Lettres grecques invariables mais …

Dans la partie de vendredi soir, LAMBDAS a été formé (si on avait été à la salle, j’aurais dit « chapeau » car le mot est très difficile à construire) et joué par différents participants, qui n’ont pas réfléchi à la signification de ce mot ou … qui ont flambé ce mot, en se disant que « ça faisait beaucoup de points ». Au risque de me répéter, j’ai hâte de retrouver les conditions de jeu en salle afin de revoir les refus des un(e)s ou les tentatives avortées des autres. Le dindon de la farce (alias bibi) qui s’est refusé le pluriel de ce mot, en ne connaissant pas l’autre signification (le dico est hors de portée, ici 😉 ) tenait à vous faire partager ses recherches en la matière.

Retenez que toutes les lettres grecques sont invariables comme GAMMA (on écrit les rayons GAMMA) ou IOTA (on écrit des IOTA pour désigner de petites quantités) SAUF lorsque ces lettres désignent des noms communs, acceptant le pluriel. Le LAMBDA, fontanelle postérieure du crâne et le SIGMA, particule de physique, peuvent ainsi prendre un S comme cinq autres lettres, qui sont BETA, DELTA, MU, NU et PI ou un X comme TAU.

Le site scrab88 avait recensé les lettres grecques, en donnant cette précision. Merci au webmaster pour son document permettant de réviser les lettres grecques … qui sont invariables, faut-il le rappeler 🙂 ! Il suffit de cliquer ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *