [NOTDNEB] met nos nerfs à vif car BONDENT, ABONDENT ou BEDONNÂT ne peuvent pas se placer et aucune de nous ne joue le NEWTON (32 pts). On peut limiter le négatif à 4 pts en repérant le BEDON (Denise) tandis qu’Annie prend une bulle en tentant « bedonent ».
Coup 10 : [USEAXRE] 2 scrabbles secs RÉSEAUX ou ERSEAUX (le mot retenu) placé de telle manière que le A transforme LISIER en ALISIER (95 pts), joué au bon endroit par Denise. Catherine (-1) et Colette (-6) jouent également RÉSEAUX mais pas à la bonne place. Les autres joueuses avec XÉRÈS (-27, Christine) ou SEXER (-37) (Cécile et Maryfrance) aggravent leur négatif.
Le FARD (42) à la bonne place n’échappe pas à Catherine et Denise et le tirage suivant [DEIETSM] fait la quasi unanimité avec MÉDITES (76). Seule Annie qui a tout donné dans la première partie préfère DÉMITES pour 10 pts de moins.
Suit [ISBEOMR]. Aucune des nombreuses lettres d’appui n’est disponible pour des mots comme EMBOIRAS, MICROBES, FIBROMES, MORBIDES MORBIERS et j’en passe ! Il fallait repérer en colonne 1 les OMBRES en collante quasi totale avec ERSEAUX faisant OS, ME , BALISIER (une plante tropicale) RU et EX pour 75 pts ! Denise qui a bien formé BALISIER s’est arrêtée à BE (44) et a vu trop tard BOERS (67). Annie avec son SBIRE marque 43 pts comme Catherine.
Après un YÉTI vu par presque toutes (Colette s’est arrêtée à YET) arrive le dernier scrabble : CLIVANTS sur le S de ZUPS rapporte 98 pts à Catherine, Cécile, Colette et Denise tandis que les autres perdent au moins 71 pts pour n’avoir pas vu ou pas osé le pluriel.
Un petit coup de PUB (27) (Christine et Denise) mieux que le BOUT ou BUTA de la majorité suivi d’un KAON ou KOAN (45). Colette préfère la carpe KOI (32) et Maryfrance le KA (28).
DÉJÀ (Catherine , Cécile et Denise empochent les 44 pts), tandis que Christine et Colette avec JATI perdent 9 pts.
L’ATOPIE (25) désigne une prédestination aux allergies et surprend tout le groupe et sans doute beaucoup dans la salle ! On aurait pu limiter la casse avec TAPIE au même endroit (23) si la fatigue ne s’était pas fait sentir…
La partie se termine avec RIE, le E venant au bout de HAVI pour 16 pts.

Qualif 123 (Dimanche 15 Octobre 2023)

Pour cette toute nouvelle formule, nous ne fûmes que 2 à représenter le club, puisque Denise nous fit faux-bond l’avant-veille (quelle peureuse 🙂 ). Peu importe, les Berry ont relevé le défi et, comme vous pourrez le lire ci-dessous, ont porté haut les couleurs des J35, à Saint-Martin-Les-Melle, petite bourgade dans la banlieue de Melle.

Nous sommes arrivés en même temps qu’Hélène et François ! Après les échanges traditionnels de cadeaux (un sac à dos pour nous et des chocolats pour eux), il était temps d’aller nous réchauffer dans cette belle salle, qui pouvait contenir jusqu’à 80 joueurs. Nous avons été très bien reçus par Françoise Cools et toute son équipe, avec des gâteaux et des boissons chaudes. Cette compétition, aussi ouverte en open aux autres séries, a été boudée par de nombreux joueurs car même parmi les SN1, SN2 et SN3, il manquait à peu près 1/3 des joueurs et que dire de l’inscription de moins d’une trentaine de joueurs parmi les SN4, SN5 et SN6 ? La fédé vous dira que c’est un grand succès.
A
llez, on se concentre … pour prendre les bonnes lettres !

Partie 1 lue par Françoise – 3 scrabbles – 23 coups – top : 921

Après un CHOKE (étranglement du canon de certains fusils) bien négocié, c’est déjà l’heure des interrogations ! Claudine et Franck, sans se concerter (l’une joue à la table 14, tandis que l’autre est à la table 2) vont se refuser HAQUET (charrette pour transporter des tonneaux), préférant assurer KWA pour un point de moins.

Au coup 5, le 1er scrabble (avec un joker) est un nonuple ! En tendant l’oreille, on est heureux d’entendre qu’on a bien le top, en ayant joué … ESGOURDe (ou ESGOURDa, puisqu’ESGOURDER est un verbe). Si on ne nonuple pas (François Aubin, Alain Guillaud, Jean-Pierre Alet, Claude-Annie Marchand, etc), on perd, au moins, 54 points avec SOnGEUR, SURGEOn ou SUbROGE.

En fin de partie, nous apprendrons qu’il n’y a pas de BIGAME dans la salle 🙂 et donc que tous les joueurs ont, au moins, perdu 3 points avec ABÎMÉE. Claudine en perdra 9, en faisant l’AMIBE.

Au coup suivant, DÉLAÇAS ne pose pas de problème, sauf à … Jacques Fournier, qui perdra 4 points avec CALADES (ou ALCADES, officiers de justices, en Espagne). Il m’expliquera que les habitants de Villefranche-sur-Saône (dans le Rhône) s’appellent les Caladois à cause de la présence, dans cette ville, de calades, noms donnés dans le Midi aux rues pavées et escarpées.

Après une succession de petits coups indolores, on regrette l’absence de E pour FORDISME (système de production imaginé par Henry Ford) puis l’absence de M pour EMMIEUTA ou de Z pour le binôme AMEUTIEZAZIMUTÉE. Sur ce dernier coup, Franck a fait un solo, dans la salle, avec MATU, baccalauréat en Suisse.

Le coup 18 remplit la colonne des négatifs de nombreuses feuilles de route, puisque sans avoir préparé É-JET, on perd au moins une dizaine de points. Claudine, Alain, Willou, Hélène … sont les principales victimes de ce coup, cette dernière venant de prendre une bulle en ayant mal placé NEY, la dure loi des séries que tous les scrabbleurs connaissent !

Le coup 21 est encore plus vicelard car avec le tirage [NIELLLR], Claudine, comme la très grande majorité de la salle perd 13 points, en loupant (ou en se refusant) LIEUR, bien planqué.

Hélène boira le calice jusqu’à la lie puisqu’elle sera une des seules (parmi les premières tables) à ne pas construire le dernier mot, qui était un scrabble unique : ROILLENT (ROILLER, c’est un helvétisme signifiant battre, frapper) gagnait 33 points sur une ZOÉ toute collée.

Franck annonce la couleur, en l’emportant à – 8, avec 2 points d’avance sur Jacques. Derrière, Francine Laubreton (à -34) emmène le peloton des poursuivants, dans lequel figure Claudine, qui occupe une belle 7ème place, en n’ayant perdu que 51 points.

Allez, il est temps de déguster une bonne salade de riz pour se requinquer, en compagnie de nos amis rochelais (on ne peut plus se passer d’eux maintenant qu’ils ont eu la garde de notre petit sac pendant deux semaines : seuls les initiés comprendront ;-D).

Après le traditionnel échange de papèterie avec Jean 😉 , il est temps d’attaquer la partie 2.

Partie 2 lue par Marie-Odile Panau, 19 coups, 1001 points

La partie commence en douceur avec FAXÂT vu par nos deux Hiersacais.

Au deuxième coup, avec le tirage GREE?SA, il y a plein de scrabbles. AGRÉASSE est le mot choisi, par Franck aussi, pour son benjamin R. Claudine préfère jouer ÉGARASSE. Je ne vous cite que deux autres scrabbles parmi les tops : AGRÉAGES (AGRÉAGE, droit de diffuser un produit) et PARÉAGES (PARÉAGE = PARIAGE, convention entre deux seigneurs de rangs inégaux).

Un joli CAMAÏEU est implaçable, grrr. On se contente d’ÉCUMAI, ce que fait Claudine sans grande conviction alors que Franck perd ses 4 premiers points en préférant CAMAI.

Franck et Claudine, en balade au Nouveau-Mexique, visitent la KIVA (chambre cérémonielle des Indiens pueblos).

Le tirage EELFRCA nous offre un magnifique RÉCIFALE (RÉCIFAL,E, relatif aux récifs) en nonuple vu par Franck. Claudine, même pas effleurée par un récif et tentée par le sous-top FICÈLERA, se demande si des fois ça ne prendrait pas deux L. Elle se contente d’ ÉCLAFERA dont elle est archi sûre, comme François d’ailleurs. Claudie Chabouty tente un malheureux « reficèlera » et se prend une bulle qui fait très, très mal.

KYUDO (tir à l’arc japonais) est vu par nos deux compères, pas étonnant pour Franck qui a pratiqué le tir à l’arc pendant quelques années. Hélène s’emmêle les pinceaux et écrit « kuydo » (prononcer [couydo]) sur son bulletin pour le même tarif que Claudie.

Après le tir à l’arc, la pelote BASQUE ne pose aucun problème à nos sportifs aguerris.

INNOVÉE est joué par nos deux compétiteurs. Claudine s’est quand même demandé si, en partant du G d’AGRÉASSE, il n’y aurait pas un « génovien » possible, habitant de « GENOVA » en Italie. Heureusement qu’elle n’a pas fait cette tentative, inspirée par un voyage en Italie où on voyait « GENOVA » sur les pancartes en se demandant pourquoi le panneau était orienté à l’opposé de la Genève suisse que l’on connaît et ses habitants les Genevois.

Auteur : Rossano

C’est tout simplement parce que « GENOVA » en italien, c’est Gênes et que les habitants sont les Génois, et que le plus célèbre d’entre eux est sans doute Christophe Colomb… Certains n’ont pas le pied marin et d’autres, le sens de l’orientation…. Sur lettres d’appui, il y aurait eu plusieurs solutions notamment DÉVONIEN (DÉVONIEN,ENNE, quatrième période du paléozoïque) sur un D ou JOVIEN (JOVIEN, JOVIENNE, de la planète Jupiter) sur un J.

Pas de U pour poser JOUERIES (JOUERIE, façon de jouer en Suisse) ou RÉJOUIES, on a quand même beaucoup de JOIES à mettre un S à INNOVÉE vu que ça rapporte pas mal de points.

Là, ça fait moins rigoler dans les chaumières parce que nos deux acolytes, un peu aigris, ne voient pas la place pour poser SUIVRIEZ, le R prolongeant AGRÉASSE en RAGRÉASSE, place pourtant anticipée quelques coups plus tôt mais oubliée. Ils se contentent de SURIRIEZ, qui correspond plus à leur état d’esprit.

Franck ne perd pas le nord pour autant et n’oublie pas la PLÈBE au top alors que Claudine se laisse envahir par le SPLEEN même si elle avait pu aller faire de la SPÉLÉO pour le même tarif et en plus, c’est meilleur pour la santé mentale.

La poire chinoise NASHI remet tout le monde d’accord, tout comme le WU qui suit.

Franck, obnubilé par les TÉTONS 😉 ne voit pas que l’on peut mettre à S à KYUDOS pour faire SE, et Claudine, complètement à l’ouest, se contente de prolonger FAXÂT en FAXÂTES, la misère quoi.

DÉO et PORTONS ne posent pas de problème à Franck, Claudine préférant boire quelques PORTOS.

ÉLIMANT implaçable, les Hiersacais posent le seul scrabble possible ALIMENTE qui va provoquer quelques dégâts dans les rangs.

Le MUON (particule, en physique) est vu par Franck, logique, et Claudine lui préfère son petit diminutif MU.

Cette partie a fait mal car seul Jacques (- 8 !) est le seul à avoir trouvé tous les scrabbles. Derrière Franck (- 22) limite la casse et creuse un peu plus l’écart sur Jean (- 59), qui n’a pas scrabblé sur le coup de SUIVRIEZ. Claudine (6ème de la partie, en ne perdant que peu de points à côté de RÉCIFALE) remonte 5ème sur le centre !

L’heure du goûter arrive enfin pour recharger les batteries et commenter nos erreurs et nos oublis.

Partie 3 lue par MOP – 3 scrabbles  – 22 coups – top : 859

On commence par la HOULE, signe que ça risque de tanguer …

En effet, avec un C sur la grille, le coup 2 en aurait éjecter plus d’un par-dessus bord, mais l’ANONACÉE (arbrisseau des pays chauds) sera coupé à la base pour ne donner qu’ANONE ou ANONA, gagnant 1 point sur la NANA de Claudine, mais perdant 1 point sur le HENNÉ de Franck, les goûts, les couleurs, vous connaissez l’adage 🙂 !

Après OPAQUE pas vu par de nombreux joueurs comme Claudine ou Jean (logique, me direz-vous ?), on pose, jusqu’au coup 14, un scrabble (TUMÉFIÉ) à ne pas louper, sinon les espoirs de qualif partent en FUMÉE, et plein de petits coups dont GALIBIE (GALIBI, E,  d’un peuple de Guyane).

Claudine et Franck n’ont perdu qu’une quinzaine de points quand arrive le coup avec 2 jokers. Il y a une place évidente, en mettant un S au bout de GALIBIE. Il faut donc trouver un mot commençant pas un S (joker), se terminant par -AIT et contenant un R, un V et un joker. Franck voit, immédiatement, SEVRAIT, pour 107 points et s’endort pendant 1’30. A la 1ère  sonnerie, il se réveille et se dit que le V en 4ème position serait meilleur. Mais non, ça se saurait s’il y avait un mot commençant par S et finissant par -VAIT, avec un R et un joker ! Il est tout surpris d’entendre « pour 116 points, vous jouez … SERVAIT ». Badaboum !

Tirage suivant : [CLYELIU]. Le grand joueur, qui vient d’avoir les chevilles qui ont bien dégonflé, les 2 dernières minutes, se dit « tiens sur un Q, y’aurait CYCLIQUE ». Mais pas de Q ! Donc, au lieu de chercher un mot, qu’a fait le gars-pas-finot ? Eh bien, il a recompté SEVRAIT pour voir s’il perdait bien 9 points !! Finalement, après avoir recompté, il restait 1 minute pour trouver le sous-sous-top YUE … et les yeux pour pleurer quand il a vu (trop tard, évidemment !) le M pour poser MYE (+ 7 sur YUE) !! Vous venez de lire la recette du fameux plat « comment perdre 20 places, juste en se déconcentrant » !

Autrice : Monique D (J18)

Claudine, qui avait parfaitement négocié ces 2 coups, a « craqué » 2 coups plus tard, en loupant la place des BIDETS (- 2) et surtout, au coup suivant, où elle perd 8 points en n’arrivant pas à utiliser le J pour jouer JÈSE ou le top DÈJS.

On pose le dernier scrabble CALÈRENT, avant de regretter l’absence de BHL (euh, je mentionne juste les lettres car le milliardaire à chemise blanche, donneur de leçons, ne me manque pas) pour placer BAZARDESHASARDEZLÉZARDAS !

Le denier mot est un solo de Bernard Brandy, nouvellement licencié au club d’Angoulême, joueur reclassé en 3B (ancien SN2), qui a trouvé SPRAT, petit poisson voisin du hareng. Sur ce coup, il y avait aussi SPART (= SPARTE, graminée dont on fait des cordages) et SPATS (le SPAT est une unité d’angle solide). Franck s’est, à juste raison, refusé un « strap » qui aurait fait mal sur la blessure pas encore cicatrisée ! Seul STRAPPING est accepté mais là encore, après le « stadiste », on peut se demander si le comité de rédaction de l’ODS côtoie les vrais gens car les sportifs parlent de « straps » et non de STRAPPING !

Bon, cette partie n’a pas bouleversé le classement. Jacques profite des bourdes de Franck pour le distancer un peu plus. Au cumul des 3 parties, il gagne sur le Comité J à –27, avec 34 points d’avance sur son poursuivant. Jean (3ème du centre) devance … roulement de tambours … Claudine (qui a battu Franck de 2 points sur la dernière partie), laquelle terminera, au niveau national, parmi les 2ème série, en battant tous les SN3 du Comité et quasiment tous les SN2, chapeau CloClo ! Évidemment, elle se qualifie brillamment pour la finale à Vichy, tout comme Franck mais ce dernier a eu moins de mérite car avec le peu de SN1 inscrits (80 sur les 166 !), tous les 1ère série qui ont joué … se sont qualifiés ! Après ça, on peut lire sur le site de la fédé : « Dans l’ensemble le bilan est positif, et sera évidemment reconduit l’année prochaine ». Vous avez dit auto-satisfaction ?

Pas d’auto-satisfaction pour nous mais une satisfaction partagée car nous avons passé une très belle journée et nous ne parlons pas seulement des résultats (visibles ICI au niveau du comité J et , au niveau national). On a revu des joueuses sympas qui jouent de moins en moins comme Martine Raphel, on a bien rigolé avec Willou, Hélène et François, on a récupéré notre sac à dos (cliquer ICI pour connaître toute l’aventure contée par une certaine HG very well), on a été reçu comme des rois (avec de nombreux gâteaux et, surtout, du jus de pommes pour le goûter), on a récupéré la papèterie auprès de Jean (qui n’avait rien oublié, c’est assez rare pour le souligner), on a terminé d’assez bonne heure pour terminer la soirée à une brasserie à Angoulême … en terminant de manger juste avant l’invasion des lieux par les braillards venus regarder le match de rugby France-Afrique du Sud, que demander de mieux ?

Week-end de la Rose des Vents 2023 à Mouthiers

Invité par le groupe de scrabbleurs de la MJC Jules-Berry, c’est à Mouthiers que le club d’Angoulême a organisé son week-end de scrabble, samedi 7 et dimanche 8 octobre dans le cadre du multiplex de La Rose des Vents (Angoulême, Quiberon, Pont-les-Bains, Vidauban, Châtel-Guyon, La Côte-Saint-André, Antibes et Théding).

Samedi 7 octobre 2023

Petite virée à Mouthiers, emmenés par Mme la Présidente en personne en passant par la jolie route. Nous avons largement le temps de nous installer et de papoter avant le début de la compète.

Partie joker lue par Monique Devaisne en 20 coups pour un top à 1197 points

Tout le monde EMPORTE le top même Catherine qui se PROMÈNE en ce début de partie. Il y avait plusieurs isotops mais connaissez-vous le « magnifique » LÉPROME (tumeur nodulaire) ?

Au deuxième coup, tout le monde joue l’un des sous-top IMPORTA, ROMPAIS, ROMPAIS ou TROMPAI mais pour 3 points de plus, c’est IMPLORA qui REMPORTE le jackpot.

Franck est le seul à avoir sortir ses feutres et COLORIAI devance aisément le reste de la troupe. Catherine CROISAI l’un des sous-sous-tops tandis que Claudine PICORAIT en compagnie d’Annie et de Cécile. Christine, privées de ses couleurs, NOIRCIRA juste son dessin.

La FENDEUSE est préférée à la FONDEUSE (FONDEUR, FONDEUSE, personne travaillant dans une fonderie, skieur de fond) de Franck. Catherine et Annie se recueillent sur la tombe des DÉFUNTS sous-tops et Cécile et Claudine ne se sont pas trop FENDUES la poire devant ce spectacle. Christine a vu plusieurs FONDEURS qui dévalaient la pente.

SALIFIER échappe à toute l’équipe hiersacaise. Personne ne voit le sous-top FRAISIL (cendre de charbon) mais tout le monde joue l’un des sous-sous-tops REFILAIS sauf Cécile qui préfère FILERAIS.

Le soleil DARDAIT ses rayons au bon endroit pour Franck, Annie et Claudine. Christine DÉRADAIT (DÉRADER, sortir d’une rade) sous ce soleil de plomb. Cécile et Catherine DATAIS ce jour mémorable.

NANANÈRE surprend tout le monde. Les agriculteurs Franck et Claudine ont brassé du foin en jouant ANDAINÉE (ANDAINER, disposer le foin en andains). Tout le monde sait bien sûr qu’un ANDAIN est une rangée de foin fauché. Il y avait quelques scrabbles sur ce coup mais assez invisibles : MACANÉEN (MACANÉEN, ÉENNE = MACANAIS, AISE, de Macao) MANAMÉEN (MANAMÉEN, ÉENNE, de Manama, Bahreïn), CATÉNANE (assemblage de molécules liées comme les anneaux d’une chaîne), ANAMNÈSE (ensemble d’informations concernant un malade), PANAMÉEN.

Cette fois-ci, Franck a bien enfilé son JERSEY sans lui faire d’accrocs tout comme Annie et Claudine.

Ensuite, les trois mêmes, vraiment très frileux, se couvrent d’ un HAÏK (grand voile dont s’enveloppent les musulmanes). Les copines ne voient pas le KHALIFE en embuscade mais repèrent bien le HAJE qui le suit de près.

Franck est le seul à mettre du KOHEUL. Christine préfère le KOHOL et Claudine les KHÔLS. Tout ça, c’est du pareil au même, du fard noirâtre d’orient. Cécile et Annie trouvent que ça leur donne un LOOK d’enfer et Catherine préfère déguster un GOJI (baie rouge comestible du lyciet) plutôt que de se maquiller.

Claudine aime bien jouer du BANJO mais quand on sait qu’Annie préfère écouter le chant des COQS, c’est à se demander si elle est douée ??? Franck, plutôt porté sur l’Histoire, se lance dans les FAQS sur les empereurs QINGS qui passionnent Christine, Catherine et Cécile.

Les BLASTÈMES (chez certains animaux, amas de cellules assurant la régénération d’un membre) n’ont aucun succès chez les Hiersacais. Franck et Catherine trouvent que leurs SALETÉS sont aussi lucratives. Christine et Claudine les ont LISTÉES un point plus loin. Les ALTESSES d’Annie sont un peu moins riches mais il fallût quand même que Cécile ÉTALASSE ses biftons pour s’aligner.

Vous les nouveaux-nés, vous VAGÎTES mais personne ne vous a entendu dans le club. Vous vous GAVÂTES de la bouillie fournie par Cécile et Claudine, ce qu’ ÉVITE de faire Franck et Christine.

La partie se termine après une suite de petits mots à lettres chères (WON, NIXE, EXEUNT, QUIZ) et moins chères (TIC, BU).

Franck (à – 21) gagne la partie, devant Jacki Parpillon (- 35) et Marvin Rodrigues (- 40). Côté Hiersacais, signalons les superbes places de Claudine (4ème à – 51) et d’Annie (10ème !).

Allez, il est temps d’aller goûter les bons gâteaux et se désaltérer avant d’aller palabrer devant la salle sous le soleil généreux de cet été indien.

Franck, qui remplace Claudine au commentaire, sait que la partie 7/8 peut rebattre les cartes. Sur ce point, il a été visionnaire …

Partie 7/8 lue par Monique Devaisne en 18 coups pour un top à 1173 points

Le 1er coup met en confiance les 7 Hiersacais, grâce à MÉDITER, placé en H4 pour la rallonge PRÉMÉDITER. L’autre scrabble DERMITE (= DERMATITE, inflammation de la peau) aurait pu déboucher sur une jolie (euh, faut voir) PYODERMITE, lésion cutanée infectieuse.

Ensuite, ALÈSE est préféré à ALÉSA pour la rallonge B-ALÈSE (= BALÈZE, BALAISE).

Le coup de Trafalgar arrive au coup 4 ! Annie ne scrabble pas (elle s’est arrêtée à CROISA au lieu de … DÉCROISA) malgré CODERAISDÉCORAISCROISADE, joué par les autres Hiersacais. Franck, allergique aux acariens (et aux scrabbles commençant par une voyelle) voit trop tard le nonuple ACARIOSE, qui gagne 80 points sur les sous-sous-tops. Comme annoncé à la cantonade, Marvin a joué le sous-top OSCARISÉ ! Willou, not’ bon président, fut, apparemment, le seul à Mouthiers à dégoter ce nonuple.

Après ce coup, il faut se remettre rapidement, ce qu’a fait bibi, seul joueur des J35 qui a FORNIQUÉ ! Ce coup (de scrabble, bien sûr) a fait mal (ça allait jusqu’à 107 … points, quand même) puisque Claudine et Annie ont perdu 46 points, avec le sous-top FOX et un peu plus pour Christine, mal éclairée malgré ses LUX. Que dire de Catherine et Cécile qui ont bullé, respectivement, avec INOX (formant « di ») et … « friquons », pas cher payé ?!!

Au coup 8, Annie et Franck perdent 10 points sur la bande, l’une en jouant PÉGUAIS, l’autre avec GUIPÉES. Les CCCC ont topé, en jouant PIÉGEAIS.

Au coup suivant, avec le joker, on MOULIN(A) dans les MOULIN(S) pour 69 points. Les (presque) Bretons, Claudine et Franck ont repéré un MALOUIN, placé verticalement par Claudine, qui perdit 6 points sur un MALOUIN … allongé.

Dans la foulée, il faut DÉNICHER la bonne place pour toper : bravo les CCCC ! Franck perd 2 points, avec DÉCHIRÉE et Annie beaucoup plus, en ne parvenant pas à placer ENRICHI, en scrabble.

S’il est, relativement, simple de marquer 72 points avec KIDS ou KADI, il n’était pas évident de toper en scrabblant avec IAKOUTES (joli duo des Berry), pour 17 points de plus. Cécile se distingue, aussi … en mettant un S à l’adverbe IBIDEM !

Un Atlante, Théâtre de Dionysos, Acropole (Jebulon)

Le coup 13 ne porte pas davantage chance à Cécile, qui aurait pu toper avec LATENTE … au lieu de « latante ». Pas de supplice (de TANTALE) pour les autres Hiersacais qui ont obtenu ce qu’ils voulaient en scrabblant avec LAMENTÂT ou … LATENTE. Le mot choisi, ATLANTE, est une figure d’homme (statue ou buste) qui soutient sur le cou et les épaules une corniche, une tribune, etc.

La salve de scrabbles (et les espoirs de victoire pour bibi) se terminent au coup suivant. Avec le second joker, les filles ont joué DANSÂTES pour 66 points. Franck, qui avait le même score, avec DENTASSE, a, soudain, construit « stadiste » pour 4 points de plus. On a joué SADISENT, au même endroit, pour 70 points. Deux coups plus tard, un bulletin arrive : Zéro, désolé, « stadiste » n’est pas valable !!! Recherches faites, le « stadiste », relatif au Stade (français, toulousain, …) n’aura droit de cité dans l’ODS que dans la prochaine édition, à partir du 1er janvier 2024 ! Adieux veaux, vaches, cochons, PP1, victoire sur le centre, etc !

Au coup suivant, petit hommage au centre d’Angoulême, avec BÉDÉ, vu par Claudine et Franck. Cette collante gagne 14 points sur l’ÈVE d’Annie.

Annie sort, un peu tard, le grand jeu, en fin de partie, en jouant le sous-top HARO, en collante, qui perdait 12 points sur HOVA, joué par Franck.

Au dernier coup, encore des points à perdre ! VARON (= VARRON, larve parasite de la peau des bovins) ne sera joué que par Annie et Franck. Cath’ et CloClo ont préféré un autre animal, le RATON, pour 12 points de moins. Cécile a bu le calice jusqu’à la lie avec une jolie JOTA formant un … affreux « ora » !

Sur cette partie, Franck et Claudine, respectivement 7ème et 8ème, terminent avec 5 points d’écart (belle osmose) à plus de 160 points du top (là, c’est moins beau !) Les autres joueuses se sont aussi effondrées, notamment Annie qui, ne pouvant pas rester pour la remise des trophées, s’est arrangée pour ne pas gagner sa série ! Les résultats, sur le centre de Mouthiers,  sont visibles en cliquant ICI. et sur le Multiplex, c’est .

Franck (médaille de bronze, pas génial) et Claudine (5ème du tournoi, ça c’est un joli résultat, avec la présence de 2 SN1, 3 SN2 et plusieurs SN3 !) laisseront leur place, le lendemain, aux autres joueuses du club, pour la photo finale 🙂 !

Dimanche 8 octobre 2023

Par ce beau dimanche ensoleillé, on se retrouve à la salle Gilles Ploquin de Mouthiers-sur-Boême pour participer en multiplex (8 centres) au TH3 La rose des vents. Nous sommes accueillis avec le sourire par le club d’Angoulême, un bon café et des gâteaux variés. Soixante joueurs prêts à en découdre, dont 8 joueuses de Hiersac et Gérard « notre » ramasseur.
On trouvera ci-dessous les commentaires de Cathy, Christine et Denise (dans cet ordre).

Partie 1 : 22 coups, pour un top à 810 points avec 4 scrabbles

L’équipe de Hiersac est au top avecle premier scrabble SENTENT, Il faut penser à préparer les rallonges.
Toutes les filles ont trouvé HUMIDE pour 22 points sauf Annie qui pose HINDI.
pour 3 points de moins.
Avec 35 points, pour avoir le top, il fallait jouer, GAZAT Maryfrance a préféré contempler un IF pour 29 points.
DÉHALAI (déhaler, c’est tirer un navire par ses amarres) a échappé aux Hiersacaises qui ont préféré jouer DUEL (23) pour Denise, DEGAZAT (22) pour Annie, Christine et Cathy,et DAGUAI (22) pour Catherine ;DILUIEZ a rapporté 19 points à Maryfrance.
Il fallait voir ÉTAUX à 45 points sur la case triple pour avoir le maximum. Catherine a préféré des SEAUX pour le même score, Les autres joueuses perdent de 11 à 14 points avec EXO, IXES et SIXTE.
Pour toper, il fallait tomber en EXTASE, mot choisi pour 28 points, Annie joue EXPATS et Christine EXEATS pour le même score, Bravo ! Les autres perdent 1 point avec RESSENTENT Denise, Cécile, Catherine et Cathy ; Maryfrance joue ASE (enzyme ou ferment) qui ne donne que 17 points,.
COLO a été préféré à COULER, CLOUER, et COUR pour le même score de 22 points. Toutes au top.
Nous sommes sous le choc du second scrabble, POLYURIE, terme médical désignant une emission excessive d’urine, scrabble qui rapportait 128 points. Dans notre camp, on sait se tenir et se retenir donc on n’a obtenu que des petits scores de 33 à 46 points avec les mots OYATS, YOYO, YUES. On a perdu de 82 à 95 points.Aïe, aïe ,aïe, ca fait mal ! Il va falloir se ressaisir.
Toutes les joueuses ont marqué 33 points avec LEKS, monnaies d’Albanie comme chacun sait.
Seule Annie a vu TEKE pour 18 points, d’un peuple bantou, du Congo ou du Gabon. Les autres ont 1 point de moins avec EMET ou 2 avec ME.
QI n’a pas échappé à Denise et Maryfrance pour 19 points.
Pour 18 points il fallait, faire une DÉMO aux autres. Annie et Cathy ont tenté de scrabbler avec MODELAT sur la carte « sim », mauvaise idée car le mot n’est pas admis donc zéro, Les autres joueuses font de 15 à 17 points.
FONÇANT à 38 points a été vu par la team Hiersacaise, sauf par Maryfrance qui fait 30 points avec FON, peuple du Bénin et Cathy qui obtient 34 points avec FALOTE (terne et effacé).
JOLIE, mot choisi, rapportait 24 points, comme JOINS. Seule Cecile a obtenu 18 points avec LOIS.
Un joli SWEAT faisait 28 points et donner son AVIS coûtait 1 point ; ÉVASE faisait 6 points de moins. Bravo à celles qui ont joué IWAN et qui sont au top.
Presque tout le monde a bien visé ! VISAI rapportait 32 points ; Maryfrance préfère au tir la conduite en VAN pour 21 points.
7 joueuses rendez vous pour VENU 21 points qu’elles ont préféré à ÉVOÉ (qui s’ecrit aussi ÉVOHÉ, le cri des Bacchantes en l’honneur de Dionysos) ; BÉA ne rapporte 18 points à Maryfrance. Denise au top avec RHE (25, unité de fluidité), HE et  HUN faisaient 24 points.
Pour 16 points, on pouvait rencontrer un beau BRUN, toutes les filles l’ont bien repéré !
EMBRUN se met aussi au singulier et rapporte 31 points à Annie et Cathy ; PERM et PUB ne rapportaient que 24 points, et PUER 19.
Il ne fallait surtout pas se relâcher dans les deux derniers coups de la partie.
NAPPERAS pour 64 points a échappé à presque toute notre équipe. Seule Cathy tire son épingle du jeu en jouant ce scrabble.
Encore un scrabble avec REFLUAIS (71), trouvé aussi par Cathy. Les autres joueuses ont trouvé pour 65 points FLUERAI (Denise et Catherine) ou FLEURAIS (Annie et Christine). FUSE ne rapporte que 42 points et malheureusement une bulle pour Maryfrance, qui a écrit « sifles » en oubliant une lettre…

Après la partie éprouvante de la matinée, la pause est la bienvenue. Après le déjeuner, on profite de la météo clémente pour se détendre à l’extérieur de la salle.

Partie 2 : 22 coups pour un top à 909 points avec 4 scrabbles.

Toutes au top avec VEXA (32 points).
DÉFINI pour Cathy et Cécile (- 2 ). Maryfrance est DIVINE (-2) et les autres sont au top avec VIF qui met un I à VEXA,
Deux scrabbles secs DÉLIENT et ÉLIDENT ne trouvent pas de place sur la grille. Pas de A pour DÉLAIENT, de F pour DÉFILENT, de P pour DÉPLIENT ou de R pour DÉLIRENT. On se contente de 32 points : en ajoutant un T à VEXAI on pose TILDÉE. Sous-top pour Cécile et Annie avec TIÈDE. TILDÉ = marqué d’un TILDE, signe phonétique en langue espagnole.
Pas de C pour FAÇONNÉE. Cécile et Denise sont au top avec NÉON ainsi que Christine avec FOËNE qui est le mot choisi. Un FOËNE est un grand harpon de pêche, autre écriture FOUËNE.
Denise, Annie, Christine et Cathy scrabblent avec NOUÂMES. Les AUMÔNES de Catherine lui rapportent 2 points de plus. D’autres scrabbles étaient possibles comme ÉNOUÂMES ou SAUMONÉE pour quelques points de moins.
Denise est la seule à jouer ATIEKES pour 93 points qui transforme AUMÔNES en SAUMONÉS. ATIEKE ou ATTIEKE est de la farine de manioc. Catherine et Annie avec KIFANT ou KIFENT perdent 39 points, pour les autres ce sera bien plus !
On pose ÇAKTA en appui sur le K de ATIEKES. Un ÇAKTA est un adepte du ÇAKTISME (culte de la divinité hindoue de l’énergie ÇAKTI). Christine avec JAVART perd 6 points, les autres avec JAR en perdent 10, Denise prend une bulle avec DÉJA , nous n’avons pas de E
Ce n’est pas beau de JURER, mais c’est le top, Denise qui préfère prendre son petit DEJ perd 3 points.
Le tirage LRUWUTR est peu inspirant. Avec
CRUT en appui sur le C de ÇAKTA, Cathy,Christine, Marryfrance, Catherine et Annie marquent 18 points. Pour 19 points, Denise et Cécile topent avec RUT qui fait ORNU et ET avec les lettres déjà posées.
Plusieurs scrabbles possibles.
ARÉO(L)ES, A(D)ORÉES, ORÉA(D)ES, ou A(Z)ORÉES. Le top est AR(R)OSÉE pour 73 points. Marryfrance ne scrabble pas et Denise prend une bulle pour un bulletin mal rempli.
Cécile enfile sa
SOUTANE et perd 7 points sur le top NOUÂTES vu par les autres.
Cécile et Christine sont contentes de scrabbler avec
ALUNEREZ, hélas elles perdent 10 points sur le top. On rallonge AS en ASA et on pose AUNEZ pour 81 points. Dommage pour Cathy qui a le bon mot mais ne choisit pas la bonne place. Catherine tente « laurez » et prend une bulle.
Pas de
N pour SYNDICAT. On joue AY qui fait ARA et YET avec les lettres déjà posées, ce que font Denise, Catherine et Maryfrance. Cécile avec « cady » prend une bulle.
Denise et Catherine qui ont pensé à prolonger
NOUÂTES en ÉNOUÂTES en jouant HIER vont toper. Les autres avec CHER ou CHIE perdront 14 points.
GODE en collante le long de long de ÉNOUÂTES qui fait GOOUDA – et ET avec les lettres déjà posées, n’est joué par aucune de nous. Sous-top (- 2 points) pour Cécile et Christine avec LODGE.
Top pour Annie, Christine et Cécile avec
LOB et pour Denise, Catherine, avec BOG qui est le mot retenu.
Un
CLIP pour toutes sauf pour Christine qui perd 8 points en faisant un PLI.
Encore un mot que nous ne connaissons pas : M(A)LM qui est une période du jurassique supérieur. On le pose en collante le long de GODE pour faire MOU, (A)DA, et LET avec les lettres déjà posées.
En collante le long de
MALM, on pose BI qui fait BADA et ILET avec les lettres déjà posées. Top pour Denise, Catherine et Christine.
Sur le dernier
E de ARROSÉE on pose WECH, ce que font Annie, Christine et Maryfrance.
Top pour toutes , sauf pour Cécile qui garde son
R et joue INDUE au lieu de INDURE.
Pas de A pour PLISSANT ou de E pour PLISSENT. Maryfrance, Annie, et Catherine posent leurs SLIPS pour 30 points. Le mot retenu est PISTILS pour le même score.

Après une pause-goûter bien appréciée de tous [gâteaux et boissons chaudes ou froides servies avec le sourire] nous attaquons la dernière partie de la journée.

Partie 3 : 20 coups pour un top à 1147 points avec 9 scrabbles

Dès le 1er tirage, c’est la soupe à la grimace pour une bonne partie de la salle : [ASBEUTO] permet un unique scrabble TUBAGES (76 pts) joué par Annie, Christine et Denise. Pas de « butages » avec un seul T (n’est-ce pas Jacki et Marvin, les 2 premiers de la partie 1 et, pour Hiersac, Cathy et Maryfrance !).
Le tirage suivant [OAISAML] avec son ALMATOIS (65), habitant d’Alma au Québec, entraîne un négatif de 45 pts avec les sous-tops BLAMAIS, SLAMAIS, SALAMBO pour tous ceux, nombreux, qui ne connaissaient pas ce mot.
Après un CERF (48) repéré par Cathy et Denise, mieux que FAXER (42), puis un EX (48) – mieux que TEX (39) joué par Cathy, Christine et Maryfrance – arrive le 3ème scrabble : [BEELSTO] permet de jouer aux BELOTES (84) le 1er E transformant ALMATOIS en ALMATOISE. Les timorées qui n’étaient pas sûres de cette place (Annie, Cathy et Cécile) perdent 11 pts en jouant ailleurs, Denise qui a vu le mot trop tard préfère des GOBELETS pour 15 pts de moins tandis que Christine et Maryfrance optent pour des BOLETS (-51) et Catherine prend une 1ère bulle avec « boteles » .
S’enchaînent 3 autres scrabbles : [PRAMIRE] donne PRIMERAS en 8A, sur le S de TUBAGES pour 89 pts. Catherine prend sa 2nde bulle avec un PRIMERAIS impossible (c’est ballot !) et Maryfrance perd 29 pts avec EMPIRERAS.
[ANRDGIO] va permettre de poser en quadruple GONDERAI (90 pts), joué par Catherine, Cécile et Denise tandis que Christine trouve pour 1 pt de moins un joli POIGNARD. Annie se contente de GODERAI (-54) et je me permets de répéter « c’est ballot !», Maryfrance s’AGRANDIT (-50) et Cathy avec GRONDAI est à -79 !
[IU?INSE] va permettre de poser en ce 8ème coup le 6ème scrabble . INUSItÉ en collante sous les 5 dernières lettres de BELOTES fait 4 pts de mieux que nos trouvailles : INUSItÉ, cUISINE, USINIEr ou USINIEz placées de façon à mettre un S à GONDERAI.
Le coup 9 permet de souffler avec VÉTIT qui met un T à GONDERAI (Denise) pour 35 pts de mieux que le DÉVOT (33) joué par la majorité du groupe.
Avec la sortie du 2nd joker [RUHA?JK] on JeRKA (49) en groupe. Seule Maryfrance se distingue avec un JUNK pour 2 pts de moins.
Puis on pose USEZ ou SUEZ pour 47 pts. Seule Denise qui l’avait mal compté va perdre 9 pts avec
ZÉES !
Le coup suivant [HHSID
AU] va permettre à Cécile, Christine et Maryfrance de toper avec des DAHUS (29) même si c’est l’isotop HAÏDAS (des amérindiens du Canada et du nord des États Unis) qui est

Drapeau des Haïdas (Wikipédia, auteur Sodacan)

retenu, les autres joueuses perdant 2 ou 3 pts avec DAH ou HUAIS tandis que Cathy tente un « haid » pour 0.
Le 7ème scrabble arrive avec le tirage [HUELCEO] : une bonne LOUCHÉE au bon endroit fait 95 pts (Catherine, Christine et Denise) soit 5 de mieux qu’à l’autre place (Annie, Cathy et Maryfrance). Quant à Cécile, elle se refuse le mot ne pensant qu’au verbe – intransitif- LOUCHER ! (À noter que pour quelques points de moins on aurait pu jouer le féminin CHELOUE…).
8ème scrabble avec [NUIQADV] : aucune de nous ne connaissait le mot, on perd donc 53 pts avec QIN (on aurait pu jouer VAQUAI pour 3 pts de mieux) et on découvre VANADIQUE (qui est dérivé du vanadium) pour 87 pts.
La PAYE du coup suivant (73) est empochée par Catherine, Cathy, Cécile, Maryfrance et Denise, mieux que la MAYE d’Annie (67). Christine qui n’a pas cherché du bon côté de la grille BAYE aux corneilles pour 28 pts de moins.
WON ou BREF (27) est manqué par Cathy, Cécile et Maryfrance, contrairement au WU (35) vu par toutes les Hiersacaises.
Mais seule Denise voit au coup suivant le 9ème et dernier scrabble avec le tirage [ELMNONT] : un I est disponible pour poser LIMONENT (61) (LIMONER, c’est débarrasser un aliment de ses impuretés). Le sous- top TOM qui faisait 36 pts de moins est largement joué par le groupe.
La partie se termine avec ONT (25) puis LE ou LA (6).

Cette fois, pas de J35 sur le Podium de Mouthiers